Facebook, Twitter et e-mails : accro ?

Facebook, Twitter et emails vous rendent accro..

Une étude réalisée aux États-Unis sur plus de 200 adultes, montre que même si les désirs de sommeil et de sexe demeurent les plus forts, l’attrait des médias et du travail est celui auquel il est le plus difficile de résister.

Essayer de résister à la tentation d’un « tweet » (message sur Twitter) de fin de soirée ou à la consultation de votre messagerie professionnelle une dernière fois ? La mauvaise nouvelle est que les désirs de travail et de divertissement l’emportent souvent sur notre lutte quotidienne pour la maîtrise de soi, selon une nouvelle étude qui mesure nos divers désirs et leur régulation dans la vie quotidienne.

« La vie moderne est un assortiment de désirs marqués par de fréquents conflits et des résistances, souvent avec un succès inégal», déclare un professeur de la Chicago Booth School of Business et auteur majeur de l’étude, “Desires and Cravings: Food, Money, Status, Sex,” (Désirs et Besoins: nourriture, argent, statut, sexe) à paraître dans la revue Psychological Science.

réseau social sur Internet


Déterminer la meilleure façon de résister à ses désirs n’est pas aussi facile qu’il y paraît

Durant cette l’étude sur la régulation des désirs, 205 adultes ont porté des appareils ayant enregistré un total de 7827 rapports relatifs à leurs désirs quotidiens. Désirs de sommeil et de sexe étaient les plus forts, tandis que les désirs pour les médias et le travail se sont révélés être ceux auxquels il était le plus difficile de résister.

Même si de tabac et l’alcool sont considérés comme aussi addictifs, les désirs qui leur sont associés sont les plus faibles, selon l’étude. Curieusement les chercheurs ont découvert que le sommeil et les loisirs sont les désirs les plus problématiques, suggérant une «tension omniprésente entre les inclinations naturelles à se reposer et se détendre et la multitude de tâches professionnelles et autres obligations », explique l’auteur.

Une volonté en perte de vitesse

Par ailleurs, l’étude s’appuie sur les recherches passées selon lesquelles plus les gens ont eu à résister fréquemment et récemment à un désir, moins ils seront capables de faire face à tout désir ultérieur. « C’est pourquoi, au fil de la journée, la volonté s’affaiblit et les efforts pour garder son self-control sont plus susceptibles d’échouer », ajoute déclaré Hofmann, co-auteur du papier avec Roy Baumeister de la Florida State University et Kathleen Vohs de l’Université du Minnesota.

Les effets de l’appauvrissement de la volonté expliquent pourquoi tant de gens ont du mal à résister à une nourriture malsaine – plus ils résistent à cette nourriture, plus ils en sont affamés.

Source
: communiqué de l’Université de Chicago via l’agence Noir et Blanc – Booth School of Business

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Internet > Facebook, Twitter et e-mails : accro ?
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Facebook, Twitter et e-mails : accro ?
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 0
Mois de publication : février
Année de publication : 2012
Retour à la catégorie : Internet.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.