Allergie iode : l’allergie à l’iode

Certaines personnes peuvent être allergiques à des produits contenant de l’iode, comme par exemple au produit contrastant injecté pour des examens de radiologie ou encore certains fruits de mer.
Une information à été répandue que l’on pouvait être allergique à l’iode, c’est faux.

 

Les produits susceptibles d’induire une « allergie à l’iode » contiennent tous de l’iode, mais ce sont des substances différentes qui interviennent dans le cas de l’allergie.
Pour la Bétadine, c’est la povidone (le véhicule de l’iode) qui est responsable, pour les produits de contraste iodés, l’osmolalité est mise en cause, et pour les produits de la mer (poissons et crustacés) ce sont des protéines musculaires.
Il n’existe donc aucune réaction croisée ni de facteurs de risques.
De plus, il n’y a aucune allergie rapportée dans le cas d’utilisation de solution alcoolique ou aqueuse d’iode (solution de Lugol, teinture d’iode, etc.)

Il existe trois entités cliniques distinctes qu’on semble retrouver sous la dénomination « allergie iode« : la réaction pseudo-allergique aux produits de contraste radiologique (PCR) qui est très fréquente, l’allergie de contact ou dermite de contact aux désinfectants à base d’iode qui est très rare et les réactions aux fruits de mer qui sont relativement fréquentes.

allergie iode, allergie à l'iode

Pourtant, tous les individus présentant l’une ou l’autre de ces réactions puisent leur iode dans la nourriture, sans avoir de réaction indésirable : c’est donc qu’ils n’y sont pas allergiques.
L’iode est un atome essentiel à la vie, et les besoins minimaux quotidiens en iode sont de l’ordre de 50 µg.

En fait, c’est l’expression allergie à l’iode qui est erronée et qui entretient la confusion à ce sujet : on devrait distinguer clairement chacune des trois entités mentionnées ci-haut, et les appeler par leur nom distinctif.


Ces réactions peuvent être classifiées en trois catégories :
Légères (nausées, vomissements peu abondants, urticaire légère, prurit et diaphorèse)
Modérées (faiblesse, vomissements graves, urticaire importante, oedème facial ou laryngé ou bronchospasme léger)
Graves (oedème pulmonaire, arrêt respiratoire, chute grave de la tension artérielle, arrêt cardiaque, perte de conscience ou convulsions).

Les articles sur l’allergie à l’iode ont été nombreux ces dernières années et les erreurs d’interprétation l’ont été tout autant.
Il peut donc sembler opportun aujourd’hui de refaire un point sur cette fameuse supposée et traquée « allergie à l’iode »

Pour évoquer le phénomène allergique en radiologie, on parlera désormais d’hypersensibilité allergique ou non allergique, avec un effet immédiat, c’est-à-dire observé en moins d’une heure, ou retardé (de 1h a 7 jours)

Réactions aux fruits de mer et iode : attention !

Il s’agit, soit(…)d’une vraie allergie médiée par les IgE à une protéine de mollusque ou de crustacé, soit d’une pseudo-allergie due à une libération d’histamine non IgE-médiée, consécutive à une ingestion assez importante de crustacés.
Dans les deux cas, l’iode n’y est pour rien.

Dans le premier cas, le test d’allergie au fruit de mer en question est positif, et il y aura risque de réaction anaphylactique si le patient en mange à nouveau.
Dans le second cas, le test d’allergie est négatif et la réaction ne se répète généralement pas lors d’une ingestion ultérieure, à moins que celle-ci soit assez importante.

Encore une fois, une réaction pseudo-allergique aux PCR n’indique pas que le patient présente un risque accru de réaction allergique aux fruits de mer.
Etant donné l’incidence de ces deux entités, il est possible qu’un patient ait présenté à la fois une réaction pseudo-allergique aux PCR et une allergie aux fruits de mer, mais il s’agit alors de deux problèmes différents.

Dans la littérature médicale, on ne retrouve aucun article sur l’allergie à l’iode, bien que l’expression soit fréquemment utilisé dans le milieu médical et paramédical : cette expression populaire maintient la confusion autour du mot iode, alors que en fait elle englobe trois entitées cliniques différentes.
On ne devrait donc plus l’utiliser mais plutôt employer le terme propre à chaque entité.

