Les dangers, les effets du cannabis à long terme sur la santé

Fumer du cannabis sous forme de joints, de douilles,  régulièrement ou non, entraine des répercutions sur la santé à long terme.

Effets Cannabis Danger

Danger Cannabis Un phénomène amotivationnel (une réduction de l’ambition et de la motivation).

Danger Cannabis Endommage le poumon : le cannabis est nocif pour les poumons car il remplie les poumons de trois fois plus de goudron et de cinq fois plus de monoxyde de carbone qu’une cigarette. Le cannabis peut également causer des micro-coupures dans les poumons.

Danger Cannabis Risque de cancers de la cavité buccale, du pharynx, de la trachée et de l’oesophage.

Danger Cannabis Risque de développer des maladies des poumons.

Danger Cannabis La formation des spermatozoïdes des hommes et le cycle de menstruation des femmes peuvent être perturbés. Les effets sont cependant réversibles après l’arrêt du cannabis.

Danger Cannabis Phénomène de dépendance chez le consommateur.

La Fondation pour une Europe sans drogue (FDFE) informe le grand public que de récentes données scientifiques confirment que « cannabis et cannabinoides sont bien connus par les sommités en matière de recherche sur les cannabinoides, pour agir comme des immunodépresseurs » déclare le Dr Stuart Reece d’Australie. Et l’effet est d’autant plus sensible que la personne se trouve déjà en condition de santé non optimale. Cela conforte la FDFE à développer ses actions de prévention auprès du grand public et des enfants pour les protéger des fausses allégations qui circulent à propos de l’innocuité du cannabis et autres drogues, propagées par les « drug dealers » et les supporters de la légalisation des drogues.

Dans un récent rapport publié dans le Medical Journal of Australia (Mai 2008), l’auteur met aussi en étroite relation, dans des communautés aborigènes, des troubles du comportement ainsi que de hauts niveaux de suicide et de dépression suite à la consommation de cannabis.

Il est bon de rappeler d’une part que le taux de substance psychoactive, le cannabinol (THC), dans les nouvelles variétés de plantes s’est élevé de 5-6% jusqu’à 15 et 24 %, pouvant atteindre 30% pour de la résine et d’autre part, que le THC est capable de traverser la barrière placentaire chez la mère et de provoquer ultérieurement des anomalies nerveuses permanentes chez le bébé.

En Belgique, la question du cannabis retrouve toute son acuité avec le problème de la proximité frontalière des coffee shops des Pays-Bas. Cela a d’ailleurs motivé les bourgmestres des régions flamandes à organiser un sommet sur le cannabis en février 2009.

En Europe, des tentatives de dépénaliser la possession et la consommation du cannabis, telles la décision de 2004 du Labour Party anglais de déclassifier le cannabis a été un total échec : le nombre de personnes hospitalisées pour traitement est passé de 11 000 en 2004 à 16500 en 2007. Cela se retrouve aussi chez les enfants dont le nombre passe de 8000 en 2005 à plus de 9000 en 2007. Selon une récente décision (novembre 2008), , le cannabis sera à nouveau reclassé comme drogue illégale en Angleterre en 2009.

Il est donc urgent que de sérieuses informations préventives soient mises en œuvre pour protéger la santé et l’avenir de nos enfants.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Cannabis > Les dangers, les effets du cannabis à long terme sur la santé
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



  1. David :
    19 janvier 2009

    Mon témoignage:
    J’ai fortement consommé du cannabis et de l’alcool entre 16 et 20 ans (plusieures joints par jour, grosse soulées le w-e). Ceci m’a aspiré dans un période de dépression, de laquelle je suis sorti deux ans après heureusement.

    En ce qui concerne les effets à long terme du couple cannabis / alcool: Maintenant ça fait 5 ans que j’ai tout arrêté ( juste quelques verres de temps en temps), et il m’arrive régulièrement d’avoir des déficits de concentration et une mémoire qui laisse à désirer. Je reste persuadé qu’un lien avec mon passé de « fêtard » existe. Est-ce à cause de l’alcool? du cannabis uniquement? Probablement la combinaison des deux.

