Les dangers du boitier anti-jeunes

mosquito beethoven boitier système anti jeunes

Un cube de 12 x 12 cm émet par intermittence un son à haute fréquence (17 000 hertz) qui est en principe audible seulement par les moins de 25 ans.
Un bruit suraigu qui fait fuir les oreilles les plus sensibles et pas seulement celles des adolescents, puisqu’il s’avère que des personnes au-delà de 25 ans, voire des séniors, l’entendent également. Idem pour les nourrissons et les enfants en bas âge.

Le boitier, fixable au mur, émet des sons très aigus que seules des oreilles peu âgées peuvent percevoir.
Le bruit serait si assourdissant que rester à proximité de ces boîtiers seraient tout bonnement impossible.

Le « mosquito » est visé du doigt. Depuis quelques mois maintenant en Europe, les produits à ultra-son se répandent un peu partout. En Belgique plus particulièrement où de nombreuses victimes ont décidé de se faire entendre pour interdire ce système, nocif à la santé. Des particuliers ont porté leurs voix à l’unisson pour dire STOP à ces dérives, ayant pour but d’empêcher les jeunes de se réunir en bande. Des plaintes sont portées pour « atteinte à l’intégrité physique ».

Le dispositif prend donc la forme d’un boitier que l’on peut fixer au mur, et qui émet des sons très aigus que seules des oreilles peu âgées peuvent percevoir. Le bruit serait si assourdissant que rester à proximité de ces boitiers seraient tout bonnement impossible.

Ainsi, aux Pays-Bas, des écoles sont déjà équipées de la boite, ainsi que certains épiciers en Grande-Bretagne. En France, plusieurs municipalités s’y seraient déjà intéressées. Certaines propriétés du sud-est de la France auraient même installé le dispositif.

Plainte contre l’installation d’un boitier anti-jeunes :

Le propriétaire d’une maison à Pléneuf-Val-André (France) a installé un boitier anti-jeunes sur sa maison il y a 15 jours.
Il a décidé de l’enlever pour éviter la plainte.
Cette personne avait installé ce boitier sur un mur de sa maison, mitoyen d’une rue commerçante.

Peu après, 12 jeunes avaient porté plainte après avoir eu des maux de tête assez important. Les commerçant avaient aussi remarqué que certains enfants en poussettes criaient en passant dans la rue. Le tribunal de Saint-Brieuc a interdit à un particulier de réinstaller le « Mosquito », un boîtier à ultra-sons destiné à éloigner les jeunes.

L’association des commerçants de Pléneuf Val-André, qui voyait dans le Mosquito une « arme sonore illicite », a obtenu gain de cause.
Le tribunal de grande instance de Saint-Brieuc a en effet interdit mercredi à un particulier de réinstaller sur la façade de son domicile le fameux « boîtier anti-jeunes ». « Le tribunal a reconnu le trouble anormal de voisinage, et que l’appareil constituait une gêne auditive pour toutes les personnes », a déclaré l’avocat de l’association Val Tonic. Le tribunal de Saint-Brieuc, premier de France à se prononcer sur cet appareil, a également condamné le particulier à verser 2.000 euros d’indemnités.

Connu sous le nom de « Mosquito » en Angleterre, cet appareil est vendu en France pour plus de 900€ l’unité, sous le nom plus harmonieux de «Beethoven». Censé émettre des ultra-sons perceptibles uniquement par les jeunes, il est destiné à «disperser» les groupes d’adolescents pouvant se rassembler devant immeubles ou maisons.

Réponse de la ministre Roselyne Bachelot (France) au sujet des boitiers anti-jeunes Beethoven ou Mosquito :

Le dispositif anti-jeunes par ultrasons Beethoven provoque une polémique. Avez-vous été surprise d’apprendre son existence et sa commercialisation en France lorsque la presse en a parlé mercredi?
Je savais que ce genre de dispositifs existait depuis un certain temps en Grande-Bretagne où 3.500 appareils ont déjà été vendus. Son introduction a gagné du terrain en Belgique puis en Suisse. Mais je le connaissais jusqu’alors sous le nom de «Mosquito». J’y suis absolument opposée sur un plan éthique. Il s’agit d’une provocation. Un tel dispositif criminalise la jeunesse, assimile les jeunes à des voyous. Comment un dialogue entre voisins et et quartiers pourrait-il s’établir avec un tel appareil? Une société qui arriverait à un tel degré acterait l’échec du dialogue entre générations. Je doute enfin de sa compatibilité avec la convention internationale des Droits de l’enfance, ratifiée il y a de nombreuses années par la France.