Ainsi, lorsqu’un patient déclare une allergie vraie aux produits de la mer, il ne faut guère croire au principe de précaution avec l’éviction de tous les produits iodés : l’allergène n’est pas le même.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Allergies > Allergie iode : l’allergie à l’iode
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



  1. Monique :
    13 octobre 2017

    Moi j’ai fait un scanner hier aujourd’hui le visage en feu et très mal à la tête. .

  2. Gilbert :
    26 juillet 2017

    suite a injection de produit contrastant pour un s canner , je me suis évanoui en me rhabillant .
    réveiller par les personnes sur place j’ai fini au urgence
    visage gonflé : yeux – nez etc
    3 points de suture sur le front—lunette cassée !
    j’avais dit que cela me chauffait anormalement : testicules , tete , cerveau, ventre mais on m’avait tellement dit que c’etait normal que j’ai pensé « prend ton mal en patience, arrete de te plaindre
    en fait je ne pouvais plus me lever et je ne me souviens de plus rien
    ce document est fait pour alerter d’autres patient

  3. Micheline :
    27 juin 2017

    Arrêter de dire que l.allergie à l.iode n.existe pas, au contraire, J,ai passée un scan et en radiographie on injecte de l.iode pour l.examen, ceci dit, j.ai fait une allergie mortel, ils m.ont mis en salle réanimation , électrode pour le coeur et beaucoup de médicaments pour enrayer l.allergie, epipen, bénadryl et j,en passe. En espérant que ce témoignage serve aux gens. PRUDENCE.

  4. MARYSE :
    5 mai 2017

    si je met un »orteil »dans l’océan je suis tellement allergique à l’iode que je deviens écarlate ,je m’étouffe ,et je perd connaissance. Depuis 20 ans je ne peu plus me baigner.

  5. Nathalie :
    17 juin 2015

    Après un injonction à un produit iodé de contraste pour un scanner, j’ai fait un oedeme de Quick… Et me suis réveillée en réa!
    On a recommencé avec une préparation…rebelote! Et l’infirmière voyant que j’ouvrais les yeux m’a dit » on a bien cru vous perdre »
    Les allergies n’existent pas??? !

  6. Lise-Marie :
    1 août 2014

    J’ai une polyartrite rhumatoide et j’avais les orteils qui se déformait et j’ai décidé avec mon Médecin de les faire opèré car je ne supportais plus de chaussures. alors il ma fais la rectification sur mes dix orteils . j’avais averti et rempli tous le papiers concernant cette intervention en précisent bien que j’étais allergique au iode,j’avais déjà fais l’expèrience auparavant avec une urgence à l’hôpital alors je savais se que je disais…. dont il me prépare pour l’opération en m’endormant les deux jambes depuis le genoux aux pieds, et alors ont ma badigeonne les jambes avec du iode, suite à ça j’ai eu les jambes brûlées, ensuite les démangeaisons et puis pelés comme un coup de soleil. maintenant après 4 mois, mes orteils sont parfaits ,mais je fais des oeudems ,les jambes sont enflées et je dois mettre des bas de contentions .

  7. Elizabeth :
    10 juin 2014

    Bonjour,

    Mardi dernier, on m’a fait une tomographie cranienne avec injection d’iode. Le technicien m’a juste demandé si j’étais allergique aux fruits de mer. Non mais je lui ai signalé que j’avais subi de nombreux oedèmes Quinck dans les années 80.
    Rien à voir d’après lui. Aucun problème immédiat.

    Ce n’est que six heures après que j’ai sentí les symptomes bien connus d’un oedème, mais très lent.

    Revenue au centre d’imageries, ils m’ont donné des comprimés anti histaminisques, rien de grave.

    Quelques heures plus tard aux urgences d’un hospital, on m’injectait de la cortisone et anti histaminique.
    Cela allait un peu mieux, pas complètment.

    Deux jours après, les symptomes revenaient (dèmangeaisons, rougeurs, gonglements et autres). De nouveau les memes injections.

    Trois jours après, j’ai cru mourir. Impossible de garder toute nourriture, diarhée jaune et liquide, une soif indescriptible, demangeaisons, un malaise, plus aucune confiance dans le corps médical et la peur pour seule allié.