  2. L'homme aux chaussures trouées :
    14 janvier 2009

    Tout ce qui vas suivre viens de ma propre expérience vécu.
    J’ai 21 ans. Je fume du shit depuis l’âge de 16. J’ai commencé par quelques taffs, le week end, avec des amis. C’était trop marrant, on racontaient que des conneries, on faisaient que de la merde… plus le temps passait, plus je fumais, mais ça restait bon enfant, jusqu’au jour où j’ai acheté mon premier morceau à un pote de ma classe (tout petit, 5euros, de quoi faire 1 ou 2 joint). Par la suite ça a était l’engrenage de l’achat, les morceaux était de plus en plus gros (15, 20, 30euros jusqu’à des blocs de 100gr). Un jour j’ai eu l’idée de fumer un pétard avant de me coucher. Sur le moment très bonne idée(on s’endort en 10 sec et on fait des rèves de ouf), le problème c’est qu’à terme, le réveil devient de plus en plus difficile, et surtout, le cap de fumer tout seul est franchi. Puis on fume après les cours… Après le repas de midi… Pendant les poses… Le matin, sur le trajet de l’école ou du travail… Le matin dès le REVEIL… L’habitude de fumer s’installe, et c’est là où ça devient DANGEREUX. J’ai eu de pic de consommation pouvant aller jusqu’à 50gr (de shit) en moins d’une semaine (1gr = 2 ou 4 joint, varie en fonction du gonflement du matos, faites le calcul).
    Le shit ou la weed sont des drogues car ils apportent une dépendance. Certains disent que c’est le tabac qui rend cette dépendance. MOI je dis que c’est faux. Pour le prouver, faites le test, ne fumer que des clopes (et vous rendrez compte qu’il manque quelque chose), ne fumer que des purs de weed ((pas de shit, très mauvaise combustion, meme avec un bang, brulures intenses aux poumons) et vous verrez que le seul truc qui change, c’est que vous étes encore plus défoncé). Cette drogue (shit ou weed) détruit la motivation en général (on rève ça vie, on refait le monde. le problème c’est qu’on est alongé dans son canapé avec un splif à la main) amoindrit considérablement le mémoire immédiate, longue (ex: qu’es ce que je regard à la télé? alors que ça fait 5 sec que la pub viens de commencer, qu’es ce que je viens de manger? pourquoi je suis là? qu’es ce que j’ai fait les vacances dernière?… qui es tu? et j’en ai à la pelle). Des études montrent que les taux de goudron et de monoxyde de carbone(Co) sont bien supérieur à une simple cigarette (voir sur d’autres sites). D’autres montrent que le système immunitaire est affaiblit (pour ma part j’ai eu de la chance, je n’ai été que très rarement malade), par contre physiquement, changement radical. je suis passé de 75/80kg à 60kg. J’ai perdu près de 15kg en moins d’un an! en mangeant que des grecs, pizza, pots de glace 500ml, lot de 10 kinder bueno avalé en 1/2h, paquets de bonbons et tout un tas de conneries, que du diététique (on ne perd pas que du gras, on perd aussi beaucoup de muscles). je suis passé de 10h de sport par semaine à… 0 sec. Courir pour prendre le bus, trop la flemme, j’attend 10min le prochain en finissant mon bédo (meme si je suis très en retard). On fait en sorte que la journée passe le plus vite possible, en fumant des beuz (si c’est possible), en dormant ou en compensant en fumant 1 ou 2 paquet de clopes quand on a pas de quoi fumer. Quand on a pas d’argent, on trouve toujours le moyen de ce trouver de pilon (je vais chercher ta bouffe et tu me dépannes un joint, je te roule ton joint et tu m’en dépannes un ou dépanne moi, je te rendrai ça demain…), le pire c’est le crom (crédit), pour ma part le maximum de dette s’est élevé à plusieurs centaine d’euros, et j’ai eu de la chance de pas m’etre fait défoncé (je t’appelle demain, t’inquiète j’encaisse ma paye à la fin de la semaine et après on se capte ou carrément je laisse le gars en plan, je souligne que la dernière option est un très mauvaise idée). ce qui est écrit ci-dessus n’est qu’un reflet de tout ce que j’ai pu vivre à cause du shit. La consommation dépend de l’offre! (Essayez de fumer quand il n’y a rien). La demande accroit l’offre! La dépendance varie en fonction de la situation géographique, du milieu social, de l’éducation, de l’entourage, de la santé mental, de la personnalité, des médias, de la culture… plus tout un tas d’autres facteurs. La prévention apporte la connaissance du danger, mais aussi de l’interdit. La répression donne l’envie de braver l’interdit… La régulation n’est que de la poudre aux yeux car aucuns Hommes ne peut voir ou savoir, en tout temps et en tout lieu, ce qui ce passe (le seul capable de faire ça c’est dieu, si il existe, et meme dans ce cas là, à part nous regarder et dire « putain qu’es ce qu’il sont con » il ne fera pas grand chose). Nous sommes maitres de notre destin. Nous avons le pouvoir de régir notre propre vie. Nous possédons un outil formidable qui s’appelle le libre arbitre. Pour ce qui veuleunt fumer, tant pis, fumez… vous ne connaissez peut pas les risques mais vous devez sentir au fonds de vous même que ce n’est pas quelque chose de bénéfique pour vous, ou pour ce qui vous entour… Soit vous tomberez, soit vous vous relèverez! Ce que ce qui ne fume pas peuvent faire, c’est accompagner ce qui on eu le déclic, les aider dans leurs choix d’améliorer leurs vie, les soutenir et les réconforter. L’Homme est très loin d’être parfait, c’est dans ça nature. L’Homme a inventé la guerre, la pauvreté, la famine, l’indifférence… Mais il ne tient qu’à nous, de nous améliorer.

