Les MST, Maladies sexuellement transmissible : liste, dépistage et symptomes

Avertissement pour la partie symptômes des MST : les signes et symptômes présents dans cet article sont uniquement à titre indicatif. Vous pouvez être porteur d’une maladie sexuellement transmissible sans avoir de symptôme particulier. Si vous avez eu un rapport sexuel à risque, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou un professionnel de santé pour faire un test. Le test de dépistage du sida peut être gratuit et anonyme.

 

Photo d'un couple sida mst

MST est une abréviation pour Maladie sexuellement transmissible.
Les MST se transmettent lors de relations sexuelles (rapport vaginal, anal ou oro-génital).

La liste des maladies sexuellement transmissibles entre deux personnes :

Le VIH (Virus d’Immunodéficience Humaine) et ce dont il est responsable : le Sida (syndrome d’immunodéficience acquise).
 Hépatite B
 Hépatite C
 La mycose génitale
 La blennorragie non gonococcique
 Le chancre mou
 La gonorrhée (blennorragie gonococcique)
 L’herpès génital
 Le pian
 La syphilis
 La trichomoniase
 La chlamydiose
 Le condylome (crête de coq ou papillomavirus)
 Le virus de la verrue humaine (condylomes acuminés)
 La cystite
 La gale
 Morpions (poux du pubis)
 Infections intestinales transmises sexuellement

Il n’y a pas uniquement le Sida mais également toutes les autres MST qui peuvent transformer un moment de plaisir en des moments de douleurs et de souffrances.
Le préservatif est à ce jour la seule protection efficace contre toutes ces maladies, alors protégez-vous au maximum.

Dépistage MST, comment savoir si on a une MST ?


Pour la Blennorragie gonococcique, les signes d’infection sont des brûlures et/ou écoulement jaune par la verge, le vagin ou l’anus, de la fièvre, des douleurs au bas ventre.
Les signes sont présents de 2 à 7 jours après la contamination.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer un prélèvement local.
Le risque est une stérilité chez la femme si cette infection n’est pas traitée.

Pour la Chlamydiose, les signes de contamination sont l’écoulement par la verge, l’anus ou le vagin, la fièvre, une douleur au bas-ventre, voire une angine.
Les signes sont présents de 1 à 2 semaines après la contamination.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer un prélèvement local.
Risques : stérilité, grossesse extra-utérine, atteinte du nouveau-né si la mère est infectée en cas de non traitement de cette maladie.

Pour les Condylomes, les signes d’infections sont des petites verrues sur les organes génitaux ou l’anus
Les signes sont présents de 1 à 8 semaine(s) après la contamination.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer un examen médical.
Risques : récidive, cancer du col de l’utérus, atteinte du nouveau-né si la mère est infectée en cas de non traitement de cette maladie.

Pour l’hépatite B, les signes de contamination sont de la fièvre, une fatigue et une hépatite (jaunisse).
Les signes sont présents de 2 à 8 semaines après l’infection.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer une prise de sang.
Risques : cirrhose, cancer du foie, atteinte du nouveau-né si la mère est infectée en cas de non traitement de cette maladie.

Pour l’herpès génital, les signes de contamination sont des petits boutons douloureux en forme de bulle sur les organes génitaux ou l’anus et des démangeaisons.
Les signes sont présents 1 semaine ou plus après la contamination.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer un prélèvement local.
Risques : récidive, atteinte grave du nouveau-né si la mère est infectée.

Pour les Mycoplasmes, les signes de contamination sont un écoulement par la verge, l’anus ou le vagin, des brûlures, des démangeaisons.
Les signes sont présents à partir d’1 semaine après la contamination.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer un prélèvement local.
Risque : récidive.

Pour la Shyphilis, les signes de contamination sont des chancres (petites plaies indolores), des éruptions sans démangeaison sur la peau et les muqueuses.
Les signes sont présents de 2 à 4 semaines ou plus après la contamination.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer une prise de sang.
Riques : atteinte du cerveau, des nerfs, du cœur, des artères et des yeux, atteinte du nouveau-né si la mère est infectée en cas de non traitement de cette maladie.

Pour le VIH (Sida), les signes de contamination sont de la fièvre, une grosse fatigue, des éruptions, une diarrhée.
Les signes sont présents à partir de 15 jours après la contamination.
Le seul moyen d’en être sûr est d’effectuer une prise de sang.
Les traitements permettent dans la majorité des cas, de retarder considérablement l’entrée dans la maladie sida, ils ne permettent pas d’éliminer le virus de l’organisme.

Dans tous les cas, si vous avez pris un risque, vous devez consulter un médecin et/ou un spécialiste.
Le dépistage des MST ne peut pas se faire par soi même.
Nous vous indiquons les signes de contaminations mais seul un médecin ou un spécialiste est capable à la suite de prise de sang, prélèvements, analyses de vous dire si vous êtes ou non porteur d’une maladie sexuellement transmissible (MST).

