Le traitement de la goutte

Le traitement de la goutte :

Votre médecin n’aura aucun mal à traiter votre crise de goutte.
Les anti-inflammatoires et la colchicine sont efficaces. Une infiltration est plus puissante et plus rapide.
Une question plus épineuse est celle du traitement de fond. En l’absence de complications à long terme de l’excès chronique d’acide urique, il ne devrait pas être systématique. Il est parfois même prescrit en l’absence de crise de goutte préalable.

 

Cela peut sembler raisonnable et prudent quand les taux sanguins d’acide urique sont très élevés, mais le bénéfice n’est pas démontré. Quand il y a eu complication, 2 situations se présentent :
1) Vous avez des crises répétées, s’enchaînant presque pour aboutir à un rhumatisme quasi-chronique. N’hésitez pas à prendre régulièrement votre traitement de fond. Attention, les débuts peuvent être difficiles: paradoxalement le démarrage du traitement de fond peut entraîner des accès goutteux, surtout s’il est irrégulièrement suivi: il entraîne des variations brutales du taux sanguin d’acide urique qui déclenchent les crises. Votre médecin vous conseillera la couverture prolongée par un anti-inflammatoire les premiers mois.
2) Vous avez des crises espacées, rapidement contrôlées par les anti-inflammatoires. La pilule quotidienne n’est peut-être pas indispensable, surtout si vous n’avez aucun autre traitement et que vous risquez de l’oublier fréquemment. Des mesures préventives telles que boire beaucoup et éviter la consommation (abusive) d’aliments et boissons riches en purines, devraient suffire. Ayez toujours quelques comprimés anti-inflammatoires d’avance car pris très tôt (beaucoup de gens sentent arriver la crise par des impressions désagréables dans l’articulation), ils peuvent bloquer très efficacement l’accès goutteux. Source : http://rhumatologie.free.fr/biblioth/rhumatisme.html

Il comporte un traitement symptomatique qui est celui des crises aiguës et un traitement physiopathogénique qui est le traitement de fond.

TRAITEMENT DE LA CRISE AIGUE DE LA GOUTTE

traitement de la goutte

C’est le traitement symptomatique qui doit être énergique et précoce. Il comprend le repos, le régime et les médicaments.

1) Le repos

C’est un repos au lit, l’articulation malade étant protégée du poids des draps par un arceau et une vessie de glace pouvant être placée à son contact pour calmer la douleur (les baumes calmants ont généralement moins d’efficacité). Ce repos durera tant que les manifestations douloureuses ne seront pas calmées.

2) Le régime

Il comporte une alimentation légère à base de légumes, de fruits, d’hydrates de carbone avec 2 litres d’eau minérale par jour, dont 1/2 litre d’eau de VICHY pour alcaliniser les urines, avec interdiction de l’alcool et également les tous premiers jours, interdiction des graisses et de la viande (les grandes règles du régime général de la goutte devant bien entendu être respectées durant la période).

3) Les médicaments

Une première règle s’impose : ne pas utiliser les corticoïdes : en effet la CORTISONE par voie générale a un effet favorable immédiat, mais sa suppression aboutit généralement à l’apparition d’une rechute et la répétition du traitement au long cours tend à avoir une action défavorable sur l’évolution générale de la goutte créant des formes rebelles aux autres traitements (goutte cortisonée).

En revanche les médicaments de la crise aiguë sont la COLCHICINE et les AINS en cas d’intolérance ou de résistance à la colchicine.

a) La COLCHICINE

C’est le traitement spécifique de la goutte. Son effet se manifeste en 10 à 24 heures en moyenne sur les douleurs et elle aboutit à la disparition totale de la crise en 3 à 4 jours en général.

Le traitement se fait aux doses suivantes en général :

3 comprimés à 1 mg le premier jour,
2 comprimés à 1 mg les deux jours suivants,
1 comprimé à 1 mg les trois ou quatres jours suivants,

Les inconvénients du traitement sont représentés essentiellement par de la diarrhée que l’on peut essayer de combattre par des spécialités comprenant de la poudre d’opium (COLCHIMAX). Voir votre médecin!

b) Les AINS

L’ASPIRINE n’est pas utilisée dans le traitement de la crise de goutte car elle interfère avec l’élimination urinaire de l’acide urique et n’est active qu’à forte dose dépassant souvent 3 grammes, . La phénylbutazone (groupe des pyrazolés) est déconseillée du fait des risques hématologiques d’agranulocytose.

Les AINS (FELDENE®, PROFENID®;,VOLTARENE® voir votre médecin) pourront donc être utilisés au besoin en remplacement de la COLCHICINE.

TRAITEMENT DE FOND OU TRAITEMENT DE LA DIATHESE HYPERURICEMIQUE (GOUTTE)

Son but est de réduire la surcharge uratique.

Ses moyens sont représentés par le régime hypopurinique, l’augmentation de la diurèse, l’utilisation d’uricoéliminateurs ou d’uricoinhibiteurs.

1) Le régime

Il doit être associé à une vie réglée sans surmenage, mais avec une activité physique suffisante. Il consiste en :

– La suppression des aliments riches en nucléoprotéines (abats, anchois, sardines, etc…) et de l’alcool.
– La diminution de la ration calorique de base (pas plus de 2 000 calories) avec une diminution portant particulièrement sur les protéines et les lipides.
– L’augmentation des boissons (eau d’EVIAN ou de VITTEL 1 litre 1/2 par jour, de VICHY 1/2 litre par jour pour alcaliniser les urines).

2) Les uricoéliminateurs ou uricosuriques

Ils ne sont plus représentés que par la BENZBROMARONE (DESURIC®) comprimés à 100 mg, à la posologie de 1 à 2 comprimés par jour selon les cas.

Les inconvénients généraux sont représentés par la possibilité d’aggravation d’une insuffisance rénale parfois mais surtout le déclenchement d’une crise de coliques néphrétiques ou d’une crise articulaire lors de leur institution.

Leurs contre-indications sont donc représentées essentiellement par l’insuffisance rénale et la lithiase mais aussi par les hyperuraturies supérieures à 7OO mg par 24 heures ( > 4OOO mmol/24 heures ).

Les précautions d’emploi sont les suivantes :


– Le traitement ne doit jamais être mis en oeuvre moins de 8 jours après la guérison d’une crise aiguë,
– Il doit être institué progressivement (1 comprimé puis 10 jours plus tard 2 comprimés si l’uricémie reste anormalement élevée, etc…)
– Il doit toujours être institué sous couvert de la COLCHICINE (1 mg/jour pendant les 4 à 6 premiers mois, puis tous les 2 jours si aucune crise n’est survenue, puis tous les 3 jours, etc…) jusqu’à suppression du produits si les crises aiguës ne se manifestent plus),
– Il doit être accompagné de la prise de boissons abondantes, bicarbonatées (1/2 litre d’eau de VICHY par jour, en plus de l’eau de VITTEL, et de l’eau d’EVIAN ou une cuillerée à café de bicarbonate de soude par litre d’eau non alcaline).
– Il ne faut pas associer l’ASPIRINE qui gêne l’action des uricoéliminateurs,
– Il doit être administré sans interruption et il ne doit pas être interrompu au cours des crises.

3) Les urico-inhibiteurs

Inhibant la production endogène d’acide urique, ils ne sont plus représentés que par l’allopurinol.

L’ALLOPURINOL (Zyloric®) se donne en comprimé à raison de 1OO à 3OO mg par jour. Il agit en inhibant l’action de la xanthine-oxydase qui transforme l’hypoxanthine et la xanthine en acide urique.

Les intolérances sont rares. Il peut être prescrit en cas de lithiase ou d’insuffisance rénale.

4) Autres moyens thérapeutiques

* L’urate oxydase (Uricozyme) est réservé à des hyperuricémies majeures en cas d’inefficacité ou de contre-indications aux uricoinhibiteurs et aux uricoéliminateurs -voie parentérale et usage hospitalier.
* Les cures thermales (EVIAN, CONTREXEVILLE, VITTEL) peuvent être intéressantes car elles permettent les cures de diurèse qui facilitent l’élimination de l’acide urique et sont intéressantes en particulier dans les formes rénales et dans les formes avec lithiase.
* Le début des cures est parfois marqué par une recrudescence des accidents aigus.
* L’ablation chirurgicale de certains tophus volumineux peut parfois être envisagée à titre complémentaire.

INDICATIONS THERAPEUTIQUES POUR LA GOUTTE

1) Dans les crises aiguës

Le traitement comportera soit COLCHICINE seule, soit un AINS à dose suffisante, soit leur association. On m’omettra pas le repos et le régime.

Le traitement sera poursuivi pendant tout la durée des phénomènes douloureux et on pourra poursuivre la COLCHICINE à raison de 1 mg par jour, quelques jours encore pour éviter le retour des phénomènes aigus.

2) En dehors des crises aiguës : le traitement de fond.

Dans tous les cas il faut imposer un régime hypouricémiant et des boissons abondantes, si possible en partie alcalinisées.

L’administration au long cours d’une médication uricoinhibitrice ou uricosurique pose des problèmes d’indication en fonction de la gravité de la goutte et de sa forme :

dans la goutte aiguë :

en cas de crises répétées ou d’uricémie haute (supérieure à 80 mg/l ou 480 mmol/l) un traitement urico-inhibiteur ou urico-éliminateur sera obligatoirement institué,

en cas de crises rares (1 crise par an par exemple) et d’uricémie modérée, on pourra essayer de se limiter au régime. Mais si les accidents aigus se répètent et si l’uricémie n’est pas bien contrôlée, il faudra secondairement envisager un traitement urico-inhibiteur ou uricosurique.

dans la goutte chronique , à distance d’une crise

En cas d’insuffisance rénale ou de lithiase : on prescrit un urico-inhibiteur (de même en cas d’uricurie supérieure à 700 mg par 24 heures),
S’il n’y a pas d’insuffisance rénale ou de lithiase : on peut utiliser indifféremment un uricosurique ou un urico-inhibiteur (parfois même dans certaines formes tophacées majeures leur association a pu être proposée),
En cas d’atteinte articulaire chronique douloureuse, on pourra compléter par quelques antalgiques ou anti-inflammatoires et préconiser éventuellement des cures thermales en milieu rhumatologique (AIX LES BAINS, DAX, etc…).

en cas d’hyperuricémie simple asymptomatique :

Si l’hyperuricémie est inférieure à 90 mg/l (540 mmol/l), on pourra se limiter à un régime adapté, des boissons abondantes, avec une surveillance clinique et biologique.
Si elle est supérieure à 90 mg/l, il faudra en plus donner un traitement urico-inhibiteur au long cours.
(Source : http://www.esculape.com/rhumato/)

Pour résumé,

Il y a deux vecteurs de traitement pour la goutte:

* réduire le taux d’acide urique dans le sang,
* soulager la douleur des crises d’arthrite de goutte.