    J’ai attendu … Deux jours au lit.

    Cela fait une semaine que j’ai subi l’examen. Les effets s’estompent de je reprends espoir, espérant que la récupération sera complète et dèfinive.

    Espérant que ce témoignage serve à quelque chose.

  8. Nancy :
    25 mai 2013

    Bonjour à tous, c’est la première fois que je fais un commente sur un site.
    Tout ça pour vous dire que cette stupide phrase « personne n’est allergique àl’iode, méfiez vous ».
    En 1994 j’ai fait un scanner ou IRM avec injection d’iode (Heureusement qu’on vous précise si vous ne vous sentez pas bien signalez le)
    Donc ce que je fais car ce truc me chauffe trop. Réponse : Arrêtez de bouger sinon on va devoir recommencer. C’est de pire en pire et je dis que ça ne va pas du tout ça monte jusquà ma tête. Réponse : « La ferme, ça fera 5 min de us « . Et là je dis : « Mais merde ça va pété » et ça a bien pété, le scratch a voltigé tout seul (c’était pas la même technique que maintenant). Et là, ils débarquent en courant et j’entends et merde qu’est ce qu’on a fait. Et j’ai ausso droit à la super blague  » purée je savais pas qu’une noire pouvais devenir aussi rouge (Oedème de Quincke) et pour faire vite AVC puis Hémiplégie gauche.
    Ça fait depuis avril 20 ans que j’ai des douleurs non stop des séquelles. Lundi j’ai un entretien avec le chef de service de l’époque pour des explications car je n’arrive pas à m’enlever de la tête que si cette imbécile de bonne femme ne m’avait pas dit la ferme 5 min de plus et que l’on m’aurait de leur appareil avant, j’aurais pu éviter tout ce que je subi depuis 1994 alors que je n’avais que 19 ans 1/2.
    Donc svp si quelqu’un peut me donner un petit conseille avant après demain, il sera le bienvenue car je ne sais vraiment pas comment aborder le sujet avec le médecin. Mon but ce n’est pas debarquer du genre je veux porter plainte. Je veux que l’on reconnaisse qu’on a déconner quelque part, qu’il serait temps de me présenter des excuses et qu’on m’écoute un peu, qu’on me prenne au sérieux.
    Merci de votre compréhension et bon samedi

  9. michele :
    2 décembre 2012

    je dois faire un arthroscanner avec injection d un produit special ,on m a dit de l iode et il y a quelques annees ,j ai eu un scanner ou irm de la selle turcique et apres injection d un produit avant l examen , ma gorge a brule ma respiration est devenue tres difficile ,mon corps entier etait en feu et j ai perdu connaissance , es ce l oedeme d quincke ? et le produit que je dois prendre pour me desensibiliser est AERIUS , est ce le bon produit ???

  10. pauline :
    21 novembre 2012

    Bonjour, je voudrais dire à ceux qui sont allergiques à l’iode de très très très spécifier qu’ils le sont avant un scanner. Je remonte avec encore des séquels de ce maudit examen. J’ avais pourtant spécifié que j’étais allergique à l’iode. Ils m’ont donné 2 comprimés de bénadril et un de cortisone. J’ ai eu une très grosse allergie avec des troubles cardio – respiratoire, j’ ai eu peur de mourrir. J’ai dû retourner 3 fois à l’hopital . Ca fait maintenant 1 mois et je ne suis pas encore correct. Faites attention, ne vous laissez pas manipuler, je vous en pries , c’est votre corps …..pas les leurs SOYEZ VIGILENTS

  11. michéle :
    8 août 2012

    pourquoi suis je allergique au poisson de mer mais pas au poisson de riviére

  12. k'aty :
    7 avril 2012

    l’allergie a^l’iode je l’ai su durant un séjour a l’hôpital , en faisant des examens poussés , le mèdecin est venu en me disant de ne jamais prendre d’iode , mais c’est vrai qu’ils oublient de préciser que ce n’est pas la même allergie que les fruits de mer ,et que l’on peut en manger sans forcément risquer une réaction

  13. k'aty :
    7 avril 2012

    il est vrai que je me suis aperçue que tout en étant allergique aux produits de contraste , j’ai fait une importante réaction , urticaire et oedème sur la tête , mais je mange des moules et des crevettes ce qui ne m’a jamais provoqué aucune réaction