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > MST > Les MST, Maladies sexuellement transmissible : liste, dépistage et symptomes
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



33 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. clemence :
    1 avril 2014

    tres bien

  2. JOSEPH :
    28 mars 2013

    J’ai pris un risque. j’ai eu un coït interrompu avec ma partenaire infectée par le VIH. j’ai de petites démangeaisons sur certaines parties du corps plus précisément sur le cuir chevelu et les pieds en ce moment. Suis-je contaminé?

  3. marie :
    8 novembre 2012

    Combien de depistage pouvons nous effectuer par an ??

  4. Sophia :
    30 juillet 2012

    Dans la liste des MST vous avez oublié
    l’herpès labial (ou buccal)
    il est la conséquence de l’herpès génital selon les pratiques sexuelles.

  5. Carl :
    9 juin 2012

    JE RESTE AU QUÉBEC .Question très simple , à mon avis que je vais posé et tout le monde sur internet cherche à trouver cette réponse ! A lors je veux une réponse courte et précise ! En tant que test préventif pour nouveau couple ou une relation sexuelle sans condom ,je veux savoir après combien de temps je peux être admissible pour faire un test de dépistage des its concluant pour une chlamédia, herpès,gonorrhée,syphilis, etc … .Dès le lendemain après le risque ,1 semaine,2semaine,6semaines QUAND !!!!

    À MON AVIS: TOUS LES SITES INTERNET QUI FONT LA PRÉVENTION DE FAIRE DES TEST DE DÉPISTAGES DES (ITS) ET LES MÉDECINS,CLINIQUES ET SEXOLOGUES AUCUN N’EN PARLE :APRÈS COMBIEN DE TEMPS APRÈS UN RISQUE OU EN QUE GESTE PRÉVENTIF FAIRE LES TEST D’ANALYSE DE SANG ET D’URINE POUR LES (ITS)

    S’IL VOUS PLAIT, TANT QU’À FAIRE DE LA PRÉVENTION INFORMÉ LES GENS COMME IL FAUT !

    La plupart veulent savoir après combien de temps après le risque on peut passé les test de dépistage et savoir les symptômes des (Its)

  6. greg :
    12 août 2011

    Les MST sont trop souvent oubliés dans le feu de l’action. il faut se proteger a tout prix.
    et si vous êtes timides comme moi ou que vous avez peur qu’on vous regarde d’un drole d’oeil quand vous achetez des préservtifs, il existe des sites internet spécialisés. personellement j’adore (pub) car la livraison est tres discrete et les préservatifs ne sont pas trop cher.

  7. pascal :
    3 août 2011

    Oui c est de tres bonnes informations qui nous guident dans ce domaine des mst où tant que nous ne sommes pas confronté un à ces foutues bacteries et virus on oublie qu. ils ne sont pas si loin que ça

  8. sun :
    3 juin 2011

    bonjour moi et mon copin avons eu la clamédia , mais nous nous sommes fait traité , par la suite on est retourné passer des testes a la clinique pour être sur mais pas encor de résultast depuis 1mois et deux semaines esce que c’est normal ?

  9. lucie :
    3 avril 2011

    salut , j’ai des écoulement du vagin , mal en bas du ventre et un peu de fievre . qu’est que je dois faire ?

  10. Mimi :
    16 mars 2011

    J’aurais voulus que vous m’aidiez. Mon copain a des pertes de sang au niveau du gland sans rapport ni rien. Est ce que c’est grave ?!

  11. Lilou :
    25 janvier 2011

    Pour l’instant il n’existe pas de traitement
    La prévention repose sur 3 points :
    1. Consulter un médecin à la moindre suspicion
    2. Prévenir son ou ses partenaires en cas de MST
    3. Utiliser des préservatifs c’est la seule méthode qui protège efficacement contre la transmission de l’infection

  12. lynda :
    28 novembre 2010

    jevoulai juste savoir es on peut guerir d’une MST ,,,?????

  13. henri :
    7 août 2010

    j ai des écoulement de mon penis et des petites brulures lorsque j urine

  14. soso :
    14 juillet 2010

    enfaite j’ai eu 2 mst chlamydia et ureaplasma urealyticum mais je n’ai jamais tromper mon mari serait-il possible que lui la fait? car je n’arriverai pas a y croire. merci

  15. ali :
    5 juin 2010

    le pian n’est pas sexuellement transmissible.

  16. Landry :
    3 juin 2010

    Salut j’ai lu votre article et je l’ai trouve enorme c’est tres bien rediges et toute les informations sur l’mst y sont presente. Je vous souhaite de continuer ainsi, et je vous adresse toute mes felicitations.

  17. david :
    25 janvier 2010

    Pour le VIH, il me semble qu’a une période il fallait attendre plusieurs semaines avant de faire le test.
    C’était en 2002 ça a peut être changé mais je ne suis pas sur…

  18. sophie :
    25 janvier 2010

    Combien de jour faut-il attendre pour se faire dépister lorsque nous nous sommes pas protégé pour avoir un bon résultat: Au plus vite le lendemain ou deux trois jours plus tard ?

