Gaz lacrymogène, les effets, les dangers de ce composé chimique utilisé dans les manifs

Le gaz lacrymogène est un composé chimique qui provoque une irritation ou un écoulement des yeux avec des larmes.
N’importe quelle substance ayant cet effet peut être appelée lacrymogène. Cependant un gaz lacrymogène est une substance chimique choisie pour sa faible toxicité et qui est considérée comme non létale.

 

Gaz lacrymogène est un terme générique pour l’ensemble des composés causant une incapacité temporaire par irritation des yeux et/ou du système respiratoire.

Le gaz est utilisé soit en aérosol (un spray) pour l’auto-défense, soit en grenades. Il est communément utilisé par les policierset les C.R.S lors d’émeutes et de manifestations.

Ces composés sont souvent utilisés pour disperser les émeutiers. En effet, ils produisent rapidement une irritation ou une gêne physique incapacitante qui disparaît après la fin de l’exposition.

Les effets du gaz lacrymogène à court terme sur la santé :

Des problèmes respiratoires, une irritation des voies respiratoires.
Des nausées, voir des vomissements.
Une irritation des voies lacrymales et des yeux
Des spasmes
Des douleurs thoraciques
Des dermatites et des allergies
Il faut savoir que les effets sont accentués par temps chaud et humide.

du gaz lacrymogène

Les dangers des gaz lacrymogènes à long terme pour votre santé :

Une nécrose des tissus dans les voies respiratoires
Une nécrose des tissus dans l’appareil digestif
Des œdèmes pulmonaires (trou ou bulle d’air dans le ou les poumons)
Des hémorragies internes (hémorragies des glandes surrénales)

Le gaz lacrymogène, une toxicité mortelle :

Plusieurs études démontrent la toxicité importante de ces gaz dans un espace confiné. Plusieurs études ont rapporté des décès dus à ces gaz.
Ainsi, lorsque une personne reçoit des bombes à gaz lacrymogènes à l’intérieur de son domicile et qu’elle n’arrive pas à sortir à l’extérieur (cas des personnes âgées et des bébés), elle risque de perdre la vie assez rapidement.
Cette issue fatale, lors d’expertise médico-légale, est due soit à une atteinte pulmonaire et/ou une asphyxie.

Les gaz toxiques sont de puissants irritants pour les muqueuses et des activateurs des glandes lacrymales.

Les effets à long terme sont de 3 types :
l’effet mutagène et donc cancérigène des produits.
l’effet tératogène : les femmes enceintes risquent donc d’avoir des enfants avec des malformations.
l’effet nécrosant : une pneumopathologie chronique peut malheureusement s’installer et devenir irréversible.

Ces gaz toxiques sont rapidement absorbés par voie pulmonaire. Une grande partie est hydrolysée puis éliminée par les reins dans les urines.

Nos conseils pour limiter les risques, les effets et les dangers des gaz lacrymogène pour votre santé :

Rester calme si vous avez reçu du gaz lacrymogène, pas de panique.
Eloignez vous le plus possible de la foule.
Ne vous touchez pas le visage et ne vous frottez pas les yeux.
Il faut se moucher et cracher, pour évacuer les produits chimiques.
Le vinaigre et le citron permettent de diminuer la toxicité de ces gaz en réagissant avec eux.
Il est donc conseillé d’imbiber les mouchoirs avec du vinaigre ou du citron pour respirer moins ces toxiques.
Il est conseillé aux femmes enceintes d’augmenter la surveillance médicale de leur grossesse et pour les personnes ayant présenté des atteintes pulmonaire, il leur est conseillé de faire des radios pulmonaires à distance de l’exposition à ces gaz toxiques.
Si vous avez des gènes respiratoires qui durent, aller voir un pneumologue.
Si lors d’une manifestion vous ne vous sentez pas bien du tout, aller voir les pompiers ou les secours.

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Gaz lacrymogène > Gaz lacrymogène, les effets, les dangers de ce composé chimique utilisé dans les manifs
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



36 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Charline. :
    19 avril 2014

    Je m’en suis reçu a poivre dans la gueule! Ca fait hyper mal je peux vous le dire ça dure longtemps cette merde en plus! je pouvais plus ouvrir l’oeil, sur la peau sa me brulais, je crachais, je me suis moucher.. l’horreur :/

  2. clement :
    28 mars 2013

    Bonjour je vais vous donnez un conseil au cas ou vous prener un coup de lacrymogene tout dabord il faut savoir quil existe 3 sorte il y a gaz a gel et a poivre les plus dangeurese son sel a gel. La technique pour reduir au cas ou vous vous faite gaze il faut metre en abondance du lait sur le visage après ne plus touchez pendant 5 minute et sela partira c’est pour les bombe a gaz maintenant a gel il faut avec un mouchoir delicatement enlever avec un mouchoir puis mettre du lait avec abondance

