Témoignages sur les allergies respiratoires

Mon allergie respiratoire au quotidien : la parole est donnée aux malades

 

Afin de comprendre le vécu des patients atteints d’allergies respiratoires, la société Stallergenes a réalisé une série de témoignages vidéo sur l’allergie.

Contrairement aux idées reçues, les allergies respiratoires ont un impact considérable sur la vie des patients. La maladie respiratoire est un véritable handicap pour les patients allergiques.

. Leurs témoignages permettent de mieux comprendre le vécu des patients face à leur maladie allergique.

Dans ce premier épisode, 4 patients racontent ce qu’ils ressentent quand leurs allergies se déclenchent. Ils expliquent aussi à quel moment ils ont décidé de combattre leur maladie allergique en suivant un traitement par désensibilisation (immunothérapie allergénique), le seul traitement étiologique qui peut changer le cours de la maladie1.

En juin 2012, le second volet sera consacré aux effets de leur traitement par désensibilisation et aux changements majeurs opérés dans leur vie quotidienne.

Ces deux vidéos seront consultables tout au long de l’année sur le site : monallergieauquotidien.com

Face à la caméra, des patients aux profils bien différents ont accepté de raconter leur histoire :

La rhinite allergique sévère, un réel handicap au quotidien

« Toutes les nuits, quand je dormais, je toussais sans arrêt, tellement que je finissais par vomir.», raconte Florent qui passait des nuits très agitées à cause de son allergie.

« Avant je fumais beaucoup et je pensais que c’était la fumée qui me rendait malade. J’avais des picotements dans les yeux et la gorge en feu mais quand j’ai arrêté, rien ne s’est arrêté : au contraire les symptômes étaient plus forts. Une maladie très handicapante dans mon travail de livreur : descendre à la cave pour chercher mon scooter était un réel supplice, toute la poussière accumulée à l’intérieur déclenchait mon allergie. Il était impossible pour moi de conduire. », ajoute Valéry.

Aujourd’hui, une personne sur quatre en France2 (soit 16 millions de Français) souffre d’une allergie respiratoire. On estime à près de la moitié (45%), la proportion de personnes non diagnostiquées2. Comme pour ces patients témoins, beaucoup de personnes vivent avec ces symptômes sans savoir que ce sont ceux d’une allergie respiratoire. Pourtant, dans certains cas, notamment chez les enfants atteints de rhinites allergiques sévères, ces pathologies peuvent entraîner de nombreuses complications médicales telles que apnée du sommeil, sinusite ou encore otite1,3, et évoluer en asthme.

« Mon allergie se manifestait sous la forme d’asthme, je n’arrivais pas à respirer ou à reprendre mon souffle pendant l’effort : que ce soit une simple marche ou en sport. », explique Amaury.


Les allergies respiratoires impactent considérablement la qualité de vie du patient : fatigue, absentéisme, manque de concentration, performance professionnelle et scolaire diminuées3.

« A l’école, pendant les cours de gym, je ne pouvais pas faire de sport d’endurance, car j’avais du mal à respirer, la gorge contractée et sèche. Mais surtout, après avoir fait du sport, je toussais énormément, je prenais du temps à reprendre mon souffle. », ajoute Amaury.

Sa mère Colette explique que ses allergies rendaient ses nuits « très agitées » à force de gratter son visage et de tousser.

Pour aller mieux et combattre leur allergie durablement, ils ont tous les quatre décidés de suivre un traitement par immunothérapie allergénique.

Mon traitement par immunothérapie allergénique (désensibilisation)

Lorsque les traitements symptomatiques ne suffisent plus à atténuer les symptômes d’une rhinite allergique sévère, un traitement par immunothérapie allergénique (désensibilisation) est recommandé1. Le traitement par immunothérapie allergénique adapte durablement la réponse immunitaire de l’organisme face à l’allergène responsable de la rhinite allergique. L’administration progressive de l’allergène en cause permet d’améliorer les symptômes en atteignant la dose d’entretien1.

« Je souhaitais tellement aller mieux, guérir, que lorsque le docteur m’a prescrit un traitement par désensibilisation, j’ai tout de suite accepté », explique Colette.

« Tous les matins, en même temps que ma mère, je devais prendre mon traitement sous la langue pendant deux minutes. », précise son fils Amaury.

« La désensibilisation c’est long mais c’est pour mon bien. Au début, c’était difficile pour moi de suivre la désensibilisation car il faut être sérieux et prendre son traitement tous les jours. Heureusement que mes parents étaient là pour me faire penser à prendre mon traitement. », raconte Florent.

Aujourd’hui, la voie sublinguale est majoritairement utilisée1:

« J’ai essayé de nombreux traitements, la désensibilisation est un traitement de longue haleine mais pour le moment ça fonctionne et j’espère que ça va durer, le temps nous le dira. », conclut Valery.

Comment vont aujourd’hui Colette, Amaury, Florent et Valery ?

Ont-ils terminé leur traitement ?

Rendez-vous en septembre pour faire le bilan, avec eux, sur les résultats de leur traitement par immunothérapie allergénique.

Les allergies respiratoires sont souvent sous-estimées et pas suffisamment prises en charge. Plus de la moitié des patients se prennent en charge eux-mêmes en automédication. Au bout d’une errance thérapeutique d’en moyenne sept ans, les patients s’adressent à des spécialistes pour un traitement spécifique.

L’allergie est une vraie maladie. Des solutions existent pour lutter contre elle. Une prise en charge adaptée à vos besoins permet de diminuer les symptômes et de freiner l’évolution de la maladie.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Allergies > Témoignages sur les allergies respiratoires
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Articles relatifs

Article : Témoignages sur les allergies respiratoires
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : mai
Année de publication : 2012
Retour à la catégorie : Allergies.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.