Dossier : les dangers potentiels du Wi-fi

Voici un article spécial qui a pour but de lister les derniers articles en rapport avec les dangers potentiels du Wi-fi.
Notre premier article sur le Wi-fi date de Novembre 2007 et nous sommes en Novembre 2011, il est donc temps d’ajouter et de mettre à jour quelques informations.
wifi en france

L’accès à Internet en Wi-fi est de plus en plus présent et pas uniquement dans les lieux publics ou les hôtels mais également chez les particuliers.
« Les câbles c’est moche ! » C’est une certitude, ce n’est pas esthétique d’avoir des câbles qui traversent votre maison ou votre appartement, ni très pratique parfois mais l’avantage d’un câble RJ45 (câble Internet classique) ou d’un accès CPL (prise électrique) c’est que vous ne perdez pas de « débit », votre connexion est stable et au maximum, de plus c’est le moyen le plus sécurisé. Sans parler des risques potentiels sur la santé…


Suivre la polémique des ondes et du Wi-fi en France et en Europe.

Nous recommandons le site Robin des toits, un site francophone d’une association qui présente de nombreuses actualités en lien avec le danger potentiel des ondes.

Publications récentes de cette association en lien avec le Wi-fi :
Courrier aux opérateurs pour demander un matériel avec option filaire et un Wi-fi facilement désactivable – 07/06/2011
« Faut-il se méfier des ondes ? » – Le Nouveau Consommateur – 07/07/2011
Impossible de désactiver le DECT de la nouvelle Freebox (v6 Révolution) chez Free.fr
« Le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement » – Rapport de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe – 06/05/2011

Nous avions comme projet de lancer une plaquette à distribuer à vos voisins pour les avertir sur les dangers potentiels du wi-fi mais l’association Robin des toits a déjà mis en ligne un document à partager avec votre entourage pour les avertir de ce danger potentiel. Document disponible ici (Format A4).

Voici un extrait des derniers articles sur les dangers potentiels du Wi-fi

L’accès Wi-fi dans les écoles publiques à Toronto (Canada) est remis en cause par des parents.
Extrait : De nombreux parents s’interrogent sur le risque de cancer pour leurs enfants en raison de la présence d’accès Wi-fi dans l’école de leurs enfants.
Lire l’article : Most authorities are OK with wifi, but there’s a growing rebellion (Source : Thestar.com – article en anglais)

Une harmonisation des normes sur l’exposition aux ondes électromagnétiques en Europe.
Extrait : « La Commission Européenne a une nouvelle fois été très critiquée : « non-application du principe de précaution, recommandations obsolètes et ségrégation scientifique… » (…) Avec l’appui des scientifiques présents, l’atelier -« Early warnings The case of Mobile phone & Head Tumors » (Signauxd’alerte précoces : le cas du téléphone mobile et des tumeurs cérébrales)- était d’abord l’occasion de rappeler, que la nocivité des ondes de la téléphonie mobile, mais aussi des téléphones sans fil , et du wi-fi, ne fait aujourd’hui plus de doute(…)
Lire l’article en entier (Source : Novethic.fr – article en français)

Les dangers du Wi-fi n’ont pas été démontrés devant la justice en Angleterre.
Extrait (traduction) : Le docteur Azadeh Peyman qui travaille pour Health Protection Agency et le docteur James Rubin du King’s College à Londres ont déclarés devant la justice britanique qu’il n’y avait pas de preuves que le signal wi-fi était la cause de problèmes de santé.
Lire l’article : Ecclesiastical judge tells church: Let there be Wi-Fi (Source : The Register – article en anglais)

Ignorer les faits scientifiques et ses conséquences.
Un article intéressant sur les conséquences de la technologie (pas uniquement le wi-fi) et du fait que les autorités ne se préoccupent pas assez des répercutions sur la santé.
Lire l’article : The high cost of ignoring scientific facts (Source : The Globe and Mail – article en anglais)

L’accès à Internet via un réseau Wi-fi est désormais banni dans une école en Ontario (Canada).
Le Canada a souvent une longueur d’avance sur la France en matière de prévention santé, ce qui était le cas pour le bisphénol A.
Extrait (traduction) : En mai, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a averti que le rayonnement (ondes) en provenance d’un réseau/accès WiFi, et depuis d’autres appareils sans fil est désormais considéré comme un élément «cancérigène possible».
Lire l’article : Second Ontario School Removes Wifi Due to Health Concerns (Source : News Wire – article en anglais)

