Le danger de l’aspartame

aspartame dangers

Titre original : L’ASPARTAME le tueur silencieux
Document créé par Laurie Moser
Document reçu par e-mail.
Traduction du Sonology News No15
CONFÉRENCE MONDIALE SUR L’ENVIRONNEMENT, LA FONDATION DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ET LA FDA (Food and Drug Administration).

J’ai passé plusieurs jours lors de la Conférence Mondiale sur l’environnement, à donner des conférences sur l’Aspartame vendu sous les marques « Nutra Sweet », « Equal », et « Spoonful ».

L’EPA (L’Agence Pour l’Environnement) a annoncé, dans son discours-programme qu’il y a une épidémie de sclérose en plaques et de lupus systémique et qu’ils ne comprenaient pas quel virus faisait sévir ces maladies à travers les États-Unis. J’ai expliqué que j’étais justement là pour donner des conférences à ce sujet.

Quand la température de l’aspartame dépasse les 86°F, l’alcool méthylique ou esprit-des-bois contenu dans l’aspartame se transforme en formaldéhyde puis en acide formique qui, à son tour, cause l’acidose métabolique (l’acide formique est le poison administré par les piqures de fourmis rouges).
L’intoxication au méthanol reproduit les symptômes de la sclérose en plaques, de là, des erreurs de diagnostic parmi les diagnostics de sclérose en plaques.

La sclérose en plaques n’est pas mortelle, l’intoxication au méthanol l’est. Pour le cas du Lupus systémique, ce que nous observons c’est qu’il s’est presque autant répandu que la sclérose en plaques, particulièrement chez les consommateurs de produits lights. De plus dans le cas de l’intoxication au méthanol, les victimes en boivent généralement 3 à 4 canettes de 12 oz. par jour, et certains encore plus.

Dans les cas de Lupus systémique, qui est déclenché par L’ASPARTAME, la victime ne sait généralement pas que c’est l’aspartame le coupable. La victime continue sa consommation, aggravant le Lupus à tel point que parfois leur vie en est menacée. Quand nous éliminons l’aspartame de la consommation des patients, les personnes souffrant de Lupus deviennent généralement asymptomatiques.
Malheureusement, nous ne pouvons enrayer la maladie. D’un certain côté, ceux parmi lesquels on a diagnostiqué une sclérose en plaques (alors qu’en réalité ce qu’ils ont n’est qu’une intoxication au méthanol), la plupart des symptômes disparaissent. Nous avons vu des cas où leur vision s’est rétablie ainsi que l’ouie. Et il en est de même pour les cas d’acouphène.

Lors d’une conférence je déclarais : « Si vous consommez de L’Aspartame (Nutra Sweet, Equal, etc.) et que vous souffrez de symptômes fibromyalgiques, de spasmes, de lancements d’engourdissements dans les jambes, de crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d’angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire, vous avez probablement la maladie de l’Aspartame. »

Les gens sursautaient au cours de cette conférence, disant : « C’est exactement ce que j’ai. Est-ce réversible ? ». Cette maladie sévit. Certains des intervenants à ma conférence souffraient eux-mêmes de ces symptômes.
Dans une conférence à laquelle l’Ambassadeur de l’Ouganda assistait, il nous a dit que dans l’industrie du sucre chez eux, on ajoute de l’aspartame! Il a poursuivi disant que le fils de l’un des leaders de l’industrie du sucre ne peut plus marcher et que c’est en partie dû à l’usage de ce produit. Nous avons là un problème grave.
Un inconnu vint même trouver le Dr. Espisto (l’un de mes intervenants) et moi-même et dit « Pouvez-vous me dire pourquoi tant de personnes semblent avoir contracté la sclérose en plaques? ».

Lors d’une visite dans un hôpital, une infirmière affirma que chez six de ses amis, qui sont tous de grands buveurs de boissons light, on avait diagnostiqué la sclérose en plaques.
Cela dépasse la coïncidence.

Le problème est là, il y a eu des séances au Congrès, au début, quand l’aspartame fut introduit dans 100 produits différents comme substance sucrante. Depuis cette séance initiale, il y en a eu deux autres mais elles n’ont servi à rien.

Maintenant il existe plus de 5000 produits contenant cette substance chimique (…)

A l’époque de cette première audience, plusieurs personnes perdaient la vue. Le méthanol contenu dans l’aspartame se transforme en formaldéhyde dans la rétine de l’oeil. Le formaldéhyde est classifié dans le même groupe de drogues que le cyanure et l’arsenic, poisons mortels!

Malheureusement il met plus de temps à vraiment tuer, mais il tue des gens et cause toutes sortes de troubles neurologiques. L’aspartame modifie la chimie du cerveau elle cause de sévères crises. Ce produit modifie le taux de dopamine dans le cerveau.

Imaginez l’effet de cette « drogue » chez des patients atteints de la maladie de Parkinson. Cette drogue cause aussi des dommages au niveau des naissances. Il n’y a absolument aucune raison de consommer ce produit. Ce n’est pas un produit diététique!

Le rapport du congrès dit : « Ce produit crée chez le consommateur un besoin maladif d’hydrates de carbone et les fait grossir ». Le Dr. Roberts a spécifié que lorsqu’il faisait arrêter l’aspartame à ses patients, ils perdaient en moyenne 19 livres par personne. Le formaldéhyde s’accumule dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses.
L’aspartame est particulièrement mortel pour les diabétiques. Tout médecin sait l’effet qu’aurait de l’alcool-des-bois sur un diabétique.
Nous trouvons des médecins qui croient que certains de leurs patients font de la rétinopathie, quand en fait, c’est l’aspartame qui est en cause.
L’aspartame rend le niveau de sucre dans le sang incontrôlable, mettant ainsi beaucoup de patients dans le coma. Malheureusement beaucoup d’entre eux sont morts. Des personnes nous disaient, lors de la Conférence de l’Ordre des Médecins Américain, qu’ils avaient des proches qui sont passés de produits à la saccharine à des produits contenant de l’aspartame et que certains étaient tombés dans le coma. Leurs médecins ne pouvaient maîtriser le niveau de sucre dans leur sang. Ainsi les patients souffraient de sévères pertes de mémoire, voire tombaient dans le coma et mouraient.
La perte de mémoire est due au fait que l’acide aspartique et la phénylalanine sont des neurotoxiques, ils constituent des protéines (…), qui, alors passent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones.

Le Dr. Russell Blaylock, neurochirurgien, a déclaré : « Ces ingrédients stimulent le cerveau à mourir, causant des dommages de degrés variés au cerveau. » Le Dr R. Blaylock a écrit un livre intitulé « Excito-Toxines : Le goût qui tue » (Health Press 1-800-643.2665)
Le Dr H. J. Roberts, diabétique, spécialiste et expert mondial de l’empoisonnement par l’aspartame, a lui aussi écrit un livre, qui est intitulé : « Défense contre la maladie d’Alzheimer » (1-800-814-9800) Dr Roberts y raconte comment l’intoxication à l’aspartame Aggrave la maladie d’Alzheimer, et pour cause. Comme me l’a confié l’infirmière de l’hospice, des femmes âgées de 30 ans sont admises avec la maladie d’Alzheimer.
Le Dr. Blaylock et le Dr. Roberts vont rédiger un article sur la situation présentant quelques cas et le feront paraître sur Internet.

D’après la Conférence du Conseil des Médecins Américain : « Nous parlons d’un fléau de maladies neurologiques causé par ce poison mortel ».
Le Dr. Roberts a réalisé ce qui était en train de se passer lorsque l’aspartame a commencé à être commercialisée. Il a déclaré que ses patients diabétiques présentaient des pertes de mémoire, confusions, et de graves troubles visuels.
A la conférence du Conseil des Médecins Américain, les médecins admettent qu’ils ne savaient pas. Ils se sont interrogés au sujet de l’origine de certaines crises chez leurs patients (la phénylalanine de l’aspartame fait chuter le seuil des crises et la sérotonine, ce qui cause des maniaco-dépressions, des crises de panique, de rage, de violence).

Le New York Times a sorti, le 15 novembre, un article révélant comment l’ADA retire de l’argent de l’industrie alimentaire pour accréditer. Ils ne peuvent donc critiquer quelques additifs que ce soit ou parler de leur lien avec des grands groupes. Quelle en est la gravité ?

Nous avons dit à une mère dont l’enfant consommait du Nutra Sweet d’arrêter ce produit. L’enfant avait des crises graves chaque jour. La mère appela son médecin qui appela l’ ADA, qui dit au docteur de ne pas faire arrêter le Nutra Sweet à l’enfant. Nous essayons toujours de convaincre la mère que c’est l’aspartame qui cause les crises. Chaque fois qu’on fait arrêter l’aspartame à quelqu’un, ses crises s’arrêtent. Si le bébé meurt, vous en connaissez le fautif et savez contre quoi nous nous battons.

Il y a 92 symptômes prouvés de l’aspartame passant par le coma et allant jusqu’à la mort.

La majeure partie d’entre eux sont d’ordre neurologique, car l’aspartame détruit le système nerveux. La Maladie de l’Aspartame est une des causes qui se cachent derrière les troubles de la santé apparus lors de l’opération « Tempête du Désert » ! La langue brûlante et autres troubles observés dans plus de 60 cas peuvent être directement liés à la consommation d’aspartame. Plusieurs milliers de palettes de boissons « light » ont été acheminées aux troupes de l’opération « Tempête de Désert » (souvenez-vous que la chaleur peut libérer le méthanol de l’aspartame à 86°F). Les canettes de boisson light ont séjourné sous les 120°F du soleil arabique pendant des semaines entières sur des palettes. Les hommes et femmes en service en buvaient toute la journée. Tous leurs symptômes sont identiques à ceux de l’empoisonnement par l’aspartame.

Selon le Dr L E, pédiatre et professeur en génétique à l’université d’Emory, lors de son témoignage devant le Congrès:
« La phénylalanine se concentre dans le placenta, faisant naître des attardés mentaux. Dans les test de labo originaux, les animaux développaient des tumeurs du cerveau, la phénylalanine se déclinant en DXP, un agent entrainant des tumeurs du cerveau ».

Après la Conférence de l’ACP, nous espérons obtenir le soutien de plusieurs lobbies puissants mondiaux.
S’il vous plait, aidez-nous, vous aussi. Il y a un nombre immense de personnes tout autour de nous qui doivent être averties, s’il vous plaît, informez-les.

Laurie Moser
Centre Ressource du Cancer pour les Femmes

Références :
Women’s Cancer Resource Center Laurie Moser, Assistant Director 1815
East 41st Street, Suite C
Minneapolis, MN
55407-3425 1-800-908-8544 or 612-729-049
The author, Betty Martini, can be reached at 770-242-2599.

Plus d’informations sur l’aspartame :

L’aspartame a été découvert par hasard en 1965 au laboratoire Searle, aux États-Unis, par un scientifique qui cherchait à mettre au point un médicament contre les ulcères. En goûtant une pincée de sa poudre, il se serait rendu compte qu’elle avait un goût étonnamment sucré. Cette découverte était une bénédiction pour l’industrie alimentaire, qui cherchait une solution de rechange aux cyclamates et à la saccharine, interdits dans les aliments par le gouvernement depuis que des études chez les animaux ont révélé qu’ils entraînaient des cancers.

Au Canada, ces deux édulcorants sont tout de même disponibles en sachets dans les épiceries, les pharmacies et les restaurants. L’aspartame a été autorisé dans les aliments secs en 1981, puis dans les boissons gazeuses en 1983.
La liste des effets secondaires liés à la consommation d’aspartame est très longue. De plus, selon la revue Headache de novembre 1997, des personnes particulièrement sensibles peuvent ressentir des effets avec de très faibles doses: une gomme à mâcher, par exemple, peut causer un mal de tête! En 1994, la FDA avait déjà accumulé près de 7000 plaintes d’effets secondaires reliés à l’aspartame (l’organisme ne veut d’ailleurs plus compiler les plaintes). Les plus fréquentes sont: maux de tête (ce qui a été confirmé par plusieurs études), vertiges, vision embrouillée, changements d’humeur, douleurs au ventre et crampes musculaires. Aux États-Unis, des pilotes d’avion ont même perdu leur permis pour avoir manifesté ces symptômes dans les heures suivant l’ingestion de boissons à l’aspartame. Des communiqués à cet effet ont d’ailleurs été émis dans les bulletins du U.S. Air Force et du U.S. Navy afin de prévenir le personnel de ce risque.
Parmi les autres symptômes figurent les dépressions, les pertes de mémoire, les douleurs aux jointures, les troubles menstruels, les crises d’épilepsie et même quelques décès! Et il ne s’agit là que d’une fraction des effets actuellement associés à la consommation d’aspartame, puisque la majorité des gens n’ont pas encore fait le lien entre leurs problèmes de santé et ce produit. Même s’ils le font, seul un léger pourcentage des gens et des professionnels de la santé prendront le temps de le rapporter aux autorités gouvernementales.
Une étude effectuée chez un petit groupe de femmes à la diète démontre qu’elles ont tendance à manger davantage durant les jours qui suivent l’ingestion de boissons sucrées à l’aspartame, comparativement à l’ingestion de boissons sucrées naturellement (étude effectuée par J.H. Lavin et ses collaborateurs, parue en janvier 1997 dans une revue scientifique internationale sur l’obésité).

Même le simple fait de mâcher de la gomme sucrée à l’aspartame augmenterait l’appétit. Quelques autres études, toutefois, n’ont pu démontrer ces effets.
On suppose par ailleurs que les gens qui consomment des produits diètes auraient tendance à être moins vigilants: un faux sentiment de sécurité pourrait les porter à manger des gâteries, ici et là, puisqu’ils ont déjà « économisé »…

Dans toute cette controverse, une chose est sûre: les édulcorants comme l’aspartame entretiennent le goût du sucre et ne permettent pas de modifier ses habitudes alimentaires, seul gage d’une perte de poids durable.
Si vous souffrez d’un problème de santé persistant et que vous utilisez des produits édulcorés à l’aspartame (boissons diète, gommes à mâcher, sachets, yogourts, etc.), cessez complètement d’en consommer durant un mois afin de voir si vos symptômes diminuent.

En 1992, l’aspartame apparaissait dans plus de 4 200 produits alimentaires aux États-Unis : certaines marques de crème glacée, yogourts, puddings, confitures, desserts préparés, céréales à déjeuner, vinaigrettes et dîners surgelés en contiennent. Les pires: les boissons gazeuses « diète », les sachets de sucre Égal et la gomme à mâcher sans sucre. Les médicaments peuvent aussi en contenir, de même que le psyllium sucré « sans sucre » et les suppléments de vitamines croquables pour enfants. Surveillez les étiquettes.
L’aspartame est peu stable dans les liquides et se décompose après une exposition à des températures élevées – ce qui se produit lorsqu’on fait chauffer l’aspartame, qu’on l’ajoute à des liquides chauds (café) ou lorsqu’il est entreposé durant de longues périodes à la température de la pièce.

La dégradation du produit entraîne, entre autres, la formation de méthanol, qui se décompose par la suite en formaldéhyde (carcinogène connu), en acide formique et en diketopiperazine (DKP), tous responsables de tumeurs au cerveau.

Pour en savoir plus sur les dangers des produits lights, c’est ici.

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Aspartame > Le danger de l’aspartame
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



215 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Ginette :
    16 mars 2016

    Je me posais la question pourquoi je n’ ai pu autant de memoire, alors je viens de le savoir en lisant cet article, car je bois environ 2 litres de pepsi diète par jour.

