10 choses à savoir sur la chirurgie esthétique

La chirurgie plastique peut être esthétique ou reconstructive

Ces deux chirurgies sont du domaine de la chirurgie plastique et opérées par des chirurgiens plastiques. Elles ont toutes deux un but d’embellir la personne mais elles n’ont pas la même raison.

 

La chirurgie reconstructrice vise avant tout à rendre à une personne sa normalité dont elle aura été privée par une maladie ou un accident (après une ablation du sein, par exemple). La chirurgie esthétique vise plutôt à modifier une partie de son corps qui ne plaît pas au patient pour des questions de complexes par exemple (un nez crochu, un double menton, une petite poitrine).

Nous parlerons dans cet article de chirurgie esthétique plutôt que reconstructive.

La chirurgie esthétique peut être provisoire ou définitive

La chirurgie esthétique est une discipline chirurgicale ayant pour but d’embellir le corps d’un patient. Les modifications peuvent être provisoires (liftings, liposuccions) ou définitives (rhinoplastie, augmentation mammaire, etc.). Les « ratés » sont forcément plus graves dans les opérations définitives, elles méritent donc une réflexion particulière.

Les femmes ont plus souvent recours à la chirurgie esthétique

Cela peut s’expliquer par le fait qu’on demande aux femmes plus qu’aux hommes d’être jolies et attirantes selon des standards de beauté bien précis. Mais comme dans de nombreux domaines, les hommes se mettent eux aussi à la chirurgie esthétique et sont de plus en plus nombreux à tenter l’expérience.

Presque toutes les parties du corps peuvent être « transformées »

Aujourd’hui, les chirurgiens plasticiens peuvent opérer sur pratiquement toutes les parties du corps même si certaines opérations restent plus fréquentes: les blépharoplasties (sur les paupières), les liftings, les rhinoplasties, les oreilles décollées, les augmentations ou diminutions mammaires, les liposuccions.

La chirurgie esthétique peut être remboursée par la Sécurité Sociale

Renseignez vous auprès de votre médecin. Certains actes de chirurgie esthétique peuvent effectivement être remboursés. Par exemple, l’otoplastie, qui consiste à se faire recoller les oreilles, est remboursée lorsqu’elle est considérée comme nécessaire par le chirurgien (et ce jusqu’à n’importe quel âge). Il en est de même pour une nymphoplastie (chirurgie intime de la femme).

Une diminution mammaire peut aussi être remboursée quand le chirurgien estime qu’une poitrine très lourde crée des problèmes de santé (problèmes de dos).

Faites le pour vous!

La chirurgie esthétique devrait être un choix personnel et non dicté par l’entourage. Si votre mari vous rêve avec une plus grosse poitrine, pensez avant tout à vous et à ce que vous voulez vraiment. Vous devez rester maître de votre corps et le respecter.

Prenez le temps de réfléchir.

Pourquoi avez vous envie de changer? Ces petits kilos en trop sont ils vraiment invincibles? Un peu de sport serait moins lourd (et moins cher) qu’une liposuccion.

Vos oreilles sont elles vraiment décollées? Certaines personnes repassent souvent par la chirurgie esthétique car elles ne sont jamais satisfaites. Il s’agit là d’un profond manque de confiance en soi qui devrait être repéré par le chirurgien mais qui ne l’est pas toujours.
Il est donc important de vous poser la question, « Serai-je satisfait(e) une fois mes oreilles recollées ou aurai-je envie de passer au nez, aux lèvres, etc. ? »


Pesez le pour et le contre

Il n’est en général pas dangereux de subir une chirurgie esthétique mais, comme dans toute opération, il y a des risques de complications, des risques liés aux réactions du corps ou à une possible erreur médicale. On ne se fait pas opérer sur un coup de tête. C’est d’ailleurs pourquoi le chirurgien vous voit plusieurs fois avant une opération, il est sensé s’assurer que vous savez ce que vous faites.

Il ne faut pas non plus oublier la période de convalescence, on ne ressort pas d’un bloc opératoire en pleine forme et directement avec le résultat espéré. Il faut du temps avant que le corps ne s’habitue à ce changement. Les cicatrices peuvent mettre plus ou moins longtemps à s’atténuer. Et parfois, on peut penser que le jeu n’en valait pas la chandelle.

Faites vous opérer en France (ou dans votre pays de résidence)

Il ne s’agit pas de prétendre que les chirurgiens français sont plus compétents que dans des pays qui proposent des prix inférieurs comme la Tunisie mais il est important de pouvoir bénéficier d’un bon suivi, ce qui est plus facile avec un chirurgien près de chez soi.

Le choix du lieu de l’opération est aussi important. Vous avez le choix entre l’hôpital ou des cliniques. Il faut savoir que les délais en hôpitaux sont souvent beaucoup plus longs mais le coût moins important. Pendant longtemps le confort du patient était bien meilleur en clinique qu’à l’hôpital mais cela tend à changer. Les hôpitaux font désormais de réels efforts pour se mettre à la disposition du patient.

Choisissez un chirurgien reconnu et en qui vous avez confiance

Nous avons mis ce point en dernier, car nous aimerions le développer un peu plus. En effet, nous estimons que le choix du chirurgien est crucial. Pour bien choisir, voici quelques conseils.

Un chirurgien doit être diplômé et opérer en clinique ou en hôpital

La chirurgie plastique, réparatrice et esthétique est une qualification obligatoire pour exercer cette pratique et doit être délivrée par le Conseil National de l’Ordre des Médecins. Elle atteste que le chirurgien possède toutes les compétences pour cet exercice.
Pour le vérifier, rendez vous sur le site de l’ordre national des médecins et recherchez le nom de votre chirurgien. http://www.conseil-national.medecin.fr/

Un chirurgien doit être digne de confiance

Vous devez vous sentir écouté et conseillé. Et surtout ne pas vous sentir poussé! Un bon chirurgien doit pouvoir déconseiller une chirurgie à certains patients si il ne la pense pas nécessaire.
Vous avez le droit d’hésiter et de prendre plusieurs rendez vous avant une opération, ce n’est pas un choix facile et surtout il vous appartient.
Si vous n’êtes pas à l’aise, allez en voir un autre.

Un chirurgien doit penser à vos intérêts avant ses intérêts financiers

Il doit pouvoir expliquer les risques liés à l’opération mais aussi rassurer le patient. Il doit savoir vous traiter en patient et non en client. Certaines cliniques sont devenues des business et les corps sont traités comme des objets.
Demandez conseil à votre médecin de famille pour choisir votre chirurgien car les bons sont souvent connus des autres médecins.

Il doit se trouver près de chez vous et vous proposer un bon suivi

Comme nous l’avons dit plus haut, aller se faire opérer à l’étranger n’est pas conseillé. Vous devez pouvoir bénéficier d’une réelle prise en charge des suites de votre opération sans oublier que des complications sont toujours possibles. Votre santé n’est pas à prendre à la légère!

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Implant capillaire > 10 choses à savoir sur la chirurgie esthétique
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Articles relatifs

Article : 10 choses à savoir sur la chirurgie esthétique
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : février
Année de publication : 2013
Retour à la catégorie : Implant capillaire.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.