Dépression

La dépression, ses effets, ses sympthomes et ses dangers. Les dépressions chez la femme, chez l’homme, chez les personnes agées, éviter la dépression.


 
Pour gagner du temps, faites une recherche :
 

  • La dépression : les informations sur cette maladie

    La dépression désigne une maladie dont la manifestation centrale est un état mental caractérisé par une lassitude importante, une dépréciation de soi, un pessimisme qui entraînent des perturbations importantes dans les rapports psycho-affectifs.

    La dépression est une maladie fréquente, qui affecte presque 20% des gens au cours de leur vie, et qui marque une rupture avec le fonctionnement psychologique habituel de la personne. Le risque évolutif le plus grave de cette pathologie est le suicide, en particulier quand la dépression n’a pas été détectée et prise en charge.
    Ainsi, près de 70% des personnes décédant par suicide en France souffraient d’une dépression le plus souvent non diagnostiquée et traitée.

    Il ne faut pas confondre la dépression avec ce qu’on appelle familièrement le coup de blues ou la déprime qui traduisent une tristesse passagère qui est normale dans une situation difficile.

    Les différents types de dépression : 

    Trouble dépressif majeur
    Cela signifie une dépression caractérisée avec de nombreux symptômes.
    Ce terme est imposé par le DSM (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders)

    Une humeur triste dépressive
    Elle est décrite comme plus intense que la douleur d’un deuil.
    La personne est sans joie et opprimé, parfois il est incapable de percevoir tout sentiment.
    Chez les enfants et adolescents, cela peut se manifester par une irritabilité accrue.

    Anhédonie 
    Une diminution du plaisir ou de l’intérêt pour toutes activités, y compris celles qui procurent du plaisir habituellement. Les habitudes se modifient, les passe-temps sont délaissés, tout semble monotone et vide, y compris les activités habituellement gratifiantes.

    Asthénie
    Une sensation de fatigue ou de diminution d’énergie.

    Des idées noires
    Une volonté de mourir, idées suicidaires actives, avec ou sans plan spécifique, finalement tentative de suicide.

    La Mélancolie
    Le terme mélancolie était utilisé en psychiatrie pour caractériser un état dépressif grave et aigu présentant de grands risques de passages à l’acte suicidaires.
    Il a aujourd’hui été délaissé et on utilise plus couramment l’expression : dépression majeure.

    La dépression psychotique
    Elles se caractérisent par des délires de culpabilité, de honte universelle, de punition, d’appauvrissement mental, etc.

    La dépression hostile / agressive
    La personnalité du sujet semble avoir changé radicalement. Il est devenu plus agressif, plus impulsif, ses colères sont mal maitrisées, il a des violences soudaines et inhabituelles…
    Cela viendrait du fait que le sujet ne supporte plus l’idée d’être l’objet de remarques blessantes (existantes ou supposées) à son égard.