  2. guillaume :
    6 juin 2013

    Ma plus jeune tante qui est une très grande consommatrice d’aspertame (bonbons à la gélatine et à l’aspertame, soda à l’aspertame et autre cochonneries) a la sclérose en plaque tout comme son père l’a eu, mais ses soeurs non.
    L’aspertame tue.

  3. Jocelyne :
    2 octobre 2012

    Je souffre énormément des intestins dès que j’absorbe de l’aspartame, j’arrive à éliminer toutes les boissons, bonbons etc… maintenant je fais très attention, mais le plus grave c’est que maintenant une quantité de médicaments contiennent de l’aspartame et une fois encore je souffre depuis plus d’un mois parce que le médecin m’a prescrit une ordonnance de calcium et que j’ai pris le traitement pendant une quinzaine de jour et les symptomes sont arrivés, maux de ventres, colites spasmodiques, douleurs musculaires et articulaires, baisse de la vue, acouphènes, et je sais par expérience qu’il va me falloir au moins 6 mois pour revenir à une situation normale à la condition qu’il ne se cache pas de l’aspartame dans d’autres produits ou aliments que j’absorbe, j’en ai marre de ce poison qui me pourri la vie depuis déjà des années. Je ne peux même plus me soigner sans me rendre malade. Que ces intoxiqueurs arrêtent de nos empoisonner !!!! Aidez-nous !!!

  4. Ma vérité sur :
    17 juillet 2012

    Les dangers liés à l’aspartame sont encore trop méconnus des consommateurs, les industriels et les politiques semblent s’en laver les mains… qu’attendons-nous?
    Cette cause est encore trop peu connue du grand public et mérite d’attirer l’attention de la société civile. Il y a urgence sanitaire!

    Nous avons trouvé votre article très pertinent, venez raconter votre Vérité sur l’aspartame pour qu’elle bénéficie au plus grand nombre : …

    N’’hésitez pas et venez faire entendre votre (vos) vérité(s) sur …

  5. Jean :
    22 mai 2012

    Bonjour, excellent! Voilà pourquoi CANDEREL de Searle vient de passer de l’Aspartam au Sucralose. Ce qui me choque, c’est que j’ai lu il y a 15 ans déjà que des chercheurs finlandais avaient mis le doigt sur les méfaits de l’Aspartam, et que Searle a fait étouffer toute publication de ces résultats. Voilà aussi pourrquoi Coca cola vient d’abandonner l’Aspartam. On se doute qu’un grand groupe de cette taille ne le fait pas sans raison

  6. Marie :
    2 mai 2012

    Je ne sais quoi penser de cet article… Il est évident que si nous écoutions toutes les théories sur les dangers de certains aliments, nous ne mangerions plus rien. Par contre, même dans les sites qui défendent supposément l’aspartame (url) quand on lit les articles sités en référence, on se rend compte qu’eux-mêmes avouent que l’aspartame favorise la prise de poids. Dans ce cas, pourquoi en consommer si nous n’avons pas de réelles contre-indications à consommer du sucre (diabète)?

    À titre indicatif, j’aimerais aussi mentionner que 86 degrés F correspondent à 30 degrés celcius, ce qui n’est pas si exceptionnel… contrairement à ce que certains mentionnent lorsqu’ils donnent leur avis…

  7. mina :
    5 avril 2012

    Je consomme de l’aspartame depuis de longues années, coca ligth ou zéro,autre boisson ligth, yahourt liht ,pour vous dire je n’ose plus prendre un aliment qui n’est pas ligt, cette idée de trop de sucre dans notre consomation m’obsede. Je suis bien contente d’être tombé sur cet article, qui me fais bien peur et réagire à présent, je stop tout le ligt. Car il est vrai, ma vu à baissé, mon ouïe aussi(d’un côté) je n’est que 34 ans, c’est un peu tôt mais heureusement rien d’amarmant d’âprès mon ORL, mais je m’attend au pire si je continue. De plus, il est vrai que la graisse se stock bizarement que sur mes cuisse et effectivement j’ai toujours ces envie de sucre depuis peu, alors que mes goût alimentaire étaisent plus salé auparavant, je comprends mieux, j’avais mieux tout cela sur le compte de ma deuxième grossesse et mon age.

    Est de même pour l’hermesetas, le stévia et le sirop d’agave ? Car actuelement c’est ce que je prends, car évidement je savais que l’aspartame était mauvais pour la santé mais à ce point, non je savais pas.

  8. lol :
    5 avril 2012

    j’ai parlé à plusieur pharmacien et médecin et ils m’ont tous répondu et que les gens sont bon dans une certaine maladie , la paranoa , se faire peur et faire peur aux autre et pensser que nos sympthômes soit relier a ca on va toussssssss mourirrrr , ecouter arreter de tout manger la car vos truc la il en a partout dans beaucoup d’aliment et meme des aliment naturel . un moment faut peut etre debarquer et arreter de sinventer des choses la mais bref vous voyez mes fautes meme pas pris le temps de bien ecrire fait plus peur que votre aspartame , et arreter avec votre truc dargent si cest vraiment dangereux gouvernement enleve et cest souvent arriver qui enleve des medicament ou chose dangereuse renseigner vous aupres des pharmaciens et medecin et lolll et relolll prenez des pillules bleu sa vous aidera a calmer votre stress inutile

  9. esperansa :
    23 février 2012

    j ‘ai consomme pendant + de 10 ans et en moyennes de 35/40 comprimés de saccharine par jours sans compter le coca light que j aime beaucoup (1l/j)!!!aujourdhui, c est vrai je ressent des symptomes qui me laissent perplexe : mauvaise memoire, angoisse, phobies, faim persistante, attirance forte pour le sucré, etat de dependance comme une droguée, fatigue etc…je crois qu il y a qq chose de vrai dans cette article, mais je ne comprends pas les gens qui sont contre cet article!.de toutes facon c’est un produit chimique et c’est sur qu il est nocif!et moi, quest ce qui m’ attend….

  10. dyanne :
    23 janvier 2012

    L industrie alimentaire nous tue a petit feu, l important est de se renseigner sur tous les produits que nous consommons. Si la plupart des gens se renseignaient sur les produits qu ils consomment il y aurait beaucoup moins de maladie. Réveillez-vous et dites non a tous ces produits chimiques, ces hormones de croissance, ces pesticides, herbicides, fongicides etc. etc..

  11. GERARD :
    19 janvier 2012

    L’ASPARTAME PEUT IL AVOIR DES CONSÉQUENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME HÉPATIQUE ?

  12. JOanyduguay :
    15 décembre 2011

    jaime vraiment sa.

  13. jean-pierre :
    14 décembre 2011

    retirer ce poison du marche avant de faire d/autre victimes

  14. cybil :
    9 décembre 2011

    médecin en santé publique,je suis d’accord avec vous, si on devrait préserver la santé de la population ,il est grand temps pour agir.la promotion d’une alimentation saine associée a`une activitéphysique serait très efficace si on arrivait à éradiquer tous ces produits chimiques qui se sont introduits dans nos aliments .pour moi les produits light ce n’est que du leurre.

  15. brigitte :
    19 novembre 2011

    medecin diabetoogue je suis d accord avec vous au congres ADA en juin 2011 il a ete ecrit et dit pour la premiere fois que l aspartam etait diabetogene nutrasweet etait present …

  16. Allfeel :
    8 novembre 2011

    Certains critiquent le manque de rigueur de l’article avec un manque de rigueur bien plus grand, quand vous voyez qu’on trouve de l’huile de palme dans des produits diététiques , que certaine notices de produits parlent d’huile végétales pour ne pas avoir a avouer cette utilisation, et qu’il est prouvé que cette huile est néfaste pour le système vasculaire, l’aspartame même mortel peut bien rester commercialisé.
    Certains disent que les doses de méthanol sont faibles sans doute mais la faiblesse des doses ne rpouve rien , ni le fait de dire qu’il y en a dans les fruits et dans le vin , ca rappelle juste que les personne fibromyalguques doivent s’abstenir de boire de l’alcool, de manger certains fruits et de consommer de l’aspartam, la viande peut elle aussi augmenter les douleurs du fibromyalgique. Vous voulez un témoignage, vous pouvez aller sur le site de chantalchat qui a supprimé l’aspartam avec bonheur, les symptomes mettent deux mois avant de disparaitre donc patience, et posez vous la question de votre intterret pour le sucré, j’ai moi même été accro au sucré a l’époque ou je prenais de l’aspartam, quand on apprend a se seuvrer du gout sucré quelques temps , ou redécouvre les saveurs plus subtiles et une simple tomate semble alors très sucrée, tout le monde n’a pas la même capacié d’évacuation des toxines, la viande en produit déja beaucoup, le sucre également, ce qui contribue a l’acidification et a la déminéralisation de l’organisme, la dépendance au sucre qui est exacerbée par l’adjonction d’ aspartam au sucre et aussi de sel c’ est une arme très puissante a la disposition de l’industrie alimentaire, tous les aliments non traités ainsi sembles fades. Au dela de la nocivité supposée ou avérée de l’aspartam posez vous la question de votre dépendance au gout sucré, et l’interret de consommer des aliment qui déminéralisent le corps et diminuent votre résistance a stress, augmentent votre anxiété, vous carence en chrome, en magésium, et induit une incapacité d’assimiler le calcium, sur ces points la science a tranché, c’est un mécanisme connu, alors faites vos propre recherches et ne croyez pas qu’un industriel va vous proposer un aliment sain pour améliorer votre santé c’est a vous de trouver ce qui vous convient et bon courage se nourir sainement est devenu a ce jour un véritable parcour du combattant..

  17. jacky :
    2 novembre 2011

    Dire que je trouve qu’il y a trop de sucre dans notre alimentation.
    Alors croyant proteger mes enfants ,je leur fais boire une boisson sans sucre mais avec de l’aspartame .
    mauvais choix je favorise peut etre un cancer , ou une sclerose en plaque.

    :(

  18. Françoise :
    26 octobre 2011

    Je souffrais déjà de tous ses troubles avant d’ingérer de l’aspartame mais je dois reconnaître que le nombre et l’intensité n’a cessé de croître ces dernières années, c’est décidé je ne prends plus jamais de ce produit !!!!!

  19. Odile :
    14 octobre 2011

    ma petite fille, qui vit aux USA, a parfois des maux de tete violents accompagnés de vomissements ; sa mere pense avoir trouve la cause : l’aspartame, meme en infime quantite , par le biais d’une boisson , glace, bonbon, etc….

  20. christian :
    7 octobre 2011

    les industriels quand vont-ils comprendrent qu’ avec tous ces produits chimiques ils sont entrain de tuer l’ humanité et et le monde animal . mais que fait la justice sont -ils tous corrompus par les industriels. parce que pour moi tous les industriels sans exceptions ce sont tous criminels

  21. hicham :
    2 octobre 2011

    est ce qu il y a un moyen pour savoir le niveau de l aspartame dans le sang §

  22. Fatiha :
    28 septembre 2011

    J en prend depuis des annees dans mon cafe je bossse en clinique j en donne toute la journee au petit dej. A midi au gouter c est pourtant des patients bien malades. Qui reagit.

  23. Abdelmalek :
    21 septembre 2011

    C’est vraiment sérieux, pauvre être humain on ne sait pas se qu’on fait vraiment

    mais on vous serez très reconnaissons de nous avoir réveillez et on remercient votre organisation pour votre aide

    bon courage dans le futur

  24. monica :
    17 septembre 2011

    je prends du protelos et je peu dire j’ai mal partout et de l’aspartame ily en a faut -il l’arreter

  25. Amar d'Algérie :
    12 septembre 2011

    je vous crois à 100 paites pour le bien-etre de l’humanité.c et donc à partir de ce jour je ferai de mon mieux pour alerter tous les gens de mon entourage sur le danger que l’aspartame véhicule .merci pour tous les efforts que vous f

  26. JEAN :
    11 septembre 2011

    Agé de 70ans je suis médecin neuro-psychiatre et continue à exercer dans une institution pour enfants et adolescents.
    En mai2011 j’ ai brusquement cessé de consommer l’aspartame que j’utilisais quotidiennement depuis 25ans.Pourquoi?Parce que j’ai ressenti à quelques semaines d’intervalle des troubles erratiques comme une crampe au mollet gauche très douloureuse ayant duré plusieurs heures et une douleur fulgurante à l’articulation du poignet.J’ai ainsi recensé les symptomes que j’éprouvais depuis plusieurs années ne pouvant s’expliquer que par une intoxication exogène chronique(je ne fume pas et ne consomme qu’un peu de vin rouge aux repas,jamais d’autres alcools forts).
    Sur le plan psychique j’étais hyperemotif pleurant en regardant un film…ce qui a cessé depuis quelques jours;une vision trouble et un confrère ophtalmo vient de me diagnostiquer un début de catarracte et de glaucome à l’oeil gauche;des acouphènes avec sensation ébrieuse ,spontanément réversible quelque temps après l’arrêt de l’aspartame.
    L’extrême diversité des symptomes ressentis ne peut s’expliquer que par une toxicité exogène non décelable à un bilan sanguin(RAS au bilan de novembre 2009).
    En conclusion ,il ya des symptomes transitoires mais aussi des atteintes irréversibles imputables à ce produit de synthèse.

    période d’acouphènes accompagnés par une discrète sensation ébrieuse

  27. Violette :
    8 septembre 2011

    Depuis plusieurs années j’ai des migraines horribles de plus en plus fréquentes, et depuis 1 an environ des douleurs musculaires dans les bras et les jambes, ainsi qu’une baisse de la vue et un manque d’énergie, toujours envie de dormir. Depuis bientôt un an j’ai supprimé l’aspartam de mon alimentation, migraines et douleurs ont disparus, ma vue s’améliore et j’ai beaucoup plus d’énergie. Si par mégarde je consomme un produit contenant de l’aspartam, c’est migraine assurée dans les heures qui suivent…Je suis persuadée que c’est un poison.

  28. damien :
    8 septembre 2011

    En réponse à Camille, faites-vous partie des français qui pensent que le nuage de Tchernobyl s’est arrêté à la frontière française ?

    Pensez-vous que le gouvernement Japonais dit toute la vérité au peuple Japonais au sujet de l’accident nucléaire ?

    On nous ment.

    L’aspartame est dans un marché gigantesque qui représente des milliards de dollars.
    Je suis d’accord avec le fait que ce site ne donne pas assez de sources et d’actualités sur l’aspartame. Mais ouvrez les yeux ! Wikipédia & EFSA & HoaxBuster ne sont pas des sources intéressantes.

    Il serait bien qu’un rédacteur de dangersanté publie un nouvel article sur l’aspartame avec uniquement des sources externes vérifiables.

  29. camille :
    7 septembre 2011

    bonjour,

    http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=59373

    http://www.charlatans.info/aspartame.php

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Aspartame

    http://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/aspartame.htm

    Vous êtes vraiment des crédules bon sang!! Croire ce tissu de mensonges datant de 1997!!! Renseigner vous mieux, ne vous contenter pas d’un seul site (en plus qui s’appelle comme ça…) On pourrai pondre un article sur le lien entre mycoses des pieds et chocolat vous le croiriez…

  30. eve :
    5 septembre 2011

    les substituts nicotiniques, pour l’arrêt du tabac : gum, pastilles contiennent tous de l’aspartam, je ne sais quoi en penser.
    Cependant, je ne sais pas si les personnes qui ont donné leur avis précédemment ont consommé de l’aspartam, si oui je dirais que cela nuit gravement à leur maîtrise de l’orthographe

  31. laurence :
    31 août 2011

    depuis que j’ ai appris que l’ aspartame est dengereux pour la santé je fais attention a ce que achette dans les magazins.

