RD-Congo

Les vaccins avant de partir au RD-Congo :

Tétanos : obligatoire dans l’enfance, avec rappels à 1-11 et 21 ans.
Poliomyélite : obligatoire dans l’enfance, par injection ou voie orale.
Diphtérie : obligatoire dans l’enfance, par injection souvent combinée au tétanos. Rappel à l’âge adulte tous les 10 ans.
Fièvre jaune : vaccination exigée que pour les voyageurs en provenance de zones infestées, avec risque de
refoulement aux frontières.

 

La vaccination est contre-indiquée en cas de grossesse.

photos séjour rd-congo afrique

Les autres maladies au RD-Congo :

Méningite à méningocoques : elle ne constitue pas un problème de santé spécifique, mais peut s’y rencontrer.
Il n’existe pas de vaccin contre la méningite à méningocoque B.

Fièvre typhoïde ou salmonellose : il s’agit d’une toxi-infection fréquentes en milieu tropical.
La prophylaxie repose soit sur le vaccin injectable : 1 injection avec rappel tous les 3 ans, soit vaccin oral : 1
comprimé à J1, J3, J5, rappel tous les 2 ans, ainsi que sur les mesures d’hygiène alimentaire. Ce vaccin est recommandé
en cas de séjour de plus de 3 semaines, mais ne protège que contre Salmonella.

L’hépatite E existe certainement, mais il n’existe pas de vaccin.
La prévention repose également sur les mesures d’hygiène.

Choléra : le choléra est présent, mais les simples précautions d’hygiène de base doivent suffire à vous protéger.

Le VIH / SIDA au RD Congo
Les infections sexuellement transmissibles (IST) dont le sida ont le plus souvent pour origine des personnes
apparemment saines, mais qui transmettent la maladie sans le savoir.
Il faut savoir que l’Afrique sub-saharienne est une des régions du monde les plus atteintes par le VIH / SIDA.

Les conseils de Danger-Sante.org pour vos vacances au RD-Congo :

Il faut faire attention avec les animaux venimeux, tout particulièrement serpents et scorpions sur terre.

Les accidents de la circulation : La route est de loin la cause principale de mortalité et de morbidité pour les
expatriés. Bouclez vos ceintures dans les véhicules. Portez le casque à moto. Evitez de circuler la nuit sur les routes.

Avec le système de soins local : les transfusions sanguines représentent un risque majeur : hépatites B et C, VIH.

Les aliments à éviter et les erreurs les plus courantes : eau du robinet, glaçons qui sont généralement faits avec de
l’eau du robinet, viande froide, a fortiori crue.

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Voyages > RD-Congo
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Seulement un commentaire a été publié, ajoutez le vôtre :

  1. patrick a :
    19 décembre 2010

    je suis victime d’hepatite b depuis 17, sans conseils ni accompagne.j’ai ete obligé de pense a une structure de prise en charge des personnées infectées par les hépatites en rd congo « EPIH » en sigle epi***19@yahoo.fr et demandons a toute personne de bonne volonté de nous venir en aide

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : RD-Congo
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 1
Mois de publication : février
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Voyages.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.