Allergie pollen : informations sur l’allergie au pollen

L’historique de l’allergie au pollen :

L’allergie au pollen
est décrite vers 1800, elle s’appelle alors fièvre des roses.
En 1815, la première communication consacrée à l’allergie au pollen est présentée à la société royale britannique.
En 1828, John Macculoch crée le terme de rhume des foins.
En 1873, Charles Blackley recueille du pollen à l’aide de cerf volant et met en évidence une relation entre la quantité de grains de pollen présents dans l’atmosphère, les signes cliniques et les tests cutanés.
En 1911, Freeman réalise une désensibilisation au pollen de graminées.

 

Les allergies au pollen :

Heureusement, tous les pollens ne déclenchent pas une réaction allergique, tous les pollens ne sont pas synonymes d’allergie.

allergie au pollen

En principe, ceux qui occasionnent des symptômes respiratoires sont plutôt anémophiles, c’est à dire transportés avec le vent.

Le pollen des plantes entomophiles, transportés par des insectes, est peu allergisant.
Le très gros pollen, comme ceux du pin, n’est pas allergisant et pourtant il est bien visible !

Variété d’allergie susceptible d’entraîner une inflammation des muqueuses nasales appelée également rhume des foins ou pollinose, correspond à une forme saisonnière de rhinite causée par les allergènes suivant :
Les pollens transportés par le vent
Les acariens
Les poils et squames d’animaux
Les spores de champignons
etc…

Comment reconnaître une allergie au pollen :

Le rhume lié à la pollinose est en général plus tardif que l’allergie qui revient chaque année.
Elle atteint le plus souvent les ados et l’adulte jeune, mais elle peut apparaître à tout âge, notamment lors des changements d’habitation avec un environnement différent.

La récidive et l’aggravation des symptômes allergiques notamment au niveau nasal et oculaire, chaque année à la même saison et dans les mêmes conditions d’environnement, orientent le médecin vers le diagnostic de pollinose.
Lors de sa première apparition, ces signes sont souvent confondus avec un rhume causé par un virus (rhinite virale).


En pleine saison de graminées, le diagnostic est facile à évoquer.
Il l’est moins lorsque des espèces précoces ou tardives, dont la date est nettement plus variable d’une année à l’autre, dépendant fortement des conditions climatiques antérieures, sont en cause.
Il est également difficile lorsqu’on est face à une sensibilisation à multiples causes.

Les symptômes au niveau du nez et des yeux(…)

Les symptômes prédominants provoqués par les pollens atteignent en premier lieu les yeux et le nez.
Les symptômes d’alerte sont des éternuements, le plus souvent en salves, sous forme de crises, suivies d’un écoulement liquide clair, variable dans son abondance et dans le temps.
On ressent aussi une obstruction nasale le plus souvent des deux côtés pouvant gêner le sommeil et survenir de manière retardée par rapport au contact avec les allergènes.

Ces symptômes peuvent s’associer à d’autres signes qui prennent parfois le devant de la scène et orientent vers l’origine allergique : démangeaisons nasales, du voile du palais, du conduit auditif externe ou oculaire.

Des maux de tête (témoin le plus souvent d’un trouble de la ventilation nasale et parfois confondus avec des douleurs de sinusite)

Un écoulement postérieur des sécrétions (donnant une impression de corps étranger dans la gorge ou des sensations de brûlures du pharynx ou des picotements parfois très gênants)

Une diminution ou disparition momentanée de l’odorat (parfois associé à des troubles du goût), signes généraux (impression de grande fatigue par exemple).

Une sensibilité grandissante

Le traitement de l’allergie au pollen

Au fur et à mesure du contact avec les pollens, en l’absence de traitement, s’installe une sensibilité plus importante de la muqueuse nasale, qui réagit pour des quantités de moins en moins importantes de pollens.
Des réactions surviennent suite à des stimuli physiques ou chimiques, notamment les changements de température brusque, les odeurs fortes de parfums ou de lessive par exemple, qui font évoquer par les patients atteints, une allergie à tout leur environnement habituel.
On prescrit d’abord un traitement symptômatique pour soulager le patient.
Ce sont des comprimés antihistaminiques, les anti-inflammatoires pour le nez, les antiallergiques pour les yeux.
Pour guérir d’une allergie au pollen, le traitement de fond est une désensibilisation.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Allergies > Allergie pollen : informations sur l’allergie au pollen
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



  1. garance :
    7 juin 2012

    Je ne sait si c’est un rhume ou je suis allèregique aux pollen

  2. cecile :
    23 novembre 2011

    je suis allergique au pollen de cyprès et j’aimerai tout de meme m’en offrir un pour décorer l’ange extérieur de mon cabanon centenaire provencal !! Il existerait des variétés de cyprès moins allergissant … etes vous au courant, quel est leur nom, ou les trouve t on ?

