Un exemple des dangers potentiels de la connexion wi-fi en France

Dans quatre bibliothèques parisiennes, des salariés souffrent physiquement depuis l’installation du wi-fi.

 

Depuis septembre, une quarantaine d’agents de la Ville de Paris travaillant dans des bibliothèques se sont plaints des mêmes symptômes :
Des maux de tête
Des vertiges
Des nausées
Une forte fatigue

Ces troubles profonds sont apparus simultanément à l’installation du wi-fi dans ces établissements.

Seule une centaine d’agents travaillent dans les quatre bibliothèques parisiennes en question.
Donc 40% des personnes seraient touchées, une proportion très importante.

Selon Christophe Girard, adjoint à la Culture du maire de paris, « ces bibliothèques ne sont ni plus petites, ni plus confinées que les autres… »
Aucun élément n’explique donc que les symptômes aient émergé là et pas ailleurs.

la connexion wi-fi en france

A l’occasion d’un comité d’hygiène et sécurité, des représentants du syndicat Supap-FSU et des salariés, dont certains ont exercé un droit de retrait, ont expliqué l’ampleur des dégats et leurs angoisses. Après quatre heures de réunion, l’administration ne s’est pas opposée à la proposition de moratoire.

En attendant, la mairie de Paris a dépêché des experts de l’Afsset (l’agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail).
Mais leurs conclusions ne sont pas rassurantes. « On espère trouver d’autres experts pour faire de plus amples recherches. Il y a probablement d’autres facteurs explicatifs » affirme Christophe Girard.

Les médecins ayant examiné les malades se montrent tout aussi circonspects. Du coup, depuis trois semaines dans les établissements incriminés et uniquement dans ces bibliothèques, l’usage du wi-fi a été suspendu. Depuis les symptômes ont disparu chez certains agents, mais pas chez d’autres.

« Par précaution, il faut qu’on passe partout au câble ou a la fibre optique pour se connecter à Internet » disent les employés.

Extrait du  journal 20 Minutes 06/12/2007

Mise à jour du 13/09/2008 :
La mairie de Paris a reconnecter ses bornes Wi-fi qu’elle avait accepté de désactiver dans plusieurs bibliothèques municipales, suite à plusieurs plaintes d’employés.
Des tests ont été effectués afin de mesurer le niveau des ondes présents dans les différentes bibliothèques.
Ces tests ont été rendus le 11 septembre 2008, et font état d’un niveau d’ondes de « 80 à 400 fois inférieurs au seuil réglementaire ».
La Ville de Paris a affirmé « les visites médicales proposées à tous les agents ayant signalé des maux liés au Wi-Fi n’ont diagnostiqué aucune pathologie ».

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Wifi > Un exemple des dangers potentiels de la connexion wi-fi en France
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



  1. Garros :
    8 juin 2015

    Pour ceux qui restent sceptiques sur les dangers du wi-fi, faites le test par vous-même :
    – prenez votre box internet (peu importe la marque)
    – mettez la sur votre table de chevet à proximité de votre oreiller Wifi allumé
    – et voyez le résultat au petit matin…, voire au bout de quelques jours…

    Vous connaîtrez ainsi votre degré de sensibilité.

  2. roland :
    7 octobre 2012

    depuis que j’ai installe la neufbox de sfr chez moi je rencontre de multiples problèmes migraines acouphènes fatigue et beaucoup d’effets nefastes que je n’avais au paravant j’aurai souhaitè quelques informations à ce sujet.

  3. Patrick :
    31 mai 2012

    Pour vous protéger installez un « écran » (pub) sur votre téléphone.
    Cette coque en matériaux utilisés dans l’avion furtif américain empêche les ondes cancérigènes émises par votre téléphone de pénétrer votre cerveau.
    (pub)
    clicquez sur la bande orange en haut de la page d’accueil et choisissez votre langue
    Je recherche des distributeurs.

  4. Verm :
    10 mai 2012

    « Les faits : un émetteur wifi a une puissance maxi limitée à 100 milliwatts (0.1 W), un téléphone portable peut atteindre 2 watts à l’allumage et en conditions de mauvaise réception, soit 20 fois plus. De plus, un téléphone s’utilise à une distance de 2 à 5 cm du cerveau, alors qu’on est rarement à moins d’un mètre de sa box. La quantité de rayonnement décroît avec le cube de la distance.