  14. veronica :
    22 février 2012

    quand on es allergie aux poissons crustaces faut pas faire de scaner il y a danger reelle risque d etouffement eruption grave moi j ai de l urticaire geant et ça dure plusieurs jours j ai eu une piqure d urgence pour allergie grave sinon j y passais ils pourrait tenir compte des patients comme nous et faire un petit test et en meme temps on ne peut se soigner à fond si on veut deceler un truc grave faut laisser tomber et on peut se degrader à cause de ces allergies maudites …

  15. jean-claude :
    16 janvier 2012

    suite à une injection d’un produit à base d’iode pour un scanner j’ai rencontré des effets secondaires importants. des plaques rouges importantes ventre et cuisses avec démangeaisons ainsi qu’au niveau de la région cou et tete. cela fait déjà un mois et c’est toujour présent

  16. Danielle :
    6 décembre 2011

    Bonjour je dois passer un scan abdominal pelvien avec injection iode…. mais j’en ai vraiment peur car je ne sais pas si je suis allergique ou non …. Je suis allergique au peroxyde, mercurochome alors iode je pense que oui….. alors que peut on faire pour passer se scan sans iode… Je suis angoissé….. je pense canceller ce rendez-vous. Peut on savoir avec des test si allergie a l’iode

  17. marijo :
    29 novembre 2011

    COMMENT SAVOIR si on est ou non allergique à l’iode ?? Cela semble capital avant une coronarographie mais si on ne le sait pas, comment faire ??

  18. lydie :
    26 septembre 2011

    bonjour je vient d’avoir une ingestion iode et au bout de 1 heure je suis tombé malade vomissement température 2 jour apret diarrhée et boule a l’estomac et la 5 jour apret je suis toujours par bien, ma boule a l’estomac. la combien de jour je ver être malade encore et je ne c’est par se qui vas mariver encore

  19. Marine :
    15 septembre 2011

    L’allergie a l’iode proprement dit n’existe pas en radiologie, en effet ce sont les excipients contenus dans le PCR qui sont a l’origine de réactions allergiques.

  20. regina :
    12 avril 2011

    pouquoi dans les hopitaux avant d’injecter de l’iode a un patient on ne fait pas un test avant pour connaitre si il est allergique a l’iode

  21. Andrée :
    17 mars 2011

    maintenant je suis le cauchemard des chirurgiens quand il faut m’opéré et qu’ils lisent allergique à l’iode ( je ne remercie pas l’idiote qui ma fait la première injection)

  22. Andrée :
    17 mars 2011

    Bonjour, je suis assez horrifié par ce qui est dit sur ce site, suite à trois côtes casser, j’ai été hospitaliser d’urgence, il a fallu me passer des radios, bien ont ma demander si j’étais allergique à l’idiode point d’interaguation, ma réponse je ne sais pas!!! la question stupide vous manger des fruits de mer, oui, donc vous n’ête pas d’allergie à l’iode, donc ont m’a fait une piqure d’idiote, oh la belle stupiditée de cette question, quelques heures après je me suis mise à gonflée, puis 15 jours après un autre controle, un traitement a été éffectuer pour passer se controle, une douleur à l’abdomen, j’avais l’impression d’être comme dans un carcan, mes côtes me serres, j’étouffe, au bout de quelques heures tous redeviens à la normale, puis aux file des années tous se que je mange deviens vite un cauchemard, jambon, crustacé, poissons de mer, sel gris, fleurs de sel,sel de ré, sel de mer iodé Andrée

  23. Velvet :
    17 mars 2011

    Etant soit disant allergique aux produits de contraste iodés peut-on prendre des pillules d’iode dans le cas de radioactivité?

  24. mauricette :
    21 novembre 2010

    hier,scanner avec injection ,aujourd’ui les 2 joues sont en feu des plaques rouges similaires à de la couperose
    que puis je faire?