En tant que ministre de la Santé, pensez-vous que ce boîtier soit sans danger pour la santé?
Non, cela m’interpelle. Ce n’est pas sans susciter des interrogations. La fréquence de «Beethoven» est comprise entre 17 et 18.000 hertz: nous ne disposons d’aucune étude sur son effet. La question de son innocuité est donc posée pour les jeunes mais également pour les femmes enceintes. Puisqu’il s’agit d’une question de santé, le principe de précaution doit être mis en œuvre.

C’est-à-dire?
Je souhaite qu’il soit purement et simplement interdit quelle que soit la forme juridique que cela prenne. J’en ai d’ores et déjà parlé avec mon secrétaire d’Etat à la Jeunesse, Bernard Laporte. Cette interdiction demande un travail interministériel: nous nous concertons donc avec d’autres membres du gouvernement depuis que l’affaire a surgi dans le débat public. (Source : Extrait de 20minutes.fr)

Un point de vue et des informations très utiles de la part de MJSaube.info :

Et bien pour répondre à vos légitimes interrogations, chers lecteurs, je vous propose de nous saisir de la documentation du fabricant de l’engin, d’un code de l’environnement, d’un code pénal, ainsi que d’un avis médical.

Commençons par le plus rigolo, la documentation du boîtier Beethoven. Outre le slogan « Beethoven, un son qui adoucit les moeurs », qui est d’une classe sans précédent, nous trouvons quelques notifications techniques sur l’engin. On apprend donc, outre qu’il n’est disponible qu’en un seul coloris (rien ne vous empêche de le peindre vous-même), qu’il utilise deux modes de fonctionnement : soit vous l’utilisez au coup par coup en réglant vous même le volume de la bête (un mode réglage automatique lui permet de toujours être plus bruyant que le reste de l’environnement, super !), soit, boutade ultime, vous le passez en mode constant pour repousser les jeunes de manière durable. Ainsi, le son ne s’arrête pas et ils ne peuvent plus venir squatter devant chez vous. C’est ce type de fonctionnement qui est évidemment le plus utilisé, puisque vous n’avez plus à vous en préoccuper, le boîtier fait tout tout seul comme un grand. Il n’y a pas à dire, c’est vraiment super.

Mais pendant que je parle comme un représentant de commerce, j’oublie de vous parler du texte qui va avec, expliquant que même si la plupart des jeunes respectent la loi, il y a des apaches de moins de 25 ans qui ont un comportement « antisocial » et que pour s’en prémunir, un bon ultrason, c’est toujours bienvenu. Tant pis si les honnêtes jeunes souffrent pour rien. D’accord. Ha, j’oubliais, tout en bas de ce beau texte sur la jeunesse est écrit : « Ce système est totalement sûr même en cas d’exposition prolongée ». Voilà pour ce que l’on peut trouver dans la documentation. Voyons maintenant ce que l’on ne peut pas y trouver.

Tout d’abord, on y trouve nulle part la mention du fait qu’à partir de 85db, quel que soit le type de son, l’audition est mise en danger. Et ça, ça a été médicalement prouvé (quelques recherches vous le confirmeront aisément). Or, on ne trouve nulle part dans la documentation ou sur le site du fabricant d’éléments qui viennent étayer leur affirmation sur la sûreté de la chose « même en cas d’exposition prolongée ». C’est assez embêtant, quand on sait les efforts qui sont entrepris par les services de santé un peu partout dans le monde pour préserver l’ouïe des jeunes. Donc déjà, c’est visiblement dangereux pour la santé. Et là, on se tourne vers le code pénal qui nous dit : Article 223-1 « Le fait d’exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente (la dégradation de l’ouïe par exemple) par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement (envoyer volontairement un son supérieur à 85db en direction de personnes physiques par exemple) est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. ».