    Votre tel portable vous balance 1000 à 10 000 fois plus de rayonnement que votre équipement wifi. La logique voudrait donc que les anti-wifi s’attellent d’abord à éliminer tous les téléphones portables dans un environnement de travail avant de demander le remplacement du wifi par du filaire. »

    Je cite ce message posté plus bas : c’est ce que toute personne qui veut jeter le doute sur les EHS et sur les risques liés aux ondes pulsées vont vous dire. Ils choisissent toujours de se concentrer sur l’onde non ionisante des portables et wi-fi et sur le faible impact de leur capacités thermiques. C’est là une omission volontaire : les ondes pulsées sont des ondes mi-haute fréquences, mi-basse fréquence. C’est ces basses fréquences qui sont dangereuses et que l’on choisit de taire. Les puissances en W n’ont rien à voire dans l’histoire.

    « Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les ondes à haute fréquence (dont les
    micro-ondes) pénètrent moins dans la matière, vivante ou inerte, que les ondes à basse
    fréquence. Alors, pourquoi craint-on une nocivité du gsm, par exemple ? La réponse est
    donnée par la différence qui existe entre les ondes continues et les ondes pulsées.
    Reprenons le cas des antennes de gsm. Ces dernières émettent à une fréquence de 900
    à 1800MHz. Mais pour que ce soit efficace, ce sont des sortes de “ bouffées ” de
    micro-ondes qui sortent de ces antennes. Or, ces bouffées sont émises a une fréquence
    de 217Hz, ce qui équivaut à une basse fréquence. Résultat : un champ
    électromagnétique de basse fréquence se superpose aux micro-ondes ! Et c’est ce
    nouveau champ qui pourrait être dangereux. Une onde pulsée est donc plus nocive
    qu’une onde continue de même fréquence. » André Van der Vorst, Professeur à la faculté des sciences appliquées de l’Université catholique de Louvain, docteur en sciences appliquées.

    Le wi-fi a un impact plus fort sur certains EHS tout simplement parce qu’il émet de façon continue et que c’est généralement la durée de l’exposition (et pas que son intensité) qui génère le malaise. Un appel au téléphone devient gênant généralement passé les 10-15mn. Or, l’exposition au wi-fi dans le cadre du travail dure toute la journée. Et ce sont ses basses fréquences intermittentes, plus proches d’ondes ionisantes, qui seraient à terme dangereuses pour la santé (les recherches sont de plus en plus nombreuses et de moins en moins critiquées : la mélatonine, enzyme qui permet le sommeil profond, se développe plus difficilement en présence de ces ondes pulsées, p ex, d’où les nombreux cas de troubles du sommeil).

  5. Philippe :
    28 février 2012

    Bonjour,
    A t’on essayé des tests placebo dans les lieux où des plaintes ont été remontées: prétendre monter un réseau WIFI, ne pas le faire, communiquer, et voir si l’on a des retours.
    Je suis assez perplexe de voir 40% d’une population se plaindre de maux de têtes quand cette même population utilise journalièrement des téléphones mobiles dont la puissance est incomparablement supérieure.
    Merci de votre retour
    Philippe

  6. Tanné :
    17 décembre 2011

    Personnellement, quand je parle avec un cellulaire, dès que ça sonne dans le combiné, un pincement se fait sentir au center du cerveau(C’est l’impression que ça me fait). Après 2 minutes, c’est un violent mal de tête qui démarre et après 15 min, j’ai les yeux qui pleurent tellement ça « pince » dans ma tête.

    Au niveau du Wifi, ma femme a décidé d’acheter un modem sans fil il y a 2 mois. Même effet sur le cerveau, mais les pincements viennent par vagues et sont moins douloureux. Mais après 1/2h à 5 pieds du modem, j’ai un mal de tête « constant ».

    Le problème, c’est que comme cette douleur ne me lâche jamais, je deviens marabout, stressé, impatient … pas moyen de me concentrer, j’ai parfois des petits mouvements involontaire. Je peux sentir la direction d’où vient le signal, c’est comme une douce brise…de micro-ondes!

    Et quand je dis à ma femme que je suis sensible aux ondes électromagnétiques, elle me traite de fou, elle dit que j’hallucine! Alors pour réussir à travailler, je dois attendre la nuit et je débranche le Wifi. Et dans la seconde qui suit, je ne ressent plus cette « chose » qui me traverse sans cesse la boite à poux!

