Les risques pour la santé de héroine (une drogue dure) et ses effets.

drogue dure héroine

L’héroïne ou diacétylmorphine est obtenue à partir de la morphine, le principal alcaloïde issu du pavot.
Puissant dépresseur du système nerveux central, elle provoque une forte dépendance physique et psychique, poussant à la toxicomanie.
Elle est classée comme stupéfiant dans de nombreux pays dont la France, la belgique, la suisse et le Canada.

Elle se présente comme une poudre granuleuse de couleur brune à grise.
Elle est obtenue à partir de l’héroïne acétylée. Elle est traditionnellement produite afin d’être fumée même si certains usagers se l’injectent.

Elle se présente également comme une poudre blanche à beige très fine et légère. Elle est obtenue en poussant plus loin le raffinage de la morphine.

Les effets de l’héroïne :
L’héroïne provoque l’apaisement, l’euphorie et une sensation d’extase. Elle agit comme anxiolytique puissant et comme antidépresseur. Les effets recherchés peuvent traduire un mal-être psychique, une souffrance, un besoin d’oubli.

Les effets à court terme de l’héroine :
L’effet immédiat de l’héroïne est de type « orgasmique ». C’est comme un flash.
Il est suivi d’une sensation d’euphorie puis de somnolence, accompagnée parfois de nausées, de vertiges, et d’un ralentissement du rythme cardiaque.

Les effets à moyen et long terme de l’héroïne :
En cas d’usage répété, le plaisir intense des premières consommations ne dure en général que quelques semaines. Cette phase peut être suivie d’un besoin d’augmenter la quantité du produit et la fréquence des prises.
La place accordée à cette consommation est telle qu’elle modifie la vie quotidienne de l’usager. Des troubles apparaissent, dont l’anorexie et l’insomnie.
La dépendance s’installe rapidement dans la majorité des cas.
L’héroïnomane oscille entre des états de soulagement euphoriques (lorsqu’il est sous l’effet de l’héroïne) et des états de manque qui provoquent anxiété, agitation…

Les dangers de la drogue héroïne :
La dépendance à l’héroïne entraîne des risques au niveau social importants.
Elle enclenche un processus de marginalisation chez certains usagers.
La surdose ou overdose de l’héroïne peut provoquer une insuffisance respiratoire entraînant une perte de connaissance et éventuellement la mort.
L’injection entraîne des risques d’infection (notamment par les virus du sida et des hépatites B et C) si l’usager ne se sert pas d’un matériel d’injection stérile, à usage unique.

Les effets dangereux à long terme de cette drogue :
Une forte dépendance physique et psychique
Une accoutumance acquise aux opiacés
Des infections du fait de l’état d’affaiblissement général
Des troubles de l’humeur
Une apathie
Des problèmes cutanés

L’héroïne entraîne une forte accoutumance.

L’arrêt brutal d’héroïne peut provoquer un syndrome de sevrage autrement appelé phénomène de manque.

La dépendance à l’héroïne peut, de nos jours, être traitée par des médicaments de substitution : méthadone ou buprénorphine (Subutex).
Ces substituts sont des opiacés synthétiques. Ils ralentissent l’apparition des symptômes de sevrage, les repoussant sans pour autant les supprimer.
La substitution permet également de couper les patients toxicomanes du milieu de la drogue.

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Drogues > Les risques pour la santé de héroine (une drogue dure) et ses effets.
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Hafi :
    23 janvier 2009

    Cette drogue fait trop de ravage; J’avais un peu mis de coté tous ces problémes de drogues qui aussi entrainent des problemes sociaux. J’ai connus des personnes qui l’ont consomés, certaines ne font plus partis de ce monde, malheureusement. les gens changent sous l’effet de cette drogue, et je sais que les états de manque peuvent être trés violent; bref, j’ai rencontré une femme qui vient de découvrir que son mari est héroinomane, elle s’est confiée à moi et ça fait mal; je ne sais plus quoi faire, c est horrible, meme si je ne connais pas son mari;;;bref tout ça pour dire que la drogue c ‘est une grosse merde !!!! et les dealers qui ne consomment pas pour la plupart sont des ordures de grandes envergures!!!!

  2. anthony :
    20 janvier 2009

    oui ce film Requiem for a dream ca ne donne pas envie du tout !!!!!! mais les jeunes aime trop la défonce !!! malheuresement !!!!
    je suis un rappeur qui écrit des textes contre toute ces drogues qui pourron un jours détruire nos enfant a tous la lute est en marche je conte sur
    vous pour proteigé votre famille vos amie de cet mort en sachet

  3. Suzanne :
    21 juillet 2008

    Le visionnement du film « Requiem for a dream » devrait faire partie du programme d’études secondaires du ministère de l’Éducation. C’est assez bouleversant, mais ça porte à réfléchir.

    Une petite ballade dans le coin Papineau-Ontario (Montréal) donne également un bref aperçu de la vie misérable que mènent les héroïnomanes. D’une tristesse incroyable!

    Si ce bref commentaire peut aider, ne serait-ce qu’une seule personne, le but recherché aura été atteint.

  4. babass76 :
    25 mars 2008

    voila sa fait quatre jours que je n est rien pris j avoue que se n est pas gagner mais je suis tellement motiver que je doute de reprendre j ai du monde qui est derriere moi et sa me fait du bien de pas se sentir seul j ai des frisson des douleur des coup electrique mais au file du temp sa diminue je suis fiere mais bon je ne crie pas victoire mais ma fille et ma femme son la pour me remonter le morale qund j ai une baisse sa vaut vraiment le coup d essayer j ai fait trois tentative est celle si je pense vraiment que sait la bonne surtout n ecouter pas les personne qui vous dise que sait foutu rien est perdu je vous laisse et je suis pres a parler avec des persnne qui on envie d arrete ou si il veule de l aide pour savoir comment j ai fait bye du nouveau babass salut

  5. 8 janvier 2008

    Vous êtes libre de poser vos questions sur l’héroïne et les drogues durs.

    Vos réactions sont les bienvenues !

    Les commentaires sur ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en aucun cas le site Danger-Sante.org et ses auteurs.

    Gael

    http://www.Danger-Sante.org

Les commentaires sont fermés.

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Les risques pour la santé de héroine (une drogue dure) et ses effets.
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 5
Mois de publication : janvier
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Drogues.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.