  3. stéphane :
    6 décembre 2012

    bonjour, je suis en 1ere S, pour mon tpe du bac j’ai comme sujet  » comment réagis l’oeil face a la bombe lacrymogène ?  » je voudrais savoir si il y a un spécialiste qui connaîtrai quelles parties de l’oeil est exactement touchée ? Si vous avez deja eu des gazs, avez vous consultés un spécialiste ?
    Merci beaucoup d’avance

  4. Adline :
    17 juin 2012

    Si sa part j’en ai pris a meme pas 15 cm & les taches partent sauf l’oddeur qui reste …

  5. Anonyme :
    30 mai 2012

    Bonjour a tous, j’ai reçu de la lacrymogène dans le visage et le cou a environ 70-80cm (extincteur) j’ai porté plainte donc je me suis faite examiner par un medecin. Je me pose simplement une question le gendarme m’a dit que ça ne tachait pas mais avec detachant et lavage en machine les taches y sont toujours. Vous en pensez quoi? le t-shirt est mort??

  6. roland :
    8 mai 2012

    ma niéce a reçu une bombe lacrymo sur le mollet: grosse contusion! mais ensuite nécrose et oerte de substance de 5 centimétes environ :toutes les couches de la peau détruite jusqu’au miscle!!!

  7. Simone en egypte 2012 :
    21 février 2012

    Mercie beaucoup c’a ma aidait beaucoup au recherche merci

  8. Anonyme :
    12 décembre 2011

    SA FAIT TROP MAL DE Reçevoir se truc dans les yeux

  9. Ihssane :
    14 novembre 2011

    Très interessant!!!

  10. Binve :
    11 novembre 2011

    J’ai respiré de lacrymogêne, j’étais à l’endroit au mauvais moments. J’ai des erritations de la voie respiratoire. Sa a commencer hier soir , et je les respiré hier vers 18h.
    Combien de temps s’est effet dureront svp ?

  11. Fred :
    6 novembre 2011

    à Daniéle : C’est un peu tard mais bon, J’ai eu un problème similaire avec un voisin menuisier.
    Cela n’a rien à voir avec les gaz lacrymogène. Il s’agit sans doute de solvants organiques pour vernis, peinture ou traitement de bois. À moins que (situation que je ne connais pas) ce soit des produits de nettoyages à sec?

  12. Bibi... :
    20 octobre 2011

    Une plaisanterie qui est mal passé au gout de mon agresseur qui apres un : « vazy c’est quoi ton problème bouffon? » a sorti une lacrymo de nul part pour m’asperger le visage.. brûlure garantie… j’ai cependant utilisé de l’eau pour rincer mes yeux et je pense que ca a fonctionné ?

  13. youyette93 :
    21 juin 2011

    mon mari a reçu de la bombe l’acrymogène dans les yeux il a top mal es que vous avez un remède merci

  14. Aline :
    3 mars 2011

    Je trouve inhumain et très révoltant d’asperger les Tunisiens Algériens egyptes la France ce n’est pas cool ces mecs sont jeunes et ont le droit de ce manifesters comme tous le monde.

    Je ne suis pas du tout d’accord avec N.S.

  15. julien :
    16 février 2011

    Vous pouvez vous recevoir deux types de lacrymogène, l’une en grenade envoyée par les forces de l’ordre, c’est la moins violente puisqu’il suffit uniquement de partir du nuage pour que la douleur s’amenuise. L’autre lacrymogène, et c’est la plus violente, est sous la forme de bombe ou d’extincteur. Ceux-là sont redoutable surtout lorsqu’il s’agit de gel et non de gaz.

    Autre élément, la molécule de la lacrymogène s’accroche à tout, surtout à la peau et aux vêtements !!! Ce pourquoi lorsque vous avez été contaminé, il est nécessaire de ne jamais se toucher les yeux et le visage(cela aggravera votre cas). De plus, lorsque vous rentrez chez vous, il serait idiot d’aller se coucher sans se laver et dormir avec les vêtements qui ont été contaminés.

    De plus, ce n’est pas parcequ’il s’agit d’arme non létale que la lacrymogène ne peut pas tuer. Nous sommes tous différents et certains peuvent réagir très mal.