    Je crois que le phénomène va s’accentuer. Bientôt les gens testeront si c’est le Wifi la source de leurs maux et ils constateront sûrement la même chose que moi … c’est pas très sain cette technologie!

    Et je peux même vous faire une confidence! Bientôt cette petite boite noire qui me bousille l’existence.. va mystérieusement disparaître… ou cesser de fonctionner ! ^^

    Vive les bons vieux fils! Et vive la fibre optique!

  7. jean pierre :
    23 juin 2011

    J’ai suivi une formation dans une salle ou se trouvait un émetteur WIFI : des plaques rouges sont apparues sur ma peau. ces plaques ont disparues 2 jours après avoir fini cette formation. j’étais à 1 mètre de la borne WIFI. J’ai enlevé le tél sans fil, la box wifi et tout remplacé par du CPL à mon domicile car j’ai des enfants.

  8. Nadine :
    16 juin 2011

    Bonjour,

    Je souffre depuis plusieurs semaines de maux de tête violents accompagnés de nausées surtout le week-end, alors que je n’ai jamais été sujette aux migraines auparavant. Il m’arrive maintenant d’appréhender les fins de semaine à cause de ces maux de tête.
    J’ai vu deux médecins qui ont mis cela sur le compte du stress.
    En fait cela a commencé par des douleurs dentaires inexpliquées l’année dernière pendant mes vacances. Je suis allée voir un dentiste qui m’a passé des radios et qui n’a rien trouvé. Au retour de mes vacances et voyant ces douleurs persister, j’ai été contrainte de revoir un autre dentiste qui a enlevé les amalgames sur les dents pour vérifier s’il n’y avait pas de carie.
    Là aussi rien à signaler. Je suis actuellement au 4ème dentiste et toujours rien.
    Maintenant je fais le rapprochement avec la WIFI placée dans le salon, ce qui explique pourquoi j’ai le plus souvent mal à la tête que je suis en week-end.
    J’espère rencontrer un médecin qui puisse m’aider.
    Cordialement.

  9. fodil :
    8 juin 2011

    avant pas de wifi et croyez moi ma maison ete plein de moustique en vue de l’endroit ou j’abitte une foie que j’ai opter pour le wifi et des le premier jour a ma surprise mon épouse vien de me prévenir que il y’a aux moins une trentaines de moustique morte sur le potager croyez moi je ne comprend pas

  10. Anonyme :
    10 mars 2011

    C’est complètement dangereux, pas de doute là dessus.
    Pourquoi?

    Car de nombreuses personnes se plaignent de maux de tête, dépression…etc: on les appelles les EHS: electro hyper sensibles. Ces gens là ne sont pas écoutés. Ils dérangent ceux qui ne peuvent justement pas se passer de ces technologies, car celà signifierai qu’il ne pourraient plus s’en servir sans risque, sur une longue periode: 10 ans ou plus, et ça ils ne veulent pas l’entendre. Et pour ceux qui se moquent de leur santé, vous devriez vous aimer davantage, c’est votre vie ! votre bonheur ! aimez vous et aimez les autres.

    Celà dérange ceux qui gagnent des sommes colossales par le biais de ces technologies.

    Pour ma part l’allergie est tellement prononcée qu’elle me déclenche des crises d’angoisses, troubles du rythme cardiaque, difficultés d’élocution, troubles effrayants de la mémoire: impossible de me rappeler de quoi que se soit sans faire un effort pas possible. Pour que je retrouve une joie de vivre, des envies de rire, chanter il faut bien 72heures à l’abris des ondes.
    Et comme il y a des ondes de partout (il faut bien aller travailler, pour payer ses factures), c’est une souffrance terrible, que je ne souhaite à personne.
    On est là pour s’aimer, se souhaiter de vivre heureux, s’entraider, c’est tellement plus beau et agréable.

