Informations sur la drogue amphétamine – métamphétamine

photo et image de la drogue amphétamine

L’amphétamine est une drogue, un produit de synthèse qui agit essentiellement comme un stimulant du système nerveux central.
Les effets sont dûs à l’augmentation de la libération de dopamine dans le cerveau. Les amphétamines ont été originalement prescrites lors de régimes en traitement de l’obésité.

Il a fallu plusieurs années avant de découvrir que leur usage répété menait à une sérieuse dépendance et à des désordres émotionnels.
En général, le terme amphétamines désigne un groupe de molécules dont les effets pharmacologiques sont apparentés.

La méthamphétamine est deux fois plus puissante que l’amphétamine et la MDMA est un hallucinogène communément appelé ecstasy.

La méthamphétamine est un stimulant qui fait partie d’un groupe de drogues chimiques plus connues dans le langage courant sous les noms de speed, crystal meth, crank, glass, chalk, ou bien ice.

Les dangers de l’amphétamine, la métamphétamine

Pour la femme enceinte, l’amphétamine traverse la barrière placentaire et cause de nombreux dégâts au foetus.
 Un affaiblissement physique, amaigrissement chez le consommateur.
 Acné importante
 Une décalcification des os
 Immunodépression
 Des insomnies
 Des troubles de l’humeur, comme par exemple une nervosité, irritabilité, anxiété, importante
 Des troubles psychiques, comme par exemple de la paranoïa
 Des troubles cardio-vasculaires (hypertension artérielle pulmonaire)
 Une véritable dépendance psychologique
 Des problèmes érectiles majeurs.

La consommation d’amphétamine entraîne des décès par overdose.

De nombreuses solutions existent pour maigrir, ne vous laissez pas tenter par cette drogue, votre santé est en jeu.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Amphetamines > Informations sur la drogue amphétamine – métamphétamine
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



17 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Mari :
    8 février 2009

    Bonjour, moi je vis presque l’enfer depuis 1 an … Mon mari donc nous sommes marié depuis bientôt 6 ans consomme du speed depuis 1 an,son comportement a changé du blanc au noir,il est devenu paranoïaque,agressif et même violent verbalement avec moi,je ne le reconnaît plus je passe mon temps a faire ses quatre volontés pour ne pas qu’il cri mais rien ne fonctionne,la police est venu au moins trois fois chez nous on a des enfants et il est en train de gâcher leur jeunesses…ils sont tromatiser de ca!!! Je doit maintenant le quitter avant que quelque chose de plus grave arrive , au autre je dit ne toucher jamais à cet cochonnerie elle gachera votre vie à jamais et surtout celle de ceux qui vous entour!

  2. alexandre :
    6 février 2009

    Pour tout ceux qui aurais besoin de se confier ou bien aimerais avoir des trucs pour arreter vous pouvez laisser votre email sa va me faire un immense plaisir de vs aidez ! :)

    ou bien si vs avez seulement des question je vs répondrez ^^

  3. Isabelle :
    4 février 2009

    Alors là…si j`avais su que tant de monde avait ce problème! Moi qui me croyais seule au monde! Et quand tu en parle à des spécialistes de la santé…ils te regarde comme si tu étais un extra-terrestre.

    Moi j`ai consommé du speed tous les jours durant 8 mois environ. J`étais rendu maigre comme un chico, je commençais à avoir de gros boutons sur mes belles fesses (très gênant disons!) et comme l`autre demoiselle plus haut, j`avais disons des odeurs corporelles féminines assez dégeulasse. J`avais l`impression que ce poison voulait sortir de mon corps par tous les orifices qu`il trouvait!

    Par contre, le retour à la réalité est très difficile. Je suis sobre totalement depuis 3 ans. J`ai pris 20 livres. Et ayant été boulimique durant mon adolescence, le fait d`avoir été dépendante du speed, de m`en être sevré, ben d`avoir scrapé mon cerveau, je souffre maintenant de boulimie! Je n`avais pas eu de crise depuis 10 ans. Je suis stable depuis quelques semaines car j`ai décidé de me faire faire un programme d`entraînement par un kinésiologue, de suivre les conseils régulier d`une nutritionniste…mais le processus est tellement lent que la tentation de retombé dans la facilité de la drogue est très fort. C`est comme retombé une gamine où tout paraît possible, aucune désillusion ne vient obscurir l`humeur, c`est comme entrer dansun monde magique et paisible.

    Sauf que la vie après est un cauchemar et c`est ce qui m`empêche d`en reprendre. J`avoue souffrir de problème d`humeur qui a de la difficulté à être au beau fixe. Mon quotidien me paraît souvent pénible malgré que je possède une attitude positive et optimiste.