Mais ça serait bête de s’en arrêter là, alors on va continuer un peu, puisque le dispositif vise à empêcher les jeunes de se rendre dans des endroits publics où ils font « peur ». Code pénal toujours, je lis l’article 225-1 « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs moeurs, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. » ; et la discrimination, c’est puni de quoi ? Pas de bol, l’article 225-2 explique qu’interdire l’accès à un lieu public suite à une discrimination (ici, l’âge si vous suivez) , c’est cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende. Sans compter bien sûr l’entrave à la liberté de circuler, qui fait partie des Droits de l’Homme et qui n’est ici justifiée par aucun impératif de sécurité (Avoir peur des jeunes dans sa cage d’escalier n’est pas une raison pour leur en interdire l’accès, il se trouve que nous vivons ensemble).
(Source : http://mjsaube.info/blog/index.php?2008/04/03/
490-boitier-beethoven-mieux-vaut-etre-sourd-
que-d-entendre-ca-mjs-aube-jeunes-socialistes-mesure-
technique-ultrasons-citoyen)

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Boitier anti-jeunes > Les dangers du boitier anti-jeunes
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



37 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Nathalie :
    23 septembre 2014

    Lorsqu’il n’y a plus aucune discution possible avec le voisinage je pense que c’est LA solution… L’été, vivre avec les fenêtres fermées, est-ce normal ? De nos jours, le respect ne fait pas partie de l’éducation, et c’est bien dommage….

  2. reda :
    8 septembre 2014

    je suis du même avis que Stef vous savez je vis la galère par se bruit une route nationale avec des camions dont je me suis habitué une mosquée qui émet un bruit assourdissant 5 fois par jour en surprise et dés 4 heure du matin et des jeunes délinquants en meute personne ne peut rien faire contre tout ça alors je pense que le créateur de cette invention mérite un grand bravo

  3. stef :
    22 mars 2014

    Bonjour,
    je comprend ceux qui sont contre, mais vivez avec une gène du genre de celle que je vis et vous changerez certainement de position.
    Des gosses jouent au ballon en bas de l’immeuble(rien de gênant en soit) mais ils tirent au but contre les portes des garages en toles ce qui qui produit un son répété tres agaçant.
    leurs parents s’en foutent car au moins ils sont dehors et ne foutent pas la m…. chez eux. Pas moyens de les raisonner, par provocations ils tirent plus fort. c’est tout les jours après l’école, le mercredi et le week end.
    J’ai contacté la police qui ne peut rien faire contre cette situation et le bailleur social qui ne bouge pas.
    sans vouloir la mort de qui que ce soit, on comprend (sans excuser) ceux qui peuvent un jour péter les plombs…
    je me lève tôt pour gagner ma vie et travail parfois tard, paye mes impôts et essaye de respecter autrui. C’est rageant que d’être obliger de fuir pour avoir un peu de tranquillité.

  4. Tito :
    5 juillet 2012

    Alors interdis ou pas ? légal ou pas. il y a des chances que je m’en prends un.
    je suis professionnel de santé et mon cabinet est constamment perturbé voir agresser par des gamins de 13-15 ans, ils sont conscient de ce qu’ils font mais ils en rajoutent parce que ça les amusent et ils sont hors porté de la loi.

  5. Laura :
    3 juin 2012

    Pourquoi est-ce interdit? Depuis des années, mon voisin reçoit ses copains plusieurs nuits par semaine: cris, rires, musique avec vibrations qui se ressentent jusque dans mon lit. Quant je suis chez moi dans la journée, même chose: impossible de travailler chez moi, de lire ou me reposer, de dormir…

    Toute l’année, il me faut dormir fenêtre fermée et avec boules quiès (sauf quand il est absent). Il se moque de la Police, se dit prêt à payer l’amende, etc…

    Quant aux petits rigolo qui utilisent le terme « fasciste » sans savoir de quoi ilo s’agit, comment caractériser cette attitude. Les malfrats ont la droit de tout faire, sans que l’on puisse se défendre?

    Vivement que e boîtier soit légal, quant toute démarche amiable a échoué…

  6. François :
    29 novembre 2011

    J’ai moi- même moins de quinze ans et je ne suis pas d’accord avec Jean. Je suis très bien plaçé pour savoir que le procédé se généralise. La moitié des magasins de vêtements en sont équipés, et c’est très désagréable. De plus cela leur fait sans doute perdre de la clientèle… Qand à savoir si je suis violent et qu’il faut m’en décourager par ces dispositifs, je ne crois pas !!!
    p.s:J’ai préservé l’anonymat en mettant un faux prénom.

