Médicaments en pharmacie sans ordonnance : un homme est mort.

Il faut savoir que 84% des pharmaciens français sont opposés à la vente de médicaments en libre accès dans les officines, d’après une étude Ipsos, à l’occasion du salon Pharmagora 2008.

 

Pour 55% des pharmaciens, cette mesure annoncée par le ministère de la Santé, et prévue pour mai prochain, serait « très mauvaise ».
D’après 7 pharmaciens interrogés sur 10, la mesure « ne sera pas efficace pour faire baisser les prix des médicaments ».

Des craintes sur les risques de comportements dangereux de la part des patients :

La première raison invoquée par la majorité de ceux qui hésitent ou refusent de créer cet espace, c’est le risque de comportements dangereux de la part des patients (52%). Cette justification arrive loin devant le manque de place dans la pharmacie (26%), le manque d’informations sur les modalités de la création de cette zone (12%) ou encore le manque d’intérêt de la part des clients (5%).

Dès mai 2008, 225 médicaments environs seront délivrés sans ordonnance devraient être vendues en libre-service devant le comptoir des pharmacies en France. Ces médicaments, d’usage courant, seront de l’aspirine, du paracétamol, du bicarbonate de sodium, mais aussi des substituts nicotiniques.

Aucun renforcement des notices n’est prévu pour l’instant afin d’aider le malade.

médicaments pharmacie pillules

Le gros danger des médicaments en libre service :

Si un médicament est pris à trop haute dose ou mal associés par des malades, certains médicaments sont susceptibles de provoquer de graves troubles de la santé : un homme vivant au Québec est mort.

Un québécois de 49ans est mort en Janvier 2008 après avoir pris des médicaments en vente libre contre la toux et le rhume.
L’homme aurait ingéré des doses deux fois plus fortes que la dose recommandée d’après son autopsie.


La combinaison des effets secondaires des trois molécules aurait altéré ses fonctions cardiaque et respiratoires avant de provoquer sa mort.

Le patient semblait ignorer les risques et les conséquences de l’association de ces médicaments.

Attention aux associations de plusieurs médicaments à forte dose :

Les substances qui ont causé la mort de cette homme sont les suivantes,

La guaïfénésine : substance présente dans Eucalyptine (un suppositoire pour enfants et adulte), le Nortussine (un sirop pour enfant), le Vicks 200mg/15ml (un sirop expectorant), etc.

Le dextrométhorphane : on retrouve cette substance dans l’Humex (médicament contre le rhume) par exemple.

La pseudoéphédrine/éphédrine : substance présente dans l’Actifed, Actifed Rhume, Actifed Duo, Céquinyl, Clarinase Repetabs, Dolirhume, Efryl Rhume, Humex, Nurofen Rhume, Sudafed, etc.

Une étude sur les effets secondaires des médicaments

Une étude américaine de décembre 2007 démontre qu’entre 2004 et 2005, 1500 enfants de moins de deux ans avaient du être hospitalisés en urgence suite à l’administration par leurs parents de médicaments contre la rhumer et/ou le rhume.

Une autre étude de la FDA, dénombre 123 décès d’enfants avec comme causes principales des encéphalopathies et des atteintes cardiaques, ces enfants avaient moins de six ans ayant pris ce type de médicaments.

Nos conseils :

Toujours bien lire la notice avant de prendre un médicament.
Parlez-en avec votre pharmacien ou votre médecin, un coup de téléphone peut suffir.
Evitez les « mélanges » de médicaments.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Médicaments > Médicaments en pharmacie sans ordonnance : un homme est mort.
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



7 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. benoit :
    13 juillet 2011

    si vous voulez tout savoir sur les effetes indesirables des medicaments , lisez le livre du dr sauveur Boukris , « ces medicaments qui nous rendent malades » aux editions du cherche midi
    tout est dit sur les faces cachées des medicaments
    bonne lecture

  2. Dominique :
    24 novembre 2010

    De toute manière,il peut y avoir aussi un bon usage et un mauvais usage(volontaire ou pas)de la prescription médicale
    il faut être réaliste.
    Si la plupart des patients s’informent pour faire attention à leur santé,d’autres,au contraire,chercheront à connaître les mélanges dangereux,parce que pour diverses raisons,ils ne veulent plus ou ils ne peuvent plus continuer à vivre en traînant leur pathologie.

  3. Mirabelle :
    6 juin 2010

    On ne dit pas combien de patients sont morts après avoir pris des médicaments donnés sur ordonnance…

  4. serge :
    30 juin 2008

    je suis contre les medicaments en libre service dans les pharmacies, seul les docteurs ont le droit de prescrire des medicaments, pharmacies et laboratoire pharmaceutiques se donnent la main pour ne pas perdre leur argent c’est ignomineux de voir ce genre de comportement en france

  5. 10 avril 2008

    La mortalité par accidents de l’automédication est bien connue, avec les anti-inflammatoires et/ou l’aspirine ajoutée à un traitement anticoagulant. Médecine et Professeur de Thérapeutique, j’en connais de NOMBREUX EXEMPLES, y compris hélas parmi mes amis.
    Respecter au moins les recommandations de PRUDENCE que vous trouverez sur mon site (cf mon interview dans Le Monde daté du 9 avril p. 28)
    Ce qui ne veut pas dire « haro » sur toute forme d’automédication !
    Il y a un BON et un MAUVAIS USAGE de l’AUTOMEDICATION
    Pr. Patrice Queneau

  6. 7 avril 2008

    En réponse à Levir Véronique :

    Merci pour votre avis sur la question !
    Pour réponse à votre question : Qui sont-ils ??
    Mon avis personnel sur la question, les 16% sont des pharmacies en majorité dans des centres commerciaux et dans le futur ils espèrent pouvoir vendre moins cher certains produits pour être concurrentiel, voir devenir comme le système de vente des médicaments présent aux Etats-Unis.

    Une publicité à la télévision de Leclerc est pour la vente de médicaments « au prix leclerc » : http://www.dailymotion.com/video/x4y7o0_pub-leclerc-medicaments_news

    Gael – Rédacteur pour http://www.Danger-Sante.org

  7. Levir Véronique :
    7 avril 2008

    Bonjours,
    Future étudiante pour un BP en pharmacie, je suis stupéfaite par l’annonce qui a été faite comme quoi certains médicaments seront en vente libres prochainement.
    Je profite donc de votre article pour dire ce que j’en pense aprés avoir lu la liste .

    Qui a pondu cette proposition ? J’aimerais savoir .

    Ce qui m’inquiéte est que « seule 84% des pharmaciens si opposent ». Mais que pense les 16% restant ?? Qui sont-ils ??

    Même si nous désirons que le prix du médicament baisse, il ne faut pas faire n’importe quoi. C’est un DANGER REEL !
    Sachez que certains clients ne lisent même pas la notice du médicament. Qui les renseignerons sur les risques qu’ils peuvent encourir ? A quoi servons-nous ?

    Je suis abassourdie !!

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Médicaments en pharmacie sans ordonnance : un homme est mort.
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 7
Mois de publication : mars
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Médicaments.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.