    À tous ceux et celles qui ont ce problème, qu`il soit dépendant ou sevré ou en cours de l`être…bien je vous souhaite de trouver la force de vous en sortir. Regardez autour de vous car il y a souvent des gens qui nous tendent la main…mais que si on a les yeux fermé on ne peux pas les voir. L`intuition est également un bon guide qui nous permet de faire des découvertes merveilleuse et qui, une fois devenu une dépendance, procure presque les mêmes euphories que la consommation!

  4. Stéphaniexox :
    27 janvier 2009

    Moi, j’ai consommé du speed tous les jours pendant presque 2 ans. Oui c’est vrai que tu te sens invincible. Mais laisser moi vous parlez des effets négatifs à long terme:
    Pour moi ca été de la paranoia , je croyais que tout le monde m’haissais et que mon voisin m’espionnait. Je croyais etre la seule à savoir ce que le monde conplotait a mon sujet. Parano dans le tapis!
    Ensuite , j’avais plein de gros boutons dégueulases qui me sortait partout dans la figure , dans le dos, j’avais l’impression que de pu voulait sortir de mon corps par mes por de peau. Meme le liquide de ma nounoune sentais l’infection. Dégueu en sale!
    Je passais mon temps devant le miroir à essayer de m’enlever les boutons, mais la gale c’était plein d’infection.
    En-t-cas. Maintenant ca fait presque 1 ans que j’ai pas consommer de speed.J’ ai fait 3 thérapie interne et ca m’a fait beaucoup de bien. Je suis une fille qui aime etre mince et depuis que je ne consomme plus de speed j’ai pris 115 livres. Je capote ben raide! Je n’ai plus de motivation pour la vie en générale. Je ne fais que dormir et manger. L’enfer! Déprimer au coton et je fais de l’anxiété sévère. Je pense au speed tous les jours depuis que j’ai arreter. La seule solution en quel je crois aujourd’hui cé en les groupes NA Narcotiques Anonymes. Grace à eux je crois qu’un jour je serai bien et surtout heureuse dans la vie. :)

  5. angelique :
    21 janvier 2009

    toutes personnes est amené un jour ou l’autre a traverser une période de crise qui la confrote a la drogue autorisé ou non le meilleur reméde l’entourage il faut aider ses personnes merci pour vos témoignage qui ne me donne pas du tout l’envie déessayer

  6. Dani :
    7 janvier 2009

    Bonjour,jai lue vos message ,moi je suis inquiete ,mon frere prend de ces cochoneries depuis bientot 8 ans et il est deprimer des idées noire…pense au suicide que puije faire pour l’aidé??

  7. anonyme :
    11 décembre 2008

    au fait pour plus de precision voici la drogue en question et les effets qu elle produit depuis que j ai lu cet article je comprend mieux son comportement par moment j ai vraiement ete aveugle car elle ne sortait pas sans moi chaque jours mais apparament les effets peuvent durer plusieurs jours

    Amphétamine aux effets particulièrement intenses et prolongés, le Ya Ba est la drogue de synthèse la plus consommée en Asie. C’est aussi la plus dangereuse ! L’Europe semblait jusque-là préservée, mais peut-être plus pour longtemps : 450 000 « pilules thaï » viennent d’être saisies par la police suisse. Le Ya Ba fait partie de la famille des amphétamines. Son composant principal est la métamphétamine. La métamphétamine est déjà très largement répandue aux États-Unis, où, elle circule sous les noms de Crystal, Ice ou Crank. Dans ce pays, plusieurs centaines de décès sont attribuées à cette drogue chaque année (500 en 1997).

    Présentation. Cette « drogue qui rend fou » est disponible sous deux formes : la métamphétamine de base (cristaux), la plus dangereuse, qui peut être fumée avec une pipe à eau ; et le chlorhydrate de métamphétamine (sel) qui est gobé sous forme de comprimé.

    Effets. Cette drogue est consommée au même titre que le speed, pour son caractère ultra excitant et la stimulation prolongée qu’elle procure, ses effets pouvant durer plusieurs jours.

    Dangers. Le Ya Ba génère une hypertension artérielle et une augmentation du rythme cardiaque. Il expose les consommateurs aux risques d’accidents vasculaires, d’arrêt cardiaque, d’hyperthermie et de convulsions.
    Sur le plan psychique, cette drogue présente des risques durables : agressivité, perte de contrôle de soi, tendance à la violence paranoïaque, parfois même des attaques de panique et des hallucinations, pouvant conduire à des actes incontrôlés.