  32. laurence :
    28 août 2011

    je pense que ça peut etre vrai et ci c’ est vrai pourquoi les sociétés qui produisent l ‘ aspartame n arrèttent d’injecter ce produit dans toute sorte d’ aliment?ils veulent que tout le monde meur?et puis eux meme peut etre qu’ils en prennent aussi?

  33. Mel :
    23 août 2011

    C’est faux, l’aspartame est pour les gens qui maigrissent, mais l’aspartame n’ai pas la mort silencieuse, sinon pourquoi ça existe? Je suis désolé que cette article est fausse

  34. Élaine :
    18 août 2011

    Depuis 3 ans, je souffre de faiblesses aux jambes. Quelques fois c’est à un point tel que j’ai de la difficulé à terminer de prendre une douche tellement mes jambes ne me supportent plus; il m’est même arrivé de tomber à quelques reprises.
    Je suis suivie par un neurologue depuis ces 3 ans. On craint une sclérose en plaques. On m’a donc fait une ponction lombaire puisque c’est un des tests qui peut détecter la sclérose: le résultat est négatif, le liquide rachidien est très normal. Mon neurologue m’envoie passer d’autres genres de tests qui révèleront peut-être quelque chose.
    Je suis une grosse consommatrice de gomme à mâcher avec aspartame. Ce matin j’ai eu l’idée de me renseigner sur les effets de ce produit. Après avoir constaté que j’avais plusieurs des symptômes décrits par Mme Moser, je suis décidée à banir tous les produits contenant de l’aspartame. Après tout, si le test de la ponction lombaire n’a détecté aucune anomalie, il s’agit peut-être de la maladie de l’aspartame. De toute façon, le fait d’en arrêter la consommation ne peut qu’avoir des effets positifs sur ma santé. Je compte bien vous revenir avec des résultats tangibles dans quelques semaines.

  35. Diane :
    17 août 2011

    Bonjour, le samedi 7 août, je suis en vacance au États Unis, je me sens pris de malaise, engourdissement et fourmillement au niveau du visage, vertige et choc électrique dans la tête, diagnostic, labyrintite, au retour au Canada le jeudi 11 août inquiète puisque symptômes encore très présent, je vois un médecin qui me donne le diagnostic de la névralgie de trijumeau ainsi que le médicament pour cette maladie elle éloigne la sclérose à cause de mon âge (46 ans)aussi une demande pour un scanne. Lundi le 15 août la douleur est insuppotable donc je revois un autre médecin qui me dit que c’est probablement virus, il éloigne la sclérose en plaque à cause des symptômes différents. Aujourd’hui je fais une recherche avec mes symptômes et je tombe sur ce site. Je suis une très grande consommatrice d’aspartame (pour café, liqueur, jello, gomme name it, et je réalise que je me sens bien le matin avant d’avoir bu mon 1er café, est-ce que le fait de boire un café avec l’aspartame peut me donner des symptômes aussi rapidement ? Je suis très inquiète de ces symptômes car je suis encore dans le doute. Si vous avez des conseils ou vous vous vivez la même chose que moi faites le moi savoir svp je suis dans le néant total
    merci

  36. williams :
    16 août 2011

    faites tourner cet article édifiant aux plus grand nombre

  37. francis..et acouphenes........ :
    9 août 2011

    j’ai lu cet article…..et comme je souffre d’acouphenes depuis 10 ans j’ai voulu essayer ,pour voir,donc j’ai arreté de consommer de l’aspartame etant donné que je suis à la diete…….et là surprise mes acouphenes ont diminué je dirai de 70%…AINSI QUE DE NOMBREUSE DOULEURS……..que j’essayais de soigner avec un tas d’autres medicaments…….donc…actuellement moins de medicaments et d’effets secondaires !!……!!que demander de plus……..et celà ne coute rien d’essayer…….et le dit haut et fort..pour moi cà marche………………

  38. Charles B :
    28 juillet 2011

    POUR TROIS RAISON CHÈRE VIVIANE, L’ARGENT, L’ARGENT ET FINALEMENT, L’ARGENT… À OUI IL Y EN A UNE QUATRIÈME, L’ARGENT.

  39. viviane :
    26 juillet 2011

    Comment si cela est vérifiable que l’aspartame est un poison à long terme, comment la communauté scientifique peut-elle laisser faire.

  40. Charles B :
    18 juillet 2011

    DANS LE DOUTE JE M’ABSTIENS! POURQUOI JOUER AVEC LA SANTÉ AINSI, C’EST

    COMME JOUER À LA ROULETTE RUSSE AVEC UN BARILLET CONTENANT

    ÉNORMÉMENT D’ESPACES VIDES PEUT-ÊTRE MAIS, MAIS IL Y A QUAND MÊME UNE

    CARTOUCHE QUELQUE PART..DANS LE DOUTE…ON A TOUS LE CHOIX…

    IL NE FAUT QUAND MÊME PAS TOUT RELIER À L’ASPARTAME MAIS DANS LE

    DOUTE…

  41. clementine :
    16 juillet 2011

    Je consomme de plusieurs années de la spartame. N’en déplaise à tous ceux qui

    prétendent que c’est du « bidon » j’ose dire ici, qu’une maladie « neurologique s’est

    déclarée, je ne peux plus marcher, sans oublier qu’une pénible maladie des

    intestins s’est déclanchée depuis quelques mois………..Il faudrait pouvoir lire entre

    les lignes. quant aux médecins généralistes, cela ne préoccupe guère

  42. Charles B :
    14 juillet 2011

    Réflexion faite, j’arrête tout de même d’en prendre, le plus possible, car POUR MOI, si j’en prend beaucoup, j’ai des symptômes et quand j’arrête ou que je diminue, ils disparaissent…aprês plusieurs essais, je me dis la vérité à moi-même, trop c’est pas bon, peu égalera peu ou pas de symptômes et je pense qu’une exagération de la consommation pourrait faire ressortir ou agraver des douleurs préexistantes ou encore, en latence. Évitons de tomber dans les excès, on a tous le choix et nos propres croyances alors…L’ASPARTAME RESTE UN COMPOSÉ CHIMIQUE et même retrouvé dans l’environnement où ailleur, il y a toujours une question de dosage et de forme chimique, je suis vétérinaire, je sais un peu de quoi je parle, je n’ai vu aucun de mes patients avec les 2600 symptômes qu’on a répertorié, mais leurs maîtres….on pourrait en parler…

  43. Charles B :
    14 juillet 2011

    Je suis un gros consomateur d’aspartame, malgré qu’un jour un de mes professeurs de biochimie eu le commentaire qu’il ne touchait pas à cette substance…voulant ne pas avoir de remords après avoir mangé ou bu quelque chose de trop calorifique je fis effectivement la sourde oreille et jusqu’à aujourd’hui. J’ai plusieurs symptômes décrits dans cet article, je viens à l’instant d’arrêter à jamais l’utilisation de cette cochonnerie et je vais répendre la bonne nouvelle, surtout aux enfants,

  44. Danielle :
    29 juin 2011

    J’ai réalisé depuis plusieurs années que lorsque je mangeais quelque chose contenant de l’aspartarme, je tombais en hypoglycémie… et je croyais que c’était une idée que je me faisais. Bien des gens autour de moi en consommais sans effets secondaires.

    Merci pour les informations . Je me ferai un devoir de les transmettre à tous ceux qui sont adeptes de l’aspartame.

  45. janot 34 :
    28 juin 2011

    La plupart des experts et scientifiques qui donnent leur avis sont de près ou de loin membres de holding agro alimentaire. Donc leur jugement est partial et dénué de toute objectivité.
    La difficulté à démontrer la dangerosité de l’aspartame réside
    1/ de la problématique à trouver des exoerts vraiment indépendants,
    2/ d’avoir le recul nécessaire avec un nombre de patients suivis sur 20 ans au moins
    3/le courage et la solidité mentale suffisante pour résister à la pression des lobbies.

  46. papaécolo :
    23 juin 2011

    Merci pour cet article! C’est comme pour le bisphenol dans les biberons. Cela fait des années que des pays comme le canada ont interdit l’utilisation mais en France, on vient seulement de prendre le problème en charge:

  47. said :
    20 juin 2011

    nous remertions les hauteurs qui ont la compétance et le courage de dire la véritée sur les produits dangereux qui portent préjudices à l’etre humain .

    said

  48. babou :
    20 juin 2011

    cela fait presque 20 ans que je n’utilise que de l’aspartame (sucrette ou poudre )pas pour mon poids je suis mince mais sur les conseils de mon médecin pour éviter le diabéte je bois énormément de thé et a l’époque je mettais deux sucres par tasse je n’ai jamais eu aucun probléme de santé si on les écoutes tous on ne peut plus rien manger ni boire tout est bon c’est l’abus qui nuit

  49. Jean-Jacques :
    18 juin 2011

    Pas très rassurant pour les consommateurs de ce produit, je suis moi même diabétique traité à l’insuline. Je consomme beaucoup de café et je le prend nature le goût de l’aspartame dénature cette boisson. Beaucoup l’utilise pour ne pas grossir et en cas de régime, soyons maigre mais malade, ne vaut-il mieux pas faire attention à son alimentation et ne pas avoir la taille mannequin mais rester en bonne santé, à méditer.

  50. Isa :
    17 juin 2011

    Un témoignage: une jeune femme de ma famille ayant consommée du cola light
    et autres produits light pendant environ 10 ans se voit confrontée à un problème de fertilité.
    Tout d’abord disparition de ses menstruations les dernières années et maintenant
    elle craint de ne pouvoir avoir d’enfants. Je l’avais prévenue du danger de consommer
    ce poison ( Rumsfeld -le va-en-guerre zunien étant le CEO de la boîte en question on peut être sûrs qu’on est en bonnes mains!). Elle a arrêté la consommation et a constaté qu’elle était accroc.
    Sevrage = maux de tête.
    On ne peut qu’espèrer que les dégats sont réversibles.

  51. thomas :
    14 juin 2011

    « l’intoxication au méthanol »…euh comment dire le méthanol il y en a partout dans l’alimentaire, dans les fruits et les légumes, le méthanol se trouve aussi naturellement dans notre organisme, chez les animaux et les plantes.

  52. Fdl :
    9 juin 2011

    Pourquoi ce produit n’est pas interdit partout?

  53. Alain :
    8 juin 2011

    Après avoir fait mes propre recherche, j’ai trouvé que la plupart de l’information trouver dans cet article est fausse.

    La liste de symtome est si grande que n’importe qui y trouve son compte. Même
    ceux qui mange très santé.

    L’aspartame est un des produit alimentaire le plus étudié (a cause des imbésiles qui disent que c’est très dangereux sans preuve), et il ne trouve pas d’effet comme ceux que vous avez mentionné.

    Conclusion: Ne pas prendre cet article au sérieux… Apporté lui autant d’attention qu’a un article qui dit que 9/11 etait une conspiration et que Neil Amstrong n’est jamais aller sur la lune.

  54. Anmanodre :
    7 juin 2011

    Le texte il est trop long !

  55. rjk :
    2 juin 2011

    en lisant cette page :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Aspartame

    j aprend que les soi disant copose dangereux sont aussi present dans les fruits a l etat naturel … et dans les boisson alcholisé ….

    mais vous ne denonce pas la dangereoseite des fraises, du raizin et autre fruit , ni de la biere et du vin ….comment des meme composé chimique, peuve t il etre plus dangereux dans un produit q un autre ?
    et la liste de symptome bien trop longue a mon gout (d on certain n on aucun rapport avec une modification de la glicemie) rend peu credible votre discour !
    je n est point fait d e tude (comme vous le voyer) mais je suis loin d etre avec le qi d une huitre .. (inteligence et etude n etant point lie )….

  56. rjk :
    2 juin 2011

    vous avez dit :
    Si vous consommez de L’Aspartame (Nutra Sweet, Equal, etc.) et que vous souffrez de symptômes fibromyalgiques, de spasmes, de lancements d’engourdissements dans les jambes, de crampes, vertiges, nausées, maux de tête, acouphène, douleurs articulaires, dépressions, crises d’angoisse, discours incohérent, vision trouble, ou pertes de mémoire, vous avez probablement la maladie de l’Aspartame.

    vous ete sur de convaincre plus de la moitier de la sistance, vous qu elle aura au moin l un des symptome decrit ! moi meme … j en est resencé 3 !…fatigue, crampe, engourdissement , maux de tete ….
    je doit vous croire sur parole , ou alor je continnu mon enquetes en visitant dautre site plus serieux sans bla bla inutile a ralonge ?…

  57. Claude :
    2 juin 2011

    Vous dite que l’aspartan se décompose à 86°C.Il est bien connu qu’il ne faut pas le chauffer.Est-il vraiement dangereux à froid.Mon médecin traitant pense que non et je doute qu’elle ait des intérêts dans cette industrie.Pour ma part,je n’ai constaté aucun trouble depuis que j’en consomme.Ceci dit,je ne veux encourager personne à en consommer.C’est peut-être une question d’individus ou de quantité.

  58. Paul :
    1 juin 2011

    Et si nous parlions de l’alcool pour changer : 45.000 mots par an…….(cancers, accidents cardio vasculaire, accidents de la circulation…etc etc……
    Cela ne vous inquiète pas ?
    Il est vrai que l’aspartame, c’est autre chose…..

  59. zourit :
    30 mai 2011

    Qui donne l’autorisation pour la mise en vente de ces produits?

  60. JOSIANE :
    30 mai 2011

    Je consommais de l’aspartame depuis de nombreuses années et avais des dou-
    leurs musculaires dans les bras dont je ne connaissais pas la cause. j’ai cessé
    complètement de prendre de l’aspartame et mes douleurs ont pratiquement dis-
    parues. J’ai fait l’essai de boire une boisson à l’aspartam et dans les heures qui
    ont suivies, les douleurs revenaient……

  61. Danielle :
    24 mai 2011

    J’ai commencé un régime de protéine et selon le Dc Dukan dont j’ai lu le livre il n’y aurait aucun danger de prendre de l’aspartame. Et donc j’en consomme beaucoup depuis deux mois. Il y a une très grande controverse sur ce produit, on ne s’y retrouve plus. Je suppose que s’il ne chauffe pas et que l’on en consomme peu il n’y a pas de danger… Je n’ai pas de syptôme décrit dans l’article mais je pense sérieusement à trouver un sucre naturel quitte à en consommer beaucoup moins. Merci

  62. Dominique :
    11 mai 2011

    Que pensez-vous du sucralose, quel est la différance entre
    l’aspartame et le sucralose?

  63. Dominique :
    11 mai 2011

    Si c’était de moi ça fait longtemps que, j’aurais banni
    l’aspartame.J’en reviens pas de voir sur les tablettes de supermachés
    autant de yaourt contennant de l’aspartame, de voir cette publicité de
    Yoplait Source, faut croire que ça vend, bien des gens ne savent pas ce qu’ils mangent ou boivent, quand, ils cosomment de l’aspartame.
    Je vous raconte, ce que je ressends, si j’en consomme, une seule cuillière de
    yaourt ou gorgé de coca light et je me sens mal. Comme un léger engourdissement
    à l’intérieur de mon corps de la bouche à l’estomac, deplus l’arrière goût amer
    est déaisant. J’aime bien mieux du consommer vrai sucre, mais en moins grande quantité(boire du cola), que d’utilser cette merde d’apartame

  64. zarns :
    6 mai 2011

    l’ASPARTAME TUE n’en déplaise à la désinformation organisée ,c’est ceratin que c’est moins que Ben Laden ,mais on vous empoisonne chaque jours un plus…mourrez en paix braves gens le MAL est ailleurs….