Traitement de la crise fluxionnaire

La plupart du temps, c’est le soulagement de la douleur qui est le traitement principal. On utilise alors des anti-inflammatoires non stéroïdien (comme l’indométhacine), et les antalgiques simples (paracétamol). Boire beaucoup d’eau peut bien évidemment aider à diminuer l’acide urique. Appliquer de la glace localement (30 minutes 4 fois par jour) soulage aussi la douleur.

La colchicine est employé fréquemment en France mais beaucoup moins dans les pays anglo-saxons en raison de ses effets secondaires (diarrhée et autres)

D’autres traitements, quoique non vérifiés médicalement, peuvent soulager le patient durant une crise:

* bicarbonate de soude: 1/2 cuillère à thé dans un verre d’eau, toutes les 2-4 heures
* cerises: grâce à ses propriétés anti-oxydantes et sa haute teneur en anthocyanine, un anti-inflammatoire naturel
* vinaigre de cidre de pomme: 2 cuillères à thé de vinaigre et 2 cuillères à thé de miel dans un verre d’eau semblent aider durant une crise en changeant le pH du sang.

Traitement de la maladie goutteuse

Le régime diététique est encouragé avec une nourriture pauvre en purines:

* éviter les abats, les anchois, les consommés, les fruits de mer, les asperges, les épinards, les légumineuses.
* consommer de préférence : cerises, céleri, fraises, bleuets, produits laitiers faible en gras, pain (sans farine blanche), thon, saumon.

Un amaigrissement est souhaitable ainsi qu’une diminution significative de la prise d’alcool.

Lorsque les crises sont trop fréquentes, il faut alors réduire le taux d’acide urique dans le sang. Le médicament le plus prescrit est alors l’allopurinol. Depuis 2005, on dispose également du febuxostat. D’autres traitements peuvent être indiqués, incluant les corticostéroïdes.

Traitement de l’hyperuricémie majeure

Le traitement hospitalier de l’hyperuricémie majeure (dans le cadre de chimiothérapie) emploie l’uricozyme.

source de l’image : flickr / hvargas

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Goutte > Le traitement de la goutte
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



  1. andree-Viviane :
    4 septembre 2014

    C’est génial les informations que vous avez expliqué. C’est une recherche qui comprend une explication globale et précise sur le cas de traitement de la goutte.

  2. jean marie :
    3 septembre 2014

    Pour faire suite à mon précédent message
    Dés que je prend 2 aperos dans la journée…
    Le soir aprés le repas je prends un demi où un quart
    de comprimé de Colchimax que je croque et prend ensuite au moins un demi verre d’eau sur les conseils de mon médecin
    ;J’ai o,80 d’acide urique et jusqu’à présent ,je touche du bois,
    mais je n’ai pas de crise de goutte .
    Je pense avoir attrappé la goutte à la suite de champignons
    qui ne devaient pas etre trop frais.
    car la personne qui nous a donné ces champignons, alors que nous arrivions en vacances
    , nous a dit de les manger rapidement.
    Comme je n’avais jamais eu la goutte avant, aprés être allé
    voir le médecin, le pharmacien du village nous a dit qu’il fallait
    faire attention aux champignons .
    Et depuis ce temps là, je continue à avoir la goutte pas trop souvent heureusement.
    C’est la raison pour laquelle je crois au colchimax sur ordonnance bien sûr.

  3. jean marie :
    3 septembre 2014

    mon médecin m’avait donné de l’allopurinol….
    Hors dans les 72 heures qui suivirent mon premier compromé
    j’ai attrapé des grandes plaques rondes et m’a tout de suite
    fait arrêter ce traitement et m’a fait faire des piqûres pendant
    8 jours (dont je ne me souviens plus le nom)et qui a été efficace maism’a beaucoup fatigué pendant plusieurs mois.
    Une de mes connaissances qui prenait de l’allopurinol a arrêté egalement d’en prendre sur les conseils d’un spécialiste.
    Je tenais à vous en parler.

  4. François :
    16 août 2014

    Compliments pour l’excellence de vos explications et merci pour le travail accompli.

  5. carine :
    1 juillet 2013

    Bonsoir mon fils de 20 ans vient d etre diagnosiquer pour la goutte celleci est hereditaire quel est son devenir ? Comment peut on se soigner a son age et pour son futur travail comment le vivre? Merci dans l attente.

  6. domoina :
    7 mai 2013

    bonjour,

    J’ai un traitement de 15jours pour la goutte, à base de plante, elle est infaillible, et j’ai déjà pu guérir plusieurs personnes, j’aimerai en faire profiter tout ceux qui en souffre, mais je ne sais pas comment.

  7. Eric :
    14 février 2013

    Bonjour,
    J’ai 58 ans, Je suis une personne sportive je pratique la course à pied entre 3 et 5 fois par semaine, j’ai une hygiène alimentaire assez bonne (un peu de vin le W.End et j’essai de ne pas manger trop gras). Depuis le mois de décembre, j’en suis à ma troisième crises de goutte (2 dans la chevilles et une actuellement dans le gros orteil). Après avoir passé une série d’analyses mon médecin ma prescrit du colchimax que je prend régulièrement depuis ce mois de décembre et après avoir fais ma deuxième crise (3 semaines après la première), il m’a prescrit du Fébuxostat 80 mg (A vie). Je veux en venir au constat suivant, je fais partie des personnes qui dés qu’elles vont mieux retombes dans leurs travers certes sans excès, mais comme c’est expliqué ce ne sont pas forcément les excès (sauf pour les gros consommateurs)mais le choix des aliments et boissons qui ne sont plus adaptés! En conclusion: Je prévois de faire un centenaire, je fais du sport, j’ai une hygiène de vie correcte et malgré tout je fais des crises de goutte. Donc faire un bilan sur soit et son autocritique: qu’est-ce que je mange et que je ne devrais pas ou plus manger même si j’en ai très envie et idem pour les boissons. Nous n’avons pas le choix d’accepter ce qui nous arrive, mais nous avons le choix de faire en sorte que cela revienne le moins souvent possible. (Sauf si on aime souffrir)!!! A Méditer!

  8. jean-jacques :
    1 février 2013

    Le cochicine provoque de la diarrhée mais cela disparait en prenant un comprimé d’INODIUM APRES chaque selle liquide. Cela a été prescrit par mon médecin et après un seul jour la diarrhée a disparu et je n’ai même plus besoin d’imodium (mon corps s’est adapté)

  9. Yao :
    10 septembre 2012

    je suis de la côte d’ivoire,ayant fait un avc
    depuis 2005 je suis souvent victime de crise de goutte très douloureuse qui affecte souvent mes deux pieds d’où une incapacité
    de mouvement pendant deux voire trois
    semaines.je voudrais savoir si l’avc et la
    goutte sont liés?
    Merci de me Répondre.
    Yao

  10. said :
    30 août 2012

    mon pere soufre aussi de la goute depuis pres de 4 an sauver mois svp!

  11. philippe 45 ans isere :
    3 juillet 2012

    ma premiere crise de goutte a l age de 15 ans.maintenant je ne compte plus depuis plus de douze mois je prends un de l adenuric j en etais tres content mes analyses non jamais ete aussi bien j avais meme crue que c etait celle de quelqu un d autre…mais petit soucis d effets indesirable diplopie vertige crampe la nuit je ne peux plus conduire professionnelement donc on va revoir le traitement mais le zyloric je ne le supportais pas ..a voir donc…
    ah oui pour le vin tous ce qui a du tanin a evite c est comme ça mais aussi le the (froid the peche en bouteille) beaucoup de tanin et crise de goutte assure
    et pendant toute ma jeunesse on me donnais souvent aspirine upsa et crise de goutte voir notice

    dans tous les cas attention a se que l on mange se que l on boit et se mefier des charlatans prudence au changement de saison mon meilleurs amis c est le colchimax et imodium le seul anti-diarrheique efficace avec la colchicine.
    pour ce qui de la goutte elle se declanche vers 3 heure du matin environ (premiere douleurs et la vous savez que vous y avez droit…

  12. yannick :
    14 juin 2012

    salue je suis Yannick et mon père soufre de la gotte depuis presque 1 an.il a des douleurs au genou et ne parvien pas a marcher.que me recommander vous?

  13. chak :
    21 mai 2012

    est ce que je peux mange le poulet et le lapin

  14. christelle :
    17 mai 2012

    j’ai une crise depuis maintenant 7 jours, cela fait 3 jours que je prends du colchimax avec d’imporrtantes diahrées, le gros orteil est toujours douloureux, et je ne peux pratiquement pas poser le pied par terre ………..Que faire???

  15. hikmat :
    14 avril 2012

    Bonjour, pourquoi le vin de bourgogne est-il formellement interdit dans la crise ou le traitement de la goutte.

    Merci de votre réponse.

  16. Habib :
    2 avril 2012

    Habib : Merci tous le monde, j’ai des douleurs au niveau du gros orteil sa me fait male surtou la nuit mais à ce moment la je ne sais pas ci cette douleur c’est bien la maladie de la goutte ou autre chose pour lr moment ,on medecin ma prescrit le ZYLORIC en attendant les résultas des analyses mais la douleurS persistent encore.

  17. gianne :
    27 février 2012

    Mon mari a 50 ans et je voudrais savoir si la goutte est dangereuse ou non et si elle dure toute la vie.

