La mémoire de l’eau

La structure de l’eau : quelle eau boire
Si nous sommes composés à 65% d’eau qui est l’équivalence des océans sur Terre, l’eau partage avec nous une autre particularité, l’oxygène.
C’est le français Lavoisier qui découvrit la structure de l’eau dont il en dit en 1783 « L’eau n’est pas une substance simple […].
Elle est susceptible de décomposition et de recomposition ». Il la désigne comme un élément dont la simplicité moléculaire H2O ne la rend pas moins mystérieuse.
Elle est l’un des seuls éléments à être présente sous trois formes, solides, liquides, gazeux. Et n’oublions pas qu’elle possède une autre particularité que peu d’autres liquides n’ont pas : l’eau augmente sa masse lorsqu’elle passe sous son état solide. Voilà pourquoi une bouteille d’eau explose au congélateur. Cela vient de sa structure.
L’eau est donc un élément flexible et mobile dont les atomes d’hydrogène et d’oxygène communiquent, s’accrochent, se confondent et s’apprivoisent. Une eau pure prendra la forme d’un hexagone comme les flocons de neige qui nous tombent dans la main. Une eau qui se trouve sous cette forme est influencée par les vibrations qui la traversent.
Ce sont les travaux de Masaru Emoto qui démontrent que l’eau réagit à l’intention (amour, haine, ignorance) que nous lui envoyons.
Elle est sensible à certaines musiques telles que Mozart, Beethoven et du Heavy Metal.
En la cristallisant, Masaru Emoto peut photographier la structure de l’eau en forme hexagonale, ou déformée, formant un paquet disharmonieux.

L'eau

Les cristaux peuvent avoir une esthétique différente, plus ou moins travaillée, cependant ils ont tous une forme hexagonale.
Si on parle de la mémoire de l’eau, il ne fait néanmoins pas la confondre avec une eau dite vivante. Une eau vivante est une eau que l’on trouve dans la nature sous sa forme de cascade, de torrent et de rivière. Le mouvement fait qu’elle est continuellement oxygénée, sa molécule d’oxygène est constamment renouvelée. L’eau respire (de façon imagée).
Voilà pourquoi une eau passée dans un vortex va être ré oxygéner et donc dite vivante.
Vous connaissez le vortex, vous l’avez tous observer dans votre baignoire lorsque vous videz l’eau du bain.
C’est ce tourbillon que l’on peut créer facilement à la maison avec deux bouteilles de préférence en verre.
A l’inverse une eau peut croupir, commencer à sentir mauvais et mourir lorsqu’elle est enfermée ou n’est pas en mouvement.
Vous avez déjà senti son odeur, observé sa couleur marron ou verte, voilà une eau morte. Et bien sur son aspect n’est pas dû à la seule présence de l’eau mais à ce qui se développe dans ses entrailles. Une eau en bouteille est tout aussi morte que celle de certains étangs. Cependant elle est pure. Donc on ne peut pas observer ce processus. Une eau morte est en soi une eau qui est moins hydratante pour notre corps qu’une eau vivante.
Le vivant porte sa propre énergie. La mort est en est dénuée. Ce n’est pas nouveau.
Cependant ce qui compte le plus est encore de boire. Et là encore, après l’eau vivante, il est intéressant de savoir quelle eau choisir. Les naturopathes conseillent une eau très peu minéralisée, c’est-à-dire avec un taux de résidus secs inférieurs à 150 mg/L. Trop de minéraux peuvent causer des problèmes de reins.

N’oublions pas que plus l’eau est légère ou peu minéralisée et plus elle sera bénéfique pour l’organisme, car le rôle de l’eau est avant tout d’apporter de l’hydratation aux cellules (de la peau, des os, des yeux, du cerveau, etc.) et transporter les toxines. Au quotidien il est bon de privilégier une eau neutre soit peu minéralisée.
Croyance ou non en la mémoire de l’eau, en une eau vivante ou morte, boire de l’eau nous préserve de bien des maux, migraines, constipations, crampes, un vieillissement prématuré de la peau et la mort dans le pire des cas. Il est donc important de boire entre 1,5L et 2,5L par jour. L’eau est notre source de vie.
Et vous l’avez compris une bonne hydratation est le premier allié santé.

Auteur : Laure Z.

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Actualités : prévention santé > La mémoire de l’eau
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Seulement un commentaire a été publié, ajoutez le vôtre :

  1. moi :
    17 mai 2017

    ramassi de bêtises et charlatanisme

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : La mémoire de l’eau
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 1
Mois de publication : mars
Année de publication : 2017
Retour à la catégorie : Actualités : prévention santé.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.