La pilule serait dangereuse ?

Pilule : les pilules contraceptives pourraient être dangereuses ?!

Extrait d’un communiqué de presse sur la 4ème édition mise à jour et augmentée du livre du Professeur Henri Joyeux: Femmes si vous saviez! Des hormones de la puberté à la ménopause.

 

Depuis la première édition de ce livre en 2001, toutes les études sérieuses publiées ont donné raison au Professeur Henri Joyeux: les hormones du Traitement Hormonal Substitutif sont dangereuses pour la santé. Elles sont responsables de nombreux cas de cancer du sein, de l’utérus et, probablement aussi, des ovaires.
Le Pr Henri Joyeux est un des rares cancérologues à avoir eu le courage d’alerter les femmes pour qu’elles choisissent en étant bien informées. Il apporte les preuves scientifiques, démontrées aux dépens des femmes elles-mêmes, de ce qu’il a lui-même annoncé, il y a plus de vingt-cinq ans. Plus personne ne peut contester ses écrits. Aujourd’hui encore, il préfère s’adresser directement aux femmes qui sont les premières concernées, qui ont été trompées et exploitées gravement.

On leur a fait croire que les cancers seraient évités et c’est l’inverse qui est observé dans toute l’Europe: il y en a de plus en plus. On leur a fait croire que les hormones substitutives réduiraient les risques de maladies cardiovasculaires ou d’accidents vasculaires cérébraux et c’est l’inverse qui est arrivé. On leur a fait croire que le vieillissement et la démence seraient évités et c’est l’inverse qui a été observé.


Les seuls effets positifs du THS sont la réduction des bouffées de chaleur et de la sécheresse vaginale, pas plus d’une année; peut-être de l’ostéoporose, mais on sait maintenant que les changements sérieux d’habitudes alimentaires, en mangeant mieux et meilleur, les huiles essentielles et une forte activité physique peuvent éviter tous ces troubles.

Cette nouvelle édition apporte les dernières démonstrations qui justifient d’arrêter le THS sous quelque forme que ce soit. Elle ouvre un vaste débat sur toutes les autres utilisations hormonales, que les femmes consomment dès leur plus jeune âge. Car le THS et la pilule, c’est «bonnet blanc et blanc bonnet». Mais les jeunes filles ne sont pas averties car le tabou est encore bien présent.
Les mères doivent informer leurs filles. Les filles aussi doivent être averties, car il ne se passe pas de semaine sans que les cancérologues ne voient de très jeunes femmes atteintes de cancer du sein. La profession n’ose pas encore se prononcer. Le Professeur Henri Joyeux, avec courage, pose les vraies questions, celles que se posent toutes les femmes modernes.

En août 2005 et régulièrement depuis, les revues scientifiques anglo-saxonnes et françaises ont pleinement confirmé et confirment tout ce qui est démontré dans ce livre, en particulier la cancérogénicité des hormones THS et de la pilule. Aujourd’hui de nombreuses femmes des pays en voie de développement sont atteintes car on leur livre les pilules de première génération… celles dont l’Europe ne veut plus car elles sont trop dangereuses.

Livre : Femmes, si vous saviez! Des hormones de la puberté à la ménopause du Professeur Henri Joyeux
Editions François-Xavier de Guibert – 25 euros

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Actualités santé 2009 > La pilule serait dangereuse ?
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



  1. anna :
    27 février 2013

    Je prend la pilule de seconde génération depuis 6 mois environ, je n’ai que 16 ans, est ce que j’encours un rique pour ma santé si je la continue a long terme?