  65. bidule :
    23 avril 2011

    L’article que vous venez de lire est sérieux!!!
    Réfléchissez juste à ce que je vais vous dire…

    AIMERIEZ VOUS CONSOMMATEUR BOIRE DE L’INSECTICIDE????
    BUVEZ VOUS DU COCA light???

    SI OUI VOUS BUVEZ DE L’INSECTICIDE!!!!!!
    EN LAISSANT DU COCA LIGHT EN PLEIN SOLEIL UNE APRES MIDI ==> vous obtenez un insecticide…
    CONSOMMATEUR Réfléchissez…

  66. Sofian :
    21 avril 2011

    « Attention à ne pas tomber dans la psychose » Je suis d’accord mais enfin : tous les sodas light ne contiennent pas de l’aspartame déjà. Les boissons Taille fine n’en contiennent pas par exemple et je suis bien placé pour le savoir.. idem pour tous un tas d’autres produits comme les chewing-gum freedent souvent cités et qui utilisent d’autres substituts sans danger pour la santé;

    Apprenons à consommer différemment, à changer nos habitudes et à faire preuve d’un soupçon d’intelligence pour – comme le dit très bien mon prédécesseur – ne pas engraisser des industriels peu scrupuleux tout en se plombant la santé.

    Psychose ou pas le parlement européen souhaite quand même afficher la mention « Danger » pour les femmes enceinte sur près de 6000 produits de conso utilisant de l’aspartame…

  67. Mybanet :
    20 avril 2011

    c’est un énorme scandale de ne pas retirer cette molécule poison! mais les industriels n’ont pas de scrupules!

  68. Juan-Batista :
    15 avril 2011

    L’aspartame est dangereux a usage régulier (prendre une dose tous les deux mois est inoffensif) Aspartame n’est pas très cher c’est pour ça que les grandes marques de sodas lights en contienne (Je vous rappelle que l’aspartame est fait a partir d’excrements de bactérie :/ ) et bref comme ces « grandes » marques obtiennent du fric avec les sodas light ils payent les scientifiques pour leur silence. C’est horrible, des gens sont capable de tuer pour de l’argent (IMPORTANT:CERTAINE MARQUES CACHENT LE NOM ASPARTAME PAR LE E951)
    Et encore…l’aspartame est un des plus dangereux additifs alimentaire mais il y a en a une centaine…

  69. joseph :
    13 avril 2011

    des médicaments contiennent de l’aspartame (aspirine , soluprède, antibiotiques……) faut-il les prendre ?

  70. I :
    12 avril 2011

    Bonjour.
    Je voulais dire que l’aspartame se repand de plus en plus et va presque hors control. J’ai acheté à une machine distributrice un packet de chips barbecue et dans les ingredients il y a bien l’ aspartame!!! Je ne pensais pas que une grande marque des chips pouvait le mettre dans les ingredients! Et pourtant sur la confection il y avait bien marqué « Sans huile de palme, moins de gras! » . J’ai aussi pris une boisson gazeuse de marque très connue et reputé qui n’etait pas light au meme distributeur, ingredients: elle contenait du sucre ET de l’aspartame!!! De meme certains machine distributeurs de café mettent l’aspartame dans le café sucré! POURQUOI?

  71. Sweetie :
    26 mars 2011

    Pourquoi on n’interdit pas son usage?
    Une infirmière dit que 6 de ses amis ont la sclérose en plaques ???
    Ou bien elle a des millions d’amis pour en arriver à ce nombre ou bien elle ment. Je ne connais personne de près ou de loin qui en souffre. Étrange. Heureusement.

  72. Dr.Nicod :
    26 mars 2011

    La maladie de l’aspartame c’est la PARANOIA. C’est affligeant de constater à quel point un article si peu documenté, conçu pour faire peur, peut ravager l’entendement des simples d’esprit. Efficace en tout cas, bravo.

  73. Simeon :
    24 mars 2011

    Bonjour a tous, personnellement je ne consomme pas de ce produit, pas conciemment c’est a dire que apres avoir commencer vegetalisme, je lis les etiquette sur les emballage c’est fou ce que l’on peut trouver dans des produit dit santee. Je suis vraiment surpris ce que les compagnies ajoute dans leur produit, dire qu’on se fie a ces gens pour une chose aussi importante que l’alimentation, il n’ont aucune concience…………………tout ca pour de $$$$$$$$$$$$$$

  74. sakyals :
    22 mars 2011

    l’air que l’on respire est aussi cancérigène!!

  75. z :
    20 mars 2011

    Cette article est une pur foutaise, l’aspartame est un produit comme tout les autres et on peut y être allergique mais cela ne provoque en aucun cas le cancer.
    Pour ceux qui ont mal au ventre et qui boivent 15 cafés par jours sachez que le café est aussi cancérigène d’après certaines études, il provoque maux de ventres et de têtes…
    Alors avant de croire que l’aspartame est responsable de tous les cancers arrêtez le café, l’alcool, les boissons énergisante, les viandes cuites au feu de bois…
    En bref arrêter de manger et de boire vous ne mourrez pas d’un cancer mais de FAIM.

  76. Jean Christophe :
    17 mars 2011

    Je consomme des soda light et des chewing gum depuis plusieurs années, depuis un an ma vue se trouble, les médecins parlent de cataracte. J’avais des doutes sur leur diagnostique mais après la lecture de votre article j’arrête définitivement la consommation d’aspartame. Je ferai le point dans un mois.

  77. baptiste :
    16 mars 2011

    Prenez du sucre naturel! ça va faire vivre les bettraviers

  78. jacqueline :
    16 mars 2011

    Et que dire de la présence d’aspartame dans des médicaments tels que protelos ( déjà sous surveillance pour des accidents graves allergiques) ou calci vitamine D qui en plus contient du saccharose, on se demande quelle est alors l’utilité d’aspartame dans ce médicament?

  79. nadia :
    15 mars 2011

    mon mari est diabetique il est ne consomme que du ligth il est vrai qu il se plaint souvent de maux de tete reste a svoir si cela est liée a une surconsomation de ses produits

  80. Anonyme :
    6 mars 2011

    Bonjour,
    Je lis avec intérêt cet article car je me suis attachée à l’éviter mais après une opération, je dois absolument prendre du CALCIUM (contenant de l’aspartam).. D’ailleurs toutes les marques de calcium en contiennent. Je n’ai pas le choix..
    Que faire en ce cas ?
    Voilà 2 ans que j’ai conscience d’avaler un poison !!

  81. calitu2b :
    2 mars 2011

    les experts affirment l’ASPARTAME est inoffensif,pas du tout dangereux pour la santé bien au contraire,ils n’ont pas touché assez d’argent pour affirmer que l’ASPARTAME est bénéfique pour la santé,mais ça va venir!!!!!!!!!!!!!

  82. Eric :
    1 mars 2011

    C’est sidérant de connaître ce genre d’information qui nous éclaire sur ce qui se passe autour de nous et de savoir que des gens « bien intentionnés » sont prêts à gâcher notre santé en nous mettant ce genre de cochonnerie dans nos aliments ou boissons! Quand je pense à la quantité de jeunes qui consomment aussi ce genre de boisson, cela fait froid dans le dos! Je viens de remarquer que j’utilisais des chewing-gums contenant de l’aspartame (direction: poubelles). je ne crois pas du tout les gens « bien intentionnés » de l’Union Européenne qui veulent nous faire croire qu’il n’y a aucun danger.

  83. moukadou :
    27 février 2011

    je suis diabétique et ça 12 ans que je prends l’aspartame

    maintenant je suis totalement foutu ( mes jambes se dérobent sous moi – mes oreilles bourdonnent – ma tête est comme pleine de coton – parfois mon coeur se met à battre la chamade alors que le n’ai fourni aucun effort – des fatigues – des sueurs. et encore et encore.

  84. Caroline :
    24 février 2011

    Avant de raconter n’importe quoi et de le croire !! renseignez-vous là où il se doit !
    ANSES

    Voici le lien officiel : anses.fr/PM91005801.htm

    Bonne lecture

  85. Emmanuel :
    24 février 2011

    Mais apprenez tous à écrire sans fautes avant de poster ici ! Si vous lisez aussi bien que vous écrivez, vous n’avez rien du comprendre à cet article bidon ! Forcément avec l’âge, ces symptômes arrivent un jour ou l’autre. Au passage, il faut aussi arrêter les barbecues, les viandes cuites à la poêle, toute boisson alcoolisée même avec modération (l’éthanol est un poison quelle que soit la dose) etc… Il faut arrêter avec la parano. L’espérance de vie n’a jamais été aussi élevée qu’actuellement alors je ne pense pas qu’on consomme tant de saletés que ça…

  86. soumia :
    21 février 2011

    merci pour l’info

  87. calitu2b :
    9 février 2011

    ces derniers jours on a fini par enfin parler des danger de l ‘ASPARTAME à la télé,comme on dit il n’est jamais trop tard pour bien faire,on met vraiment du temps pour sortir les vérités,parfois des années, ce qui est le cas la aussi,ceux qui musellent l’information aussi longtemps ont vraiment de la puissance,et là il n’y a aucun doute.

  88. Roger :
    9 février 2011

    Je viens de prendre connaissance su l effet de l aspartame, moi qui pensait boire diet cétait mieux ue boire calorie

    Après avoir lu ce documentaire , je penses que mes jours sont comptés car tout ce qu on mange as du sucre dedans., patate fruit, dessert etc.

    Suivre les conseils de tout le monde , on mangeras pu

  89. Clément :
    7 février 2011

    Je ne sais pas ce qui est le plus édifiant dans cet article..
    – 92 symptomes !!! MY GOD: on peut retrouver au moins un de ses symptomes chez toute personne vivante, peu importe ce qu’elle mange.
    – et certes il y a des personnes consommant de l’aspartame qui ont des SEP, des cancers, etc.. mais aussi ceux qui n’en ont pas pris et a priori dans les mêmes proportions vu qu’aucun lien n’a pu être mis en évidence sur 30 ans de recherche.
    – on sait très bien que le TABAC c’est pas bon pour la santé, c’est prouvé, tout le monde est d’accord. Le lobby du Tabac est-il moins puissant que celui des sucres et de l’aspartame? je ne pense pas, bien au contraire, donc pourquoi on aurait jamais pu prouver la nocivité de l’aspartame.

    on sait tous que c’est une affaire de gros sous, mais de là à expliquer toutes les maladies du monde par l’aspartame, c’est tout de même très très léger.
    Et justifier un argument par un exemple isolée n’a jamais été une preuve!!

  90. BETTY :
    6 février 2011

    j’avais des doutes sur l’aspartame. J’ai 51 ANS, je souffre de très fortes douleurs articulaires (pas d’arthrite, pas d’arthrose après examen) J’ai souvent mal à la tête, j’ai eu une tumeur au cerveau pourquoi ? aucune raison invoquée par les médecins et maintenant des problèmes hépatiques. Je consomme de l’aspartame depuis près de 20 ans dans mon café et je bois près de 7 cafés en moyenne par jour(2 pilules dans chaque tasse). Avant de lire ce constat, j’ai arrêté complètement l’aspartame depuis 15 jours on verra bien toujours est-il que j’ai tous les symptômes décrits. Ha cette semaine j’ai moins mal aux articulations des mains.

    Mais cela n’engage que moi.

  91. Catherine :
    5 février 2011

    Waho! ça fait peur, je prends de l’aspartame et exclusivement de l’aspartame depuis 1976, et il est vrai que j’ai ces troubles, mal dans les articulations, et le reste, mais ce qui m’éffaye le plus c’est le goût de métal, là je dois dire, je ne savais d’où me venait cette senastion et la langue qui brûle de plus j’ai une prise de poids anormale, alors que je suis une alimentation très pauvre en sucre et en graisse. Quand je fais des analyses de sang je suis toujours largement sous le niveau moyen et pourtant je prends du poids encore et encore, et mes articulations sont doulpureuses sans qu’on sache pourquoi !
    Alors si cette article est vrai, je verai bien, je vais stopper dès demain, et je reviendrai vous dire si mes haches s’affinent et les symptômes s’estompent.

  92. anthonyo :
    5 février 2011

    je panse que se produids doit etre retirer de la vente .car des perssones sont mortes avec sa mais quand la victime a des mauts de tete elle ne se doute pas que cest sa souvents des gens meurre acosse de sa. mais malheuresement ont ne peux pas soigné cest maladie grave

  93. jean marie :
    5 février 2011

    quelle rigolade cet article :mon docteur m a conseillé de remplacer le sucre par de l aspartame il y a au moins 20 ans j en consomme de façon modéré (dans café) et quelques boissons
    j ai 65 ans et je suis obligé de porter des lunettes pour lire et j entend moins bien qu avant, j ai perdu des cheveux et quand je skie 6 heures d affilée j ai les jambes fatiguées a coup sur c est l aspartame….

  94. Florence :
    29 janvier 2011

    J’ai connu une personne qui était très soucieuse de sa ligne (à la fin des années 80, elle avait environ 45 ans). Elle n’était pas spécialement sportive mais se surveillait au niveau alimentaire. C’était la maman d’une de mes amies de lycée.
    J’ai perdu celle-ci de vue et, environ 8 ans plus tard lorsque je l’ai croisée à nouveau, j’apprenais que sa maman avait un cancer au cerveau. Elle est décédée moins de deux ans plus tard.
    Elle était une adepte des sucrettes et utilisait les produits dits ‘lights’, sans sucre (mais bien avec aspartame par contre !).
    Je ne puis bien sûr être catégorique sur un quelconque diagnostic, mais j’avoue que j’ai eu un choc, que ça a résonné en moi et que la corrélation s’est faite presque instinctivement, je dirais, en moi, la première fois que j’ai lu un article évoquant les conséquences de l’utilisation régulière de l’aspartame.
    Il est des témoignages qu’on préfèrerait ne pas avoir à faire mais qui pourtant peuvent assumer le rôle de balisage pour tous.

    Bien à vous, Florence

  95. Béatrice :
    28 janvier 2011

    Merci de cet article clair qui appuie le récent documentaire de la rtbf.
    Je pense de plus en plus que mes soucis articulaires sont dus à l’alimentation. Je suis contente de lui donner un nom. Le fantôme est donc bien connu. Je vais supprimer l’aspartame de mes aliments et observer.
    Notre fils cadet est devenu diabétique alors qu’il n’y a jamais eu de diabète dans la famille. Je suis convaincue de la cause alimentaire malgré notre attention à l’équilibre en ce domaine.
    Il faut revoir ses habitudes, c’est difficile!
    Les consommateurs sont une force réelle.
    Suite à la lecture de « l’Empire de la honte », il y a quelques années, j’ai cessé d’acheter les produits Nestle. J’analyse déjà les étiquettes mais ne connais pas par cœur la signification des codes désignant tous les ingrédients.
    Certes les courses prennent plus de temps, mais notre santé avant tout.
    Le poison majeur ne s’appellerait-il pas capitalisme ?
    Je transmettrai l’information autour de moi!

  96. Jb-77 :
    28 janvier 2011

    Ma mère faisait souvent des régimes, et en consommait régulièrement…. dans les yogourts notamment (il faut manger du calcium etc…).