  18. moi :
    30 janvier 2012

    A tout le monde ! d’abord de la volonté, de l’intelligence et plus d’égoïsme, la sécu ne paiera pas toujours la mauvaise bouffe, alors arrêtez de vous empiffrer de viande de plats cuisiné et de sucreries, buvez beaucoup d’eau mangez des légumes colorés en grande quantité ainsi que des lentilles, quinoa, riz complet et pain complet pamplemousse et banane (les fruits loin des repas) la viande MAIGRE de préférence, 2 FOIS par semaine uniquement (poulet, dinde) idem pour les oeufs, SURTOUT PAS D’ABATS et pas de CHARCUTERIE, pas de tomates, pas de lait de vache, mangez des caillés de BREBIS, de la SALADE (jamais malade), des carottes et betteraves rouges crues râpées (huile de colza) ou en morceaux nature (comme un bonbon) Le SOIR, UNIQUEMENT DU VEGETAL RIEN D’ANIMAL vous vous sentirez MIEUX et allez voir un homéopathe, marcher MARCHER marcher ET VOUS ALLEZ REVIVRE. Si vous pouvez manger BIO alors là c’est le top. De ma propre expérience sur conseil médical BONNE VOLONTÉ & BONNE SANTÉ A TOUS

  19. Eve C :
    14 janvier 2012

    merci à tous,
    j’ai fait une compilation de tous vos conseils diététiques, homéopathiques, sportifs, et même le don du sang, je vais commencer par les appliquer, avant d’envisager les médicaments, (mon ex-mari est chimiste et les interdisait)…….
    je fais de la danse orientale, et je n’ai jamais mal pendant les cours, au contraire ca m’apporte un soulagement, je viens de comprendre que j’ai de » la goutte » , depuis 3 ans je souffrais mais on a imputé cela à une tendinite, trop de sport, a un problème neuro-musculaire, à la vieillesse (63 ans)….
    et bien que mon père a beaucoup souffert de cette maladie, je n’y avais pas pensé, …
    je vous souhaite à tous du courage, n’oubliez pas que le moral compte beaucoup dans toutes les maladies, j’ai juste un doute concernant le chou les uns disent que c est très bon car détoxifiant, les autres le déconseillent alors le chou ??

  20. barry :
    5 janvier 2012

    trouve nous un bon tretment c’ pas facille de faire un regime

  21. Jacky :
    5 janvier 2012

    Bonjour, j’ai de la goutte régulièrement une fois tout les deux mois environ au pied mais là je suis bloqué a l’épaule et dans le haut du bras merci de me dire si ça peu etre de la goutte

  22. michel :
    31 décembre 2011

    le colchimax c’est top,mais ne faites pas comme moi, sur ordonnance medecin,1 comprimé pendant plusieurs années avec zyloric 100 ou 200 mlg,m’a dirigé vers la nephro pour insuffisance renale.depuis plusieurs annees,les anti-infl. me sont interdits,maintenant c’est mon médicament miracle:le colchimax qui m’est supprimé.après quelques piqures à l’anakinra,la situation s’était améliorée 3 mois.je viens d’avoir 6 crises de goutte sévère qui durent 8 jours,pour reprendre une semaine plus tard et qui siegent principalement aux genoux,aux mains ou aux pieds.je devrais avoir un nouveau traitement de febuxostat sous peu.ce qui m’ennuie dans tous les commentaires concernant la goutte,c’est la facilité qu’on certains soignants pour trouver le pourquoi de la chose.je fais du sport tous les deux,trois jours;100 à 130kms à chaque sortie et toute l’année,malheureusement cette année j’ai été hospitalisé plusieurs fois,en néphro et rhuma (plus de colch.)je ne bois pas d’alcool ou très rarement,par contre j’avale facilement de la badoit et de la vittel.malgré un bon suivi à l’hopital,je suis très pessimiste pour l’avenir,j’ai 68 ans et j’ai la goutte depuis l’age de 25 ans.

  23. Michel H :
    12 décembre 2011

    Merci pour cet article j’espere que si je suis les conseils indiqués mes crises de goutte vont disparaitre?

  24. Michel Henri :
    7 décembre 2011

    A tous ceux que cela peut intéresser:J’ai été très mal conseillé par mon médecin ,qui m’avait dit de prendre de l’allopurinol mais m’avait également prescrit du colchimax pendant 15 jour!
    J’ai refait des crises de Goutte et me suis remis au colchimax 1mois+allopurinol je suis resté sans crise de goutte1 mois et rebelotte j’ai donc recommencé le colchimax 2 mois ce qui m’a permis de rester 3mois environ sans crise.ET BLINGBLING rebelote,je vais donc continuer le colchimax encore.nous verrons ce que cela donne?

  25. lell :
    29 novembre 2011

    bonjour Alain,

    comment allez-vous ??
    avez-vous subit l’opération ??

    on oublie le rôle des reins et du foie

    j’espère de vos nouvelles bientôt

    bonjour Henri de Tunisie
    ce sont là de bons conseils

  26. alain :
    15 octobre 2011

    etant un goutteux depuis l age de 25 ans ,ayant actuellement 63 ans je ne compte plus les crises de goutte,genoux,poignet,cheville et le plus gros c est l orteil.j ai essaye a plusieurs reprises de l apurinol qui me declenchait des crises,a ce jours je prends tout les soirs un comprime de colchicine conseille par mon medecin,ce qui n empeche pas de recidiver!j evite alcool et tout ce qui m est interdit mais sans succes.me voila a un stade ou j ai enormement de douleurs a la marche et envisage l operation j ai un corps qui fournit deja de l acide urique ceci etant congenital ….que de souffrances et l avenir!!dialyse,ect…….je donne un conseil a tout ceux qui sont goutteux!ne prenez pas cela a la legere car il ..peut arriver un jour ou l amputation. bien a vous .vous en dirai plus longuement apres mon operation

  27. Anonyme :
    9 octobre 2011

    la goutte necissite essentiellement un regime equilibre le traitement seul ne suffit pas

  28. henri de tunisie :
    6 octobre 2011

    bonjour ,je confirme l’ARNICA a calmer ma douleur au gros orteil en moins de 15 minutes .
    Pour le traitement bicarbonate de sodium (demi cueiller a café dans un verre d’eau le matin a jeun ),pour moi ça marche pour diminuer l’acide urique YOUPY!!!!!

  29. henri de tunisie :
    5 octobre 2011

    Cette nuit 5 Octobre 2011 à 1heure crise de goutte ,massage du gros orteil avec un demi citron suivi d’un massage avec une pommade d’ARNICA . Je ne sais pas lequel des deux est la bénédiction de la goutte mais a 6 heure du matin plus de douleurs et je trotte comme un lapin . Depuis plusieurs années j’ai mis tous mes médicaments a la poubelle et maintenant a 86 ans je me porte comme un charme .vive les plantes et les produits naturelles .Pendant 1 an j’ai j’ai dépensé un maximum pour une allergie ou urticaire aucun médecin ou allergologue n’a pu me guerir jusqu’au jour ou un cousin au canada me conseille l’artichaud .8 jour après guérison totale . JE SOUHAITE QUE CE COMMENTAIRE SOIT EN BONNE PLACE POUR AIDER SI FAIRE SE PEUX MES AMIS (IES)

  30. Anonyme :
    3 octobre 2011

    sakina
    j’ai cette sale maladie, mais personne n’a le choix, la vie nous semble chère qu’on se bat pour guerir, mais hélas le hic est la! je conseille les gens d’etre patient, un bon régime, une hygiène de vie, son traitement, est est soumis à une privation alimentaire, dommage, le remede est insuffisant, il n’y a pas de médicaments miracle, mais nous avons besoin de beaucoup de courage pour les douleurs, déja la vie est limitée et pleine
    de souffrance physique c’est dur,peut etre a la suite d’une crise que j’ai le moral bien bas, il faut quand meme
    vaincre et se battre contre cette maladie dont j’ai l’impression que les chercheurs pour cette maladie ne se manifestent pas, c’est une maladie parfois incurable, et je lance un appel à tous les chercheurs et medecins qui ont connu cette maladie, de penser aux générations futures, c’est un mal atroce, on est impuissant!!!!courage et suivez les conseils des malades c’est efficace quand meme.Mon propre Medecin a la goutte hélas.

  31. MOHAMED :
    30 septembre 2011

    SLT TOUS et mon etat n est pas different des autres , maintenant je ai la goutte je ne sais pas exactement son origine mais apres mes recherches j ai pu conclure une chose que le exces des purines dans alimentation et le surpoind ei le cote heritier declanche cette maldie , mon question est mon medcin me donne la clochicine et zoyloric , je prend un comprime de clochicine chaque jour pendant 15j et l autre 15j je le prend avec zyloric je vx savoir est ce que cette therapie de la goute fait son objet , on tenant compte que il ya 10 je prenais clochicine pas grand amelioration

  32. choco :
    1 septembre 2011

    Pas glop tout cela, j’ai 29ans, première crise à 25, cheville droite.
    Et depuis le début de l’année j’en suis à 7 crises aigüe qui se balade un peu partout (chevilles, orteils, genoux) dont une double crise pendant mes vacances, sans excès de quoi que se soit !!!

    y’a 3 mois, j’ai fait une allergie à l’Allopurinol ( eodeme de Quincke) donc plus question d’en prendre. vraiment pas de bol

    et là je commence l’Adénuric (en espérant que tout se passera bien)

    Moi qui était un pur fêtard, je dois réorganiser tout mon style de vie et franchement là, y’a ou se taper une bonne grosse déprime.

    put*** de maladie de mer** !!!

  33. Jean :
    20 août 2011

    La premiére crise de goutte je l’ai faite a l’hopital a la suite d’une opération du
    colon (cancer) il y a 8 ans , J’en ai eu une autre il y a 2ans , j’ai été traité avec
    COLCHICINE . 3 comprimés 2 jours ; 2 comprimés 2 jours ; 1 comprimé soir 15 jours ; tout était rentré dans l’ordre
    En ce moment a la suite d’une grosse bronchite , je crois que c’ est le fait de récidive ???? Je me soignes de la mème manière et ça va mieux dès 4eme jour
    Il faut que je vous dise aussi que j’ ai 80 ans et le MORAL !!!! ça peut y faire ,??
    Merci a tous j’ai lu et compris vos misères , mais c’est moins grave que certaines maladies !!! mais c’est très,très douloureux Légumes, viande, blanche
    poisson maigre,EAU avec un peu de vin rosé, et fruits a volonté A PLUS

  34. TAZEBINT :
    11 août 2011

    MERCI POUR TOUS.