    Ca fait 14 jours que j’ai décidé d’arrêter de fumer. J’ai perdu une fille extraodinaire (VRAIMENT extraodinaire). Et c’est grace à elle si j’ai eu le déclic, la force d’ouvir les yeux, et de me rendre compte qui fallait que je change, radicalement. Je me bats contre près de 3ans de défonce intensive. Fumer était devenu pour moi une activité et c’est toute ma vie que je dois remettre en question. Le travail va être très long et surtout très dur, car ce n’est pas seulement mon mode de vie que je dois changer, c’est aussi mon mode de pensé et j’ai très peur qu’un jour je sois confronter à une situation qui me fasse replonger.

    Bonne chance à tout ce qui souhaiterons me suivre sur cette voie. Personne ne vous oblige, vous êtes maitre de votre propre vie…

  3. Patoffff :
    8 janvier 2009

    Pour ma aprt je croit qu’il ne faut pas dramatiser ! Dans la vie il y a et y auras toujours des choses qu’on ne peu contrôler, alors il faut s’y faire.
    Si je fume un join de temps en temps sa veut pas dire que je suis accro. Un fumer de cigarette est plus drogué que ça c’est certain ! Pourquoi? Et bien c’est pas compliqué il se lève le matin et la première chose qu’il fait c’est fumer une cigarette…après le dejeuner…ensuite à la pause…au diner et ainsi de suite pendant toute la journée et toutes les occasions!!!
    Règler votre problème pis laisser faire ceux des autres! Aidez vos proches soyez honnêtes la vie est tellement belle!

  4. Guillaume :
    8 janvier 2009

    C’est vrai que les drogues sont un problème et en bientôt 40 années d’interdiction de consommation et pourtant les consomations de drogue n’a cessé d’augmenter, la loi n’est peu être plus au goût du jour.

    C’est vrai que la légalisation sous contrôle des états ferai beaucoup de mal aux mafias, de plus cela permettrai un contrôle chez les ados qui ont (en tout cas en ce qui concerne la nicotine) un terrain addictif plus sensible.

    Concernant la prévention il est important qu’elle soit pragmatique et non angélique ou diabolique et comme pour l’alcool la prévention routière.

    Enfin cela permettrai de faire des études scientifiques sur la population ce qui en ce moment est très difficile voir impossible.

  5. olivier :
    7 janvier 2009

    Sa me fait toujour rire que des personne remettent en cause les effets d’une plantes cultiver et consomer par nos ancetre

    c’est come tout faut pas en abuzer  » a consomer avec moderation »

  6. militant :
    7 janvier 2009

    Bon alors, pour résumer ma pensée, je pense qu’il est urgent de légaliser le cannabis…

    Comment expliquer vous qu’en France, pays ultra répressif à ce niveau, ait un taux de jeunes de moins de 17 ans ayant déjà consommé du cannabis qui tourne aux alentours de plus de 50 % (selon l’OFDT), alors que ce taux tombe à environ 28 % aux Pays Bas, qui est l’un des (trop) rares pays à avoir toléré la vente, la possession et la consommation ?

    Pour Frank : si la fumée de cannabis que fume ton voisin te gène, va lui parler, et demande lui gentiment d’aller fumer son pétard dehors…

    Pour Simomarocain : « comment arrêter » ? Ben, c’est simple, tu n’achète plus rien et ne fume plus rien…(message d’un ancien fumeur d’herbe (moi) : on ne devient pas dépendant du cannabis, mais du tabac que l’on met dans les joints…).

    Voilà voilà, mon petit « coup de gueule » sur les conneries prohibitionnistes !

