Définition des micro-ondes et du four à micro-ondes

Les micro-ondes sont des ondes électromagnétiques de longueur d’onde intermédiaire entre l’infrarouge et les ondes de radiodiffusion.

 

Le terme de micro-onde provient du fait que ces ondes ont une longueur d’onde plus courte que celles de la bande VHF.

Un four à micro-ondes est un appareil électroménager, permettant la cuisson d’aliments destinés à être consommer. Il est pratique pour réchauffer des aliments déjà préparés.

Le chauffage s’effectue par agitation des molécules d’eau que contiennent les aliments.

Four à micro ondes

(Cette agitation résulte de l’oscillation de la molécule d’eau dont le dipôle ou vecteur de polarisation électrique s’oriente passivement dans le champ électrique alternant du rayonnement micro-onde.)

Il est très important de ne jamais placer dans un four à micro-ondes d’objets en métal.

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Micro-Ondes > Définition des micro-ondes et du four à micro-ondes
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



26 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Veronique :
    27 avril 2013

    Le revêtement intérieur blanc sous le plateau cloque et se détâche laissant apparaître le métal. Est-ce grave ? Puis-je continuer à utiliser le micro-ondes ou courir en acheter un autre

  2. Mohamed :
    5 décembre 2011

    On nous dit … appareil pour la cuisson des aliment!! puis + loin c’est un appareil fait pour réchaufer uniquement. Ne fait donc que réchaufer ou même il serait capable de… cuisson? Mais puisque il y aurait DANGER à l’utiliser pour de simples réchaufages comment voulez-vous que ces Aliments ou même son utilisateur résiste à… au temps exigé par une cuisson???Dr ARJi M du Maroc RABAT.

  3. ZAKARIA :
    8 novembre 2011

    c’et vrai que c’est un danger.

  4. René :
    25 juillet 2011

    Les micro-ondes sont certainement dangereux pour le cerveau humain ! ..

    En effet, le nombre de bêtises ( c’est un euphémisme ) publiées sur le sujet a augmenté de façon exponentielle précisément depuis l’apparition de ces appareils.

    C’est clair ….

    Au fait, et la Wifi, dont la fréquence est exactement la même ?

    La Wifi est-elle dangereuse pour les micro-ondes ? Je commence à me faire du souci …

    Bonjour à tous …

  5. Rephaya :
    1 juin 2011

    Les fours à micro-ondes sont très dangereux et changent en fait l’ADN de la nourriture ou des liquides que vous y mettez, détruisent les protéines, les vitamines.

    Depuis l’utilisation des micro ondes dans le monde, le nombre des cancers a augmenté de manière exponentielle.

    Petit conseil amical : prenez donc quelques minutes de plus pour préparer votre nourriture et restez en bonne santé !

    Les ondes électromagnétiques de votre téléphone portable sont aussi dangereuses. Voir ce site : http://www.robindestoits.org site très bien documenté.
    A bon entendeur…

  6. Danielle :
    18 avril 2011

    Le revêtement intérieur blanc sous le plateau cloque et se détâche laissant apparaître le métal. Est-ce grave ? Puis-je continuer à utiliser le micro-ondes ou courir en acheter un autre

  7. PIERRE :
    17 mars 2011

    j’ai posé dans mon micro onde un réhausseur de plat (qui était vendu avec l’appareil), mal positionné, il s’est coincé dans le fond du mico onde, cela a provoqué des étincelles, et a endommagé légèrement (deux minucules entaîlles)
    le revêtement intérieur de l’appareil. Je l’ai de nouveau fait fonctionné, il marche bien. Est-ce dangereux de s’en servir ? Je viens de l’acheter.