  35. thierry :
    26 juillet 2011

    Pour moi le vin rouge ne me déclenche pas de crise contrairement au blanc et au alcool fort.
    Par contre le bourgogne est deconseiller(dommage se n’est pas le plus mauvais)un bon bourgogne avec un civet de lievre 24 h plus tard on peut lancer les paris pour une crise.
    En se moment sa va pas trop mal
    -attention a la nourriture
    -ts les jours je bois 1 litre d’eau avec une cuillere a soupe d’un melange d’eau florales(cassis250ml,genevrier250ml,laurier250ml)je finit la cure par 250ml de liveche
    -une tisane reine des prés ts les soirs
    -du sport un peu intense (bien transpirer pour éliminer les toxines)
    -je donne mon sang tous les trois mois(le sang renouvellé n’est pas charger en acide urique
    -éviter d’étre contrarié
    j’espére que mes quelques conseilles vous aiderons à lutter et a moins souffrir

  36. Thomas :
    25 juillet 2011

    Bonjour,
    Comme certain d’entre vous j’ai la maladie des rois de France qui mangeaient beaucoup de gibiers
    et buvaient des picrates. Mangez des légumes, du poisson ( non gras ) grillés ou en papillote,
    fruits rouges ( fraises, cerises ) et buvez beaucoup d’eau surtout en été.
    A éviter, le barbecue du samedi soir avec le vin blanc ou rosé.
    Saucisses et viande épicées, les poissons gras, crustacés, les aliments en gelée et protéinés en générale déclenchent les crises de goutte.

  37. Monique et Domi :
    15 juillet 2011

    bonjour, voila mon mari fait des crise de gouttes il a un traitement. Mais il voudrais
    savoir quel vin rouge peut il boire avec modération sans provoquer de crise de goutte. Merci a tous

  38. yacouba :
    15 juillet 2011

    j’ai toujours une douleur insuportable a mes grosses articulati6ns

  39. Frédéric :
    11 juillet 2011

    en afrique et particulierement en cote d’Ivoire comment prevenir cette maladie?

  40. michel :
    28 juin 2011

    je suis soigné pour la goutte depuis 40 ans,j’ai 68 ans et j’avais un traitement continu depuis 6 ans(zyloric 100+1colchimax)tous les jours,depuis 4 semaines le colchimax m’a été enlevé et le zyloric passéà 200 par le néphro vu un une baisse continue de la clairance creat.résultats deux crises de goutte depuis aux genoux et aux pieds j’ai été hospit. 10 jours ou l’on m’a infilté deux fois le genou droit,je prenais 2dafalgan codéinéx3,les trois derniers jours d’hospi.,j’ai été traité à l’anakinra,la crise qui s’est déclanchée il y a 20 jours est très atténuée,les genoux sont impec. par contre la cheville gauche est toujours enflée avec une douleur suportable;je suis trés pesimiste pour la suite,je n’ai plus mon remède miracle,le colchimax.je fais un régime très convenable sans alcool,sans graisse ni abats ,je fais du sport depuis toujours,début mai j’avais plus de 5000kms d’entrainement vélo comme toujours à cette date et patatrac….je suis suivi en chru depuis ma dernière hépatite médicamenteuse au biprofénid déclenchée au cours d’une hospi.je vais encore me battre et remonter vite sur mon bigadin……

  41. Andréina :
    14 juin 2011

    La 1ère crise de goutte a eu lieu en 2009 ; je n’ai pas compris sur le coup le « pourquoi » de la chose, ne consommant par goût, aucun abat, pas de gibier, pas de crustacés,ni crevette – pas de vin blanc !!
    Grâce au témoignage d’une dame qui avait le même problème, j’ai trouvé en partie trois raisons à mon souci alors que mon médecin traitant été persuadé que c’était lié à un excès alimentaire ! (oui en partie peut être)
    mais âgée de 58 ans, je prenais tous les jours depuis 10 ans un médicament contre la tension le « ténorétic » qui contient un diurétique ! bingo :1ère cause ; il y a 5 ans, mon médecin m’a fait un régime hyperprotéiné -sur ordonnance- et la 1ère mini-crise c’est déclenchée à ce moment là 2ème cause (je croyais que jamais une tendinite !) – Ménopausée, je suis en surpoids de 15 kgs : 3ème cause !

    J’envisage de demander un bilan urinaire avec écographie des reins ;
    il y a quelques jours j’ai eu une mini-crise : écard 1 panaché + 1 une petite marche (sans difficulté) faut pas exagérer !

    Je ne pense pas qu’il s’agit d’excès !!!!
    Donc Colchimax, puis ALLOPURINOL

    j’aimerais bien perdre du poids – je crois bien qu’il s’agit d’un voeux pieux- le repas du soir est très léger, mais de kilos en moins.

    Voilà mon histoire
    je garde le moral et ma joie de vivre avant tout : c’est un remède miracle et je fais de mieux pour éloigner les crises.

  42. kiki :
    29 mai 2011

    je prend de la colchicine . doi-je la prendre tous les jours oubien au moment de la crise uniquement conseillez-moi

    et quel est la réponse sil vous plait ?

    et aussi qu’elle est son régime ? .

  43. jean-pierre :
    24 mai 2011

    à partir de combien de jours de traitement à la colchine puis-je ajouter le zyloric ?

    puisqu’il faut que je prenne les deux.

    merci beaucoup.

  44. Anonyme :
    12 mai 2011

    je suuis allergique au zyloric – est-il de meme pour le febuxostat ?

  45. jacky :
    10 mai 2011

    je fais des crises de goutte depuis l’age de 25 ans ,j’ai aujourdhui 45ans je peux vous dire que j’en souffre,un coup a la cheville défois aux genoux et en ce moment aux gros horteil je prend de l’allopurinol un cachet par jour et a vie , mais sa ne m’empeche pas d’avoir des crise quand meme j’ai essayé un peu de tous du vinaigre de cidre avec du miel, je suis originaire de la reunion et la-bas un reunionnais sur deux a cette saloprie a ce que j’ai compris chez nous c’est heriditaire,mon pere en avait mon frere aussi en a.je vais essayé de suivre les conseils de certains d’entres vous en esperant que sa me soulageras un peu car en ce moment c’est chronique dur dur pour mettre les chaussures je ne parle meme pas des chaussures de securité.bon courage a tous les goutteux

  46. sarah :
    25 avril 2011

    indiquer moi les médicaments contre la goutte a part colchicine parce que j’ai pris du zyloric et j’ai eu une chute de cheveux donc svp conseiller moi un autre medicament que zyloric et en ma informer que la colchicine est un traitement pour calmer les douleurs. merci

  47. titine :
    19 avril 2011

    je pense que la goutte est un rhumatisme du pied oui mais la on peux le soigner du colchicine en médicament et prendre de la vitamines c pendant au moins six mois
    ou plus / éviter de prendre du poids et faites bien attention a vote alimentation regimes pauves en purines pas de pain blanc et oui faites bien attention a l alcoll et les boissons sucrées bon courage a toutes et tous

  48. gerard :
    18 avril 2011

    En 4 mois 5 crises de goutte j’ai 58 ans avez vous un remède ??
    Merci Gérard

  49. jean louis :
    13 avril 2011

    malgre mon traitement a lallopurnol jai eu une crise hier au soir je suis un regime draconien je fais de l exercice cycle marche jardin je viens de voir mon medecin il ma prescrit de la colcichine et l allopurinol de nouveau j espere que ca va etre concluant merci de me donner un avis sinceres salutation

  50. abdelkader :
    29 mars 2011

    merci pour ces renseignements

  51. caroline :
    26 mars 2011

    Bonjours je voudrai savoir comment faire pour arrété la goutte car mon pére arréte pas de l’avoir mais il voudrais sens debarassé car il travaille et se nes pas un gas se nes laisser enfermé , merci de m’aider a trouvé pour calmé la douleur de la goutte

  52. Lell :
    22 mars 2011

    tisane de cassis
    du céleri manger le céleri tige cru ou cuit dans une eau de source si on peut manger le légume délicieux et boire le bouillon
    du poireau idem céleri bien rincer le poireau eau vinaigrée garder les radicelles
    oignon idem garder pelure faire bouillir (cuire) doucement l’oignon est délicieux et le jus à boire

    on peut aussi faire les légumes céleri oignon poireau on peut rajouter un fenouil. arrosé d’huile d’olive et de citron
    faire une tisane de persil. on peut consommer le persil comme le poireau.
    le cassis à prendre si on veut en tisane feuilles

    ça marche. anti hypertension, anti urée

  53. nk36 :
    8 mars 2011

    J’ai 18ans et viens d ‘apprendre que j ai de la goutte c est horrible de marcher comme une personne agée de passée mes wends a avoir mal partout et de meme pas savoir si ca va guerir du courage a tous ceux qui sont dans le meme cas que moi

  54. FATIMA :
    10 février 2011

    MON MARI EST TOMBE MALADE CES DERNIERS JOURS A CAUSE DE LA GOUTE, MAINTENANT IL A GUERRIT MAIS JE VEUX SAVOIR S IL VA CONTINUER TOUTE SAVIE EN REGIME.

  55. wiam :
    5 février 2011

    j’ai une fille de 11 ans wiam au maroc atteint de glycogénose type III ellle besoin de l’opiration de la grive de foie

  56. Abdou :
    24 janvier 2011

    La goutte est dangereuse parce qu’elle vous enlève les plaisirs de la vie. Je ne parle même pas du « manger » mais de la conduite automobile, de la frime en plus qu’elle vous vieillit les bonnes habitudes (sport, promenade…) Tenez, vous vous surprenez même parfois entrain de gémir brusquement devant ta femme ou tes enfants qui commencent à se demander si PAPA est vieux? Et je n’ai même plus le plaisir de conduire mes bagnoles pour me faire plaisir!!! Franchement cette maladie « brûle » la jeunesse et vous cloue au pilori.
    Finalement on n’a pas le choix pour le traitement: ziloric, COLCHIMAX, le poisson frais, les fruits secs, la poitrine du poulet sans la peau, l’eau EVIAN?  » 30 mn de sport matinal (marche rapide ou vélo), les 5 prières et les surrégatoires pour les musulmans (avec les bienfaits pysiques de la génuflexion sur les articulations et les chevilles) en plus de la bénédiction divine, le Grand DOCTEURqui soigne tout.
    Nous ne refusons pas la vieillesse, mais au moins qu’elle vienne à son heure…….