    Simplement, à peine à la retraite, un cancer du sein l’a emportée violemment.

    Juste une goutte d’eau qui ne prouve rien, simplement, ne croyez plus les industriels, réveillez vous avant qu’il ne soit trop tard !

  97. Nadine :
    28 janvier 2011

    Membre d’équipage sur avion privé en 1985, j’ai souvenir d’une discussion concernant les « sucres de subtitution » toujours présents à bord et les inquiétudes réelles de mes passagers coutumiers de séjours aux USA, quand à leur nocivité. Déjà en 1985 !!!
    Je leur trouve personellemnt une amertume qui dénature les aliments et les évite quand je le peux.
    Qu’en est-il de leur utilisation, hélas incontournable, dans des médicaments que beaucoup comme moi, doivent absorber journellement ? Je me suis renseignée et toute les préparations contiennent de l’Aspartam. Merci MONSANTO !

  98. s :
    25 janvier 2011

    Bonjour, j’ai 28 ans, je consomme pas mal de sodas light et d’aspartam en général j’ai quasiment tout les effets dont vous parlez étant donné que l’on m’a diagnostiqué une fibromyalgie dernier stade qu’aucun médecin n’arrive à me soulager… avec de fortes migraines constantes.
    Alors est ce en partie lier?
    Ca ne me coutera rien d’arrêter le coca ligth… ^^, cela fait déja un moment que je me méfiais des effets cancérigènes de l’aspartam et pour cuisiner ou sucrer je me suis tournée vers la stevia et l’édulcorant liquide cyclamate et saccharinate.
    Bref, je verrais si d’ici un mois ou deux je sens des changements dans ma maladie… dans tout les cas, ciao ciao l’aspartam!!!!

    S

  99. roxane :
    25 janvier 2011

    C’est les compagnies de sucre qui doivent se tordre de rire en encaissant les bidou$$$

    Ça fait plus de trente ans que l’aspartame existe et on a pas encore prouvé un seul problème de santé s’y reliant.

    Mais les compagnies de sucre continuent de faire des recherches sur l’aspartame….et de publier leurs résultats alarmants.

    Un peu plus et ils tenteraient eux aussi de nous faire croire que le Nutella c’est bon pour la santé.

  100. ALEXANDRE :
    24 janvier 2011

    Je consomme depuis maintenant 22ans divers produits edulcorant contenant de l’aspartame et d’acésulfame pour certains,de la sacharine et du cyclamate sodique, le tout sous forme de sucrette, j’ai 49 ans, je ne mange aucun produit aléger autre que des schweemgums, je ne consomme que des produits frais legumes, feculents, viande provenant uniquement de boucherie, du poisson frais, et comme par hasard, j’ai prie 18 kg en 22 ans cela peu venir d’autres parametres il va de soit, en revanche j’ai à ce jour une Polychondrite Chronique Atrophiante, cette maladie détruit les carthilages de la trachée, des artéres,des cotes flottantes,provoque des accouphénes, des uveites,des douleurs musculaire, de la fatigue permanente, des maux de tête sur la base de l’arriere du crane. Il sagit peut etre du hasard, mais les nombreux forums parlant de ce probleme, eveil mes soupçon ai je raison?? je ne sais pas mais à mediter

    http://www.afpca.fr/leforum/index.php

    http://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/PolychondriteAtrophiante-FRfrPub8682.pdf

  101. DANIEL :
    24 janvier 2011

    IL y a des années que je n’ai mangé 1 seul morceau de sucre, remplacé par l’ASPARTAME. et depuis quelques temps déjà je souffre d’affreuses crampes musculaires qui perdurent malgré traitements anti contracturant, myorelaxants et strutout un éléctromyogramme qui ne décèle rien. Aussi maintenant je rejette, tout où je constate la présence de traces d’ ASPARTAME. Quid des édulcorants de synthèse et de la phénilalanine?

  102. Christian :
    23 janvier 2011

    Suite a un article de l’hebdomadaire Marianne,suffisamment édifiant,j’ai voulu m’informer davantage sur le sujet et je m’aperçoit de plus en plus qu’on prend les consommateurs pour des gogos et qu’on nous fait ingurgiter n’importe quoi a des fin uniquement de profits pour les grands groupes alimentaires et leurs actionnaires avec comme couverture économique et fatale le prétexte de la mondialisation ca suffit!…Je ne prendrai plus d’aspartame et vous non plus !…C’est ce qu’il faut se dire si l’on veut commencer la révolution citoyenne.
    Christian

  103. pascal :
    22 janvier 2011

    est-ce que je suis en danger ? je bois du coca cola zéro sucres et j’ai vu sur l’étiquette qu’il y a de l’ aspartame
    merci de me répond sur les dangers

  104. daniel :
    21 janvier 2011

    je suis un grand consomateur de produit avec de l aspartame je suis un peu paniquer depuis qu ont dit que l aspartame est dangereux pour la santees que fait les autoritees competentes pour l interdiction totale du dit produit finalement c est un empoisonnement programer

  105. Alan :
    21 janvier 2011

    ké rigolade ce sujet, un poison de 30 ans d’âge qui fait des ravages…………………mais sans aucune preuve tangible.

    Merci de ce doux moment de bonheur

  106. inconnue :
    21 janvier 2011

    c’est impressionnant, inquiétant, et j’ai effectivement depuis quelques temps des troubles de la vision de façon pénible !!
    je vais donc arrêter d’en consommer et d’en acheter à mes enfants !!!
    merci

  107. jean pierre :
    21 janvier 2011

    merci de nous avoir informé. Car les lobbys de ce produit ne voient que leur bénéfice et ne se soucient guère de la santé des autres. Moi je prend de l’aspartame par le sucre canderel depuis plus de 5 ans. Mais je crois que je vais arrêter et prendre peut-être un sucre normal mais en faible quantité.
    Merci

  108. veronique :
    20 janvier 2011

    je prend de l’aspartam à petite dose depuis 1985 dans mon café, yaourt ETC…, j’en ai pris pendant mes deux grossesses et mes deux enfants ne sont pas nés attardés ….. ils sont en pleine santé…. ils ont 21 et 17 ans. Par souci de ne pas tomber dans la parano, je vais jeter mes sucrettes et ne plus en consommer, vu tous les problèmes liés au médicament par ci et par là, il faut mieux se méfier. Mais bon je ne suis pas malade, et j’ai atteint mes 49 ans… de toute façon tout ce que l’on mange n’est pas au top pour la santé trop de sel, de gras, trop de sucre, alors messieurs les chimistes il faut bien tricher pour nourrir la population de la terre.. mais…vous finirez par tuer le monde….

  109. MADELEINE :
    20 janvier 2011

    JE CONSOMME DE L’ASPARTAME ET JE RECONNAIS TOUS LES MAIFAITS JE RETROUVE BEAUCOUP DE CHOSES DANS CE QUE JE LIS ,LA LANGUE QUI BRULE,
    LA PRISE DE POIDS ,PERTE DE MEMOIRE ,VERTIGES,CRAMPES,JE MANGE DAVANAGE

    IL EST VRAI QUE J’EN CONSOMME UNE DIZAINE DE PETITS COMPRIMES PAR JOUR
    AUSSI JE VIENS DE JETER MA BOITE ET VOUS REMERCIE DE VOTRE ARTICLE QUI
    M’A FAIT PRENDRE CONSIENCE DU DANGER ENCOURU.
    C’EST BIEN D’AVOIR DES GENS QUI PARLENT VRAI- MERCI ENCORE Maurie Madeleine

  110. BOUJASSS :
    20 janvier 2011

    GRAND COSOMMATEUR DE L’ASPARTAME UTILISE DANS DES TASSES DE THE ET DU CAFE D’UNE FACON QUOTIDIENNE ET CELA DEPIUS 5ANS.
    ACTUELLEMENT JE SUIS DESERIONTE DANS LE TEMPS ET L’ESPACE . JE SOUFFRAIS TEMPORAIREMENT UNE DOULEUR AU NIVEAU DU GENOU LA COULEUR DE LA LUMIERE ME PARAISSAIS COMME LE COUCHER DU SOLEIL J’AI CNSULTAIS UN OPHTAMOLOGUE L’ACUITE VISUELLE EST BONNE CHAQUE JOUR J’AI ENVIE DE PROVOQUER DES RIXES AVEC MES COLLEGUES J’AI UNE ANOREXIE PASSAGERE
    JE NE SUIS PAS DANS MON ASSIETTE.

  111. Nicolas :
    19 janvier 2011

    Cet article a de quoi faire froid dans le dos. Il y a longtemps que nous entendons parler de problèmes avec ce produit. Mais alors porquoi est-il encore en circulation? Y-a-t-il de véritables études sérieuses à ce sujet? L’intérêt économique de grands groupes passent-ils avant la santé des individus (comme le médiator!)? Toujours est-il, j’ai vraiment le sentiment et depuis longtemps, que quoi que nous fassions, nous sommes condamnés à plus ou moins long termes, à cause de ce que nous mangeons, buvons et respirons. Ne cherchons pas d’ou provient la recrudescence de toutes ces maladies types Alzheimer, Parkinson, SEP et autres cancers…

  112. Agnès :
    18 janvier 2011

    Article vraiment identifiant. Je cherche maintenant la liste des produits français qui contiennent le plus d’asparthane.

    Mieux vaut manger, moins souvent, une bonne sucrerie que tous ces produits light !……
    Par contre, très difficile actuellement de trouver des chewing gum qui ne soient pas « sans sucre ». Je crois que je vais devoir sacrifier ce dernier petit plaisir…

  113. aek 61 :
    18 janvier 2011

    je ne sais si les effets négatifs sur la santé sont engendrés par la consommation excessive et prolongée de l’aspartame ou même par des petites doses comme par exemple sucré une tasse de café

  114. Angélique :
    17 janvier 2011

    Je consommais des boissons avec aspartame et je me suis aperçcue que cela me causait des migraines epouvantable et je souffre aussi de fybromialgie.
    Ca fait peur cet article car en plus de l aspartame on en trouve partout sous toute les formes.
    je ne prend plus de chewing gum a cause de ça et je surveille les etiquettes de nourriture mais je viens d apprendre a mes depens de lire les etiquettes des medicaments sans ordonnance aussi
    cela devrait etre inscrit sur toute les boites de bouffre medicaments ou autre qu il y a de l aspartame

  115. carmen :
    16 janvier 2011

    j ai du diabete et je prends aspartam depuis des annees 7 a 8 par jour suis je en danger

  116. andré :
    16 janvier 2011

    Hormis quelques problèmes musculaire dans les jambes, je ne constate pas les effets indiqués par « danger-santé »

    Cet article ne serait-il pas fait pour détourner les gens de l’aspartame, au profit par exemple de la STEVIA ?

    Sur internet, je me méfie des écrits de ce genre. Rien ne permet à la lecture de savoir si tout cela est véridique. Aucune validation par un organisme europeen, c’est étonnant !

    Ne gobons pas tout ! J’ai pris de l’apartame depuis 15 ans : rien n’est arrivé de ce qui est décrit. Bon, bien sûr on ne sait jamais, c’est peut être vrai pour d’autres, mais rien ne prouve que leurs malheurs aient un lien avec aspartame. Sans en consommer, ils auraient peut-être développé les mêmes problèmes ?
    On peut se poser la question car l’article n’est pas très scientifique.

    Ce qui me surprend aussi c’est qu’il n’y ait aucun témoignage de personnes qui auraient vu leurs problèmes disparaitre après avoir arrêté l’aspartame ??

    Réponse du modérateur :
    Cet article a été publié bien avant l’autorisation de la Stévia en France.
    Pour ma part, je conseille du sucre naturel, du miel ou du sirop d’agave.

  117. Daniel :
    15 janvier 2011

    Je consommais plus de 3 L de coca light par jour j’ai une douleur au pied on me soigne pour une goute avec de l’allopurinol 200 mg est-ce du à cette surconsommation ?

  118. Marie-Claude :
    15 janvier 2011

    J’ai entendu dire qu’il y avait de la soude caustique dans ces sucres de régime, est-ce vrai ? Merci pour cotre réponse.

  119. eric77 :
    14 janvier 2011

    bonjour,

    15 ans d’aspartame et tout va bien les vertiges et autres viennent des médicaments voir notice

  120. varle*ge :
    11 janvier 2011

    Article peu sérieux !
    Avez-vous calculé la quantité de méthanol (d’ailleurs estérifié) libéré par 10g d’aspartame ?

    Vous faites avec des articles comme cela le bonheur des sucriers et surtout le malheur des diabétiques… car pour eux le sucre (glucose, saccharose..) TUE !

    Quand aux enquêtes récentes sur les accouchements prématurés de femmes ayant consommé pendant neuf mois 4 canettes de coca light tous les jours ; je pose la question : que se passerait-il s’il l’on donnait systématiquement 4 canettes de coca full sugar à ces mêmes femmes ?? La réponse va de soi !
    En alimentation comme en pharmacopée, tout est question de MESURE !

    (url)

  121. christophe :
    9 janvier 2011

    flippant, merci de nous en informer.

  122. Jocelyn :
    6 janvier 2011

    Je souffre personellement de sclérose en plaques, j’ai été diagnostiqué alors que je consommais des boissons gzeuse contenant de l’aspartame, maintenant je n’en consomme plus (aspartame) et j’ai toujours des symptômes de sclérose en plaque, la sclérose en plaque est une maladie multifactorielle dont l’aspartame pourait être un facteur considérable, je ne sais pas si à lui seul, il peu déclencher une sclérose mais de toute évidence les dérrivés de l’aspartame sont trés nocif, je vais publier votre article sur ma ligne de forum sur la sclérose en plaques, si ça peu aider au moins une personne, ce sera déjà ça de gagné.

    A+

  123. Thérèse :
    30 décembre 2010

    Je suis surprise de découvrir que le médicament contre l’ostéoporose prescrit par ma gynécologue, le Protéos, contient de l’aspartame!

  124. SOUCI :
    28 décembre 2010

    comment se fait-il que les autorités sanitaires mondiales n’interviennent pas pour
    arrêter la commercialisation de ce produit si dangereux d’après votre rubrique « danger santé » je suis abasourdie par tant de confirmations sur les dangers supposés mais non confirmés par des témoins.

  125. gaelle :
    27 décembre 2010

    il ya pas mieux de manger de bon produits pas denaturé de bonne huiles de qualité

    est surtout mieux vaut consommer du sucre de canne complet (brut) voir boutique bio
    le sirop d’agave a un indice glycemique tres bas !!!!

  126. gaelle :
    27 décembre 2010

    bonjour, cecile le coca cola est bien seulement de temps en temps 1 a 2 fois par mois tout les jours cela devient mauvais car il ya de l’acide phosphorique ceci absorbe le calcuim donc fragilise les os en plus il apporte trop d’acidité au corps pour repondre a elsa qui consomme de l’aspartame qui ne croit pas vraiment aux effets secondaire , ma collegue consomme chaque jours plusieurs sucrette par jours , la pauvre elle a plein de soucie mais reste tetu dommage !!! allergie baisse de l’ouie ,sinusite; trouble digestifs , probleme hepatique , puis elle est souvent malade …… voir le site de corinne gouget l’auteur du livre les additifs alimentaire
    cordialement

  127. esther :
    27 décembre 2010

    à lire tout ce texte sur l’aspartame, je suis sidérée et je décide à l’instant de jeter tous mes comprimés édulcorant et d’en arrêter la consommation. il faut faire arrêter la consommation de ce produit sur le plan mondial et publier tous les noms qui lui sont dérivés afin que nous ne continuions à le consommer par ignorance.