  8. Gilles :
    22 janvier 2011

    Je possède 2 fours micro-onde depuis plus de 15 ans. Je les utilise 2 fois par année pour la mise en conserve de ma sauce spaghetti. Normalement je met 9 ou 12 pots à la fois dans chacun des fours à raison de 10 minutes chacun avec la rondelle et la bague. Je n’ai jamais eu aucun accident et mes recettes de sauce de 40 ou 48 pots sont terminées à l’intérieur de 1 heure. Mes fours Hotpoint et Panasonic n’ont jamais brisés et je vais continuer à empotter au micro-onde malgré tous ces alarmistes qui n’en ont jamais fais l’essaie et qui se permettent de critiquer. Avis à Bernardin et à Mason qui devraient modifier leurs directives de mise en conserve. gilles**bell.net

  9. william :
    12 janvier 2011

    pourquoi mettre en péril la râce humaine avec des technologies à ondes electromagnétique pour une feuille de papier? ( l,argent) je ne voudrais pas agiter les âmes sensibles, mais sachez le, ce processus est d,un ordre anti-humain ceux qui savent de quoi je parle me comprennent très bien. de nombreux appareils dont vous ne soupçonez même pas, sont fatales à l,être humain. Approfondissez vos recherches dans ces domaines là, et vous me donnerez bien raison. (par Amour pour L,humanité William.)

  10. Claude :
    13 septembre 2010

    Nous possédions un four micro ondes. J’avais constaté qu’après consommation de denrées passées au micro ondes, je ressentais un malaise très léger comme si les aliments, une fois ingérés, continuaient à subir l’effet magnétique qui se répercutait dans mon organisme, surtout après une tasse de café. Nous nous sommes séparés de ce four, remplacé par un mini-four classique.
    Est-ce une illusion?
    Ou d’autres personnes ont-elles eu cette impression?

  11. abdelmadjid :
    26 avril 2010

    un micro onde est un appareil qui a donne une aisance ou plutot une facilite de pratique surtout quand on est presse,et je suis daccord que les ondes utilisee sont nefastes pour la sante humaine,mais ce que je trouve comme logique c’est qu’on doit veille sur l’etat de l’appareil et de son utilisation parceque la technologie a des avantages et des inconvegnants.gros merci

  12. SERGE :
    13 avril 2010

    PEUT ON STERILISER DES ALIMENTS PAR MICRO ONDES ? PAR EXEMPLE PORTER A EBULLITION DANS UN POT STYLE CONFITURE ET REFERMER AUSSITOT

  13. malak :
    3 février 2010

    quascesè un micro ondes

  14. hanane :
    13 janvier 2010

    pour qoi ont utulise le micro-ondes

  15. hocine.rebr**@laposte.net :
    1 décembre 2009

    Fontionnement détaillé. 01/12/2009

    Comment fonctionne ce micro-onde que j’ai acheté dans un vide grenier
    mais sans la notice ? Il marche, puisque une fois sans savoir comment,
    j’ai réussi à chauffer une pizza.

    Merçi de m’indiquer le chaminement

    Bien cordialement

  16. Jacques TURCHE* :
    16 octobre 2009

    Bonjour,

    Il est certain que la cuisson par micro ondes est pratique pour une partie de la population vivant comme des robots dans une société où seul l’argent, la production et la rentabilité sont à l’ordre du jour. Cette façon de vivre est tellement bien que chaque jour des ouvriers se suicident sur leur lieu de travail, quelle belle évolution que celle de l’humain, cette évolution n’est ni plus ni moins qu’une involution et un suicide collectif, suicide vicieux car inconscient et tout le monde marche sans se poser de question.
    Si la cuisson par micro ondes facilite la vie, elle n’ est pas aussi magique que les fabricants voudraient le faire croire. Je ne vais pas rentrer dans le détail de l’appareil et son étanchéité aux champs magnétiques car c’est secondaire mais pas à négliger bien sur. Je vais simplement expliquer une chose que la plupart des utilisateurs ignorent et ne veulent pas croire, c’est l’action qu’ont les ondes a sur les cellule des aliments. La biologie cellulaire nous enseigne que chaque cellule contient une charge électrique et que pour que celà fonctionne, il faut un départ et un retour, c’est l’a b c de l’électricité, chaque cellule est donc polarisée positivement sur l’extérieur de sa membrane et négativement sur la surface interne, dans le phénomène de la carcinogénèse, on assiste à une iversion de cette polarité et bien la cuisson par micro ondes inverse également cette polarité et l’état vibratoire de l’aliment en est complètement changé, on connait la suite, d’ailleurs le commentaire fait par Merlin nous l’explique trés bien et je le félicite de ce document qui m’intéresse et dont je voudrais me procurer, sil prend connaissance de ce commentaire, je l’invite à prendre contact avec moi. Chaque jour nous avalons des aliments déjà abimés par le tripatouillage agroalimentaire et industriel et comme si celà ne suffisait pas on augmente encore la destruction par des modes de cuisson qui ne sont bénéfiques que pour les fabricants. Mais alors pourquoi on en fabrique et bien je répondrais par un phrase bête et simple: le marché est important et c’est rentable.