  57. Léonard :
    18 janvier 2011

    Très content de vous lire, merci beaucoup

  58. marie france :
    3 janvier 2011

    le COLCHIMAX a t il un effet antalgique sur les douleurs articulaires ?

  59. ibrahim :
    30 décembre 2010

    bonjour a tous. je veux partager mon avec vous mon périple et comment jai pu arreter les crises de goutte qui durée parfois 2 a 3 mois meme avec le traitement de lallopurinol. le medicament miracle cest l’adenuric!! dans lespace dune semaine les crise ont stoppé pour de bon et faut perdre du pois aussi tres important. je conseil a tout le monde ce medicament, aller voir votre médecin aujourd’hui même. jespere que jai pu aider. je prend 1 colchimax et 1 adenuric par jour.

  60. Alain :
    25 décembre 2010

    cette maladie provient de l’acide urique en trop grande quantité qu’il faut
    réduire donc un régime alimentaire normal et aussi du sport et boire 1 litre l’eau
    par jour en ajoutant 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre pour diminuer le taux
    d’urée .

  61. nadia :
    24 décembre 2010

    bonjour je m apel nadia et mon mari souffre de crise de goutte de plus il a des problemes renaux pour tout ce ki souffre de cette maladie je peu juste vous dire courage et si je peux me permettre de vous aider un peu il y a un truc ki n elimine malheureusement pas la goutte mais aide c est le thé a base de queue de cerise c un remède de grand mere mais qui peut aider a calmé la crise et surtout c naturel
    courage et essaye ainsi que des compresses d orties faite macérée dans l eau et applique en compresse

  62. LEONARD :
    20 décembre 2010

    A MON AVIS LES MEDICAMENTS ADMINISTRES SONT QUE CALMENT NE PERMETTENT PAS DE GUERIR EFFICASSEMENT LA MALADIE

  63. Domijique :
    18 décembre 2010

    Est ce que la viande de poule agrave la goutte

  64. thierry :
    2 décembre 2010

    salut olivier
    Est ce que tu a eu un traitement de fond ?
    maintenant il on sortie adenuric en traitement de fond il serait efficace sur les tophus ?

  65. Anonyme :
    2 décembre 2010

    salut olivier
    est ce que tu a eu un traitement de fond,si oui le quelle ?
    aujourd hui il propose adenuric en traitement de fond qui aurait comme effet de stoper et de diminuer les tophus.

  66. NACER :
    27 novembre 2010

    JE SUIS MALAFDE  » de la goutte » depuis 1996 je souffre a cause de ses crises répétées AIDEZ MOI POUR ME SOIGNER .

  67. OLIVIER :
    26 novembre 2010

    Première crise vers 30 ans (orteil) puis 2 par an puis 5 puis …. je me souviens de
    quelques nuits à tapper de rage et de douleur sur le lit. Hérédité, surement, mais bon,
    comme disent lesmédecins: « vous savez on ne meurt pas de la goutte ». Il a fallu vivre
    avec Moi qui aimait boire et manger, j’ai réduit… un peu. Adieu le sport… et oui à tous.
    et je sais de quoi je parle 47″7 au 400m à 36ans 3° des championnats de france de
    décatlon à 42 ans…. aujourd’hui à 63ans si seulement je pouvais courir juste pour traverser la rue . tophus (balle de tennis au coude) sur les deux pieds, au genoux, aux talons et ne parlons pas des mains. Depuis 45 ans Colchicine (1 Comprimé par jour). C’est vrai les crises sont moins courantes aujourd’hui, mais la douleur dans toutes les articulations est présente alors je gère avec le kétoproféne. mais un jour ou l’autre il faudra bien enlever quelques tophus (ou phi).
    A ceux qui ont déja procédé à ce genre d’intervention: Comment s’est passée
    la cicatrisation ? et la récupération ?
    merci et courage à tous.

  68. Rolande :
    24 octobre 2010

    est-ce un danger si on souffre de la maladie de la goutte et l’opération de la rotule du genouÉ

  69. thierry :
    20 octobre 2010

    le don du sang me soulage pendant quelque jour.
    remède d’un ancien,

  70. gil :
    6 octobre 2010

    Bonjour, apres maladie (bronchite et pneumonie) problème rénal. anurie, oligurie. uree et creatinine haute, sang très épais. j’ai fait un régime alimentaire. légumes : fenouil, poireau, oignon en décoction et alimentaire, tisane de pomme avec pelure (bio) tisane de cassis et ortie, ensuite pissenlit et pour finir cure d’aubier de tilleul. oligurie a disparu. les douleurs, tendinites également. j’ai plus de force. je veux dire je retrouve ma mobilité qui était excellente.
    le fromage en excès (trop de sel) est pour moi dangereux.
    uree et créatinine baissé, clairance qui approche de la norme.
    cela à pris quelques mois. mais les améliorations sont assez rapides pour donner le courage de continuer dans cette voie.

  71. yann :
    23 août 2010

    ca c est imparable je croyais pendant un an que j avais une tendinite car c est au dessus du pied que ja avais la goutte
    voici un traitement demandez a votre medecin avant bien sur mais je vous garantie 10mn apres possibilite de marcher sans mal et sans douleurs
    a prendre en une prise max 3/jours : 1 comprime butazordine, 1 comprime vitamine B1, 1 comprime diclofenac, 1 comprime dexamethasone
    je vie au congo c un traitement a moin de 1$ / mois!!

  72. yjjou :
    19 août 2010

    J’ai des crises de gouttes à l’orteil de mon pied gauche.Quel est le régime à suivre.
    Merci beaucoup du conseil.

  73. christiane :
    12 août 2010

    moi aussi jai de goutte et en ce moment je prends du jus de citron avec de l’eau à chaque repas et je vais mieux je vais continuer encore un peu et arréter 1 mois et recommencer cest naturel comme reméde .mais le mieux cest de faire ce traitement pendant 3 mois et arréter pendant un moment et recommencer.bon courage à tous .

  74. ROSARD :
    5 juillet 2010

    Messieurs, je suis personnellement convaincu par vos conseil, juste, je vous demande de bien étudier ce cas de crise de gouttes, celui qui n’as jamais eu cette crise pourra peut être se moquer de nous, c’est serieux, quel medicament prendre pour éliminer complètement ce fleau. je vous remercie d’avance pour la suite. voulez me conseiller un regime alimentaire. rosardk**@yahoo.fr. Merci d’avance.

  75. raymonde :
    2 juillet 2010

    j’ai pris ce traitement ,, pour les crampes ,VITALOGINK,,,HEXAQUINE ,,MAGNESIUM/ VITAMINE B 6.
    8 jours apres ce traitement j’ai eu une crise aigu de goutte est-que ca peu venir de la ..merci

  76. Diane :
    14 juin 2010

    j’ai beaucoup aimer , je fait une crise de goutte et cela vas m’aider merci. Je préfer prendre le traitment naturelle avant de prendre apopurinol…si j’ai pas le choix je vais le prendre.

    Merci encore

    Diane

  77. rachid :
    4 juin 2010

    jais 42 ans depuis 6ans de crises de goute cet dur dur le poignier le genoux le coude cet la douleur trop fort le jus de pomme de terre et tres bon pour le crises de goute 2 litre d’eau par jour

  78. thierry :
    31 mai 2010

    salut joel
    j’ai 38 ans,quand tu a fais ta crise de 1 mois comment a tu fais pour sortir de la crise aiguë.je suis en crise depuis 10 jours avec la dose maxi de colchimax je n’arrive pas a calmer la douleure.
    Avant le footing et le foot me fesait du bien en periode de crise,la sa empire la douleur.
    si tu a quelque conseil je suis preneur
    merci d’avance

  79. Joel :
    19 mai 2010

    Perso, j’ai 37 ans, et mes crises de gouttes se déclarent après une période de sédentarité: pas bougé de mon bureau lors des préparations d’examens lorsque j’étais étudiant, ou encore après une période d’inactivité lorsque j’ai perdu mon boulot.
    La première fois que je me suis rendu chez le médecin, je suis allé pour passer une radio, pensant que j’avais cogné contre le mur pendant mon sommeil, et que le m’étais brisé un os….
    De mon expérience personnelle, les crises font souvent suite à une grosse fatigue, des préoccupations, et toutes sortes d’événements qui nous empêchent de porter attention aux alarmes que notre corps nous envoie. Je rajouterai que pendant ces périodes, j’ « oublie » de boire suffisamment d’eau.
    Les symptomes d’alerte sont: des picottements au niveau des yeux (qui malheureusement coincident avec un manque de sommeil), avec une acidification des larmes. L’urine prend une couleur plus foncée qu’à l’habitude, et je ressens une certaine lourdeur au niveau des jambes. Autre symptome, une raideur au niveau des articulations de la nuque qui craque et qui parfois coince sporadiquement.
    Quant à la crise proprement dite, je n’en ai pas eu pendant près de 5 ans, mais la dernière en date a duré près d’un mois. La crise aiguë proprement dite a duré 10 jours!!
    J’en sors tout juste, et je suis reconnaissant pour les conseils trouvés sur ce site, et qui ont complété mon traitement.
    A titre perso, je n’ai pas eu de crise durant toute la période où j’ai pratiqué du vélo. Moralité, je retourne transpirer quel que soit le temps dehors. En plus, ça aide à travailler la circulation des jambes, là où l’acide urique se dépose plus facilement du fait du faible débit sanguin, souvent associé à un mauvais retour veineux.

  80. lucas :
    9 mai 2010

    crise depuis deux jours pour la premiére foi, je ne bois plus depuis 3ans, et je ne comet pas de exces alimantaires indiquées, je ne comprends pas javait déja entendue parlé de cette maladie mais sans plus………….
    en tout cas bon courage car mon orteil du pied gauche est dans un piétre état…………..les douleurs sont insuportables est il y a que les opiacées qui marche, skenan fentanyl sinon le paracet ou libuprof ne me soulages point………….les news disent que les crises durent 3 a 4 jours, donc nous verrons demain si ça va mieux…….