  25. Jaclyne :
    2 novembre 2010

    depuis 2 ans (après avoir passé un scanner) je fais une reaction allergique a l’iode (en effet tout ce blabla est ridicule) car j’ai appris que l’autre produit qui remplace l’iode dans les examens est plus cher ,donc on dit simplement que …l’allergie n’existe pas !c’est plus simple !!!en tout cas depuis je vis un enfer! car de l’iode il y en a partout ,par exemple dans la mayonnaise industrielle sous forme de :maltodextrose !qui est un épaississant genre maïsaina (farine de maïs )qui contient de l’iode !il y en a dans l’ananas,dans les groseilles les myrtilles ,dans les cubes de bouillon,tous les poissons de mer et évidement tous les crustacés !mes réactions sont :dyssenterie vomissements ,1/2 h après le repas et trois jours de nausées et de fatigue intense !
    la cerise sur le gateau !C’EST A VIE ! (mon médecin ne connait personne qui s’en est sorti !) c’est rassurant !

  26. laurence :
    22 septembre 2010

    je me fais opérer le 28 septembre d’une thyroïdectomie totale, et je viens de voir un abruti excuser moi d’être aussi rude d’anesthésiste, j’ai un papier attestant de mon médecin, car j’ai vraiment une vraie allergie à l’iode ça a été détecté en 1999 lors d’une intervention locale bénigne avec petite anesthésie sur l’endroit à opérer, la réaction a été très forte rougeur poitrine et étouffement de plus en plus fort, on m’a donc signalé ce jour de toujours le dire par la suite ma mère a aussi ceci et une fois un chirurgien a pris ceci aussi à la légère et elle ne se réveillait pas après l’intervention, ma réaction est la même aussi avec bétadine, et fruits de mer tout ce qui est à base d’iode je ne peux plus, je vais signaler l’incompétence de celui ci mardi prochain à mon entrée, et exiger de voir celui qui m’anesthésira là bas, je ne comprends pas qu’on rigole avec la santé surtout quand c’est avéré et sérieux merci de me répondre à laurence.champliaud@laposte.net

  27. annie :
    20 septembre 2010

    comment peut on savoir si on est allergique a l’iode ( produit injecté lors d’un scanner ou d’un irm ? () merci.

  28. jean pierre :
    24 juillet 2010

    C’est un façon de denier le problème, pourtant il est bien réel, j’ai failli y passer il y a qq années depuis je préviens avant chaque injection pour mes examens, (coro) prévenez si vous avez un doute: vaumissements, chaleurs, gonflements etc etc

  29. beatrix :
    3 juillet 2010

    vous me faites rire avec votre non allergie a l’iode.j’ai passee un scanner cardiaque hier,je me suis retrouvee en rea pour la journee siuite a un choc du a l’injection de produit de contraste.ce matin je ressemble a une ecrevisse trop cuite et des demangaisons sur tout le corps.revoyez vos commentaires

  30. annie :
    1 avril 2010

    Après un scanner j’ai ressenti des démangeaisons sur tout le corps (10 jours que ça dure) et je suis heureuse de savoir qu’il ne s’agit que d’une hypersensibilité au produit de contraste de radiologie.

  31. pascale :
    26 mars 2010

    Voila j’ai 26 ans et hier on m’a fait une infiltration articulaire des lombaire a base de cortisone et de l’iode et depuis hier soir j’ai la peau qui me démenge sa me gratte de partout et des maux de tête.
    je me demande si c’est une allergie a l’IODE. j’aimerais bien avoir une réponse laissez moi des message s sur mon mon adresse :
    fidji1*99@hotmail.fr
    merci

  32. Muriel :
    4 juillet 2009

    Ma fille de 4 ans est allergique au poisson, nous ne sommes pas allés au bout des tests, de sorte que nous ignorons si elle est également allergique aux fruits de mer et à tous les poissons. Cependant, sa réaction est moins grave que pour certaines personnes ; elle est  » seulement  » prise de vomissements et n’a pas d’autres symptômes. Cela peut-il changer en grandissant ?

  33. diane :
    13 février 2009

    moi quand je mange des fruits de mer,j’ai de gros maux de tête et je me sens étouffée au niveau du cou ,je me demande si c’est une allergie au fruits de mer j,aimerais bienavoir une réponse mon adresse : bertin.diane@globetrotter.net

Articles relatifs

Article : Allergie iode : l’allergie à l’iode
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : mars
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Allergies.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.