  7. Jean :
    4 novembre 2011

    Je suis surpris de voir tant de virulences contre ce dispositif anti-jeune.
    Mais on ne parle pas des victimes, des gens qui souffrent à cause des jeunes délinquants qui se mettent en bandes et qui rendent la vie impossible à proximité des habitations.
    Du matin jusqu’à tard le soir, des crissements de voiture, des klaxons intempestifs, les allée et venu des scooters, moto, ect…
    Les responsables politiques et de police ne font rien, il est normale que les victimes soient excéder qu’on ne les écoute plus, et se réfugie dans une solution électronique.
    Si les autorités faisaient leurs boulots, les gens n’auraient pas de raison d’acheter le Mosquito.

  8. sub_zero :
    24 août 2011

    Roseline Bachelot aimerait l’interdire … alors ça doit être une bonne chose ce boîtier quand on mesure la bêtise de cette femme et son manque de discernement dans de nombreux domaines.

    L’idéologie c’est bien, mais il faut se confronter à la réalité des situations, et certains jeune (une minorité) peuvent pourrir quotidiennement la vie des autres. C’est sans doute un problème plus profond d’éducation, de civisme, mais en attendant il faut bien y faire face.

    Les boîtiers mosquito peuvent avoir une rôle positif à jouer contre l’insécurité et les incivilités. Par exemple dans une laverie, souvent des jeunes viennent s’installer, urinent dans les séchoirs, font des graffitis et au bout du compte il y a perte d’une partie de la clientèle. C’est la moindre des choses de permettre à honnêtes gens de faire leur travail et gagner leur vie, même si ça doit déranger quelques jeunes désoeuvrés. Le mieux est d’utiliser le boîtier de manière non continue, lorsque c’est nécessaire.

  9. CHRIS :
    20 août 2011

    et que penser des jeunes qui ne respectent pas leurs concitoyens en les empêchant de dormir?Ne s’agit -il pas d’un trouble à l’ordre public?faut -il dialoguer avec des jeunes sourds(!)à votre désir de tranquillité?Il est vrai que c’est traiter les symptômes et non les causes(mauvaise éducation,désir de tracasser les plus vieux plus riches ou mieux logés….etc)on peut s’amuser sans nuire aux autres,cela s’appelle courtoisie……

  10. alain :
    9 août 2011

    c’est vraiment navrant d’avoir interdit ce systeme qui serait été vraiment tres

    utile . ( 1 tout les 100 mètres dans chacune des rues de toutes les grandes

    aglommérations ) .

    j’espere que ce n’est que partie remise ,  » connaissant notre gouvernement … »

  11. Vincent :
    2 août 2011

    D’accord avec Sarah. Les circonstances peuvent déterminer l’usage ou non de l’appareil. J’habite une ruelle régulièrement « dérangée » (à toutes les heures du jour et de la nuit) par les jeunes habitants d’une des maisons et les « amis » qui y viennent squatter (ils ont tous moins de 20 ans !!!). Ils s’installent dans la ruelle, musique, beuverie, types étendus à même le sol et baignant dans leur vomi, urine sur les murs etc. etc. etc. La police vient. Les jeunes rentrent. La semaine suivante, ils recommencent et ont un comportement agressif envers les autres habitants de la ruelle. Si j’utilisais cet appareil lors de leur saoûlerie uniquement…

  12. sarah :
    7 juin 2011

    Bonjour à tous! tout débat est inutile car tout dépend des circonstances,
    il y a une bande d’ex squatteurs qui se posent toutes les nuits dans l’immeuble, ils fument boivent vendent de la drogue etc,,

    Quelqu’un aurait des info sur où est ce qu’on peut acheter ce boitier???

    MERCI

  13. robert :
    25 avril 2011

    pourquoi veut on s acharner a interdir le boitier a ultrasons mosquito alors qu on ne fait pas grand chose pour interdire les antennes relais pour portables qui elles sont tres dangereuses pour les jeunes comme pour les personnes agees;le monopole des telecom le preserverait il de toute inpunite.

  14. Conchita Jovenita :
    22 mars 2011

    C’est tout simplement fasciste, et j’exagère à peine! C’est

    – discriminatoire,

    – liberticide,

    – un instrument de vieux cons égoïstes et cyniques, qui s’estiment supérieurs aux jeunes qu’ils critiquement, alors que leur propre violence (« Bethoven » est une arme!) est sans commune mesure. Bravo l’exemple !