    Jacques TURCHE* Dr. en biologie

  17. Pierre :
    8 août 2009

    Il ne faut pas exagérer non plus,

    Je suis entièrement d’accord avec vous sur le fait qu’être exposé à des onde électromagnétiques aussi puissantes que celles émises par le micro-onde est dangereux.

    Par contre, quand le four a cessé de fonctionner, plus aucune onde ne circule ! Il n’y a plus que de la matière chaude ! Et je ne crois pas qu’il y ait vraiment de risques à ça …

    Sinon, Merlin, tu aurais un papier qui parle de ton étude ?

  18. isa 30 :
    7 février 2009

    Cela fait un an et demi que je chauffe les biberons de ma fille au M.O… je viens de prendre un coup de massue…. Je vais me mettre à la casserole. On devrait avoir plus d’informations à ce sujet…. Je n’étais pas très confiante, mais on ne dit rien à ce sujet, donc je me voilais la face…. Maintenant je vais changer ma façon de faire!!!! j’espère qu’il n’est pas trop tard………

  19. Ami :
    22 décembre 2008

    Quand on évoque le rayonnement éléctro-magnétique et son action (sur la santé, dans cet article) il faut absolument préciser la longueur d’onde à défaut la gamme de longueur d’onde et l’intensite du champ. Sans ces paramètres il n’est pas possible de répondre valablement.
    Prenons un exemple: les fours à micro-onde génèrent une onde intense de 2,45GigaHerz. Cette longueur d’onde précise est absorbée par l’eau et l’échauffe. Ayant compris cela, on réalise le danger mortel d’un faisceau qui atteindrait le corps avec une puissance de l’ordre des fours habituels.
    Une longueur un peu différente, toujours dans les quelques GigaHertz n’aura pas cet effet.
    Rappelons que le rayonnement électromagnétique recouvre des longueurs d’onde qui vont des rayons gamma aux rayon X, à la lumière, aux Infra-rouge, et ensuite on se contente de préciser longueurs d’onde « millimétrique », « centimétrique », « métrique » etc… Et les propriétés varient du tout au tout.
    Quand on étudie l’influence d’un SEUL mode de cuisson on ne peut tirer de conclusions que sur la cuisson en elle même et rien affirmer d’autre. En effet quand on a un aliment cru on sait trés bien qu’il aura changé une fois cuit. Seulement si on pense à ce qui est complètement évident on oublie un paramètre en particulier: dans la nature il existe des molécules qui ont une version droite et une version gauche (la comparaison entre main droite et main gauche est souvent employée). Les cellules vivantes privilégient les formes gauches (personne ne sait pourquoi). Or la cuisson a tendance a transformer une partie des molécules en version droite. Cette version ne sert à rien dans le corps, nos enzymes ne s’occupant que de la version gauche.
    D’autre part, à des températures plus hautes (fiture) les acide gras insaturés CIS se convertissent en version TRANS mauvaise pour la santé.
    Malgré ces transformations on réussi a se nourrir encore….

  20. Armand :
    25 octobre 2008

    Je voudrais savoir où nous pouvons se procurer un petit appareil pour tester l’étancheïté d’un four à micro-ondes.

    PS:Je connais le truck avec un cell mais ça ne me convient pas.

    Gros Merci…

  21. Merlin :
    11 septembre 2008

    Notre four micro onde, est-il sans danger … ?