    D’autre part, la redescente est violente et particulièrement difficile à supporter. Elle provoque, entre autres, idées noires voire suicidaires, sentiment de persécution, paranoïa et léthargie : autant de symptômes qui poussent à reprendre du Ya Ba au gré d’une consommation répétée.

    Actuellement, tout indique que la consommation de cette nouvelle drogue est rare en France. Pourtant, il y a un risque évident qu’elle s’introduise dans les milieux festifs, vendue comme de l’ecstasy, ou en tant que « Ya Ba »…

    Les dangers de l’amphétamine, la métamphétamine
    Pour la femme enceinte, l’amphétamine traverse la barrière placentaire et cause de nombreux dégâts au foetus.
    Un affaiblissement physique, amaigrissement chez le consommateur.
    Acné importante
    Une décalcification des os
    Immunodépression
    Des insomnies
    Des troubles de l’humeur, comme par exemple une nervosité, irritabilité, anxiété, importante
    Des troubles psychiques, comme par exemple de la paranoïa
    Des troubles cardio-vasculaires (hypertension artérielle pulmonaire)
    Une véritable dépendance psychologique

    y a t il quelque chose a faire?

  8. anonyme :
    11 décembre 2008

    je suis avec ma copine depuis un an et je vient de m apercevoir qu elle est accro a une forme de une methenphetamine tres puissante elle m a dit vouloir aretter mais ca n a pas l air tres simple
    je ne vit pas en france je ne peut donc pas l amener ds une clinique specialise et je ne sait pas si elle voudra y aller si il y en a dans notre pays de residence
    que puis je faire ?
    devons nous nous separer? car j ai l impression que ca lui a cause quelques problemes d argent (multiples coups de telephone puis elle decide d eteindre son portable suivis d apel sur ligne fixe, je decroche mais la femme au tel ne parle ni francais ni anglais et je ne parle pas assez bien la langue locale pour comprendre ce qu elle veut)

  9. Etienne :
    12 août 2008

    J’ai commencé à consommer du speed en 2006. J’avais une vie équilibrée et une bonne situation. Sur le coup cette drogue m’a donné le feeling d’être
    Superman et d’avoir de l’énergie à revendre mais voilà son piège. Aujourd’hui, j’ai accepté de ne pas être un Superman mais simplement un
    homme qui a besoin de sommeil et de repos pour être en forme.

  10. melanie :
    8 juillet 2008

    jaimerai obtenir des informations sur le speed , pour savoir combien de temps ca reste dans le corps .. les effet pour une grossese .. combien de temps doit ton arreter de consommer avant davoir un enfant .. jutilise regulierement et ce depuis plus de 5 ans .. pour me donner de l énergie et ma santer moral se porte tres bien .. j ai un enfant de 6 ans et un mari tres bien mais nous voulons un autre enfant alors je veut savoir que fair .. merci a l avance !!

  11. Valérie :
    15 juin 2008

    J’ai pris pendant 10 ans des extas, du speed, cannabis, coke uniquement le week end. Quelles sont vraiment les conséquences sur ma santé ? Fais-je toujours rester en dépression ? Merci.

  12. celina :
    13 juin 2008

    le speed n’est pas la solution aux regimes j en ai fais l’ expérience car qd tu arretes tu manges plus et tu reprends plus

  13. Stéphanie :
    15 mars 2008

    Je consomme du speed depuis un an environ. Je suis atteinte d’une maladie appellée Syndrome de Mioclonie. Je n’en sais pas plus sur cette maladie.
    Ma consommation est due à une extrème fatigue,liée à une douleur chronique et aigue.
    Bref,je vis dans la douleur depuis des années et je n’ai trouvé comme meilleurs et moins cher remède le SPEED!!!
    J’en ai honte et les médecins qui me suivent depuis plus d’un an,le savent et ne réagissent pas!
    Que dois-je penser et faire???

  14. 21 février 2008

    En réponse à milie :

    Oui cette drogue affecte le physique de la personne.

  15. milie :
    18 février 2008

    est ce que le speed ( amphetamine ) a longt terme affecte le physique

  16. 17 décembre 2007

    Vous êtes libre de poser vos questions et vos remarques ici sur l’amphétamine, et la ou les drogue(s).

    Les commentaires de ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en aucun cas le site Danger-Sante.org.

    Gael – http://www.Danger-Sante.org

Les commentaires sont fermés.

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 

Articles relatifs

  • Il n'existe pas d'articles relatifs pour le moment.

Article : Informations sur la drogue amphétamine – métamphétamine
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 17
Mois de publication : décembre
Année de publication : 2007
Retour à la catégorie : Amphetamines.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.