  15. NINA :
    16 mars 2011

    je ne sais pas ce qu’utilise un voisin malveillant mais il s’agit d’ultrasons que je suis la seule à percevoir dans le quartier : bruit aigu surtout la nuit à des heures régulières! que faire je suis désespérée et commence à faire de l’insomnie. Ces bruits me provoquent des maux d’oreilles et de tête.

  16. ?????????? :
    14 mars 2011

    je suis d’acord sa fais vraiment mal au oreille on devrai interdire sa

  17. jacqueline :
    7 mars 2011

    reponse a chax
    le RESPECT en connais tu la signification…j’en doute .ras le bol des jeunes qui hurlent pour se faire remarquer ,ras le bol de leurs façons de faire ,de leurs vocabulaires grossiers et j’ai remarque que les plus desagreables etaient les filles…quelle education et crois moi j’ai trois enfants de 23,19et 16 ans qui eux non plus ne comprennent pas ces agissements…eux connaissent la valeur de mot respect .respecte-toi toi même les autres te respecteront

  18. jacqueline :
    7 mars 2011

    je suis pour le boitier anti-jeunes. j’habite a côté d’un CFA où les jeunes se sont appropries la rue composée que des pavillons .un tel dispositif nous permettrait certainement de retrouver un peu de calme et forcerait peut-etre l’etablissement a prendre ses responsabilites et à creer un espace autre que dans cette zone pavillonnaire ,pour les jeunes .nous retrouvons les jeunes assis sur les clotures de nos habitations ,ils laissent les restes de leurs repas ,les megots et bien d’autres choses sur les trottoirs que la mairie nous demande d’entretenir…et je vous laisse imaginer le bruit …je pense acheter un boitier anti-jeune même si je suis hors la loi tant que les autorites competantes ne feront rien

  19. Marie-Christine :
    3 mars 2011

    Personnellement je crois qu’on est assez brillant pour inventer autre chose que ça, on est pas des animaux quand même, comme si les moins de 25 ans étaient des animaux nuisibles. Je suis sur qu’on peut inventer autre chose, c’est pas sorcier !

  20. nat :
    12 décembre 2010

    Oui, et bien , moi, comme par hasard, pour la 2nde fois , je subis des voisins d’une 20 ène d’année qui me font subir du tapage diurne : talons, meubles déplacés, objets lourds balancés à terre des heures durant alors que je suis plutôt calme.. J’ai la 1ère fois porté plainte- et été condamnée, si, si, vous lisez bien alors que j’étais déjà vicitime : diffmations…
    ces boîtiters pourraient alors être une solution: le but est de les faire cesser!!!puisqu’il ne respectent rien ni personne !!!

  21. Cécilien :
    4 décembre 2010

    Cet appareil peut, selon moi, être encore plus nocif pour les adultes qui n’entendent pas le son. Il peut donc apporter des problèmes au niveau auditif et doit donc être bannie de tous lieux où circulent des personnes.

  22. Chax :
    1 décembre 2010

    Bonjour à toutes et à tous.

    J’ai pris le temps de lire tous les commentaires.
    En tant que jeune (22ans) j’ai été simplement choqué de lire ça de la part de personne qui j’image sont adultes.

    Comment vivre dans un monde ou quand on vous dérange la solution c’est un coup de fusil ?!
    Ca sent un peu le fascisme…

    Avant que vous me disiez (et je le sens venir gros comme une maison) que si j’ai ce genre de discours c’est que je ne connais rien à la vie et aux emmerdements en raison de mon âge. Et bien si croyez moi, les voisins bruyants, le boulot, les insultes tous ça je connais .