    Conclusions de l’étude que l’on cache à tout le monde :

    « La cuisson par micro-onde modifie les substances nutritives de telle sorte que les changements se produisent également dans le sang des participants à l’étude. »

    Hans Hertel est diplômé en sciences techniques de l’École polytechnique fédérale de Zurich et est l’auteur d’une thèse soutenue à l’Institut des sciences vétérinaires de Zurich. Retraité, il réside à Wattenwil (canton de Berne) et il poursuit à titre privé des recherches dans un laboratoire qu’il a installé pour son propre compte.

    Il a été le premier savant à imaginer et à mener à bien une étude qualitative sur les effets que peuvent avoir, sur le sang et la physiologie humaine, les aliments passés par le four à micro-ondes.

    Cette étude, brève mais bien menée, montrait fermement du doigt le pouvoir de dégénérescence des fours à micro-ondes et de la nourriture y étant préparée. Elle comptait huit participants dont, avec Hans Ulrich Hertel, Bernard H.Blanc professeur à l’université de Lausanne et conseiller technique à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, et l’institut universitaire de biochimie.

    Des modifications révélatrices ont été découvertes dans le sang de volontaires ayant consommé des aliments cuits au micro-ondes, dont une diminution de tous les taux et proportions d’hémoglobine et de cholestérol, spécialement le HDL (le bon cholestérol) et le LDL (le mauvais cholestérol). Le taux de lymphocytes (globules blancs) montrait une diminution à court terme plus évidente qu’après la consommation d’aliments cuits ou réchauffés d’une autre manière.

    On pouvait de plus noter sur ces sujets une association très significative entre les quantités d’énergie par micro-ondes dans les aliments testés et la puissance lumineuse de bactéries luminescentes exposées au sérum des personnes ayant mangé cette nourriture.

    Les résultats montrent à l’évidence que les aliments irradiés irradient à leur tour et que cette influence prolongée sur le sang doit être prise au sérieux car il s’agit alors d’une irradiation directe dont on ne connaît que trop les conséquences.
    Le rapport de recherche datant du mois de juin 1991 conclut comme suit :

    « Les conséquences mesurables chez l’homme induites par des aliments traités aux micro-ondes présentent, au contraire de ceux qui n’ont pas subi ce traitement, des modifications du sang qui semblent indiquer le stade initial d’un processus pathologique tel qu’il se présente lors du déclenchement d’un état cancéreux. »

    et de poursuivre…

    « Aujourd’hui, la science nous donne raison. Les fours à micro-ondes devraient être interdits. Nous ne serions pas étonnés si les chercheurs qui ont eu le courage de défendre les résultats de leurs recherches étaient attaqués à leur tour, vu que des millions, voire des milliards sont en jeu. Mais la vérité est à la longue plus durable qu’une affaire de milliards réalisée aux dépens de notre santé.  »

    EXPLICATION :

    La production artificielle de micro-ondes se fonde sur le principe du courant alternatif. La matière (atome, molécule, cellule) qui est irradiée par ce rayonnement électromagnétique subit ainsi une contrainte en rapport avec une fréquence de rayonnement de un à cent milliards d’inversions de polarité ou d’oscillations par seconde.

    Aucun atome, aucune molécule, aucune cellule d’un organisme vivant ne serait en mesure de résister à des forces destructrices d’une telle puissance, fût-elle de l’ordre de grandeur du milliwatt.

    Stérilisation des aliments via micro-ondes…

    Les rayonnements utilisés dans la stérilisation alimentaire sont des rayons gamma, rayon dont le nombre d’oscillation atteint 100 quintillions par seconde. D’après le groupe de coalition pour la santé publique réuni en juillet 1999, (composé entre autres de l’institut américain de la viande, de l’association américaine pour la diététique, d’experts académiques, et de la Food Irradiation Coalition) la Food and Drug Administration (FDA) devrait agir rapidement pour approuver l’utilisation de l’irradiation dans les produits alimentaires.

    Ce procédé permettrait l’élimination des germes porteurs de maladies que l’on peut trouver dans les hot dog, les légumes, les fruits et jus de fruits. L’irradiation peut définitivement tuer une bactérie telle la listeria monocytogenes, responsable de 21 morts cette année par contamination de hot dog vendus par le groupe Sara Lee Corp.

