Les dangers, les risques des tatouages avec de l’hénné, dessin avec de l’hénné

Cet art se propage désormais à travers le monde et il devient accessible à toutes et à tous. Contrairement au tatouage traditionnel, celui-ci est temporaire (environ trois semaines) et non douloureux.
Mais le choix des motifs n’en reste pas moins aussi varié : tribales, chinois, animaux, fantaisies, symboles, ethniques, œuvres d’art, halloween, polynésiens, dragons etc.

 

Le henné en lui même est inoffensif. Mais utilisé pur, il est d’une teinte marron ou orange et les tatoueurs choisissent parfois de renforcer sa teinte et sa fixation sur la peau en ajoutant à leur mélange du paraphénylène diamine (PPD). C’est ce que l’on appelle le « henné noir ».
Le PPD peut provoquer des allergies retardées avec apparition, 15 jours après le tatouage, d’un eczéma reproduisant le motif du dessin tracé au henné.
Plus grave, cette allergie peut conduire à long terme à une hyper sensibilisation à vie, effet gênant car le paraphénylène diamine se trouve dans de nombreux colorants.

Il faut donc se méfier des tatouages au henné paraissant trop noir, et préférer absolument les teintes marron et orangées.

photo henné

Voici le communiqué officiel de l’afssaps sur les dangers des tatouages à l’hénné :

Les tatouages noirs temporaires sont le plus souvent proposés aux vacanciers sur les plages, dans les centres de vacances ou sur les marchés et rencontrent beaucoup de succès, car leur coloration noire est plus appréciée que la teinte habituelle du henné qui varie du brun à l’orange.

Depuis 3 ans, les dermatologues et allergologues signalent à l’Afssaps des cas d’eczéma de contact (eczéma allergique) qui surviennent dans un délai de quelques jours à quelques semaines après la réalisation de tatouages éphémères pratiqués avec du henné contenant de la paraphénylènediamine (PPD). Cette substance est ajoutée illégalement au henné afin de donner une couleur noire aux tatouages et d’augmenter leur longévité. La PPD est une substance autorisée dans les produits cosmétiques, uniquement dans les teintures capillaires, à une concentration ne pouvant excéder 6%. Cette substance est également utilisée pour colorer les textiles notamment.

Le système de cosmétovigilance de l’Afssaps rapporte 8 déclarations d’effets indésirables survenus avec des tatouages éphémères à base de henné en 2004, 9 en 2005 et 16 en 2006. Compte tenu du caractère récent de ce dispositif, ces chiffres sont vraisemblablement en dessous du nombre réel de cas d’eczémas constatés. Ces derniers peuvent entraîner des réactions violentes, nécessitant parfois une intervention médicale urgente voire une hospitalisation. Ils peuvent être limités à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire à tout le corps. Ces réactions peuvent également conduire à une polysensibilisation, notamment à des caoutchoucs, des colorants vestimentaires et à des teintures capillaires et empêcher la pratique de certaines professions comme celle de coiffeur par exemple. Ces sensibilisations sont de plus en plus préoccupantes, parce qu’elles affectent principalement des enfants ou des adolescents et sont susceptibles d’avoir des incidences dans leur vie quotidienne et/ou professionnelle. En dernier lieu, il est utile de rappeler que l’induction de sensibilisation a un caractère irréversible.

Compte tenu des cas d’eczéma allergique signalés, des difficultés de contrôle du circuit de distribution des produits et des lieux de réalisation des tatouages, l’Afssaps met en garde contre les risques et déconseille la réalisation de tatouage noir temporaire au henné.

L’Afssaps va s’adresser aux professionnels de santé, afin qu’ils informent leurs patients sur les risques liés à ces tatouages et qu’ils puissent identifier une éventuelle allergie à une substance colorante autre que la PPD liée à la réalisation d’un tatouage éphémère noir. Par ailleurs, une affichette illustrant les risques inhérents à la réalisation de ce type de tatouages va être diffusée pour informer le public.

L’Afssaps rappelle que toute réaction cutanée faisant suite à l’utilisation d’un produit cosmétique doit être signalée à un professionnel de santé.

La Belgique met également en garde ses concitoyens contre les tatouages temporaires au henné noir. Car certains ajoutent à la poudre végétale, très utilisée en Afrique du Nord, du para-phénylènediamine. Une fois exposée à cette substance très allergisante, la peau peut développer, là où elle a été tatouée, des réactions telles que des « démangeaisons et autres rougeurs ». Une hypersensibilité irréversible.

C’est quoi la paraphénylène diamine (PPD) ?