  19. Gael :
    27 juillet 2009

    Il faut en parler avec votre médecin traitant.

  20. stef :
    27 juillet 2009

    j’étais avec mon epouse en clinique pour un processus de FIV,
    avant le recueillement masculin, il y a obligation de desinfecté l’organe
    masculin avec du dakin et de l’eau démineralisée, depuis je souffre de démangésisons , sur les cuisses;

    Surtout le plus desagréable, j’ai eu une pellure du glan et de la face interne du prepuce, comme si j’avais été brulé par le soleil.

    le plus delicat c’est qu’aujourd’hui, 1.5 semaines aprés je n’arrive plus à décalotter en erection. la peau s’etant comme contractée.

    que faire?

  21. bertrand :
    8 juillet 2009

    j’ai pris des risques il y’a six mois et je viens de réaliser trois test négatifs puis-je être rassuré sachant que ma santé est mauvaise depuis lors ?

  22. manuella :
    3 juin 2009

    comment pouvons nous oublier ,comment pouvons nous accepter de coucher sans se proteger en ce moment g un grand doute sur notre avenir sexsuel

  23. blanche :
    22 avril 2009

    salut jai prise un risque il ya 2ans 2eme risque en aout 2008. jai un test oral quick, test rapide,test dit confirmation ils disent que jai le vih1et le VIH2 le western blot est-il encore necessaire?

  24. seraphine :
    28 mars 2009

    Bonjour est il possible qu un condylome apparaisse 10 ans aprés , mon mari me jure que depuis 10 ans il m’est fidéle , est ce vrai ??
    merci

  25. blanche :
    21 mars 2009

    bonjour j’ai prise un risque 2fois dans ma vie, il ya de celà 3ans, ensuite 3semaines après je suis tombé e malade symptomes:grippe,dhiarrée,frièvre.éans après j’ai eu une autre relation avec prise de risque 2semaines après je suis encore tombée malade symptomes;maux de tetes,frièvre,contispation,amaigrissement. et aujourdh’ui j’ai des démangeaison sur tout le corps et apparition des petits boutons qui font penser à la chaire de poule aidez moi à repondre suis-je contaminé par le vih? Et après une serologie pour une mst, j’ai découverte que j’ai une chlamydiose faiblement positive

  26. carine :
    19 mars 2009

    je pense qu’il est important pour tout un chacun de connaître son statut sérologique même s’il estime qu’il n’a pas eu de rapport à risque .c’est important de se faire dépister à temps afin de limiter les dégats de la maladie.

  27. laura :
    21 février 2009

    j’ai eu un rapport sexuel non protegé avec un garcon plus agé que moi.5 jours plus tard sont apparus des boutons tres douleureux sur mon pubis .s’il vous plait aidez moi j’ai peur d’aller à l’hopital car j’ai peur d’y découvrir quelque chose de très négatif

  28. Anonyme :
    21 février 2009

    est-il possible qu’une épouse soit malade de la contagion sexuelle de son époux sans que lui-même développe la maladie ou sans qu’il soit infecté?

  29. ronald :
    11 septembre 2008

    il y a de cela 6 jours j eu un rapport mais protégé . mais j ai des petites douleurs au bas ventres et une petites fièvre mais ma température est a 37 degré . une perte d appétit . de quoi je soufre ? s il vous plaie aide moi

  30. marion :
    10 juillet 2008

    il y a 3ans, j’ai eu un rapport sexuelle protégé mais un petit problème avec le préservatif et 3 semaines après, j’apprends qu’il a le sida. je n’ai toujours pas eu le courage d’aller faire le test mais je suis allé a l’hôpital pour une autre histoire! es qu’a l’hôpital ils font obligatoirement le test lorsqu’ils font des prises de sang?

  31. alicia amarouche :
    3 mars 2008

    mon mari a contracte une blennoragie en 1983 eten 1988 je decouvre que j’ai un condylome y’a t il un lien c mon unique partenaire donc il n y’a que lui qui a pu me contaminer .Incroyable cette vie il m’a trompe une seule fois en 30 ans et je risque le cancer du col de l’uterus

  32. Karim :
    29 février 2008

    Bonjour
    j’ aurais quelques questions à vous demander .
    En faites, je suis parti en vacances au maroc ..
    j’ ai rencontrer une fille las bas
    j’ ai des boutons dérriére mon épaule droite ( sur le dos ) une partie d’ environs 5 cm sur 3 cm avec des boutons qui me gratte !
    je sais pas si vous savez m’ aider sur cela !
    en tous cas merci d’ avance

  33. 17 décembre 2007

    Vous êtes libre de poser vos questions et vos remarques ici sur les MST, le Sida, le VIH, etc.

    Les commentaires de ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en aucun cas le site Danger-Sante.org.

    David @ Danger-Sante.org

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Les MST, Maladies sexuellement transmissible : liste, dépistage et symptomes
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 33
Mois de publication : décembre
Année de publication : 2007
Retour à la catégorie : MST.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.