    Mais les groupes de consommateurs sont inquiets, et ce à juste titre, en ce qui concerne la santé alimentaire des enfants et des personnes âgées qui s’affaiblissent par une consommation, même infime, de rayons gamma.

    Conclusion :

    La prudence est de mise face aux OGM, les médias sont mobilisés, le vilain Monsanto n’est pas près de franchir les frontières de l’hexagone…
    On nous rassure depuis les plus hautes sphères de l’Etat.

    Mais tout les matins, quand nous enfournons notre tasse de café dans notre micro onde, nous concoctons nous même notre ration d’organismes électro-magnétiquement modifiés. Nous ne connaissons pas encore l’effet que pourraient avoir à long terme les OGM sur notre santé.

    Par contre nous sommes en possession de nombreuses études en ce qui concerne les rayonnements électromagnétiques et leurs effets à court et à long terme sur notre corps.

    Mais tant que l’opinion publique n’a pas découvert le pot aux roses, rien ne change. Alors faîtes circuler l’information et redécouvrez le doux frémissement du café sur le bord de la casserole qui vous indique qu’il est temps d’éteindre la gazinière.

    L’ ionisation des aliments c’est pas mieux…

    A titre individuel :

    L’ionisation des aliments dégrade la qualité de ceux-ci notamment en détruisant les vitamines qu’ils contiennent et en faisant apparaître de nouveaux composés chimiques dont certains sont cancérigènes.
    Ainsi l’ionisation peut détruire jusqu’à 80% de la vitamine A des œufs et 48% du béta-carotène du jus d’orange !

    De plus l’ionisation des aliments peut faire apparaître dans ceux-ci des composés appelés cyclobutanones, qu’on ne trouve pas dans les aliments non ionisés. De très nombreuses études scientifiques ont montré que ces cyclobutanones sont des promoteurs du développement de cancers et causent des dommages génétiques chez le rat.

    Chez l’homme on sait qu’ils créent des dommages aux cellules et au gènes ( cytotoxicité et génotoxicité) . D’autres composés tels les radicaux libres ou le benzène, le toluène… apparaissent lors de l’ionisation d’aliments (ces composés sont connus pour favoriser l’apparition de cancers, maladies cardio-vasculaires,….).

    A titre industriel :

    Le Danger d’un commerce de plus en plus planétaire des denrées alimentaires
    L’ionisation des aliments représente un moyen d’accroître la durée de vie des denrées alimentaires. Avec cette technique, les multinationales de l’agro-alimentaire pourront développer les productions d’aliments dans les pays en voie de développement ou les coûts de production sont très bas.

    Ces produits pourront ensuite être revendus sur nos marchés, déstabilisant encore d’avantage les marchés en concurrençant les productions locales.
    Et en y semant cancers, maladies cardio-vasculaires,etc,etc…

    Et pour couronner le tout,l’ionisation des aliments n’est pas sans dangers pour les travailleurs de ce secteur. En effet de nombreuses contaminations radioactives on déjà eu lieu aux USA, en Italie, en Norvège, en Australie…

    A faire circuler sans hésiter…

  22. Danylan 223 :
    2 juillet 2008

    J’ai lu dans un cabinet médical que pour tester l’étancheïté d’un four à micro-ondes, il suffisait de déposer un portable dans le four éteint et de l’appeler.
    Si le portable sonne le four n’est pas conforme et ce type d’appareil est dangereux surtout pour les pupilles occulaires des jeunes enfants.

  23. françois :
    24 juin 2008

    peut on coller la plaque obturant le générateur des micro ondes lorsque un onglet défectueux ne permet pas de cloturer cet espace

  24. 21 février 2008

    En réponse à Isa :

    Des études européenne, pas à ma connaissance, cependant il y a beaucoup d’études aux Etats-Unis.

  25. Isa :
    11 février 2008

    N’existe-t-il aucune étude européenne sur la dangerosité des micro-ondes ? Certains aliments réagissent très mal à ce genre de cuisson, en a-t-on mesuré les impacts potentiels sur l’homme ?

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Définition des micro-ondes et du four à micro-ondes
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 26
Mois de publication : décembre
Année de publication : 2007
Retour à la catégorie : Micro-Ondes.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.