C’est un produit chimique toxique très puissant qui peut avoir des conséquences très graves », poursuit Martine Mostin, qui note que son ajout au henné n’est pas systématique. « Les premiers symptômes apparaissent en général lorsque le motif initial du henné s’est pratiquement estompé, quelque deux semaines après son application. Les premières plaintes sont des démangeaisons, une douleur minime ou une sensation de brûlure, une rougeur, une tuméfaction, éventuellement la formation de cloques.
Le relief suit souvent exactement le dessin initial. Si l’éruption n’est pas soignée à ce stade, des infections supplémentaires peuvent survenir », précise dans un article Karen Neyens, du service de dermatologie de l’Université de Louvain. (Source : Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé française Afssaps)

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Tatouages henné > Les dangers, les risques des tatouages avec de l’hénné, dessin avec de l’hénné
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



50 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. Cassandra :
    29 septembre 2013

    JE M’ADRESSE A TOUTES LES FEMMES VICTIMES DU HENNE NOIR.
    Ce n’est pas le hénné qui est dangereux, c’est les produits qu’on y ajoute pour qu’il devienne noir. De base le hénné sort orangé sur la peau lorsqu’il est naturel. En le melangeant avec du citron et du sucre et en le laissant poser longtemps vous pouvez à la limite atteindre du marron foncé mais PAS NOIR.

    Le hénné noir est interdit par la loi Française et vous savez pourquoi maintenant!

  2. Sarah60 :
    19 septembre 2013

    Je comfirme ce henné est tres dangereux j’en ai fais les frais cette eté cela ma provoquer des brulures plais cloques infection fievre je devais faire des soins 2 fois par jour nettoyage pendant 2h30 de soins pendant 3 semaines ce qui est tres douloureux malgres tout ca j ai encore garder les marques du dessin sur les mains et les pieds bandages intediction de sortir au soleil baignade total des frais 750 euros pour un henne qui coute 60 dirhames (6 euros) mais grace a un pharmacie tres gentil Mr Nabij un homme patient douceur gentillesse et tres profesionnel grace a lui j ai pus m en sortir CONSEIL NE JAMAIS METTRE DE HENNE

  3. lila :
    11 septembre 2012

    il y’a un henné noir que les maghrébines font pour leurs mariages qui se fait à base de produits naturels qu’elles seules connaissent et il est bien concentré ,il faut vraiment savoir le faire ,ce n’est pas tout le monde qui sait le faire il faut beaucoup de produits à cuire ds in récipient en terre cuite pour avoir la moitié d’une cuillère à soupe et ce henné ne fait aucune réaction chimique ( c’est du fait maison et c’est long à faire ) je l’ai faite pour mon mariage ,il aune odeur parfumée magnifique et ses décorations comme on dit chez nous ça dure presque un mois donc un conseil NE VOUS FAITES JAMAIS TATOUER N’IMPORTE OU et autre chose SENTEZ L’ODEUR DU HENNÉ et la meilleure solution faites vous invitez dans un mariage et demandez du vrai henné noir (FAIS MAISON PAR LA MAMMA ) ce n’est pas à la portée de tous de faire ça et je souhaite du courage à tous ceux qui ont eu des soucis avec le henné noir bon marché qui est fait en kilo parce que le vrai c’est une (petite quantité que son parfum donne envie de la sentir à tout moment)

  4. isabelle c'est un enfer !! :
    10 septembre 2012

    bonjour, je rentre d’egypte. mon fils de 10 ans a souhaité un scorpion sur le bras. voulant lui faire plaisir j’ai accépté mais a mon grand regret il a fait une allergie. brulure, cloques et tout le reste. j’ai appelé le centre anti-poison qui ma demandé de contacter SOS medecin. apres un traitement d’une semaine et ne voyant aucune amélioration j’ai pris rendez-vous chez un dermato qui a vraiment été trés surpris de la violence de l’allergie de mon fils.
    il a un traitement d’un mois mais sachez que la cicatrice qui ressemble aujourd’hui à de la scarification sera sur son bras à vie. seul moyen d’y échapper une grèffe du bras. voila, mon fils est tres mal, il a honte de cet horreur sur son bras, moi je culpabilise à mort. c’est un calvaire depuis une semaine. j’ai vraiment envie de croire qu’un jour il n’aura plus de trace mais le medecin dit qu’il faut opérer pour effacer. avez-vous des temoignages concernant l’apres allergie. merci,

  5. martine :
    13 juillet 2012

    je suis moi meme victime de ces tatouages effectues au maroc et j ai d enormes problemes d allergies je suis gonflee au niveau du tatouage et j ai d horrible demangeaisons pouvez vous me dire que prendre pour attenuer la douleur

  6. Sifdine06 :
    3 juillet 2012

    Je viens de faire un tatouage au henné noire dans une boutique en Espagne(il y a env 2 semaines) et aujourd’hui c’est des boursouflures tout le long du dessin plus des petits boutons et après ce ke je viens de lire ça me fait encore plus flipper.