    (Et je précise que je suis pour la légalisation de TOUTES les drogues (avec un contrôle évident de la distribution, pour éviter que des gamins ne puissent avoir accès aux drogues (ils ont déjà accès beaucoup trop facilement à la drogue qui tue le plus de monde : l’alcool et le tabac…)), ce pour protéger la jeunesse (comme cité plus haut, avec un contrôle de la distribution (cf : à l’heure actuelle de la prohibition, les dealers se foutent de l’âge du consommateur), pour « tuer le trafic » (si c’est légalisé, les dealers n’auraient plus aucun « client-consommateur »), pour arrêter la stigmatisation et la marginalisation des consommateurs, pour une meilleure prévention (l’argent actuellement injecté dans la prohibition serait injecté dans la prévention),…

    (Et je précise, pour les futures phrases « oh, le sale drogué » que les seules drogues auxquelles je touche sont le tabac et l’alcool (une bière/jour), et que je suis absolument CONTRE la consommation de drogues, mais POUR une légalisation, pour un meilleur contrôle des produits…).

    ++

    (désolé pour le pavé, mais il faut remettre les choses en place de temps en temps)

    (Et si ça ne vous suffit pas, allez lire le Rapport Roquès sur la dangerosité des drogues, qui classifie le tabac, l’alcool et l’héroïne comme étant les 3 drogues les plus dangereuses, quand au cannabis, il se retrouve entre le thé et le café (cf : le rapport Roquès avait été demandé par le ministre de la santé Koucher sous l’ordre du premier ministre de l’époque (1998) du premier ministre Lionel Jospin, pour vous montrer que ce n’est pas un rapport « à la noix »).

    ++

  7. cécile :
    5 janvier 2009

    moi mon copain en fume 5, 6 voir plus de joint par jour… On veut un enfant j’aimerai qu’il arrête pr mettre nos meilleurs chances de notre côté mais rien y fait… Moi je fumais 1ou2 lattes ça n’a pas été dure d’arrêter… Mais lui m’avait promis mais il n’en est rien… Je confirme on en devient vraiment dépendant… Tout ceux qui fume veulent faire croire le contraire pour se donner bonne conscience… Merci…

  8. simomarocain :
    16 décembre 2008

    j’ai comencé à fumer des joints il y’a présque deux ans, je ne sait pas comment arété se poison qui me fait tuer jour apés jour,que puis-je faire???
    merci!!

  9. Pierre :
    27 novembre 2008

    AAArff qu’est-ce qu’il faut pas lire!!!
    On estime le taux moyen de THC contenue dans l’herbe actuellement autour de 8%. Et je vous rassure Sylvie, la marijuana à 2% de THC, c’est une bien belle légende!!
    Sensiblement, le taux de THC dans un pétard du 21eme siecle est le même que dans ces fameuses années 70.

    On n’hésite pas à l’avenir a se tourner vers des études scientifiques plutôt que vers les chiffres de la rumeur, et tout le monde s’en portera mieux!

  10. Sylvie :
    27 novembre 2008

    Je trouve que trop longtemps les gens ont cru que le cannabis n’était qu’une drogue « douce », et qu’il n’y avait aucun danger d’accoutumance, alors qu’il est clairement révélé que la dépendance à cette drogue est maintenant un fait établi. Nous n’avons qu’à observer une personne en sevrage, et leurs symptômes, ou plutôt comportement en diront très long sur ce sujet.
    Par contre, si nous comparons l’intensité de THC contenu dans cette plante, dans les années 1970 (qui était alors d’environ 2%, et qui est maintenant évalué entre 15 et 25 %), la différence est grande (d’ou provient donc cette croyance populaire que cette drogue est une drogue « douce »).
    Récemment, en Hollande, des sélections et manipulations génétiques ont permis d’obtenir des variétés très enrichies en produit psycho actif contenant de 20 à 40% de THC.
    Alors cessons de croire qu’il y a des « drogues » douces…une drogue EST une drogue!
    Merci

  11. mick :
    20 octobre 2008

    le cannabis semble ne pas être une bonne chose mais je constate que de plus en plus on assiste a un accroissement du nombre de consommateurs comme pouvez-vous expliquer se phénomène?
    Aussi j’aimerais savoir la durée de la THC dans l’organisme après l’arrêt de la consommation de cannabis?

  12. Frank :
    14 juin 2008

    Voilà…..mon voisin fume de l’herbe …..Je ne supporte pas l’odeur qui envahit mon appartement …..J’ai des migraines et des nausées …Que puiis-je faire …..?

  13. 26 novembre 2007

    Vous êtes libre de poser vos questions et vos remarques ici !

    Les commentaires de ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en aucun cas le site Danger-Sante.org.

    L’équipe de http://www.Danger-Sante.org

Articles relatifs

Article : Les dangers, les effets du cannabis à long terme sur la santé
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : novembre
Année de publication : 2007
Retour à la catégorie : Cannabis.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.