  128. ayoub :
    16 décembre 2010

    d’aprés une petite recherche sur l’aspartame j’ai conclu que c’est un produit trés consommé d’une part et en plus de sa il se trouve dans la plus part des aliment sont etre monsionné, dans l’étiqette si ça le plus grand défaux. surtoot en algerie maroc tunisé l’afrique de sud….et tt sa qeulement pour ètre comercialisé malgré provoque le concer,maux de téte,tous court la mort 0il fax arétter de consommé ce produit ….

  129. denis :
    11 décembre 2010

    je suis diabete type2 aspartame terminer symptomes qui ressemble a certains enumeres

  130. Elsa :
    2 décembre 2010

    Il faut arrêter de voir le mal partout, en effet peut être que l’aspartame a des effets secondaires. Mais quand on cherche bien tous nos symptômes peuvent être mis sur le compte de divers produits…
    On rentre alors dans une sorte de paranoïa collective..
    Tiens j’ai des fourmis dans les jambes.. surement due a l’aspartame, ou alors a ma mauvaise circulation… Il faut avoir un point de vue objectif sur la chose..

    le lupus survient sur certaines personnes, c’est sur que sur l’échantillon qui lira cet article quelques personnes en souffriront.. Mais cela reste de l’ordre des statistiques rien de plus…

    L’aspartame provoque des amputations… OUi moi j’ai été amputé a cause de la dose de coca light que je buvais une fois par mois.. Il ne faut pas tombé dans la paranoïa.. J’aurais pu retrouvé ça n’importe ou et l’attribué a cette cause..

    Une sucrette dans le café ne vous fera pas mourir, ni grossir.. alors pourquoi s’en priver.

    arrêtons de mettre ça sur le dos de l’industrie pharmaco s’il vous plait. Les diabétiques doivent consommé de l’aspartame et ont de légers désagréments face a cela.. certes admettons, si les effets secondaires existent réellement, mais combien seraient morts sans ça? Et je pense la mort bien plus grave que des fourmis dans les jambes…

    Préoccupez vous plutot des biscuits que vous donnez a vos enfants, bourrés de graisses TRANS alors que dans la nature il n’existe que des graisse CIS… Donc graisse non naturelles extrêmement toxique utilisée pour donné du croustillant a vos biscuits préférés.. Effet beaucoup plus important que le mauvais cholestérol, mais c’est sur rien de dramatique sur du court terme par rapport a une petite sclérose en plaque…

    Nous allons retombé sur le même mythe que pour le vaccin de l’hépatite B.. Et vous savez quoi, beaucoup plus de gens meurent de l’hépatite B de nos jour a cause de cette psychose que de développement de la sclérose en plaque si elles avaient fait ce vaccin… Tout ça parce que des personnes prédisposées ont développer la pathologie.. Et oui..

    Quant a moi, j’ai mes vaccins a jour, je mange de l’aspartame (je n’ai pas d’effet secondaire car je reste modérée dans ma consommation de produit sucrés)…

  131. Jean Claude :
    2 décembre 2010

    pour quoi ne pas sortir ce sucre de la consommation ?

  132. dr karim :
    30 novembre 2010

    d’abord MERCI, je suis médecin et grand consommateur de produits -diète-‘et deuis je commence à avoir de l’obésité abdominale(chose que je n’avais jamais auparavent) que j’arrive pas à combattre; Alors décidé j’arreterai et on verrra.
    Tous les symptomes décrits sont subjectifs:tentez une vraie étude sc ientifique et BON COURAGE

  133. cecile :
    28 novembre 2010

    je n’ai pourtant pas l’impression de consommer de grande quantité d’aspartame : environ 1/2 l de coca light (zero) par jour, peut on déjà en ressentir les effets ? je sais que ce n’est pas grave, mais très gênant est ce que l’aspartame provoque des flatulences ?

  134. Marie :
    17 novembre 2010

    Je pense réellement qu’il existe un lien entre l’aspartame et les maladies neurologiques. Suite à une période de consommation accrue en coca cola j’ai développé des symptômes ressemblent beaucoup à ceux de la sep..
    Je vous conseil vivement de prendre toutes ces connaissances aux sérieux, parce qu’on risque de payer notre ignorance sur ce que nous avalons tout les jours.. :(

  135. carla :
    11 novembre 2010

    Aspartame, glutamate, fluor… Mangeons Bio c’est plus sain !

  136. Fructueux :
    10 novembre 2010

    si vous êtes sérieux alors que fait l’OMS ?
    C’est effrayant. Depuis mon petit coin, je sensibiliserai les gens autour de moi sur les danger de l’aspartame et je ferai attention aux étiquettes

  137. sansom :
    5 novembre 2010

    cet article fait froid dans le dos,étant sportif j’ai commencé a prendre des protéine en poudre contenant de l’aspartame et depuis le soir j’ai des trouble de la vision quand je suis en pleine lecture ce qui ne m’arriver pas avant.
    Pour le profit les industrielles sont capable d’empoisonner la population mondial ,j’espère qu’on retirera ce produit.

    informons le plus de gens possible

  138. fabrice :
    5 novembre 2010

    je trouve que s est honteux de vendre un produit qui tue les gents doucement maintenent je sais quoi faire merci pour ses renseignement

  139. rene paul :
    5 novembre 2010

    En lisant le contenu de toutes ces lettres, je retrouve toutes les caractéristiques de mon état de santé. Diabétique du type 2 depuis des décennies, je prends de l’Aspartam depuis de longues années et je découvre tous les symtomes dont je souffre actuellement: jambes lourdes, effets de vertiges, déséquilibre physique, mal aux oreilles et obligation de prothèses auditives. J’accusais tout ça à mes 89 ans…..mais jusqu’ici, aucun médecin ne m’a mis en garde contre les effets néfastes sur la santé, de ce produit. A mon âge, est’il trop tard pour arrêter ???Merci de votre réponse.

  140. Christian :
    4 novembre 2010

    Merci pour votre article, je vous jure que seulement essayer de parler des dangers de l’aspartame a n’importe qui est vraiment mission impossible, car les gens font font naturellement confiance aux gouvernement (via leurs agences des aliments et drogue) qui approuvent la mise en marche de ces produits stipulant qu’ils sont sans dangers pour la sante. Donc si le gouvernement dit que c’est sans danger ca l’est… Pis nous autre les caves ce qu’ont lit sur le net c’est n’importe quoi c’est de la foutaise, car ce n’est pas la presse officiel. Quel combat! David contre Goliath de toute facon bientot yi;s vont controler l’information sur internet en restreignant le nombre de site accessible selon leur gout naturellement comme il controle actuellement l’information des mass media.

  141. alain :
    27 septembre 2010

    J’ai personnellement subit les effets secondaires de l’aspartame. sommeil perturbé et santé instable ;je remercie l’association mahikari pour m’avoir alerter sur le sujet.

  142. ROGER :
    26 septembre 2010

    Aux incrédules, je dirai de visionner le film « Faux sucre, vrai scandale ». Maintenant, chacun est libre d’être malade ou de mourrir plus vite, pour le grand profit des industries chimiques, alimentaires, pharmaceutiques, …

  143. antoinette :
    23 septembre 2010

    méfiez-vous de l’association de l’aspartame avec le traitement de la ménopause, j’ai moi-meme contracté un étythème noueux à cause de ce mélange. Problème le mèdecin qui me soignait avec un rhumatologue ont mis trois ans avant de trouver la solution.

  144. delphine :
    16 septembre 2010

    Personnelement je n’ai jamais entendu parlé de tels symptomes mais je ne connais pas de grands consommateurs. & j’essaye d’éviter de consommer & de faire consommer à mon entourage des produits « chimiques ». Etant diététicienne je me renseigne sur les bénéfices & surtout les effets néfastes de substituts au sucre ! Je suis assez pour la stévia mais au naturel elle est difficile à trouver & a l’inconvénient d’un arrière goût prononcé de réglisse & n’aimant pas cela je suis contrariée… Le sucralose parait être un meilleur compromis quoique chimique également !?

  145. josette :
    16 septembre 2010

    je suis tout a fait d accords avec vous .mais c est un medecin qui la presquit a mon mari vu qu il a un peux de diabete.depius qu il en prends il a mal aux jambes st aux mollets des fourmies dans ses jambes aussi.mais malheureusement je lui dis d areter mais il refuse.dem1 je vais lui montrer votre blogue qui m a pas fait beaucoup reflechire.

  146. Thierry :
    13 septembre 2010

    Salut, quand je vois les commentaires de certains je suis triste, mesdames messieurs ne faite surtout pas confiance au scientifiques, du moins a certains ils sont là dans un seul but vous faire mourir a petit feu, avec la complicité des industries pharmaceutique.

  147. alain :
    10 septembre 2010

    Comment peut on publier des inepties pareilles sans présenter de chiffres de malades atteints et reconnus que cela vient d’une absortion d’aspartame aucun rrapport de OMS fourni quelques cas cités sur 6 millards d’humain c’est du grand n’imorte quoi.

  148. Douce :
    10 septembre 2010

    Je bois du Pepsi-Diète…es-ce dangereux?

  149. Anthony :
    27 août 2010

    DANGER ou PAS sur le court terme, c’est super facile a savoir.

    un jour j’ai vu un documentaire d’un américain qui manger macdo matin midi et soir, pendant 1mois savoir qu’il était en bonne santée avant et qu’a la fin les prise de sang et sont medecin disait qu’il aller mourrir si il continuer et que sont foie était comment un alcoolique dans sa dernière phase.
    quand il a arreter le macdo au file des jours et des semaines sont corps et redevenu à la normal, POURTANT sont medecin lui avait dit que les dégats vu pas les analyses étaient irréversible.

    Il faudrai une équipe de personnes avec un gars courageux, ou inconsient ^^ pour essayer ce genre de teste avec l’aspartame, et faire sans cesse des analyse diverse pour voir les effet direct sur le corps en un mois de concommation intense, ne plus boire de l’eau ^^

    là on avancerai plus vite que 30ans de critique sur l’aspartame sans avoir de vrai résultat ni rien, et que du vague dans le camps ou ils disent que ca n’est pas mauvais, et que des inventions ou des choses non prouver là ou ils disent que c’est du poison.

  150. Fred :
    27 août 2010

    C’est une HONTE!!!!!!
    Nous sommes tous des cobayes de leurs industrie Pharmaceutiques!
    Mais un jour peut-etre, tous celà va changer!

  151. Mathieu :
    23 août 2010

    Cet article n’a aucune valeur scientifique, étant donné le manque absolu de références et de sources vérifiables. En plus, sa construction est très approximative et les informations sont fournies pêle-mêle avec la seule volonté de faire peur. S’inquiéter pour un rien et se préoccuper 24h/24 de sa santé est sans doute bien plus nocif que le produit que vous dénoncez. La plupart des gens ayant posté un commentaire ici sont à l’évidence très anxieux, et cette anxiété a beaucoup plus de chances que l’aspartame d’être la source de la plupart de leurs problèmes.
    Personnellement, je veux bien croire qu’il y ait certains risques associés à la consommation de cette substance en doses conséquentes, mais les témoignages publiés ici faisant état de symptômes après une consommation occasionnelle de ce produit relèvent du pur fantasme.
    N’importe quel produit est mortel en dose suffisante (y compris l’eau), il ne s’agit donc pas de savoir si un produit est dangereux dans l’absolu, mais en quelle quantité. En outre, une corrélation entre deux observations (consommation d’aspartame et problèmes cardiaques par exemple) n’a aucune valeur de preuve. Si la personne met cet aspartame dans son café et en consomme 10 par jour, il est possible qu’elle ait des palpitations – à cause de la caféine!

  152. Raynald :
    21 août 2010

    Je me suis toujours et de facons instinctive méfié des produits artificiels et non naturel que l’on peut absorber.Les gouvernement sont les complices les plus assidû puisqu’il en retire des avantages faramineux(argent pour leur élection,poste futur pour ceux qui défende leurs intérêt)ect..ect..Monsanto en est le plus belle exemple,alors pourquoi se battre avec ceux qui pourraient vous expulser du pouvoir Gouvernementaux avec des Milliards de dollars(TOUT S’ACHETE AVEC DE L’ARGENTS) .Il n’y as qu’une façons de se débarrasser des salauds de ce genre et c’est par des actions des civils.(ON NE PEUT ACHETER TOUT LE MONDE)

  153. François :
    18 août 2010

    Merci pour cet article, fort intéressant. Il me semble pécher cependant, comme beaucoup de communications de ce type, par un manque de références. Lorsque l’on porte des accusations aussi graves, basée sur des données aussi précises, elles ne peuvent être prises en considération que si elles proviennent d’études sérieuses, référencées, et consultables. La seule évocation de tel ou tel « docteur » , quelqu’en soit la justification, n’est pas, loin de là, une information suffisante. On sait le nombre de praticiens, vrais ou supposés, dont le nom et le titre servent à cautionner les pires élucubration. Il aurait donc été souhaitable me sembe-t-il que cette mise en garde se distingue en cela de tant d’autres, sur des sujets divers, s’étant avérées finalement sans fondement.

  154. Michel :
    14 août 2010

    C’est vraiment désolant de voir comment la rumeur peut envahir le monde !
    L’aspartame n’est autre qu’un dipeptide de l’acide aspartique et de la phénylalanine qui sont des acides aminés présents naturellement dans la plupart des protéines, donc tout à fait naturel !!!
    Il es vrai que la phénylalanine y est présente sous forme d’ester méthylique, pouvant donc libérer du méthanol toxique, mais les doses de méthanol ainsi formées sont très faibles, infiniment plus faibles que les quantités de méthanol contenues dans de nombreux fruits murs, qui en contiennent des doses élevées (produit par hydrolyse des pectines). Et pourtant, je n’ai jamais entendu dire que les fruits sont nocifs pour la santé !!! Alors toute cette polémique me fait bien rigoler.

  155. Noëlle :
    13 août 2010

    J’ai déjà eu l’occasion, sans m’en rendre compte, d’ingérer de l’aspartame.
    Peu après, je ne me sentais pas bien, un état bizarre que je ne sais définir mieux. Je connais quelques personnes qui ont la même réaction que moi.
    Aussi, tous les médicaments qui fondent sur la langue, très pratiques, ne sont pas pour moi, puisque recouverts d’aspartame.!!!!!!!!
    Alors sûr et inoffensif ?
    Les études ont beau le dire moi, je n’y crois pas.
    Merci de votre attention.

  156. sousou :
    12 août 2010

    excellent article, à diffuser

  157. preacher_man :
    28 juillet 2010

    Un documentaire existe sur le sujet : « Faux sucre, vrai scandale ».

    A voir ici :
    (url)

  158. Marise :
    28 juillet 2010

    à court ou à long terme, je crois qu’il est impossible de consommer des produits chimiques sans jamais n’avoir aucune conséquence défaste, exemple le méthanol dans l’aspartame. Merci d’informer

  159. janine :
    23 juillet 2010

    Si ce produit est aussi dangereux pourquoi est il toujours utilisé ?????

  160. nicole :
    18 juillet 2010

    pareil, vous faites peur et la peur est-elle bonne conseillere?j’en consomme depuis des annees,j’ai 76 ans on verra !.à ce jour rien ne me fait effets tels que vous les décrivez.

    un vrai débat sur ce produit influence les multinationales de l’agro- alimentaire?le tabac est aussi nocif..et pourtant?les guerres encore plus,non?est-on a l’abri de la vie?