Les ondes auraient remplacé les cigarettes ?
Article en anglais sur un séminaire à Portland où le téléphone portable et les ondes en général sont comparés aux cigarettes d’un point de vue cancérigène.
Extrait (traduction) : Il n’est pas question que le wifi soit dans la catégorie des éléments potentiellement cancérigènes (…) Nous n’avons pas la preuve pour le moment que c’est néfaste (…) Mais nous avons des données pour suggérer qu’il y a un risque sérieux (…)
Lire l’article : Scientists at Portland seminar liken cellphones to smoking (Source : Bangor Daily News – article en anglais)

Le Wi-fi ne serait pas plus dangereux que la télécommande pour ouvrir votre garage ?!
Article sur des conseils à suivre pour une bonne utilisation du téléphone portable avec à la fin un passage sur le wi-fi.
Extrait (traduction) : « Il n’existe aucune preuve scientifique que l’exposition à faible niveau d’énergie de fréquence radio du Wi-Fi provoque des effets néfastes sur la santé », explique le site Internet Health Canada. « La fréquence provenance de périphériques Wi-Fi est similaire à celle émise par des produits courants, tels que les téléphones sans fil, manettes de jeux vidéo, télécommandes pour portes de garage, et les moniteurs pour bébé. »
Lire l’article : Smart Meter opponent already following Health Canada advice (Source : BC Local news – article en anglais)

La limite d’exposition aux ondes électromagnétiques serait obsolète ?
Extrait : « L’eurodéputée belge Frédérique Ries a rappelé que «les limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques n’ont pas été modifiées en Europe depuis 1999, soit une époque où les appareils sans fil (GSM, téléphone DECT (numérique), wifi) n’étaient pas encore un objet du quotidien»(…) »
Lire l’article : Questionnements sur les risques des téléphones mobiles (Source : Canöe – article en français)

Les téléphones portables avec accès Wi-fi seraient plus dangereux ?
Extrait : « Les smartphones sont-ils plus dangereux ? A priori, oui : ils comportent deux antennes pour capter trois types de fréquences (GSM, 3G et Wi-Fi), ils ne sont jamais vraiment en veille (pour rafraîchir les données) et leurs fans passent beaucoup de temps à jouer avec(…) »
Lire l’article : Mobiles : les vrais dangers et les fausses peurs (Source : Capital – article en français)

Désactiver le Wi-fi sur votre « box » Internet

Page spéciale du site de l’association Robin des toits pour désactiver le wi-fi : Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi .

Méthodes pour les « box » suivantes : Livebox Orange Inventel v1, Livebox Orange Inventel v12, Livebox Orange Sagem, Neuf Box, SFR box, Bbox, Freebox classique, Freebox HD, Freebox Révolution (v6), Neuf / Club Internet, Télé 2 box, Alice box et Darty Box.

Mauvaise nouvelle pour les nouveaux clients de Free : « Les techniciens nous ont dit que l’on pouvait désactiver l’option DECT sur la Freebox Révolution depuis le menu digital Freebox Server, en choisissant « téléphonie » puis « enregistrements DECT » et choisir ‘fermer’ Mais cette solution ne marche pas, le DECT continue d’émettre !
Nous avons écris à Free, qui ne nous a pas fourni de réponse valable. La seule solution en attendant est de recouvrir la box d’aluminium mais cette solution est loin d’être parfaite car ce DECT est très fort. De plus, les télécommandes marchent en Wi-fi ! »

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Wifi > Dossier : les dangers potentiels du Wi-fi
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. laure :
    2 août 2014

    bonjour,
    j’ai entendu parler d’un patch qui se colle au dos des appareils avec wifi (téléphone, tablette, manettes consoles..) et qui supprimeraient les ondes wifi avec Le déphasage qui est un principe physique : deux forces, deux ondes opposées qui se compensent mutuellement par l’effet du patch.
    est ce possible ou est ce placebo?
    merci de votre réponse

  2. sarah :
    20 novembre 2012

    de nos jour le wifi c est l un des choses importantes. quelle sont les effets sanitaire et biologique de résaux sans fil WiFi..j ai rien vu…merci

  3. ngoran :
    20 septembre 2012

    dans mon bureau jai une wiboxe (internet MTN) juste à gauche suspendu . depuis deux jours j’ai des migraines au coté gauche de ma tête. mon voision de gauche de lautre coté de la vitrine se plaint regulièrement de migraines également.alors je cherche à savoir d’où vient ce mal? aidé nous. si ce wiboxe est nocif nous allons demandé d’autre moyens pour se connecter à internet. Merci de votre contribution!