  16. jacques :
    8 février 2011

    du lait pour les yeux c’est radicale

  17. SIDEYE :
    18 janvier 2011

    Eviter de laver les yeux avec de l’eau

  18. christine :
    27 novembre 2010

    Suite et fin de l’histoire.
    Aprés le passage aux urgences et l’ordonnance pour 15 j de pansement contre la brulure, mon visage s’est mis petit à petit à gonfler. Aprés l’avis de 2 médecins différents en 4 j, j’ai enfin pu voir un dermathologue, plus de 10 j aprés le coup de spray lacrymo gendarmesque : excéma néccissitant antibiotiques, anti-isthaminiques et pommade à la cortisone suite à une complication due notament à une allergie au tulle gras…
    Derniéré conclusion : cognez sur les Crs avant qu’ils ne vous envoyent en ITT pour 3 semaines en quelques secondes avec leurs « armes non létales » !

  19. christine :
    10 novembre 2010

    Dimanche, aprés la douche au savon, ça allait un peu mieux, mais la peau du cou (excusez la faute d’ortograhe dans le message prcédent) était de plus en plus rouge au cours de la journée. Lundi matin, je suis allée voir un pharmacien qui m’a conseillé de mettre de la créme hydratante. Je me suis tartiné de Mixa Bébé, ce qui était assez confortable. Mais dans la soirée, ça me piquait de plus en plus. Dans la nuit, je suis allée aux urgences : brulur au 2eme degré sur le cou et la partie gauche du visage donc 15j de pansement qui me fait ressembler à Elephant Man.
    Conclusion : bien penser à changer de fringues et à se doucher au savon sitot la manif finie et même si elle continue en éffachourées toute la nuit

  20. christine :
    7 novembre 2010

    J’ai pris un coupde spray par un gendarme mobile il y a plus de 24h. Sur le coup, des copains m’ont pris en charge et m’ont arrosé le visage avec de l’eau, tête renversée, yeux ouverts (enfin, j’essayais).Je suis resté à 4 pattes moins de 5 minutes. Au bout d’un quart d’heure, j’étais en état de rejoindre la manif’. La sensation de brulures s’était trés atténuée et je ne pleurais plus. J’ai passé la soirée tranquille mais les gens qui me faisais la bise étaient trés incommodés. Epuisée, je n’ai pas retirée ma chemise pour dormir et ça m’a brulé toute la nuit. Au matin, j’avais les yeux et la peau du coup tout rouges. J’ai pris une douche compléte mais le contact de l’eau ravivait la sensation de brulure. Ce soir, j’ai encore le visage rouge, des picotements et la peau qui tire. Quand ça va-t-il passer ? Suis-je en train de faire une allergie ?

  21. zazo :
    19 octobre 2010

    une fois ke vous vous etes fait « gazer » apliker sur le visage du lait de type nivea ou simplement du lait de vache cela calmera les brulures

  22. san :
    6 août 2010

    comment faire pour nettoyer une voiture qui a était mis de la bombe lacrymogène de partout, sa me brule la gorge et les yeux aider moi s’il vous plait

  23. pierre :
    25 juillet 2010

    en cas d’aggresian par une bombe a gaz il faut prmiérement se lave les main avec du savant et apres se laver le visage avc de l’eau fraiche et apres pprndre des medicament contre l’azme aprés il faut sortir pour prendre du ventt

  24. antoine :
    10 juillet 2010

    cette nuit g reçu du gaz lacrymogène en bombonne par chance je me suis protégé le visage avec mes mains mais depuis 2h00 du matin les effets du gaz ne se dissipe toujours pas éceque j’applique du vinaigre ou citron sur la peau ? que doije faire

  25. daniéle :
    6 juillet 2010

    complément à mon message je ne fais aucun abus en ce qui concerne le effets ,et j’aimerais connaitre quel type d’objet peut envoyér ce gaz à travers un mur.
    merci pour la réponse

  26. daniéle :
    6 juillet 2010

    par mes voisins je reçois du gaz ayant une odeur de tilleul ,ce gaz est envoyé à travers les murs cela me donne des maux de têtes terribles mal au dôs ,déséquilibres,difficultés de marches, ce matin je ressens encore ces effets catastrophiques sur ma santé.

    j’aimerai savoir de quels types de produits il s’agit

  27. Camille :
    30 mai 2010

    Suite a une bagard apres des mayades dans le sud des landes;, j’ai reecu du gaz dans le visage;, daans les deux et la bouche;, ils m’ont mis du coca &ça m’a bruler tres fort;, 1h30 de douleurs sans soulagement;, je m’suis mise face au vent pendant plus de 2h pour que ça passe.personne n’etai capable de faire quleque chose;, ni pompier ni gendarme,; on a du appeler le samu qui m’a dis de rincer abondament avec de l’eau clair. mais deux jours apres;, j’ai les yeux qui coulent &j’ai encore tres mal … Est ce qu’il peu y avoir des conséquence ?!