    Bref il n’y a pas de doute, mais vraiment pas que les ondes électromagnétiques sont dangereuses. Quand je vois des gens dire que c’est 1000 fois moins puissant qu’un téléphone portable, ça me met dans un état… nous sommes constitués à plus de 65 % d’eau, nous ne vivons pas par magie, il y a des réactions par milliards chaque secondes dont on connait encore très peu de choses. Qui nous dit que notre organisme ne perçoit pas ces ondes, que ça ne l’oblige pas à fonctionner différemment de sont fonctionnement normal.. Il n’y a pas d’études qui le prouvent, c’est trop compliqué. On est vraiment au tout début de la compréhension de notre univers et de la vie.
    Le principe de précaution devrait s’appliquer, pour les générations actuelles et futures.
    Faisons nous un peu confiance et mettons au point des technologies qui sont sûres, testées, avec un recul suffisant, et non sous l’illusion d’un bénéfice immédiat, éphémère, et qui détruit tout ce que nos ancêtres nous ont légués. Nous avons été heureux de naître dans un environnement sain et harmonieux, ayons le respect de transmettre ce patrimoine dans le même état que nous l’avons reçut. (les dégâts sont déjà violents…)

    Pour le wifi: 2.4ghz: fréquence de résonance de l’eau…

    Dommage qu’il y ait une exposition passive des personnes à ces technologies, tel la cigarette. On devrait avoir le choix.. être exposé ou pas.

  11. chantal :
    30 janvier 2011

    cela est possible j ai le meme probleme et le meme ressenti sur mon travail ou il y a de nombreux ordinateurs et telephones voici 2 ans j ai fait un vertige de meniere avec 97 pourcent de perte d audition et des acouphenes j ai toujours ume douleur a l oreille des que je suis en contacte avec les ordi telephones et tele

  12. Lionnel :
    28 septembre 2010

    Salut

    Les faits : un émetteur wifi a une puissance maxi limitée à 100 milliwatts (0.1 W), un téléphone portable peut atteindre 2 watts à l’allumage et en conditions de mauvaise réception, soit 20 fois plus. De plus, un téléphone s’utilise à une distance de 2 à 5 cm du cerveau, alors qu’on est rarement à moins d’un mètre de sa box. La quantité de rayonnement décroît avec le cube de la distance.

    Votre tel portable vous balance 1000 à 10 000 fois plus de rayonnement que votre équipement wifi. La logique voudrait donc que les anti-wifi s’attellent d’abord à éliminer tous les téléphones portables dans un environnement de travail avant de demander le remplacement du wifi par du filaire.

    Quoi qu’il en soit, l’article est bien fait, car la mise à jour précise bien que dans ces bibliothèques, des tests font état d’un niveau d’ondes de “80 à 400 fois inférieurs au seuil réglementaire”. Autrement dit, les employés se plaignant de maux de têtes dus aux ondes électromagnétiques sont au contraire dans un environnement assez protégé à ce niveau là par rapport à d’autres personnes.

    On connaît tous l’histoire de ces plaintes contre un émetteur de téléphonie mobile, responsable de maux de tête et de malaises chez beaucoup de riverains, alors qu’il … n’était pas encore en service !

    Désolé de le dire mais il semble bien que l’angoisse et le stress dus à ces campagnes anti-wifi (dans lesquelles on se garde bien de parler des puissances relatives selon les appareils…) soient en majeure partie responsables des malaises dont se plaignent certains.

    Lionnel

  13. kris :
    17 septembre 2010

    bonjour BRUN effectivement la wifi fonctionne meme sans allumer ton pc,pour la desactiver tu as soi 1 bouton wifi sur ta box soi il faut rentrer dans l interface de ta box par internet(en branchant 1 cable ethernet rj45) a l adresse ip 192.168.0.1 ou 192.168.1.1 et eteindre la wifi grace au menu de la box ;tu devrais avoir a taper le nom d administrateur qui par defaut doit etre admin je pense et 1 code qui devrait etre par defaut password. en tout cas je te conseille de brancher ton pc avec 1 cable rj45 qui normalement doit etre fournit avec ta box c encore le meilleur moyen de se connecter c plus sur pour la santé et la securité et en plus tu auras 1 meilleur debit.en esperant t avoir été utile…sinon tu peux tjrs demander a ton operateur la maniere de desactiver la wifi,il doit te la fournir gratuitement et ils n ont pas a se deplacer ..voila

  14. Brun :
    14 septembre 2010

    J’ai un Bébé de 20 mois et je m’inquiète de savoir si les ondes émises par la systhème WIFI sont actives même si on n’a pas allumé son ordi et que le signal wifi sur la live box est quand même allumé ? Dans ce cas peut on momentanément le désactivé sans demander l’intervention d’orange. J’aimerais le désactiver la nuit sans avoir à débrancher la prise à chaque fois car cela débranche le tel fixe. Merci de votre réponse sur

