Les vaccins et Le sida / VIH au Cameroun

Les vaccins au Cameroun à faire :

Tétanos
Diphtérie
Polio
Avant tout voyage, vérifiez que vos vaccins diphtérie, Tétanos, Polio datent de moins de dix ans. Un rappel peut suffire pour vous protéger pendant votre voyage.

 

Fièvre jaune
Le vaccin de la fièvre jaune s’administre en une injection; Elle doit être réalisée au moins dix jours avant le départ. Il n’y a pas de précaution particulière à prévoir avant la vaccination. La validité du vaccin est de 10 ans. Ce vaccin est habituellement bien supporté. Il est obligatoire dès l’âge de 1 an.
La fièvre jaune est une maladie virale, le plus souvent mortelle, transmise par une piqûre de moustique. elle sévit dans les zones inter-tropicales d’Afrique et d’Amérique du Sud. Il n’y a pas de fièvre jaune en Europe, en Asie ni en Océanie. L’entrée de nombreux pays d’Afrique exige un certificat international de vaccinations.

Photos du cameroun afrique


Hépatite A
Chez l’adulte, le vaccin s’administre en une seule injection suivie d’un rappel six à douze mois plus tard. La durée de protection est ensuite de 10 ans.
Chez l’enfant de 1 à 15 ans, la vaccination nécessite deux injections à un mois d’intervalle, suivies d’un rappel six à douze mois plus tard. La durée de protection est également de dix ans.
L’hépatite A est la plus fréquente des hépatites virales. Elle est transmise par les boissons ou l’alimentation. C’est une maladie très fréquente chez le voyageur, bénigne, mais souvent invalidante. L’hépatite A est fréquente dans les pays à faible niveau d’hygiène.

Hépatite B
La vaccination est de deux injections à un mois d’intervalle, suivies d’un rappel six mois plus tard, puis d’un rappel tous les cinq ans. Le vaccin contre l’hépatite B peut être administré en même temps que les autres vaccins conseillés. Il peut être également proposé à l’enfant ou à la femme enceinte.

Protection contre le paludisme au Cameroun :

Pays du groupe III selon l’OMS : présence de souches résistantes à la chloroquine.
Protection moustiques (répulsifs, moustiquaires imprégnées), méfloquine (Lariam®) ou atovaquone + proguanil (Malarone®).
CI ou intolérance : chloroquine + proguanil (Savarine®).

Le sida au Cameroun :

Malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation menées par le Comité National de Lutte contre le SIDA au Cameroun (CNLS) depuis sa création en 1987, l’épidémie de SIDA a continué de progresser. Le taux de prévalence du VIH dans la population sexuellement active est estimé à 7,2 % en 1998, contre 0,5 %en 1992. En outre, le nombre de cas déclarés de SIDA a dépassé 20 419 cas entre 1985 et 1998, dont plus d’un tiers pour la seule année 1998.

Autres risques santé au Cameroun :

Nombreux germes responsables de diarrhée, épidémies de shigelloses. Eclosion d’une épidémie de fièvre hémorragique toujours possible (Ebola, Lassa, Marburg, etc).
Nuisances des forêts équatoriales africaines : serpents, taons, etc. Tungose, miases.
Réseau routier et véhicules généralement mal entretenus : ne pas circuler de nuit.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Voyages > Les vaccins et Le sida / VIH au Cameroun
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



10 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. farida :
    28 avril 2012

    je vous remercie pour cet aide que vous apportez en faveur de tout le monde

  2. albert :
    24 novembre 2010

    les prises en charge des pvs ne sont pas facilement cczssible puis je s il vous plait avoir l adresse d un medecin specialiste en infection a vih merci de me repondre.je voudrais aussi savoir si une personne infecter par le vih peux sans risque prendre les vaccins tel hepatite A et B.tuberculose et autres vaccins preventif

  3. marie :
    13 juillet 2010

    bonsoir!je suis ravie ce jour de bonne nouvelle du serum sida dejà à la disposition des malade.mais j’espereque . que les camerounais ne sont plus sacrifier pour l’argent?merci à la prmiere dame du cameroun et son ex minitre de la santé.dieu nous vois tous! ***

  4. BERNARD :
    3 juin 2010

    Elle est ou cette campagne contre le sida au Cameroun? Tout ce passe seulement à la télé. Mon petit frère et sa femme enceinte sont séro-positif et j’ai tant cherché je ne trouve aucun organisme pour m’aider. Pouvez vous faire quelque chose pour eux s’il vous plais? Mon petit frère n’a pas d’email et habite en capagne. Par contre je vis à Douala et voici mon mail;b..@yahoo.fr. Que dois-je faire? Merci s’il vous plais de faire quelque chose pour eux.

  5. jean-louis :
    6 mars 2010

    je pars au Cameroun en septembre pour me marier la bas donc je vais tout faire les vaccins par précaution,fièvre jaune,diphtérie,èpatite,A B

  6. inna :
    26 novembre 2009

    je suis très émue de tout ce que vous faites, mais déjà j’aimerais avoir le calendrier annuel de vaccination

  7. patience :
    17 novembre 2009

    merci pour ces infos;je suis étudiante et jaimerai savoir le taux d’incidence et de prévalence des maladies du PEV au cameroun

  8. OUMAROU GARBA :
    29 octobre 2009

    Je suis très content de vous lire, ça nous permet de faire quelques vaccins pour la santé. Comment peut on avoir des vaccins en dons ?

  9. awa :
    5 octobre 2009

    je suis etudiante en medecine mon e mail est le suivant betyoumin…. j »aimerais savoir le taux de prévalence des patients infectés par le VIH et sous traitement antiretroviral.

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Les vaccins et Le sida / VIH au Cameroun
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 10
Mois de publication : février
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Voyages.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.