    Le problème ne se résoudra pas à coup de cartouches. Mais simplement par une bonne éducation, et du respect. Evitez de d’élever vos enfants à grand coup de télévision, d’émissions abrutissantes, de jeux vidéos… Posez vous la question de ce que vos propres enfants font quand vous n’êtes pas derrière eux.
    Personnellement j’ai été bien élevé, ça ne m’a pas empêcher de faire des conneries plus ou moins grosses. En voulant tuer son prochain pour une gène a son confort vous pensez donner un meilleur exemple ? Je pense que si vous êtes en vie pour vous en plaindre, c’est que non !
    Regardez les possibilités que le monde nous offre. Bosser toute une vie et se limiter à quelques vacances de temps en temps, comment en étant jeune peut-on encore vouloir de cette vie la aujourd’hui ? Avec les nouvelles technologies on nous fait rêver on a le monde dans notre poche grâce à un téléphone portable…
    Le problème c’est que dans ce monde on nous fait croire que l’on est tous des stars potentielles, que l’on peut devenir riches facilement, qu’acheter tel ou tel produit rendra notre vie meilleure. Or la réalité est toute autre, prenez vous en aux marchants d’illusions que l’état se fait un plaisir d’encourager . Comment la jeunesse s’y retrouve et s’y identifie quand elle se sent loin de ce genre de modèle ?
    Elle en souffre et en fait souffrir les autres, tout comme vous voulez les faire souffrir !
    Faire fuir les gens en les gênant c’est combattre le feu par le feu. C’est à celui qui ira le plus loin. On cour droit au chaos ou à la dictature avec cette manière de penser.
    De plus utiliser le nom d’un compositeur tel que Beethoven pour ce genre d’appareil est horrible en tant que mélomane et admirateur de ce dernier. Merci de rendre ce monde toujours plus médiocre, toujours plus humain…

  23. Christian :
    17 novembre 2010

    J’ai lu tout vos commentaires, en résumé il faudrait que la jeunesse réapprenne le civisme et le respect d’autrui. J’habite un petit village du fin fond de la France où tous les jeunes , lorsqu’ils vous croisent dans la rue vous disent Bonjour! Où les gens se font un signe de la main en voiture ou un appel de phare. Il y a quelques récalcitrants chez « les plus âgés » mais ils viennent d’ailleurs. Lorsqu’il y a du tapage l’été sur la place du village il suffit d’aller voir les jeunes et de leur demander de faire moins de bruit et ils vont au champ de foire où ils ne gênent personne. Des Taggs et des graffitis il n’y en a pas, sauf quelquefois l’été avec « le passage ». Mais les parents sont là pour veiller au grains et ne vous envoient pas sur les roses lorsque l’on vient leur signaler un petit écart de leur enfant. Alors nous n’avons pas besoin de Beethoven. Nous avons Ici, encore, le respect, qu’il ne suffit pas d’invoquer mais surtout d’appliquer et d’inculquer aux plus jeunes.

  24. Pierre :
    20 octobre 2010

    Trop fort, tout le monde est pour ! C’est vrai que notre société est globalement désarmée face aux adolescents, cette solution face à certaines nuisances potentiellement traumatisantes causées par des groupes de jeunes a pour avantage l’efficacité et la rapidité. Certes les enfants innocents se font buzzer comme les méchants ados, certes il parait que à la longue c’est pas bon pour la santé (comme un milliard de choses interdites au nom du principe de précaution, mais si des enfants habitent en face, ca peut etre un argument en effet)… Mais avant d’interdire, il faut entendre les plaintes et proposer d’autres solutions… pour éviter effectivement le coup de fusil fatal … ou la déprime des braves gens auxquels on demande toujours de tout supporter parce que c’est plus simple et moins couteux ! (non je ne plaide pas la révolte de la majorité silencieuse…!)

  25. roger :
    9 août 2010

    Bonjour
    Je voudrais tester un appareil de ce genre d’ appareil , afin de faire comprendre a des petits jeunes que leur BOOMERS poussés a fond me genent enormement. dans la journée et aussi la nuit .
    Car si on leur dit de baisser le niveau sonore, la reponse est faut pas nous prendre la tete, allez voir les keuf.

  26. jim :
    6 juillet 2010

    aux usa il y a bien des villages réservés aux vieux!!!
    c’est une réponse efficace aux emmerdements causés par la nouvelle génération de jeunes hyper égoistes et schoutés aux macdo et aux jeux amoraux.
    certains jeunes bien élevés font exception à cette règle, ils sont peu nombreux.
    irrécupérables, les jeuno, sauf par la tv les média les politiciens, qui sauront en faire de bons esclaves.
    FUIyez pendant qu(il est temps!!!

  27. Paul :
    18 juin 2010

    Les beaux esprits se soucient toujours de protéger ceux qui dérangent les autres, comme si déranger c’était un droit !!
    Vouloir vivre en tranquillité n’est pas être anti-jeune. Tous les vieux ont déjà été jeunes et tout le monde a le droit de se protéger, de vivre en paix et d’éviter d’être dérangé sachant que certains jeunes sont insensibles aux appels à l’ordre public et aux principes basiques de vie en société.
    Donc, vive le boîtier à ultrasons et arrêtons les discours moralisateurs.