  4. youcef :
    13 janvier 2012

    quelle sont les effets sanitaire et biologique de résaux sans fil WiFi

  5. renerobert :
    2 décembre 2011

    voici un article sur ce sujet que j’ai trouvé dans « officiel prevention » ,
    « La prévention des risques professionnels des champs électromagnétiques.  »

    Certaines installations professionnelles peuvent générer un champ électromagnétique d’une forte intensité (soudeuses haute fréquence, fours à induction, imagerie par résonance magnétique…), et certaines activités professionnelles impliquent une exposition à des niveaux supérieurs aux expositions générales (proximité d’antennes de télécommunication, fours industriels à micro-ondes…), ce qui nécessite de déterminer et d’évaluer les risques potentiels pour la santé des travailleurs exposés.

    Les effets biologiques observés dépendent de la fréquence et de la puissance du champ électromagnétique : ce sont des effets thermiques d’augmentation de la température des tissus pour les champs de haute fréquence (radars, antennes de la télécommunication, téléphone portable), des courants induits dans le corps humain qui perturbe le système nerveux ou cardiaque dans le cas des champs électromagnétiques de basse fréquence (équipements et appareillages électriques, lignes à haute tension).

    A part certains employés qui possèdent des dispositifs médicaux implantés qui sont particulièrement exposés à leur dysfonctionnement (stimulateur cardiaque…) et les rares expositions longues et de fortes intensités pouvant provoquer des brûlures, les experts n’identifient pas d’autres effets directs pathologiques significatifs à court terme, hormis ceux émanant de la sensibilité de chacun (nausées, vertiges, palpitations, effets visuels et nerveux) qui seraient de cause essentiellement psychologique.

    Un décret de 2002 fixe les limites d’exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les équipements des réseaux de télécommunication ou par les installations radioélectriques, mais il n’existe pas encore de réglementation française spécifique concernant l’exposition des travailleurs aux champs électromagnétiques et la référence est la directive européenne 2004/40/CE et son avenant 2008/46/CE applicable en 2012, énonçant les prescriptions minimales de sécurité.
    La prévention de l’exposition aux champs électromagnétiques des travailleurs passe par le blindage des équipements, machines ou locaux, le choix de procédés moins émissifs et/ou avec réduction de puissance, l’éloignement des opérateurs des sources d’émission, et éventuellement la protection individuelle (vêtements en tissu métallisé) pour les travailleurs ponctuellement très exposés. Les porteurs d’implants actifs ou passifs et les femmes enceintes doivent être particulièrement informés de ne pas pénétrer dans les zones de champs électromagnétiques intenses définis par le médecin du travail, avec une signalisation adéquate. etc… etc……

  6. dédé du 34 :
    2 novembre 2011

    J’ai travaillé dans les faisceaux Hertziens et j’ai débuté en… 1976! Nous travaillions dans les grandes tours qu’on peut encore voir à des fréquences diverses dont certaines proches des 2 GHz du WiFi et des puissances TRES NETTEMENT SUPERIEURES (matériels moins sensibles et nécessité d’amplification importantes, les bonds Hertziens atteignant 60 km). Dans certains cas, les ondes étaient amplifiées par des Tubes à Ondes Progressives (TOP), les mêmes qu’on met dans les satellites pour téléphoner ou recevoir la télé à 36.000 km de distance!!! Nous travaillions à proximité des antennes et sans jamais couper les faisceaux! Nous travaillions en labo à régler tous ces équipements… Des milliers de techniciens et des centaines de milliers de gens vivaient (et continuent de vivre pour certains) dans les lobes des antennes de ces équipements! Rien à voir avec les puissances comparativement TRES FAIBLES mises en jeu par les relais téléphoniques d’aujourd’hui.
    Je pense sincèrement que s’il y avait eu des problèmes, notre population de techniciens, très soudée et très syndiquée dans ce milieu et aussi très attentive à ces problèmes aurait détecté des anomalies et des maladies parmi le personnel ou les gens APRES 40 ANS DANS LE MEME BOULOT!
    Toutes les études récentes y compris celle du Danemark portant sur 360.000 (!) personnes sur 10 ans vont dans le même sens : il est impossible de distinguer une différence dans la fréquence des cancers entre les gens gens non utilisateurs et les utilisateurs des téléphones (et des smartphones pour la dernière étude) même si ces études présentent toute des biais (la dernière est la plus fiable)…
    J’en déduis donc que s’il y a problème on peut FACILEMENT savoir en étudiant les gens qui ont bossé plus de 40 ans dans l’Hertzien et en recherchant les populations qui ont baigné dans les ondes hyperfréquences depuis 1953 pour certaines! J’en déduis aussi que s’il y a problème, c’est une problème à la marge, n’affectant pas beaucoup les gens…

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Dossier : les dangers potentiels du Wi-fi
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 6
Mois de publication : octobre
Année de publication : 2011
Retour à la catégorie : Wifi.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.