  81. lucas :
    8 mai 2010

    merçi pour tout ces infos si précieuse pour nous les premiers conçérné……..

  82. Olivier :
    5 mai 2010

    J’ai une crise de goutte parfois à l’orteil ou le coup de pied de la jambe droite et pourtant je ne suis pas gros 68k pour 1,70 m je ne bois que rarement il est vrai que j’aime toutes les nourritures très épicées et tagines. J’ai du diabète que je soigne par 2 cachets de métformine quel est le régime à suivre. Merci de m’aider en me conseillant du régime à suivre

  83. Max :
    3 mai 2010

    Consulter votre médecin personnel pour avoir un TRAITEMENT adapté à VOTRE SITUATION !

  84. rudy :
    3 mai 2010

    bonjour a tous , moi je fais des crises de gouttes depuis mes 30 ans je suis rentrer a l’hopital 3 fois ; infection rénales et éclatement des tophi avec temperature de 40 pendant 4 jours , tres grosse frayeur , mes coudes sont déformés a cause de cette salopries de maladie;pour moi c’est familiale car ma maman l’a aussi , ainsi que mes deux freres; j’ai donc decider de prendre ma vie en main et d’essayer de guerrir a tout prix. je ne bois plus du tout d’alcool car c’est vraiment un agent grave pour la goutte, il faut vraiment supprimer l’alcool pas evident surtout pour les barbecue mais bon je vous joint mon regime alimentaire: ALIMENTS INTERDITS :crustacés,mollusques,certains poissons,le hareng,la truite,les conserves(sardines,maquereau,soupe de poisson,anchois,thon,hareng),les abats(ris de veau),la cervelle,la langue,le gibier,la charcuterie surtout fumee,les tripes,les rognons,la levure,les fromages fermantes,les epinards,les lentilles,les champignons,le pains complet,les asperges,les haricots secs et surtout l’alcool dont le vin rouge (bourgogne tres grave) ALIMENTS AUTORISES:les oeufs,le lait,les fruits et meilleur les fruits secs,le beurre,la creme,le miel,le sucre,les confitures,le boudin,les fromages non fermentes,le riz,les farinesblutées,le pain blanc,les pates IL FAUT EN OUTRE:augmenter la diurese(apport en eau abondant(2litres par jour evian tres bonnes)favorisant ainsi l’elimination de l’acide urique.l’eau alcalinebicarbonatée(vichy)un demi l par jour pas plus)est particulierement recommandée en sa concentration en sel et pour ceux qui ont pas mal de sous faire de temps en temps une cure thermale et alors diminuer les viandes (surtout de porc et d’agneau c’est a dire se priver de tout ce qui est bon mais pensons a notre santé et courage a tous vaicons cette maladie AH OUI renseigner vous aussi sur le flebuxostat pour ma part ce n’est pas encore en belgique donc c’est la mouise

  85. daniel :
    29 avril 2010

    je viens de voir l,emission allo docteur jecherche le nom de la nouvelle molecule qui remplace allopurinol

  86. Anonyme :
    20 avril 2010

    JEAN LOUIS Bonjour,
    j’ai fait une crise de goutte de 15 jours sans pouvoir poser le pied, la douleur se situait sur le coup de pied, derrière le gros orteil!!!!!
    j’ai pris de l’urarthone et du sirop de bouleau pour calmer
    j’ai lu votre rubrique forte interressante, et j’ai complété le traitement
    avec les conseils du jeune homme de 70 ans,Martial que je remercie et salue, j’ose espérer que cela s’arrête, c’était du à une grosse conso
    de bière sur 3mois env;
    je profite pour vous féliciter, on devrait trouver les renseignements de tous les maux, CAR LES MEDECINS SONT SOUVENT A COTE DE LA PLAQUE
    il me serait agréable de savoir si le médicament du Danemark est efficace????MOLY Bplus????
    SI JE PEUX AVOIR UNE REPONSE,??????

  87. johanna :
    27 mars 2010

    eau de vichy et de l’eau d’evian

  88. yacine :
    26 mars 2010

    ya une année de cela j’avais des douleurs.au niveau des deux orteilles et maintenant ca fait un mois que j’ai une inflamation du gors orteille il me aurais fallu un traitement d’une semaine pour que ca se calme.je pense que c’est du a la consommation de la bière .

  89. FRANCOIS :
    17 mars 2010

    DES DOULEURS TRES AIGUES ET INFLAMATION DES MEMBRES
    INFERIEURS AU NIVEAU DES CHEVILLES

  90. Judith :
    14 mars 2010

    Mon mari a depuis près de 20 ans de la goutte (conclusions de contrats en restaurants) … d’abord traité avec zyloric avec un minimum de régime, les crises étaient très nombreuses. Un homéopathe l’a pris en charge. Donc, recherche des causes exactes au cours de la première entrevue. Les vins blancs et souvent le bourgogne ponctuait les repas même modérément. Arrêt de la prise de ces vins. Remplacement du zyloric par « dissolvurol gouttes 3 x 40 gouttes par jour. Il est maintenant retraité … cuisine à la vapeur selon mes habitudes de toujours viandes grillées ou poëlées ou rôties, de temps à autre de bons repas, y compris le foie gras…. mais quasiment jamais le porc sous rillettes, pâtés saucissons etc .. le porc est présent une fois par semaine sous forme de saucisses confectionnées chez un artisant charcutier ( cuites pré-piquées afin qu’elles rendent l’excédent de graisse) et roties sans ajout de graisse, sous forme de jambon blanc minimum 4 fois par semaine ainsi que de côtes ou rôti d’échine ou filet mignon. Depuis de longues années il ne savait plus ce que c’était une crise ! Il ya 15 jours réapparition ! La seule raison : du bourgogne bien que rouge consommé sur une semaine à raison d’un verre par jour. C’est parce que ma santé réclame des anti-oxydants (polyphénols présents dans le cépage « Pinot Noir) que j’en ai mis sur la table et que mon mari a consommé dans la même proportion que moi ! A signaler que le Dissolvurol n’est plus remboursé depuis 2 ou 3 ans et que selon les pharmacies il peut y avoir de 15 à 35 centimes de différence … il faut 4 flacons par mois. Avis aux « Amateurs »………….

  91. chantal :
    11 mars 2010

    mon mari vient de savoir qu’il avait de la goutte pourtant il ne boit pas d’alcool mais il a de la spondiliartryte ankylosante est ce que ça peut venr de sa maladie merci

  92. Rija Lala*irina :
    7 février 2010

    Très instructif et « very helpfull » comme disent les anglophones. Le traitement de fonds est très clair ainsi que celui de la grise aïgue. Pour mieux réguler une hygiène de vie efficace, j’aimerais seulement savoir la place des exercices physiques comme le sport dans le traitement de fonds, c’est-à-dire en dehors des crises aigues. Est-ce indiqué ou non ? En effet, je penses que la sédentarité est un facteur d’exposition aux facteurs de risque comme l’obésité et l’alcoolisme.

  93. Francis :
    4 février 2010

    Bonsoir à vous. moi je suis un jeune de 24 ans manifestant depuis 2 ans des crises de goute mais ce à cause de ma Glycogénose de type 1. Eh bien le régime adéquat est comme mentionné ci dessus des repas hipocalorifiques, tout en maintenant le zyloric comme medicament de base car je pense que ce medicament est à vie pour diminuer le taux d’acide urique dans le sang, boire 2 à3l d’eau par jour, éviter les pissons gras, tels le maquereau,sardines, les fruits de mer, les légumineuses et les repas trop épicés.
    Bonne Guérison à tous. nb: éviiter les activités physiques telles la marche.

  94. jean bernard :
    29 janvier 2010

    j’ai un orteil enflé et le pied glacé que faire? merci

  95. carinebithe :
    28 janvier 2010

    je suis une jeune fille de29ans ça fait 13ans de cela que je souffre de la goutte , j’ai comme traitement preventive les ziloric.
    mon souhait que je trouve un traitement qui va , vraiment me retablir.
    cette maladie m’a donné des malformations des mains et des pieds,aider
    moi a mon sortir je vous emprie.
    je suis demunie, et orpheline de père et de mère.
    mon numero de tel:6*0.35.92 brazzaville

  96. Mohamed :
    25 janvier 2010

    Bonjour !
    En ce qui concerne l’eau ( les deux litres à boire par jour ), est ce-qu’on peut utiliser l’eau potable ou l’eau minérale. l’eau Vichy qui se trouve pas partout est-ce nécessaire n’est pas remplaçable par un autre liquide ??

    Est-ce qu’il y a une règle à suivre concernant la pratique du Sport pour le porteur de la Goutte ?
    Combien de fois par semaines ?
    la durée de la séance sportive ?
    comment pratiquer cette séance ?

    Puisque l’orteuil droit du pied est le plus touché ainsi que la cheville, quels sont vos conseils pour les chaussures à porter par le malade de la Goutte ??

    Merci à ceux qui vont répondre à ces questions, en mon nom et en celui de tous les malades intéressés !!

  97. michel :
    21 janvier 2010

    j’ai 66 ans et j’ai la goutte depuis l’age de 25 ans,elle s’est maifesté par des crises au gros orteil droit et de plus en plus fréquement,sur ordonnance médicale j’ai pris du colchimax,du zyloric 300 et des anti-inflammatoires pendant plusieurs dizaine d’années résultat j’ai fait plusieurs epathites médicameteuses aux ains la dernière remontant à 4 ans et étant hospitalisé pour une polyartryte goutteuse sévère des deux pieds et d’un genoux;j’ai été placé sous morphine et biprofénid,le résultat ne s’est pas fait attendre,toutes mes enzimes epat. ont été multipliées par 8,avec plaquettes à 40-50 000,je suis suivi sérieusement par le chr de tours par un suivi biologique et un traitement au long cours (1colchimax le soir et un zyloric 100 le midi)et tout va pour le mieux ;mes globules sont toujours en dessous des normes comme les plaquettes à80-90 000 les enzymes epat. sont presques normales.je n’ai plus de crise de goutte et pourtant,apré une chutte de vélo dimanche sur le verglas et des petits bobos sur le coté droit,mardi soir après avoir fait quand meme 100bornes à vélo dans la journée,la goutte s’est rappelée à moi,alors qu’elle me laissait bien tranquille et faire mes entrainements soit 100 kms 4 fois par semaine;j’ai simplement augmenté la dose de colchimax 3 et de la glace sur mon genou aujourdh’ui je vais mieux et j’attendrai quelques jours pour le plaisir;autre chose pour conclure je suis interdi d’anti-infla. d’urycosime de cortisone etc….donc il faut gérer ,alors à tous les gouteux COUTAGE ET FAITE DU SPORT SI VOUS POUVEZ……….