  161. daoud :
    16 juillet 2010

    bonsoir.
    se que je pense sur l’aspartame c’est qu’il crée une tumeur du cerveau d’aprés les medecins

  162. amina :
    10 juillet 2010

    Je trouve que c’est très bien de votre part de publier ce genre d’informations.
    Car peu de personne connaissent les effets de ces produits.
    Continuer merci!!!!!!!!

  163. marie-claude :
    4 juillet 2010

    Quelle surprise qu’and j’ai lu votre article sur l’aspartame!! J’en consomme depuis
    des années plusieurs fois par jour, sans aucun sine anormal. Es-ce que je risque
    quelque chose dans l’avenir? Merci

  164. gilles :
    4 juillet 2010

    Bien s’informer et avertir ceux qui ne se doutent pas encore des dangers de l’aspartame me parait la seule arme efficace contre ces poisons! Quand on voit des enfants s’approvisionner en boissons et bonbons édulcorés, on peut se poser des questions! Le sucre n’a jamais tué personne!

  165. colt :
    1 juillet 2010

    Salut tous le monde je sais que je suis un peu en retard avec le sujet mais mon message peut aider des gens.

    Je suis diabétique type 1(insulino-dépendant) depuis fin 2004 et donc depuis 6 ans, bain vous le savez c’est difficile de vivre avec une telle maladie extrêmement difficile et surtout l’obligation de ne pas manger assez sucré c’est pour ça j’ai consommé l’aspartame depuis 5 ans et peu après son début c’est exactement en 2006 que j’ai commencé d’avoir des problèmes neurologiques et visuelles qui s’aggravent lentement depuis des années de la.

    pour mes yeux je commençais d’avoir ce qu’on appellent des photopsies(= une sorte de très petits cercles juxtaposées qui forment des trucs bizares dans mon champ visuel gauche et qui sont mobiles uniformément ce problème s’est grimpé aussi à mon oeil droite maintenant aussi et ça devient vraiment gênant surtout dans la lumière du soleil ça disparait la nuit) j’ai vu 3 fois des ophtalmologues pour les deux premiers il n’y avait rien mais le troisième m’a dit que j’ai une dégénérescence maculaire (région centrale de la rétine) qui peut être due au diabète et que c’est incurable il m’a dit aussi que l’aspartame n’a rien avoir dedans ????????? bain ce problème n’est pas aussi gênant car ma vision reste très bonne 10/10 mais je crois bien que c’est à l’aspartame.

    Sur le plan neurologique et c’est ça qui me gêné le plus j’ai énormément de problèmes(dépression, fatigue, perte de gout dans la vie, des crampes, des sensations anormales dans les membres inférieurs……) et une amnésie certes légère mais ça existe j’ai 22 ans mnt et j’étais un excellent élevé et étudiant durant ma vie maintenant je vois mes capacités intellectuelles baisser progressivement, on me dit que c’est le diabète le déséquilibre glycémique (j’en ai mare de mon diabète ça me gâche la vie) sans parler de la sécheresse bucale qui est presque permanente qq soit la glycémie même à 1 g/l la perte de la concentration l’anxité, la panique et bel et bien d’autres soucis..

    mais le plus grave qui m’arrive c’est ça j’ai une maladie neurologique rare et bizarre: une dystonie de fonction(des contraction involontaires qui intéressent mon coup et mon pied gauche et qui font dévier ma tête à gauche et fait des étranges contractions de mes orteils gauches pendant une durée limitée de 7 à 8 secondes) tous ça apparait lorsque je passe de la position assise à la position debout en vue de marche ou-bien lorsque je suis debout et je veux marcher directement et rapidement ces contractions involontaires surviennent depuis qq années et apparaissent pour des mouvements de plus en plus restreints et me gâchent la vie on m’a fait deux EEG une IRM cérebrale qui étaient négatifs des traitement sans efficacités le dernier neurologue que j’ai vu m’a dit qu’il s’agit bien d’une dystonie de fonction et vu que mon examen neurologique est normal il m’a dit que c’est psychogène et que c’est un cercle vicieux qui me fait ça la peur du spasme le déclenche et le spasme accroit la peur ainsi de suite…..
    il m’a prescrit un anti-dépresseur et un anxiolytique que j’ai prix pendant 10 jours puis arrêter car j’ai senti que ce n’est pas efficace…. mais je souffre toujours de ces problèmes neurologiques et visuelles…

    Après cette histoire je dois dire que je crois bien que c’est l’Aspartame qui me fait ça je le prends toujours depuis 5 ans et parfois de façon abusive(avec le café au lait, le thé, boissons gazeuses light, crèmes glacées light….)

    E si c’était le cas aujourd’hui j’ai mi très rouge sur l’aspartame c’est fini je ne prendrais jamais ce poison.

    dans mon cas les symptomes pouvaient être liées au diabète rétinopathie diabètique, neuropathies diabètiques, de ma dépression de mon mon prophil psychologique anxieux et émotif depuis l’enfance mais c’est très précoce comme complication du diabète normalement les complications n’appariassent qu’à 10 et 15 ans de la maladie pas à 2ans de diabète..

    Donc je crois bien à cette histoire de toxicité de l’aspartame et je vais l’arrêter en espérant qu’il n’a pas fait assez de dégâts dans mon cerveau…

    L’aspartame est toxique arrêtez-le voila mon message au monde et surtout aux jeunes diabétiques comme moi.. en vous souhaitant tous le bonheur et la santé dans votre vie acceptez mes chères amis toutes mes salutations.

  166. Younes :
    24 juin 2010

    Mon medecin a chaque foi je le consulte il dit evite le light ainsi que le zero c’est a dire (aspartam), elle dit que c’est danger pour les rein, les yeux, les oreilles ainsi que le coeur. et pour les jus light il utlise les conservateur que cause le cancer.

  167. carlo :
    20 juin 2010

    Une petite erreur j ai 40 ans et ca fait 4 que je suis diabétique pres coca light, assugrin etc et après 2 ans je fais de l’epilepsie personne ne sait pk merci et bye a tous

  168. carlo :
    20 juin 2010

    Moi ca fait 40 ans que je suis diabétique, depuis la je bois tjrs du coca light et ca fait mtn 2 ans que je souffre d’épilepsie

  169. hama :
    14 juin 2010

    L’article est, en effet, très interessant, mettant en avant les dangers des « sucres »( aspartam et autres édulcorants) « proposés » comme alternative au glucose à nous autres les consommateurs, oh, pardon, je voulais dire, sans risq. de choquer, nous autres, les TUBES DIGESTIFS!!!En effet, à longueur de journées, nous avons tjs qq aliment ou amuse-gueule soit dans la bouche, soit dans l’estomac! l’aspartam , par ailleurs est plus nocif chez les non-diab., et son pouvoir « sucrant » est décuplé en comparaison avec le glucose, raison pour laquelle les industriels  » DU SUCRE » l’adorent, car il sucre très bien, et véritablemt à moindre prix de revient tjs par rapport au prix du glucose-sucre qui ne cesse de grimper d’année en année…

  170. Margaret :
    13 juin 2010

    Bonjour
    Je trouve votre article très bien fait et vous m’avez convaicue, je suis bien décidé à diminuer ma consommation d’aspartam jusqu’à arriver à la supprimer totalement
    Je me pose quand même la question de savoir si la consommation d’une seule boisson par jour (thè ou café), sucré avec cet édulcorant, est réellement dangereux. N’est ce pas une trop grande consommation journalière qui entraine tous ces effets secondaires ?
    Je viens de mettre un lien sur mon blog vers votre site et vous remercie pour toutes ces informations.

  171. Géraldine. :
    12 juin 2010

    C’est horrible! Je n’avais aucune idée de tout ceci!!! ça fait des années que je bois des boissons « light » et que je mange des yahourts avec édulcorants!!! Je vais tout arrêter dès auhourd’hui, mais si j’avais su! Moi qui souffre de nombreux des symptômes dont vous parlez, je vais stopper toute consommation et reviendrais vous dire ce qu’il en est dans 6 mois.
    Comptez sur moi pour faire passer le message!!!

  172. Mirabelle :
    6 juin 2010

    Je suis stupéfaite de découvrir que dans des médicaments pour enfants et nourrissons on trouve de l’aspartam. Exemple, dans RELOX enfants et Nourrissons. Dans Bronchokod Ge sans sucre Nourrissons et Enfants on trouve un autre édulcorant, tout aussi douteux:de la saccharine sodique, produit interdit au Japon. On trouve également dans cette solution buvable du parahydroxybenzoate de méthyle, c’est-à-dire, du méthylparaben. Risques théoriques: diminution de la fertilité chez l’homme et éventuelle promotion de tumeurs oestrogeno-dépendantes. Vous savez ce truc dont on ne veut plus dans les cosmétiques. Et ce serait bon pour nos enfants?

  173. priscilla :
    26 mai 2010

    jesuis tres enerver dapprendre tou sa !! je suis malade a cause de ces merdes !! je comprend pas pourquoi il laisse cela sur le marché !! je suis jeune et j’ai pas envie de mourir a cause de cette merde , deja qu’elle m’arendu bien malade !!! arreter tous d’en manger moi je dis !

  174. Julie :
    22 mai 2010

    Euh.. les cigarettes contiennent de l’aspartame, es tu sure de ton information là ?
    ça me parait très étrange !

  175. johanne :
    21 mai 2010

    maintenant qu il y a de plus en plus de gens informe
    que peut on faire pour bannir ce produits de nos tablettes
    pourquoi pas une photo sur les produits qui en contiennent
    comme les cigarettes

  176. Lydie :
    7 mai 2010

    Merci ne pas mélanger la religion et la santé !

  177. Jebb :
    7 mai 2010

    En réponse a Manu :

    Je sais très bien que mon point de vue est extremiste.
    Je voudrais vraiment qu’il ne le soit pas.Parcontre, je ne suis pas pessimiste. Vous savez, les 13 familles qui gouvernent notre monde sont bien réelles.Qu’on le veuille ou non. Cela fait au delà de 3 ans que fait des recherches sur ce sujet….3 ans, ce n’est rien à comparer a ce que  »Ceux qui savent » ont pu attendre pour que leur plan commence à se concrétiser.Je ne sais pas tout et j’espère me tromper pour en apprendre d’avantage. Ce que je sais, c’est que nous sommes à l’aube d’une ère…plutot glaciale….sans mauvais jeux de mots….la loi martiale est à nos portes, et beaucoup de signes en témoignent si on s’efforcent de faire des recherches approfondies.

    Jebb

  178. Manu :
    3 mai 2010

    Le message et le point de vue de Jebb est bien trop extrémiste !
    C’est juste que l’argent gouverne le monde et non une volonté de diminuer le nombre de personnes sur terre…
    Après cela ce comprends, si un scientifique touche 300 000€ pour dire que l’aspartame est potentiellement sans danger, j’en connais plus d’un qui serait d’accord !

  179. Jebb :
    3 mai 2010

    Santé Canada a émis un rapport de non-danger en 2006-2007 concernant l’aspartame et les produits qui en contiennent des dérivés.Depuis, les études se poursuivent à ce sujet et…le désastre continue mesdames et messieurs.
    …tout est simple…
    C’est la même chose pour ces fameux  »Chemtrails »…le bilan de maladies s’aggrave et ne compte plus le nombre de cancers et d’autres nouvelles maladies de sources inconnues….
    …mais tout est si simple…
    Vous voyez, nous ne sommes pas trop nombreux dans un espace prévu, que lorseque la question ne se pose pas dans l’esprit des gens.
    Oui, il y a beaucoup trop d’être humains, mais je ne crois pas être celui qui pourrait dire qui doit vivre ou mourrir.
    Seulement, certains s’en sont donné le droit.
    …tout semble si confu….
    Rien ne naît du hasard quand on ne fait que réaliser que les vrais décideurs sont derrière les façades qui nous tiennent en haleine.
    Regardez autour du monde combien le problême est grand…les systèmes de santé s’effondrent, et celui des États-Unis l’est depuis longtemp déja…l’argent n’est pas investie pour sauver autant de vies que le peuple le voudrait…parceque nous vivons un problême plus graves que nos petites maladies d’humains malhonnêtes…la PLANETE est entrain de nous livrer un message…
    …Tout est si simple….

  180. pascale :
    17 mars 2010

    et bien voila je me suis fais piéger par une salade de fruit chez des amis, fruits au sirop sans sucre, j’avais baissé ma garde et voila une nuit diabolique… méfier vous des salades de fruits en boîte !!! (palpitations, insomnie, crise de lupus)

  181. jacques :
    1 mars 2010

    comme pascale j’avais des palpitations et un pouls irregulier avec des arrets (extrasystoles ) quand je machais des chewinggums sans sucre( pour ne pas fumer) or il contiennent de la phenylalanine d’ou derive l’aspartame

  182. Levr*n martine :
    3 février 2010

    Je viens de lire votre article; je conssomme des sucrettes dans mon café

    depuis environ 1990.

    Je souffre de fibromyalgie qui ne cesse de s’agraver.

    Des aujourd’hui j’arrette, j’ai tout essayé, sans résultats. Je ne suis plus à ça près.

    Merci.

    Je tâche de vous tenir au courant.

  183. belle :
    26 janvier 2010

    depuis un mois on m’a diagnostiqué un lupus. sur le visage, cou et cuir chevelu. depuis j’essaie de voir ce qui aurait pu déclancher cette maladie. les médecins sont evasifs. j’ai en plus une sensibilité au soleil. j’habite a la Réunion et en ce moment c’est l’été et eviter le soleil est un véritable casse tete. j’ai donc appris que l’aspartam que je consomais beaucoup peut y etre pour quelque chose. c’est cher payer pour avoir voulu éviter de prendre du poids!

  184. mélina :
    20 janvier 2010

    je voudrais savoir ce qu il faut faire dans un cas comme audrey…car moi ausssi j ai ces symptomes et je n’en peux plus…

  185. Anonyme :
    17 janvier 2010

    je suis diabétique et je consomme de l’aspartatm dans le café je souvent des maux de tete et des jambe lours et aussi le manque de concentration.
    yagoub mohamed

  186. Berthe :
    13 janvier 2010

    Je viens de prendre connaissance des méfaits de l’aspartame sur la santé. J’espère que les personnes qui sont chargées de veiller sur le bien-être des citoyens et de leur santé réagiront avant qu’il ne soit trop tart. Pour ma part, je banirai désormais tout produit contenant de l’aspartame.

  187. Bruno :
    3 janvier 2010

    Bonjour,

    Pourquoi ne parler que d’études américaines qui datent maintenant de plusieurs années, voir de décennies? Pourquoi ne reprenez-vous pas les résultats des dernières études des agences de santé de pays européens, de France ou de l’Europe elle-même?
    Les dernières datent de 2005 et 2007.

    Leurs conclusions vont-elles dans votre sens?

  188. lydia :
    26 décembre 2009

    bonjour g lu votre article et je peut vous dire qu’il y a du vrai.
    . moi g consommer de l’aspartame mème sans le savoir g 42 ans et g tjrs manger ds chwin gum sans sucre (aspartame)j’avais ds douleurs abdominal diarrhée brulure angoisse depression sueur froide bollomment etc.. et c’était du a l’aspatame depuis que g arreter ce sucre je me sent nettement mieux abientot

  189. Amy :
    23 décembre 2009

    Slt a ts ;
    a present je fais un regime ki consiste a ne po consommer de sucre ni de produits sucrés,alrs j prends de l’asparthame ,koik je n’ai ke 16 ans ,j’ai deja lu k’il pouV causer un cancer ,alr ,j vx juste mieux savoir ,cmnt et a kel dose doit_on l’utiliser ???