    Si votre cas est similaire et/ou vous connaissez une solution a mon probleme, merci de me contacter.

    A bientot cecile

  3. ahmed :
    7 juin 2011

    ca commence par des demangeisons nasales et apres des demangeaisons a la gorge et au conduit auditif et apres c’est la toux avec brulure du larinx. une toux qui peut durer jusqu a une demi heure avec des crachats blanc.et le matin j’ai un liquide dans les yeux qui durcit a l’air libre qui devient comme du sable.merci pour votre orientation et conseils.

  4. eric :
    1 mai 2011

    moi j’ai 29 ans maux de tête crampes et j’ai mal au poumon de pire en pire chaque année la même chose mi mars ça commence et ça fini en juin tous dépend des période de pollinisation les traitement ça aide pas boscops et des effet secondaire pas très fiable c médoc seul moyen partir au bord de la merle risque et faible si on peux mais avec les moyen que j’ai dur dur

  5. vanessa :
    30 avril 2011

    bnjr ! jai 15 ans je souffre d’une allergie au pollene depuis 3 ans
    et tjrs je l’est au periode des examains
    il a un traitement naturel ? le medecin ma donnè un traitement mais je le prend ps parceque il a des effet secondaire comme le someille tt en sachant que je dois etudier
    mrç !

  6. Alain c :
    20 avril 2011

    J’ai 58 ans, et je n’avais avant aucune allergie. Cette année,2011, depuis fin mars – début avril, les éternuements, le nez pris, les maux de tête, les yeux qui pleurent… m’ont fait prendre conscience que les allergies s’attaquent à tout être humain quel que soit son âge. Faut-il pour autant, vu mon âge, faire un traitement??

  7. PIERRETTE :
    4 avril 2011

    je suis alergique au polen

  8. karima :
    1 mars 2011

    ma fille qui souffrait d’allergie,chaque hiver à décider de faire une cure d’huile de nigelle ,chaque anneé,elle passait l’hiver sans rhume.c’est un anti-allergique naturel.

  9. Amina :
    9 février 2011

    J’ai 12 ans . Je souffre d’une allergie à la poussière. Je respire par la bouche.Je tousse tout le temps. je frotte les yeux. Le madecin m’a donné MISFALONE comme traitement de longue durée pour cette allergie, mais c’est de la cortizone. Est ce qu’il y a un altérnatif sans cortizone?

  10. gilles :
    29 mai 2010

    Y a t »il des éffets secondaires avec les traitements contre les pollens? Aerius et ventoline.

  11. Chrystèle :
    31 mars 2010

    Depuis trois ans, je suis allergique aux pollens. Cela se traduit par une baisse de la vue, les yeux me piquent et sont un peu rouge. Au début, je pensais que cela concernait ma vue, et j’ai pris conscience que ceci était lié au pollen. Je prends arius depuis dès les premiers signes de l’allergie et non en continue pour ne pas avoir une accoutumance. J’ai fait des prises de sang, un bilan normal et cela ressort au niveau des analyses comme quoi, il y a bien un problème. J’attire votre attention sur le fait que nous avons l’impression d’avoir mal au coeur car ma vue est diminuée et cela est très ennuyeux. Je sors avec des lunettes de soleil dès que je suis ennuyée pour limiter les risques d’allergies et les symptômes disparaissent l’hiver.

  12. benb*ulaid.yazid :
    10 mars 2010

    je.suit allergie b.c.page32 mersci

  13. Julie :
    10 janvier 2010

    Bonjour,
    Malheureusement moi aussi à 20 ans, je suis allergique à beaucoup de choses : acariens, chats, chiens, cyprès, blattes, foin,pollen…bref , et c’est pour moi infernal! J’ai aussi de l’asthme depuis toute petite, et puis donc des réactions allergiques de type rhinite, conjonctivite, démangeaisons cutanées, asthme, toux… Cela intervient toute l’année, avec des périodes plus intenses où j’ai des gênes respiratoires. Je prend pourtant un traitement à l’année qui me réduit mon asthme et qui me réduit mes rhinites, mais je suis tout de même constamment enrhumée, et je prends un autre médicament pour mon asthme quand il est plus fort. Comme tu disais dessous, parfois je prends aussi de la cortisone quand mes allergies me provoquent des toux irritantes, mais mon médecin n’est pas très pour. Bien sur je ne peux pas me faire désensibiliser car je suis allergique à trop de choses apparemment, par conséquent je suis obligée de rester avec mes rhumes et mes mouchoirs ! A quand un nouveau traitement efficace ????

