Les effets, les risques, les dangers des champignons hallucinogènes pour la santé

drogue champignons hallucinogènes

Les champignons hallucinogènes ou champignons magiques sont des champignons possédant des propriétés hallucinogènes dues à diverses molécules en fonction de leur espèce.

On peut distinguer trois groupes de champignons psychotropes (hallucinogène) :

Les champignons à action psychotonique qui induisent une psychostimulation et des modifications sensorielles modérées. Il s’agit surtout des amanites mais aussi le Boletus manicus ou le Boletus reayi.

Les champignons à action psycholeptique dont l’effet est essentiellement hypnotique. On y trouve les Lycoperdons.

Les champignons à action psychodysleptique ou champignons hallucinogènes qui appartiennent aux stropharia, conocybe et psilocybe. Leur effet est anxiolytique et hallucinogène.

Les effets sur le corps des champignons hallucinogènes à court terme :

Des nausées et des vomissements
Un ralentissement du rythme cardiaque
Une hypotension artérielle
De l’hyperthermie : sudation excessive
Une dilatation des pupilles (mydriase)
Des tremblements du corps.

Les effets psychiques d’un champignon hallucinogène :

Un fou rire, une euphorie, une relaxation
Une chute de la concentration, problèmes de raisonnements logiques
Des illusions sensorielles, synesthésie
Des distorsions spatio-temporelles
Des hallucinations
Des visions autoscopiques, une sensation de mort imminente
Une réémergence de souvenirs oubliés
Une sensation d’omniscience, d’ultra-clairvoyance
Une dépersonnalisation, déréalisation
De la peur, des angoisses, de la tristesse, de la paranoïa, etc.

Les dangers du champignon hallucinogène :

Les champignons hallucinogènes procurent des effets hallucinogènes et euphorisants proches de ceux du LSD.
Même sileur appellation de champignons hallucinogènes naturels donne au consommateur une impression de sécurité, les risques sont les mêmes que pour le LSD :
Des crises d’angoisse, de la peur.
Une perte de contrôle, de vos moyens.
Un phénomène de « bad trip ».
Une forte hallucination qui peuvent entrainer des risques importants pour vous et votre entourage.

Il faut savoir que certaines personnes ont des hallucinations très importantes qui deviennent très dangereuses pour la personne et l’entourage.

Un exemple d’un potentiel danger : une homme ayant pris un champignon hallucinogène acheté dans un smart shop à Amsterdam, cette personne s’est pris pour un lapin et a imaginé que ses bras étaient des carottes. Résultat, la personne s’est rapper les bras de façon très importante, heureusement que ses amis sont intervenu à temps pour limiter les dégâts.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Drogues > Les effets, les risques, les dangers des champignons hallucinogènes pour la santé
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Kriti :
    22 décembre 2008

    1°) Le Cannabis n’a jamais détruit quoi que ce soit dans votre cerveau.
    Lisez des articles, regardez des documentaires.

    2°) Fumer des champignons ne sert à presque rien, presque car il se  » peut  » que vous ressentiez les effets, mais les réels effets des champignons ne peuvent être ressentit que par ingestion, c’est une intoxication alimentaire.
    Vous pouvez essayer, mais vous risquez de gâcher du temps, et de l’argent.

    3°) à haute doses, il se peut que vous restiez  » perché  » à vie, renseignez vous.

    4°) Faites vraiment gaffe avec ça, si vous pensez que c’est la même chose que de la weed, en plus fort, détrompez vous, c’est autre chose, un autre monde, attirant pour certain, l’inverse pour d’autre, nous sommes tous des individu unique, la sensibilité à ces produits peut varier, ce n’est pas parce que votre pote à pris 10g et qu’il n’a rien eu que vous devez faire la même chose, prenez peu, attendez, et voyez si une seconde prise s’avère  » nécessaire  »

    Si vous êtes psychologiquement prêt à affronter des sons que vous n’avez jamais entendu, à voir des images, couleurs, etc… que vous n’avez jamais vu, alors vous  » pouvez  » consommer des champignons.

    Si l’idée d’entendre votre musique préféré se transformer en musique de film d’horreur, façon mange-disque, n’essayez jamais les champignons.

    à prendre avec BEAUCOUP de précaution.

    Maintenant j’ai une question, je me demande si le LSD est  » moins  » fort que les champignons. parait il que le LSD provoque des Illusions, et non des Hallucinations au sens propre…

  2. jean louis :
    24 octobre 2008

    Il est bien de parler des champignons Hallucinogène mais ne mettez pas une photo de Coprinus sp. champignons certe non comestibles mais totalement inoffencif…svp.

    amicalement
    jlouis

  3. gab :
    10 octobre 2008

    marie france : je te conseille de ne pas faire ça.

    J’aimerais connaître les effets et les danger du mush qui est resté à l’air libre durant plus d’un an.

  4. 21 septembre 2008

    Bonjour, J’ai une petite question… Ma mère a le cancer des poumons. Incurable… Je veux lui faire vivre des senssation forte, elle n’a jamais essayé le mush. Elle travaille super fort pour avoir un système immunitaire élevé en prenant toute sorte de produits naturels car la médecine ne peux plus rien pour elle… Alors ma question… Est-ce que le mush affecte système immunitaire??? ou on peut le considérer sans danger comme le pot? merci

  5. 15 mai 2008

    Bonjour,
    J’aurais aimé savoir quels sont les effets réels sur le cerveau, en ce qui concerne le long terme ou l’irréversibilité des effets au niveau physique pure.
    On sait que le Cannabis détruit la région du cerveau qui s’occupe de la volonté et de l’énergie (je ne me rappelle plus le terme exact)… on connaît aussi les effets psychologiques néfastes des champignons mais est-ce que ces plantes ou le LSD induisent des effets irrémédiables comme pour le cannabis, le rhum ou la cocaïne ?
    Et je parle du cerveau mais ça la question se pose aussi bien pour d’autres parties du corps comme l’estomac ou les reins.

  6. faithless :
    2 mars 2008

    dommage qu’on ne parle que du négatif ici

  7. 23 février 2008

    En réponse à Tagadi tagada :

    Aucune information sur le fait de « fumer » des champignons hallucinogènes.
    Dans les smartshop à Amsterdam, chaque notice précise qu’il faut manger le champignon lors d’un repas.

    Le risque est toujours présent en tout cas.

  8. Tagadi tagada :
    23 février 2008

    est-ce que fumés, les risques de bad ou d’intoxication diminuent ?
    est-ce qu’à très petite dose (un join léger histoire d’être fixé sur les effets), il y tout de même un risque ?

  9. 8 janvier 2008

    Vous êtes libre de poser vos questions sur les champignons hallucinogènes.

    Vos réactions sont les bienvenues !

    Les commentaires sur ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en aucun cas le site Danger-Sante.org et ses auteurs.

    Gael

    http://www.Danger-Sante.org

Les commentaires sont fermés.

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Les effets, les risques, les dangers des champignons hallucinogènes pour la santé
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 9
Mois de publication : janvier
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Drogues.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.