  28. Anonyme :
    12 avril 2010

    oui c vraiment dangereux moi jé recu un gaz qui fesait piker les yeux et sa me fesait tousser et sa puer ckoi

  29. monde de fou :
    7 avril 2010

    si vous vous faites aggresser a la bombe lacrymogene surtout ne vous rincez pas a l eau contrairement a ce qu on pourrait croire !!! la seule solution est de se nettoyer a l urine ou de solution anti lacrymogene trouvable dans les postes de polices……

  30. candy :
    3 avril 2010

    bonjour,
    j’ai été gazée par la police lors d’une manifestation et dès le soir même j’ai eu d’affreuses douleurs aux deux hanches avec difficulté à marcher, cela a duré 3 jours.
    est ce possible que ce soit à cause des gaz lacrymogènes reçus à bout portant ?

  31. Jaen jaures :
    4 janvier 2010

    Merci pour toute ses informations pertinante, Vous m’avez beaucoup aidé pour mon TPE !

  32. dalida :
    12 février 2009

    merci pour toutes ces informations, moi je voudrais savoir si les risques des gaz lacrymogènes augmentent au cas ou les bombes utilisées dépassent la date de péremption.si oui quels en sont les risques?

  33. justin :
    2 février 2009

    Bonjour,je trouve se site très bien mais je pense qu’il faudrait donner des précisions sur le terme « atteinte pulmonaire ».Je pense aussi qu’il faudrait simplifier le texte si des jeunes gens(comme moi:j’ai 11ans)veulent faire des exposés(comme moi)il risque de ne pas tout comprendre.Moi aussi j’ai été une légère victime des lacrymogènes des policiers lors d’une manifestation a Genève et j’ai ressenti des picotements dans le nez et un mal de gorge qui m’a donné soif jusque 24heure plus tard.

  34. hello :
    29 janvier 2009

    agressée au cours d une manifestation a l île de la réunion je conforme l effet irritant de lacrymo, j’ai été surprise par l effet de douleur intense aux endroits touches, sachant que ce fut les yeux les bras et le visage. Plus de 8h après je recscens encore des douleurs aux yeux et aux poumons et bronches car le spray aura déclenché une crise d asthme. Je dû être prise en charge par les pompiers après un lavement intensif des partied touchées.

  35. Victime :
    21 décembre 2008

    Je me suis fait agressé avec ma petite famille à la gare de st lazare et personne n’a attrapé mon agresseuse

  36. Ami :
    18 décembre 2008

    Les gaz lacrymogènes sont de plusieurs sortes.
    La première sorte libère de l’acide au contact des muqueuses (toute les parties humides de votre corps) et dans ce cas l’emploi raisonné d’ammoniaque permet de neutraliser l’effet. Raisonné signifie que la quantité d’ammoniaque ne doit pas être elle même lacrymogène. L’ammoniaque a une propriété bien utile en l’occurence: il se concentre sur les muqueuses aussi et donc sur la même cible que les lacrymogènes.
    La seconde sorte ne libère aucun acide et donc l’emploi recommandé dans l’article avec l’eau acidulée est peut-être (???) valable.
    Ce qu’on appelle gaz est en fait un produit « gras » peu soluble dans l’eau, et pas du tout un gaz. Donc quand on en a reçu eviter de s’essuyer ce qui l’étalerai et accroitrai ses effets.
    Il faut donc rapidement laver à l’eau savonneuse les parties atteintes.
    L’emploi d’un démaquillant et d’un coton peut rendre service tout en veillant bien à ne pas étaler le produit.
    Les bombes lacrymogènes d’autodéfense contiennent souvent du CS produit irritant ne libérant pas d’acide. D’autres contiennent des extraits de piments qui ne sont pas neutralisables par l’ammoniaque.
    Les grenades lacrymogènes au bromure de benzyle peuvent voir leur effet atténué par l’ammoniaque.
    On pense souvent que les grenades lacrymogènes ne sont pas dangereuses, que le seul danger est l’effet lacrymogène. C’est oublier un peu vite qu’il s’agit d’une grenade et qu’il « vaut mieux ne pas la recevoir »!
    Il y a souvent des blessés parfois assez graves à cause de ça.

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 

Articles relatifs

  • Il n'existe pas d'articles relatifs pour le moment.

Article : Gaz lacrymogène, les effets, les dangers de ce composé chimique utilisé dans les manifs
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 36
Mois de publication : janvier
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Gaz lacrymogène.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.