  14. sd :
    13 octobre 2009

    c’est exactement sa

  15. kevin :
    30 août 2009

    bonjour , j ai 26 ans et je souffre également d ‘ allergie au pollen , accarien , poils de chat , graminées et se depuis tout petit .
    Mon plus fort symptome est une demangeaison des yeux a telle point que je ne sait pas m enpecher de me frotter les yeux , et sa termine avec les yeux boursouffler et une grosse conjonctivite .Plus jeunes je faisait régulierement des crises d ‘ asthmes mais en grandissant je n en ai plus fait .j ai essayer plusieur traitement mais sans succes .le seul traitement efficace est la cortisone ;
    Je fait deux injection de se produit par an , une debut du printemp et l autre un mois et demie plus tard.Beaucoup de medecin refusent de prescrire la cortisone mais pourtant s est vraiment efficace pour moi et pour mon frere qui souffre des mêmes allergies

  16. bernard :
    4 juin 2009

    j’ai 50 ans et toujours cette maudite allergie aux pollens …A quand un vrai traitement ? la desensibilisation est tres aléatoire et dépends de la gravité des symptomes,ils serait grand temps de trouver la parade et surtout de lutter contre l’origine des troubles

  17. isabelle :
    25 mai 2009

    Mon mari a 37 ans, il souffre de cette allergie au pollen depuis 15 ans environ, une injection de cortisone par an lui permet de calmer largement cette allergie, mais la cortisone on ne peut pas en prendre tous les ans , si vous avez une mutuelle alors je vous conseille la désensibilisation, quelques gouttes qu’on met sous la langue… parlez en à votre docteur…

  18. naima :
    15 mai 2009

    c’est la premiére fois dans ma vie (31 ans) que je souffre de cette allergie nez qui coule yeux qui pique et gorge mangante j’ai esseyé un traitement mais sans efficasité . on veux vraiment que vous donniez un traitment ou un produit pharmaceutique qui nous aide vraiment adépasser cette génante allergique.
    MERCI

  19. Hakim :
    30 avril 2009

    Il est vrai que tous les symptomes que vous avez cité sont réels , je suis un patient qui souffre de cette maladies qui me survient souvent pendant la saison du printemps et plus particulierement en mois d’août .
    voici les quelques questions que j’aimerais bien vous poser:
    -Est ce que c’est vrai que cette maladie diminue avec l’age ?
    -Les vaccins utilisées n’ont -ils pas dautres éffets secondaires?

  20. Anonyme :
    29 avril 2009

    bonjour j ai 36ans et je suis allergique depuis l age de mes 18ans+-
    au debut le medecin ma dit que gt allergique aux accariens et au poils de chats(heureusement mon chat est depourvu de poils dut a sa race)
    quelques années ont passée je suis a présent allergique au pollen depuis 10ans le medecin ma dit que d année en année cela risque d enpirer, car si l allergie se declare en vieillissant c de pis en pis
    voila moi je redoute le printemps et surtout le mois d aout et septembre
    j oublié de suis allergique aussi a la pollution de ce faire mon cuir chevelu est attiend aussi
    voila pas tres rejouissant cela

  21. Ninice18 :
    6 avril 2009

    Moi je suis allergique au pollen depuis 1 an et au chocolat au lait et blanc, pour le pollen je fait de l’asthme et des réactions cutanées et pour le chocolat au lait et le chocolat blanc je fait de l’eczéma.

  22. FOUZIA :
    16 mars 2009

    Bonjour

    C’est la 7éme année que vraiment je souffre énormément de cette allergie, écoulement du nez, les démangeaisons partout (yeux, gorge, les oreilles) le moindre contacte avec la poussière, des produits chimiques comme la peinture ou des parfums sa me fait une terrible sensation, surtout les crise de la nuit, vraiment c’est très gênant et fatigant, c’été surtout au début du mois de Mars jusqu’au début mois d’Août mais maintenant sa deviens presque toute l’année.
    J’ai essayé des traitements de soulagement que les médecins mon inscrit comme Telfaste 180mg, et le Nazacort, mais maintenant sa donne aucun résultat sur moi et c’est traitement sont trop chers avec un salaire comme le mien.

    Enfin j’ai peur que sa se dégrade de plus en plus et que cette allergie devient un asthme
    merci

  23. Jean :
    10 septembre 2008

    Il me semble que l’on peut souvent éviter le traitement médical en réduisant les allergies au pollen par la modération près de l’habitat des plantations d’arbres à pollens très allergéniques.
    Le site http://www.vegetation-en-ville.org/ donne la liste des arbres à éviter en zone d’habitat (noisetiers, bouleaux, …) et des alternatives.

  24. Dominique :
    12 juin 2008

    Bonjour, moi j’ai 19ans est depuis l’age de 9ans je suis allergique au pollen
    mais plus les année passe, sa devient de plus en plus pire.
    Des crise d’éternuement et tout les autre symptômes… ( j’en passe )
    Votre article est très bien mais faudrait aussi prévenir les personnes des risque que sa encoure comme l’asthme qui peut apparaitre cause du pollen…
    Merci de votre compréhension.

Articles relatifs

Article : Allergie pollen : informations sur l’allergie au pollen
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : mars
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Allergies.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.