  28. José :
    18 mai 2010

    Il faudrait mettre en place un portail ou un système pour que ces jeunes ne puissent accéder aux parties communes de votre immeuble !
    C’est plus facile à dire qu’a faire je sais, je connais ça avec mon syndicat et la mise en place d’événements, c’est un véritable bordel pour la majorité des locataires même des propriétaires mais il existe des solutions !

  29. Alain :
    18 mai 2010

    Bonjour.
    Je ne veux absolument pas rentrer de ce débat.
    Mais aidez mois a trouver une solution. Tous les jours les jeunes collégiens viennent s’abriter dans l’ entrée des communs. Je n’y voie rien de mal, sauf qu’ils empêchent les locataires de sortir car ils se couchent devant la porte. Encore là rien de bien grave quoique pour la sécurité,ils obstruent la sortie. Mais le problème c’est qu’ils me dégradent les peintures avec des graffitis bien gravé dans le bois. De la colle dans les serrures et insultent les passants. Même la femme de ménage ne veut plus venir.

  30. denfert :
    22 février 2010

    Mieux vaut un tel boitier qu’un coup de fusil:), ils devraient s’estimer heureux il y a quelques années ça aurait était une cartouche dans le derrière. Le seul problème et que ces appareils nuisent aussi sur les enfants et femme enceinte donc effectivement c’est un problème.
    Allez les anciens dépoussiéré vos fusils et traqué ces empêcheurs de dormir:).

    PA aller faire du bordel sous les fenêtres de tes voisins c’est pas de l’atteinte à la liberté peut être.

  31. desperados :
    29 septembre 2009

    cela fait 10 ans que des gens du voyage m’entoure sans se soucier si je vis l’enfer et si je peux allez bosser apres une nuit blanche eux dorment tard et se leve tard ils ont construit des maisons et mis des caravanes contre ma cloture et meme coupes mes arbres il brule du cuivre assainnissement aux ruisseau chasse toutes l’annee ces terrains agricoles sont des zones de non droit et on vas m’interdire beethoveen cest vrai que je joue du piano et ils ont voulu porte plainte !!!!!!!

  32. Gael :
    11 septembre 2009

    Les boitiers anti-jeunes peuvent être considérés comme une sorte « d’arme ».
    Les éoliennes sont une alternative écologique….

    La différence est grande !

  33. flopinette :
    10 septembre 2009

    C’est bizarre, il y a un tollé général contre le boîtier anti-jeunes, mais les éoliennes qui font un bruit infernal, ça ne dérange pas les élus. Il faut dire qu’il touchent un paquet de fric grâce à elles…

  34. Roberto :
    28 juillet 2009

    Super, où peut on s’en procurer ?

  35. bernard :
    20 juin 2009

    je suis tout à fait d’accord que c’est regrétable mais les nuisances sonores des jeunes le sont aussi
    si il étaient respectueux des personnes on arriveraient peut etre pas la
    pour ma part ayant porté plainte pas mal de fois à la police et ne désirant pas rester la victime éternel j’envisage avec d’autres voisins de mettre en place cet engins tant pis pour les indélicats et nuiseurs la loi doit etre appliquer ne l’étant pas il ne faut pas s’étonner la liberté s’arrète la ou elle empiète sur celle des autres

  36. PA :
    31 mars 2009

    C’est discriminant, inadmissible, insupportable !!!
    On nous traite comme des voyous, c’est de l’atteinte à la liberté de circuler librement !
    Je trouve les utilisateurs de ce produit vraiment égoistes !

  37. KARLY :
    20 mars 2009

    BONJOUR
    QUE L ONT METRE SA AUX ANIMAUX,PASSONS MAIS AUX HUMAINS YA UN PROBLEME SONT ILS SUR QUE TOUT LE MONDE PEUT SUPORTER JE PENCE AU PERSONNE éQUIPER D APPAREIL AUDITIFS OU MEME D AUTRE APPAREIL
    non au repulciff humain

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 

Articles relatifs

  • Il n'existe pas d'articles relatifs pour le moment.

Article : Les dangers du boitier anti-jeunes
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 37
Mois de publication : mai
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Boitier anti-jeunes.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.