  98. mimoun :
    19 janvier 2010

    ben ss medecin dentiste,depuis 5 ans ,je soufre de ce probleme de goutte,avec des crises reppetteés,au moment de crise je prends la colchicine,zyloric,ains(difal 75mg,injectable pour pouvoir marcher et travailler

  99. Anonyme :
    22 décembre 2009

    MERCI ? popur tout ces conseils , bonne continuation

  100. Martial :
    17 décembre 2009

    j’ai 70 ans .
    depuis la quarantaine je souffre de la goutte .
    Apres avoir subit tout les traitements et leurs inconvénients :
    colchicine= diarrhées , je me soigne maintenant en HOMEOPATHIE
    et ça marche !!!
    des que je sent venir la crise je prend 3 ou 4 fois par jour : COLCHICUM
    AUTUMNALE en 5 CH je bois de l’eau bicarbonnatéé en quantité et de la tisane de REINE DES Prés et en plus ça ne coute rien !!

  101. Augustin de RDC Congo L shi :
    17 décembre 2009

    Agé de 42 ans ,4 mois de prise en continue de la colchicine et ziloric je sens toujours la présence d un corps etranger dans les articulations du gros orteil de mon pied gauche et ca me fait mal quand je marche avec les souliers fermés

  102. Philippe :
    11 décembre 2009

    J’ai 52 ans et je fais des crises de goutte depuis deux ans; Tout à commencer par une super collique néphrétique qui a duré 1 semaine puis plus rien pendant 5 ans. Je n’ai pas pris Allopurinol régulièrement mais depuis quelques mois j’y suis obligé et lors des crises aigues je complète avec la Colchichine 3,2,1 (pour ma part Colchimax donne moins de résultats que la Colchichine pure). Je suis un régime sur tous les aliments listés dans les divers régimes, mais je m’accorde quelques écarts en faisant attention à ne pas multiplier les aliments. C’est champagne ou crustacés, chocolat ou foie gras, etc…. Je bois beaucoup et je fais une activité physique régulière (je pèse 77kg pour 1m78). J’ai quelques déformation des articulations car j’ai aussi de l’arthrite. Je me suis rendu compte également que j’ai un peu plus de tension qu’avant, peut être un facteur supplémentaire, à surveiller aussi. Il faut dire que j’avais arrêter de faire du sport quelques temps.
    Donc régime alimentaire + activité physique (marche, vélos) régulière + traitement pnctuel ou de fond selon les cas.
    Bien à vous et bon rétablissement.

  103. thierry :
    27 novembre 2009

    j’ai 38 ans je fais des crises de gouttes depuis l’age de 30 ans,on a jamais ententu parler de goutte auparavent dans ma famille je ne sait pas d’ou cela provient.
    Par contre l’annèe avant ma premiere crise j’ai subit une opèration des ligaments croisè avec morphine et anti inflamatoire et j’ai perdu mon beau frère de 30 ans écraser par une voiture en travaillant .
    penser vous que tous cela aurait un lien ?

  104. omar :
    23 novembre 2009

    merci pour l’article concernant le traitement de goutte.j ai 44 ans et ca fait 10 ans que j ai la goutte qui se manifeste deux à trois fois par anspar des crises par fois aigues ,à ce moment meme j’ai une crise,mais je vais suivre vos conseils sités dans l’article.

  105. Rita :
    2 novembre 2009

    bonjour, mon medecin m a prescrit de alopirunol et quand j ai consulté vos pages ca m a tres bien éclairé sur mes symptomes de la goutte, j ai mal aux pieds et orteils depuis 5 ans sans jamais savoir ce que c était. merci

  106. daniel :
    2 novembre 2009

    je pveut le traitement degoutte

  107. m. jean pierre :
    19 octobre 2009

    j ‘ ai des crises de goutte plus d’une fois dans la semaine, aux coudes, aux genoux, aux doigts et meme au niveau des clavicules. Dans ces derniers jours, je constate que ça devient chronique. Que dois je faire? je ne mange presque plus rien, sinon prendre du lait et de l’eau. Aidez moi.

  108. patrice :
    6 septembre 2009

    voila je voudrais m’adresser avec beaucoup de retard à jean-pierre qui comme moi fais du bad et du tennis, la crise est arrivée mardi 01/09 suite
    à un essayage de chaussures un peu etroites, le matin douleur tres modérée et le soir j’ai fait 2 heures de bad et là ayayay caramba! j’avais
    envie de m’arracher l’orteil gauche. deux jours aprés je vais voir mon médecin qui m’annonce une crise de goutte’,quoi j’ai attrapé une maladie honteuse? je plaisante bien sur car on parle tout le temps d’abus d’alcool dans ce cas là. en fait cela viendrait d’une alimentation trop riche et bien sur de boissons alcoolisées en accompagnement.pour ma part j’ai 57 ans
    je mesure 1,75 mais je pèse 86kg ( cherchez l’erreur) depuis 3mois en
    plus du bad je fais pas mal de montagne et de vélo mais je n’ai perdu que 2kg car on prend forcément du muscle.en fait on perd au niveau de la ceinture.donc mon médecin m’a fait faire des prises de sang et je n’aurais
    les résultats que dans quelques jours; c’est bien la première fois que j’ai envie d’etre recalé à des examens!
    donc jean-pierre si tu lis ces lignes merci de bien vouloir me dire si depuis le mois de mars tout vas bien pour toi et merci à tous pour vos témoignages dont certains m’ont fait cmprendre que c’ètait une maladie à ne pas prendre à la légére CIAO A TOUS

  109. aziz :
    5 septembre 2009

    bonjour j’ai 49 ans et j’ai une crise de goutte 2 a 3 fois par an mais la derniere dure depuis 15 jours et j’ai toujours des douleurs est ce normal

  110. benabdallah :
    28 juillet 2009

    salam, mon medecin specialiste m’a confirmé que j’ai la goutte , je suis sous regime et je prend de l’allopurinol a 300mg depuis presque une année , jusqu’a maintenant s’est normal , mon probleme c’est la douleur que je ressent au niveau de l’articulation du gros orteille et qui ne me quitte jamais avec bien sur des intensités differentes , alors que je me suis abitué a trop marché et jouer des matches d’amateurs de foutball et de handball , je me sens handicapé , j’ai une famille a nourir , conseiller moi que dois-je faire , Merci.

  111. mustapha du maroc :
    12 juillet 2009

    bonjour,
    j’ai eu une crise de goutte cela fais 1mois et demi comme c’est nouveau et que je n’ai que 30 ans et malgré que j’avais tres tres mal au pied je n’ai pas pensé a la goutte je suis parti voir un traumatho, logique non , apres diagnostiques et analyses il m’a prescrit de la colchicine 1 mg que je n’ai pas pris parceque j’allais mieux 2 jours apres avec les anti-inflamatoires bref avant hier j’ai senti une douleure similaire a la 1er fois donc j’ai pris la colchcine mais j’ai eu la diarhée de ma vie cela fais 2 jours . j’ai pris smecta ;bedilix;spasfon;apaside; et meme du carbosilane car mon ventre garguouille et nada ça va pas . aider moi merci d’avance merci de m’envoyer un mail :mumus1979@hotmail.com

  112. samia :
    28 juin 2009

    j’ai très mal je n’ai pratiquement pas dormis je n’arrive même pas à mettre mon pièd parterre

  113. yvan :
    20 juin 2009

    je trouve ses explications claires et précises .
    rapport ,bien structuré et élaboré suivant l’avancement du traitement.
    je sius très satisfait de votre article

  114. Gael :
    1 juin 2009

    Ce médicament est en vente en pharmacie il me semble…

    « Adenuric® (febuxostat) obtient l’autorisation de mise sur le marché dans l’Union Européenne Adenuric® représente la première avancée majeure du traitement de l’hyperuricémie chronique dans les cas de goutte depuis plus de 40 ans
    Date : 5 mai 2008
    Lieu : France »

    « L’Agence Européenne du Médicament (EMEA) valide le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché du
    febuxostat dans l’Union EuropéenneCommuniqué de presse – Paris (France), le 3 octobre 2006 »

    « Adenuric® sera indiqué pour le traitement de l’hyperuricémie chronique dans le cas où un dépôt d’urate s’est déjà produit (incluant des antécédents, ou la présence de tophus et/ou d’arthrite goutteuse). »

  115. RENE :
    1 juin 2009

    OU PEUT ON TROUVER DU FEBUXOTAT? Merci infiniment

  116. luc :
    25 mai 2009

    pour les cientifiques du monde ;faut ‘il se retourners vers les laboroitoires de la male boufe ;ou pour les chercheure de la guerisson de la population; ou poure les cherseures des intérés ; mondes du fric ,je pense que dans se monde; quon vie il y a des chercheure ;con trouver la solution ,met cela on les hiniore ses domages pour la planete ,mesage personelle je vous dit on nez tous egaux devent la malidi bon courage a tous

  117. christiane :
    16 mai 2009

    depuisdiabetique depuis 28ans (j’en ai 65) j’ai ma 1ere crise de goute au pied gauche depuis mardi je ne savais pas ce que c’etait, ai ete voir le medecin que vendredi…..cela proviendrai de prise de medicaments prolonges et trops fort. prise de sang et suppression tout doucement de certain medicament. pour se remonter le moral et ne pas faiblir……se dire qu’il y a plus grave que soit, et tiens le coup…………c’est ma politique……….