  2. delph :
    20 juin 2012

    Je vis depuis 3 ans et demi sans pilulle. Je suis en couple. Les périodes de fertilité, on met la capote.
    Il faut dans un premier temps noter les dates de ses règles (1er jour) et compter les jours entre les règles.
    Par exemple j’ai mes règles le 26 mai et de nouveau le 24 juin, le temps entre les deux est de 29 jours.
    Les cycles ne sont pas toujours le même nombre de jour. Y’a des mois à 26 jours, des mois à 29, des mois à 32.
    Au bout d’un moment, vous connaîtrez votre corps et vous vous sentirez ovuler. Oui, vous avez bien lu. Une petite douleur d’un quart d’heure qui ne trompe pas. Observez vos sécrétions aussi. Elles évoluent au cours du cycle. De transparentes et visqueuses, elles passent blanches et pâteuses à l’apporche de l’ovulation. Un peu de sécrétions entre votre pouce et votre index : la visqueuse s’étire, la pâteuse se casse. Il faut faire plus attention à la période après les règles et avant ovulation que celle qui se situe 5 jours après ovulation jusqu’au jour des règles. Une fois l’ovulation passée et l’ovule étant trop vieux pour être fécondé (il pourri) la grossesse ne peut prendre.
    Voici une formule que vous trouverez dans le livre « Savoir Revivre » de Jacques Massacrier.
    1er jour de fertilité = 10 + cycle le plus COURT sur l’année passée – 28 = ex = 9ème jour
    dernier jour de fertilité = 17 + cycle de LONG sur l’année passée – 28 = ex = 23ème jour.
    Entre le 9ème jour et le 23ème jour, on est fécondable, donc capote!
    Ce sont les chiffres pour ma 2ème année sans pilulle. Aujourd’hui (4ème année) ma fourchette est de 8 à 18, c’est plus court. Mes règles se sont « lissées » suite à l’arrêt de la pilulle.
    Libérez-vous de la pilulle, ça vaut le coup! (Et pourtant j’ai toujours soutenu l’accès gratuit à la pilulle et ce, dès qu’une femme en fait la demande, même à 12 ans)
    Il faudra juste avoir la patience d’y aller petit à petit, on ne se découvre pas en 3 semaines, il faut compter une bonne année. Et si monsieur rechigne avec la capote…? S’il ne veux vraiment pas comprendre? Peut être que vous seriez mieux avec un homme plus ouvert d’esprit… Il est marrant lui. Il veut pas comprendre sa femme et prétend qu’il comprendra ses enfants? Qu’il sera un bon père? Y’a plein de mecs ouverts et gentils ;) Et plein d’hommes qui ne demandent qu’une chose : qu’on leur explique qui ont est ;)

  3. ISABELLE :
    17 novembre 2011

    JE SAI PAS JE PRENDS LA PILLULE DEPUIS UNS ANS MAIS JE NE COMPREND PAS SI CES TELMENT DANGEREUX POURQUOI LES MEDCIN NOUS LE CONSEILLE?

  4. Anonyme :
    26 mars 2011

    10 % de femmes utilisatrices de contraceptifs oraux sont porteuses d’anomalies d’hypercoagulabilité de l’hémostase quelle est votre avis? Et les décès par embolie pulmonaire et AVC? VOIR avep-asso.org

  5. pas si dangereux! :
    28 janvier 2011

    on m’a découvert 1 mois avant mes 35 ans (il y a deux ans) un cancer endometrioide de l’ovaire bi-latéral stade 1B et un cancer de l’endomètre stade 1A (2 cancers différents)

    apres hysterectomie totale et salpingo ovariectiomie avec annexectomie..je suis heureuse d’enfin avoir eu la prescription d’un ths que j’ai commencé il y a deux semaines!!

    d’ailleurs les nouvelles recommandation professionnelles autorise la prescription d’un ths (jusqu’à l’âge normal d’une ménopause la cinquantaine) pour les femmes ayant eu un cancer de l’endomètre et par conséquence une ménopause chirurgicale..(avant c’etait une contre indication absolue)..désormais au vu de multiples études, cela n’est plus contre indiqué du tout…

    et moi je revis enfin!

  6. Marion :
    9 décembre 2010

    Je voudrais savoir quels sont les dangers pour la santé de la pilule contraceptive. J’ai entendu dire qu’elle favoriserait certains cancers, tout en en évitant d’autres… Qu’en est-il ?
    Merci

Articles relatifs

Article : La pilule serait dangereuse ?
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : mai
Année de publication : 2009
Retour à la catégorie : Actualités santé 2009.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.