  15. bertrand :
    20 juillet 2010

    Dans mon cadre professionnel, j’ai un portable équipé en Wifi et des accès WiFi sont disponibles pour usage nomade dans les couloirs ou salles de réunion.
    Tant que la connexion n’est pas active et validée, aucun problème, que l’antenne du portable soit allumée ou non.
    A la seconde où la connexion réseau est validée et que le traffic réseau débute, je suis saisi de maux de tête, sensation d’oppression et vertiges. Après coupure il me faut environ 15 mn pour retrouver un état physique normal.

  16. driss :
    23 mars 2010

    je me pose la question est ce que nos ancetres soufraient des mes meme maladies (en genre et en nombre) dont on soure aujourd’hui … c’est la technologie biensur

  17. william :
    20 mars 2010

    spasmes a repetition venus progressivement depuis l intallation dela wifi maintenant je la debranche la nuit et les spasmes disparaisses

  18. albert :
    13 juin 2009

    oui, mais si l faut eliminer tout ce qui amene des troubles dus au progres technologique, c est revenir au tant des cavernes,,et la l esperance de vie etait de 20 ans…alors?

  19. HAMMOUD* LARB* :
    14 mars 2009

    JE SUIS JEUNE RETRAITE JEME SUIS EQUIPE INTERNET EN WIFI UTILISE DEUX HEURES PAR JOUR J?AI UN MAL DE TETE ,JE PERD LE SOMMEIL J,ai des migrenes je trouve c?est a cause de la wifi je peut le confirmer que doit je faire est ce que je peut avoir une tumeur je sans que vais etre malade j etais plus heureux avec mon craillon et ma comme que fautil faire? mr le docteur reponse svp mon mail larbi.hammoudi@orange.fr merci d,avance

  20. OED :
    31 janvier 2009

    Christine, vous avez la solution d’attendre les symptômes…qui ne viendront peut-être jamais…ou alors de couper immédiatement toute source d’ondes électromagnétiques dans vos 38 m2, pour éviter de devenir électrosensible, comme je le suis. Je n’ai personne à convaincre, je ne suis que témoin d’une situation par rapport aux ondes.

    OED

  21. christine :
    29 janvier 2009

    pour l’instant pas d’avis mais de la crainte …je viens d’installer dans mon appartement de 38m2 la wifi ET je n’ai qu’une seule grande pièce ou je passe beaucoup de temps et ou je dors également dois je sérieusement m’en inquiéter ???? MERCI pour votre réponse

  22. Syl :
    20 octobre 2008

    Qui se penche sur les Nitendo DS qui utilisent le WIFI et qui sont entre les mains des enfants de plus en plus jeunes ?

  23. 12 octobre 2008

    Sau que cette histoire est une belle arnaque et relève plus des phobies non fondées de certains fonctionnaires que du problème de santé public.

    Les ondes émises sont 40 fois plus faibles que celles de leur téléphone et « 80 à 400 fois inférieurs au seuil réglementaire ».

    « les visites médicales proposées à tous les agents ayant signalé des maux liés au WiFi n’ont diagnostiqué aucune pathologie ».

    Je m’étonne qu’en toute objectivité vous soyez passé à côté de cette information :

    http://www.zdnet.fr/actualites/telecoms/0,39040748,39384001,00.htm?xtor=RSS-1

  24. danger-du-wifi :
    30 mars 2008

    A ce sujet, je vous recommande le site de l’association Robin des Toit qui milite pour une reconnaissance des problèmes sanitaires liés aux ondes « type téléphonie mobile » dont le wifi fait partie, sur la base de recommandations issues de scientifiques internationaux et indépendants.

    Un rapport d’études de 600 pages publié par le Bioinitiative Working Group en août 2007 fait état de cette toxicité par des preuves scientifiques jusqu’à présent incontestées mais qui n’obtiennent évidemment que de tribune journalistique.

  25. David :
    19 janvier 2008

    Le wifi me fait mal au crane aussi à mon boulot !

Articles relatifs

Article : Un exemple des dangers potentiels de la connexion wi-fi en France
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : décembre
Année de publication : 2007
Retour à la catégorie : Wifi.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.