Le vin et le cancer : la controverse ?

« Un Ballon de bon vin au milieu de chaque repas protège du cancer et des maladies cardio-vasculaires »

 

La récente médiatisation par l’Institut national du Cancer (Inca) affirmant qu’un seul verre d’alcool augmente les risques de cancer est très contestable. Le Professeur Henri Joyeux, spécialiste des liens entre nutrition et cancer et auteur de Changer d’alimentation aux éditions François Xavier de Guibert, revient sur ce rapport.

Cette médiatisation confond:
– les consommateurs réguliers d’alcool forts (whisky, vodka, pernod-ricard, gin) qui augmentent incontestablement leurs risques de cancer de la bouche et de l’oesophage, surtout s’ils sont accompagnés du tabagisme à un paquet par jour…
– et les consommateurs réguliers de vin, à raison d’un ballon de vin entre la poire et le fromage qui au contraire ont des risques réduits, tant de cancer que de maladies cardio-vasculaires.
Confondre whisky, vin ou bière est une erreur scientifique grave.

La publication de l’Inca se base sur une méta-analyse réunissant 7000 enquêtes qualifiées de scientifiques. Quand on connaît la manière dont sont menées ces études auxquelles on fait dire ce que l’on veut on ne peut que douter de la valeur de cette dernière publication.
En plus des effets protecteurs du cancer, un Ballon de bon vin au milieu du repas a trois effets positifs pour la santé :
– il facilite la digestion
– il prévient les infections urinaires
– il prévient la constipation en permettant la contraction intestinale pour faciliter l’évacuation des déchets  »

Spécialiste des relations entre Nutrition et Cancer qu’il étudie depuis plus de 30 ans le Pr Henri Joyeux- chirurgien et cancérologue de la Faculté de Médecine de Montpellier a publié récemment pour une 6ème édition un ouvrage apportant toutes les preuves scientifiques permettant de réfuter les résultats présentés par l’Inca concernant la consommation de vin.
« Changez d’Alimentation -Prévention des maladies de civilisation : diabète, obésité, cancers et maladies auto-immunes, des rhumatismes à l’Alzheimer »
Les affirmations scientifiques du Pr Henri Joyeux rejoignent celles de ses éminents collègues : Serge Renaud, Christian Cabrol, Luc Letenneur.. qui après bien d’autres ont démontré que le verre de bon vin intégré à l’alimentation méditerranéenne est un facteur de santé et de longue vie.

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Actualités santé 2009 > Le vin et le cancer : la controverse ?
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Gael :
    20 juillet 2009

    Le vin et le cancer ne font pas bon ménage en effet…
    L’alcool en général !

  2. lise :
    19 juillet 2009

    j ai eu un cancer du sein et un limphone dans l aine ca fait 2 ans depuis je bois 3 itre de vin par fin de semaine est ce dangeureux

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Le vin et le cancer : la controverse ?
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 2
Mois de publication : février
Année de publication : 2009
Retour à la catégorie : Actualités santé 2009.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.