  118. Jean-louis :
    5 avril 2009

    Merci pour votre aide

  119. jean-pierre :
    30 mars 2009

    bonsoir
    peut -on déclancher une crise de goutte en faisant du sport .
    en l’occurence en jouant au badminton et au tennis ?
    Si vous avez un tuyau merci par avance .
    J’ai mon orteil gauche très douloureux

  120. pierre-jean :
    19 mars 2009

    mon père était gouteux et ses crises l’immobilisaient .il était encore jeune quand la maladie l’a frappé .j’ai hérité après la retraite de ce fardeau à raison d’une crise par an environ avant le printemps .la colchicine m’avait aidé ,alors cette année j’en ai repris .j’avais oublié la posologie et, pour enrayer le mal ,ai ingurgité 2 comprimés 3 , fois par jour le premier jour,5 le deuxieme et 4 les deux jours suivant …resultat j’ai failli crever car colch**** est réputé comme un médicament toxique vendu en pharmacie pris a ces doses alors attention relisez la notice et ne faites pas comme moi ,si vous ne voulez pas aller 5 fois par nuit aux toilettes avec des crampes gratuites PRUDENCE !

  121. smail :
    9 mars 2009

    bonjour .en me réveillant un matin je me retrouve avec une rougeur au gros orteil gauche douleur modérée. mais le soir j’ai pas ferme l’œil douleurs insupportables l’orteil immobile est ce forcement la goutte

  122. dominique :
    4 mars 2009

    bonjour , moi j’ai eu ma premiere crise de goute a 18 ans , j’ai vue mon medecin ,il ma fait faire le regime adequoit et fait prendre du ziloric pendant 1 ans ,j ai refait une ou deux petite crise depuis et rien pendans 5 ans , mais la j ai 35 ans et je vient de replonger dans une crise tres intanse a l’orteil gauche ,alors mon toubib ma mit sous COLCHIMAX et INDOCID 25 pendant 15 jours ,alors maintenant c repos pendant 15 jours et regime stricte;

  123. patrice :
    8 février 2009

    peut on avoir une crise de goutte à 24ans?

  124. Claude :
    21 janvier 2009

    Bonjour a tous j’ai, pour Pierre et les autres c’est quoi respecter scrupuleusement son traitement
    Un médecin me dit de prendre Colchimax 3,2,2 puis 1comprimé pendant la crise de goutte, et de continuer pendant 1 semaine, puis de faire un recouvrement avec Alopurinol pendant 1 semaine et de respecter 1 cachet de 300mg de Alopurinol par jour a vie .En cas de crise il me dit d’arrêter Alopurinol ? .Et de redémarrer le traitement Cochimax de base et de reprendre le même rythme de fond
    Un autre médecin me dit, que si la crise revient , pendant cette crise il ne faut pas arrêter Alopurinol ? et prendre le traitement Colchimax en parallèle
    la notice médicale de Alopurinol indique de ne pas le prendre en cas de crise ??
    Je profite de mon arrêt de travail,pour vous écrire ,c’est ma quatrième crise depuis le mois d’août , de l’orteille gauche en écoutant toujours le premier médecin

  125. Pierre :
    8 janvier 2009

    Bonjour à vous tous. et bonne année 2009 avec beaucoup de santé SURTOUT !!!
    Je viens de découvrir le site, et j’en suis ravi. J’ai un problème de goutte depuis plus de 20 ans maintenant , que j’ai pris au début à la légère malgrés plusieurs crises de goutte aigues et coliques néphrétiques.
    Mais il ya 10 ANS j’ai fait un « Bloquage des reins » je ne pouvais plus faire pipi et cela m’a pris 2 JOURS AVANT DE ME RENDRE COMPTE QUE QUELQUE CHOSE N’ALLAIT PAS. Hospitalisé d’urgence, j’ai fait un Oedème pulmonaire je n’arrivais plus à respirer. J’ai passé 10 jours en clinique ou l’on m’a « nettoyé  » les deux reins qui etaient pleins de cristaux d’acide urique ce qui les avaient bouchés. Je suis maintenant scrupuleusement mon traitement et je fais attention a ce que je mange, avec parfois quelques entorses. Les crises de goutte ont disparu. Quelques raideurs parfois dans certaines articulations. Je veux surtout attirer l’attention de chacun. La goutte c’est grave. Il faut la prendre très au sérieux !!!
    Bon courage à tous !!!
    Pierre M. Marrakech MAROC-le 08 janvier 2009

  126. leila :
    6 janvier 2009

    Voila j’ai 39 ans et je me suis reveilée le dimanche 4.1.09 avec une douleure au pied gauche et le lendemain le pied droit aussi et beaucoup de peine a me deplacer ou a rester debout aujourdhui mardi rdv chez le medecin et je suis sur que c’est une crise de goutte. j’espère ue je me trempe.

  127. abdelghani :
    3 janvier 2009

    Merci de votre aide .Est ce que vous voulez bien nous donner un regime correcte matin midi soir.Les legumes et fruits pauvre on purine par detalle. bien à vous casa blanca MAROC le 03.01.2009

  128. nicole :
    4 décembre 2008

    voila j ai 66 ans et j ai une crise aigue au gros orteil droit je suis allez a hospital car la crise et arrive en pleine nuit je n est que des comprimer contre la douleur car je ne peu pas prendre des anti-inflammatoires car ca me provoque de tres fortes douleure a l estomac je pesse 99kg800 pour un 1m65 alors je fait regime sur regime et sa marche pas beaucoup je vois mon medecin lundi et je verais ce qu il va dire autrement je pense me diriger ver un docteur pour les douleur articulaire a domartin les toul en moselle ils son tres bon a ma place que feriez vous merci de vos conseil nicole

  129. Jean Pierre :
    14 novembre 2008

    Un rhumatologue reputé m’a prescrit 3 comprimés de colchicine/jour pendant 3 mois. J’ai tenu cette posologie pendant 3 semaines, j’étais complètement laminé, diarrhée à gogo, faiblesse généralisée, perte d’appétit. En outre, comme il m’avait prescrit une cuillérée à café du bicarbonate de soude dans 2 litres d’eau, alors que j’étais hypertendu, je devenais une loque. J’ai arrêté ce traitement.
    Jeviens de reprendre (1mois après) avec colchicine mais est ce que à la disparition des douleurs, devrais je prendre de l’allopurinol 1 mois 1 comprimé à 100 mg/jr, 1 mois à 200 mg/jr et 1 troisième mois 1 comprimé à 300 mg/jr ?

  130. Ghani :
    31 octobre 2008

    Vraiment intéressant ! ce n’est que maintenant que j’ai compris – grâce aux commentaires ci-dessus…qu’il ne fallait pas mélanger n’importe comment la COLCHICINE avec ZYLORIC allopurinol !!!!!
    le traitement est assez long et IL FAUT TOUJOURS SUIVRE LE TRAITEMENT MEDICAL PRESCRIT et, surtout, ne JAMAIS l’arrêter de sa propre initiative dès qu’on se sent mieux! Je l’ai fait et j’ai récolté plusieurs crises de goutte aigüe…dont je viens de comprendre l’origine! Merci donc aux lecteurs!

  131. Charles :
    18 septembre 2008

    Je fais une crise aigüe, à n’importe quel endroit du pied droit, tous les 3 mois alors que je prend allopurinol 300 tous les jours. Je mange modérément et pas spécialement gras mais je bois un peu d’appéro régulièrement. J’ai 60 ans et 79 kg sur ma carcasse de 1,83 m. Ou est l’erreur ? Dernier point mon père avait de la goutte.

  132. hajar :
    11 septembre 2008

    dans ces dernier annes; mon pere a des crises de la goutte une fois par anne depuis 8ans; d’abord il a 45ans ;il a des inflamations des muscles ;et il peut pas marcher .que dois il faire? quelle regime? merci

  133. rudy :
    31 août 2008

    alors pour toi alain il faut absolument que tu arrete de prendre du zyloric car quand tu as une crise de goutte et que tu prends du zyloric alors a ce moment tu dois recommencer le traitement avec de la colchicineet ce pendant au moins 2 mois sans avoir de crise et seulement apres tu reprendras du zyloric

  134. rudy :
    31 août 2008

    et bien bonjour niry , je crois qu’on est exactement dans le meme cas , ce qu’il te faut c’est beaucoup de courage , car moi je n’arrive pas tres bien a tenir les regimes anti goutte et c’est pour ca que je n’arrive pas a me soigner , pourtant je vais devoir faire des efforts , car je sais exactement ce que je dois faire c’est ca le pire.
    tu dois absolument arreter de manger tous les crustaces et poissons (obligatoire)les choux et les asperges tres important et surtout l’alcool.
    il faut que tu boives 2 l d’eau (vittel ou evian) et 1 demi l d’eau de vichy, alors prendre de la colchicine pendant au moins 3 a 4 mois et ce tous les jours a raison de 1 par jour et apres tu diminues et tu n’en prends plus que 1 demi et ce pendant 1 mois ou deux en respectant absolument le regime anti goutte ; des que tu ressent une douleurs dans les articulations tu prends directement un anti inflamatoire (mobic ou feldene) apres ce traitement tu dois prendre (zyloric mais tres cher prends alors de l’allopurinol.
    fais tres bien attention tu dois continuer a prendre au moins pendant 15 jours de la colchicine en meme temps que l’alopurinol car on risque toujours de refaire une crise a cause du changement de medicament et normalement fini les crises de gouttes et ce pour toujours.
    ah oui pour les topphus tu sais les faire enlever et ce des que ca commence a te gener.voila moi apartir de demain je commence ce traitement et j’espere que ca va marcher parce que raz le bol de ces crises de gouttes ca me ruine la vie

  135. niry :
    24 août 2008

    j’ai 35 ans et j’ai une crise de goutte de 2 fois par mois depuis 1 an.
    J’ai des tophus sur les deux coudes.
    1,75m pour 80kg

    Que dois-je faire??Quelle régime??

  136. alain :
    31 juillet 2008

    voila j ai 49 ANS et depuis 1 ANS je suis a une fréquence de deux crise de gouttes par mois je suis sous zyloric 200 et j ai un tophus au gros orteil qui m ‘ennui pour me chausser, je suis au regime en permanence je pese 71 kg POUR 1m80 que dois JE faire ?

Articles relatifs

Article : Le traitement de la goutte
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : mai
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Goutte.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.