  190. gilles :
    17 décembre 2009

    Quand on voit la quantité de bonbons sans sucre vendus dans le commerce pour soit disant protèger des caries, on est en droit de se poser des questions!!! Pour ma part , j’interdis à mes ENFANTS de consommer des produits « ligt, » le sucre n’étant pas dangereux pour la santé, sauf si on en abuse. Maintenant par quoi remplacer cet asparthame de malheur quand on ne peux pas consommer de sucre? Et surtout, quel est l’intérèt de faire consommer des produits dangereux pour la santé aux populations?

  191. Sylvia :
    15 décembre 2009

    Il ne faut pas perdre espoir pour la fybromyalgie, ma soeur est guérie. Elle dit qu’elle a eu le chance d’avoir été vu par un médecin en médecine sportive qui lui a dit de ne surtout jamais cessé d’être active.Ce qu’elle a fait, marche tous les jours. Elle a pris bcp calcium et vitamine D. Donc, rester active ! Quant à moi, je suis à la recherche d’un nom pour un virus musculaire, Aspartame ? Je vais vérifier, je viens d’arrêter de fumer, 7 mois et j’ai utilisé des timbres de nicotine, de la gomme sucré et des bonbons dit sans sucre, mais est-ce qu’ils contenaient de l’aspartame ? Bonne question, douleurs muculaires migratoires, sensation de brûlure sous la peau. Je dors plus ,

  192. Audrey :
    13 décembre 2009

    Je suis moi même atteinte des symptomes de la maladie de l’aspartame:
    besoin excécif de nouriture surtout de sucre, maux de têtes, vision trouble, déprime, étourdissement, nausées, troubles menstruels, insomnies, prise de poids au niveau de hanches et des cuisses, faim permanante même rassasiée et surtout un sevrage de quelques jour difficile car les sympthomes sont accentués avec le sevrage

  193. Nathy :
    19 octobre 2009

    Bonjour,
    Sylvie je comprends que l’aspartam t’es sorti de la tête avec ce que tu venais d’apprendre, tes sympthomes sont bien dûs à un problème grave dont l’aspartam n’est peut-être pas responsable…en tout les cas, je te souhaite bien du courage pour le futur…
    Quant à moi j’ai attendu avant de revenir en faisant quelques « tests » j’ai remarqué que lorsque je conssome une boisson « light » j’ai faim et envie de sucre peu de temps après…donc la conclusion sur l’aspartam qui ouvre l’appétit est confirmé, c’est bien un faux « bon plan » dans les régimes!!
    J’ai totalement arrêté l’aspartam dans mon café en mettant du vrai sucre ou du miel dans mon thé, c’est très bon en plus!! j’en mettais aussi dans mes fromages blanc, je mets désormais des coulis de fruit, c’est extra aussi et d’après ma gynéco que j’ai vu récement, ça fait pas plus grossir!! J’ai remarqué que je suis moins « fatiguée » le matin je n’ai plus cette sensation d’être abrutie, j’avais du mal à émerger, j’avais du mal à enregistrer les infos qu’on me donnait, au point de me faire « engueuler » au boulot, m’entendant dire « je viens de vous le dire » oupsss j’avais oublié!!! Et bien depuis environ 2 ou 3 semaines, je n’ai plus cette sensation, j’arrive mieux à me concentrer et à retenir ce que l’on me dit, ce n’est pas venu d’un coup mais je l’ai constaté peu à peu, déjà sur ce plan là je me sens mieux…était-ce donc l’aspartam qui « m’embrumait » doucement mais surement?? possible!!!
    Quant à mes autres sympthomes entre autre fibromyalgie…là je ne rève pas, cette maladie peut-être aussi provoquée par une période de stress intance (que j’ai vécue) et à priori il n’y a pas de guérison possible!!!
    Mes accouphènes sont toujours là aussi, j’ai même l’impression d’en avoir de plus en plus!!
    M’enfin si grace à vos infos, j’ai pu empécher une lente dégradation de ma santé, c’est déjà ça et vous en remercie!!
    Bon courage à tout le monde, je repasserai dans quelques temps…

  194. Jacqueline :
    17 octobre 2009

    Mon rhumatologue vient de me prescrire un médicamen avec de l’aspartame. Le traitement doit se prendre tous les jours pendants des années. Est-ce dangereux ?
    Si ce produit est dangereux, pourquoi continue t-on à en mettre dans les médicaments ?

  195. pascale :
    7 octobre 2009

    des que j’avale de l’aspartame, mon coeur bas la chamade et je ne dors plus, j’ai un lupus erythemateux du je pense a une consommation de sucrettes durant plusieurs annees, cela fait sourir mon docteur lorsque je lui parle de cette alergie. je n’ai pas rigoler lorsque les antibiotiques sucres a l’aspartame mon empêchés de dormir pendant deux jours avant que j’en trouve la cause car je fait attention a tout, même au gateau au chocolat des amis qui remplace le sucre par de l’elducorant. c’est un controle permanent. courage a tous

  196. danielle :
    3 octobre 2009

    depuis 2 ans environ,j ai des vassillements;j ai consommee depuis plusieurs annees des sucrettes et aspartame en poudre,depuis que j ai lue toutes ces informations sur cet asparatame je me demande si je n ai pas une sclerose en plaque et cele m inquiete enormement

  197. Sylvie 48 ans :
    29 septembre 2009

    bonjour à tous,me revoilà ( Nathy,je te remercie de prendre des nouvelles de ma santé ). Je dois dire que depuis mon rendez vous chez le neurologue j’avais laissée tombée l’ordi,grosse grosse peur une irm demandée par ce dernier,et comme je ne voulais pas,il m’à dit qu’il avait peur d’une tumeur,donc je peu vous dire que j’ai pris une telle baffe que je suis sortie de son cabinet sans avoir parlée de l’aspartame.Mon medecin traitent lui pensait à la sclérose en plaque.Aux résultats de l’irm (le 27 aout ) avc à répetition un cerveau avec énormement de vaisseaux bouchés,donc des informations perdues,et les muscles de mon oeil gauche touchés,donc réeducation,et un cerveau qui a vingt ans de plus que son age,avec des dossiers éparpilés un peu partout.Alors pour l’instant je me bats contre le tabac et c’est vraiment pas facile,mais je dois revoir mon neurologue dans quelques mois (car maintenat je suis 100% pour ma maladie donc je vois regulierement les medecins),et là je lui parlerai de l’aspartame.
    A bientôt

  198. Marion :
    29 septembre 2009

    Bonjour,
    L’aspartame (plus particulièrement les produits allégés) est mon sujet de TPE (Travaux Pratiques Encadrés, de première S).

    Serait-il possible de connaître la suite du témoignages de Véronique ?
    Ainsi que d’autres de vos démoingnages ?

    Merci

  199. Nathy :
    11 septembre 2009

    J’ai oublié de dire…comme c’est bizarre!
    Sylvie ou en es tu depuis juillet?
    Qu’a dit le neurologue?

  200. Nathy :
    11 septembre 2009

    Bonsoir, je suis le c.. en cherchant « fibromyalgie » dernier symptôme en date que l’on m’ait trouvé, je découvre que l’aspartame peut être responsable de cette maladie!
    Je pousse plus loin mes recherches (merci internet) et je tombe sur ce…doc…moi aussi je cherche mes mots, je dis aussi un mot pour un autre ou mets la phrase à l’envers, des pertes de mémoires (impossible de me rappeler ce que l’on m’a dit 1heure auparavent!) j’ai des accouphènes dont on ne sait d’ou ils viennent, des douleurs (fibromyalgie) dont on cherche la cause…je crois que je viens de trouver!
    Ca fait 20 ans que je consomme de l’aspartame pour remplacer le sucre!!
    Au départ pour faire un régime, conseillé par mon toubib de l’époque, j’avait 4 ou 5kg à perdre et comme j’adore le sucre, il m’a dit de le remplacer par cet édulcorant, je continue d’en prendre depuis tous les matins dans mon café…impossible de boire un café sans sucre!
    Inutile de dire que tout va passer à la poubelle…ainsi que les chewinggums…sans sucre!
    Maintenant j’ai une question : est ce que les symptômes sont réversibles? Si l’on arrête est ce que ma santé va s’améliorer? J’espère que quelqu’un pourra me répondre, je pourrai aussi vous dire dans quelques semaines si ça va mieux!
    A bientôt

  201. Sylvie 48 ans :
    23 juillet 2009

    Salut à tous (enfin plutot à toi )
    Je suis allée chez mon medecin,et j’avais imprimée le dossier sur l’aspartam, il m’a répondu qu’il ne fallait pas écouter et regarder ce qui il avait sur internet,et regarder trop de programmes télé.
    Enfin,moi ce que je peux dire c’est que mon mari qui est diabétique,depuis qu’il a stoppé l’aspartam,et bien il a denouveau la forme,alors qu’il était toujours endormi sur le canapé,il me dit que le medecin peu dire ce qu’il veut, lui il sent la différence depuis l’arrêt de ce produit.
    Enfin demain je vais chez le neurologue,alors je vais lui en parler,nous ferons bien, (je dis demain mais c’est plutot tout à l’heure)

  202. jo :
    21 juillet 2009

    Avec 10 cafés par jour tu m’etonne que ça se detraque du point de vue neuro.

  203. Sylvie 48 ans :
    9 juillet 2009

    Bonjour à tous
    je viens de voir un reportage sur planète canal 60 (Faux sucre,vrai scandale) qui repassera vendredi 10 juillet à 14H20,et jeudi 16 juillet à 14H15, sur les dangers de l’aspartame. J’en prends dans mes cafés (10 par jour)depuis plus de 10 ans,j’ai des problèmes neurologiques je suis à cause de cela dans les examens,cardiologue j’attends les résultats dans 10 jours,neurologue le 23 juillet,IRM,et cela car j’ai des problèmes de vue,de vertige quand je conduit ou que je marche,et au mois de janvier j’ai voulue parler à mon fils,les mots sortaient à l’envers,et je n’arrivais plus à dire le prénom de mon fils correctement,ça fait bizarre car vous pensé un mot,mais il ne sort pas comme il faut.Alors examens,j’ai déjà fais un scanner mais je n’ai pas eue la perfusion car j’ai aussi des problèmes d’athsme,et le comble je viens de voir que l’aspartame était un danger mortel pour les diabétique,mon mari y est depuis deux ans,alors avec mon fils nous avons il y a tout juste une heure jetés les produit que nous avions à base d’aspartame à la poubelle,je dois allée demain ou plutot aujourd’hui chez mon medecin et je vais imprimer les articles sur les dangers de ce produit et lui en faire part. Je vous donnerai des (voilà je bloque je ne trouve plus le mot que je veux écrire) voilà il est revenu,donc des nouvelles.A très bientot

  204. megnouch**@yahoo.fr :
    14 juin 2009

    Aprés avoir lu cet article , et le danger que représente ce produit (aspartame) , je me demande pourquoi les autorités sanitaires des pays en particulier developés d’interdire ce produit qui est nocif pour la santé malgrés son enjeu économique.

  205. André :
    23 avril 2009

    Bonjour,
    Depuis une quinzaine d’années,je souffre d’une multitude de problèmes de santé avérés face auxquels les médecins n’ont pu jusqu’içi m’apporter de réponse.Ces problèmes remplissent la majeure partie de la liste de ceux mentionnés sur les sites comme celui-ci.Ces troubles furent un moment donné si graves que les répercussions sur mon travail et ma famille le furent tout autant.
    Dernièrement,suite à la prise d’un anti-hystaminique lyophilisé,j’ai développé en cinq minutes un oeudème de la langue avec nausées,tremblements et incapacité à me tenir debout.Mon médecin s’est contenté de me prescrire autre chose.Quinze jours plus tard,rebelote avec du chewing-gum sans sucre…j’ai alors eu la puce à l’oreille et me suis aussitôt renseigné sur internet.
    Je ne puis exprimer mon ressentiment à la lecture de toutes les horreurs que l’on rapporte au sujet de l’aspartame…j’étais à la fois anéanti et dans une colère noire!
    J’en ingérais à mon insu dans les bonbons,les patisseries industrielles,et surtout TOUS LES MEDICAMENTS LYOPHILISES que je prenais croyant me soigner….je surveille étroitement ma consommation depuis maintenant un mois et hormis quelques phénomènes de sevrage(crampes,anxiété),beaucoup de choses se sont déjà améliorées…mon colon me f… enfin la paix pour la première fois depuis 1994!!
    J’ai également constaté à quel point les gens,en ce compris les spécialistes de la santé,sont totalement ignorants de la véritable ampleur du problème.
    Je soutiens totalement les initiatives comme la vôtre et me fais un devoir de faire passer l’info autour de moi.

  206. véronique :
    19 avril 2009

    Chaque fois que je buvais une boisson light, après j’avais comme des tremblements, nervosité….
    J’ai arrété et en effet je n’ai plus ces symptômes.
    Merci pour cet article tous le monde devrait le lire…….

  207. adele :
    25 mars 2009

    mon mari est diabétique et j’aimerai savoir par quoi peut on remplacer l’aspartame qui ne soit pas dangereux pour la santé?

  208. EVELYNE :
    20 février 2009

    c’est à la suite de la lecture d’un mail envoyé ce matin par un ami que j’ai pris connaissance des désastres qu’occasionne l’aspartame!!!! comment peut-on continuer à commercialiser des produits aussi dangereux ? pensons à nos enfants& petits-enfants qui ingèrent ce poison !!!!!! merci à tous ces médecins & scientifiques qui nous ont avertis de ces dangers, consommons du sucre & si diabète il y a, prenons plutôt un remède pour réguler le taux de sucre dans le sang
    Merci d’avoir pû prendre conscience des conséquences dramatiques de ce produit

  209. THEO :
    5 février 2009

    NOUS SOMMES D ACCORD

  210. christiane P :
    21 janvier 2009

    Bonjour,
    mon mari vient d acheter un produit pharmaceutique SILENCE car il ronfle beaucoup.
    Ce produit contient de l’aspartame. Pouvez vous me dire s’il y a danger
    Je ne voudrait pas qu’il subisse des conséquences graves en utilisant un produit de confort
    Merci de bien vouloir me donner votre avis

  211. Ami :
    18 décembre 2008

    Bonsoir,
    Cet article evoque principalement le risque lié au groupe méthyle de l’aspartame. Je ne vais pas porter de jugement sur l’article lui-même mais sur l’aspartame. Si vraiment le groupe méthyle est la cause de tels problèmes il suffira de le remplacer par un groupe éthyle sans remettre en cause ni les habitudes alimentaires ni les producteurs.
    Personnellement je n’aime vraiment pas ce produit à cause de la persistance du gout sucré.
    Enfin il existe bien d’autres édulocorants intenses…

  212. Véronique :
    5 juillet 2008

    Bonjour, je suis (j’étais) une grande consommatrice de soda light. J’ai reconnu plusieur symptômes dont je suis « victime » : grande nervosité, état dépressif, douleurs aux articulations, maux de tête, etc. Votre article m’a convaincue de ne plus boire ce gendre de boissons. J’arrête ce 5 juillet, rendez-vous dans un mois afin de voir si mon état général s’est amélioré !

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Le danger de l’aspartame
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 215
Mois de publication : mai
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Aspartame.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.