  7. laëtitia :
    29 avril 2012

    bonjour, j’ai fait 1 tatouage à l’henné au mois d’avril de couleur noir suite à une soirée pour un mariage, 13jours après sa a commencé à me gratter, avoir des rougeurs, à gonfler, boursoufler de la main jusqu’au coude et maintenant je suis blindé de cloques!! je suis allé au médecin qui ma envoyer d’urgence chez le dermathologue qui ma dit qu’il est absolument contre sa car apparament il mettrait pas que des plantes dans ce fameux henné noir!! et que je vais avoir des cicatrices à vie!!! quel merde!!! que faire!!!

  8. shaimaa :
    10 avril 2012

    salut!
    moi ça fait 8mois que je grade ces cicatrices de ce henné noir j’ai consulter un médecin et il m a prpopsé de faire du lazère mais cela est trop chère , j’ai consulter un autre il m’a donner une pommade Dermagor(Ercycalm) et je voie aucune différences !!
    pouriez vous m’aidez svp

  9. susana :
    11 janvier 2012

    bonjour voila maintenant une dizaine d’annee que j’ai eu la malheureuse experience d’etre brulee par un tatouage au henne noir a ibiza mais le probleme pour moi ne s’arrette pas la quelque annee plus tard j’ai voulu faire une coloration pour cheuveux(chose que j’avais deja faite au paravant et qui n’avait eu aucune consequence)qui a tournee au cauchemar hospitalisation traitement et surtout une souffrance terrible.Qelque annee plus tard je decide de me faire blanchir las dents chez un dentiste (cout de l’intervention 500 EUROS°)et là aussi …allergie bref suite a ce tatouage je vais de surprise en surprise toute aussi douloureuse les unes que les autres le probleme c qu’aujourdhui j’ai tres envie d’un vrai tatouage mais je m’interroge …alors si un ou une d’entre vous sont dans le meme cas ou en connaisse les consequence j’attend une reponse merci

  10. farida :
    17 octobre 2011

    bonjour a tous jai aussi fait du henner noir dans un institu de beaute je leur et dit qe javais une paut fragil il mont dit qe ct naturelle g les 2 main bruler jen soufre jaimerait me retourner contre eu les enmener en justice mais coment faire a qi madresser ** ci qelqun pe me renseigner merci de mapeller
    cordialement
    ps: desoler pour les fautes

  11. slecoq :
    31 août 2011

    Bonjour à toute,

    Je suis journaliste pour M6 et je prépare un reportage sur le henné, ses vertus et ses dangers. Je cherche à contacter par téléphone des personnes ayant fait des réactions allergiques suite à un tatouage. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à m’envoyer vos coordonnées à cette adresse : (modération : merci d’utiliser la rubrique témoignages santé)
    Merci beaucoup!

  12. Math :
    25 août 2011

    Il y a maintenant 7 ans, je suis partie en Egypte avec ma famille. Un monsieur proposait de faire de jolis tatouages temporaires au henné noir !! Pour me faire plaisir, mes parents ont accepté de me faire tatouer le bras droit . 1 mois plus tard, je me retrouve avec un bras brûlé et avec des cloques. Il m’était impossible de bouger le bras sans souffrir ! J’ai garder un bandage pendant 3 mois… Il m’était difficile d’écrire alors que j’étais en CE1. Depuis, chaque été, j’ai un joli dauphin qui se dessine sur le bras avec le bronzage…
    Je suis contente qu’aujourd’hui, des reportages et articles soient fait pour prévenir des dangers liés au PPD !

  13. Chris :
    23 août 2011

    Partie en vacances en Tunisie en février 2010, j’ai également voulu tester le hénné noir proposé par le salon de coiffure de l’hôtel. Au bout d’une semaine j’ai eu une réaction allergique (je n’ai pas l’habitude de faire des allergies) qui consistait en des démangeaisons et des petits boutons qui reprenaient la forme du tatouage sur ma main. j’appliquais des huiles essentielles et de la crème pour les mains. Je n’ai eu que quelques marques qui sont parties assez rapidement.
    Vos témoignages sont surprenants concernant les réactions possibles. En effet il faut prévenir de ces effets néfastes.

  14. malika :
    18 août 2011

    ma voisine au maroc fait du hénné noir et jai ete tenter j’en ai fait mais au 2 mains et un pied . deux semaines apres jai eu des plaques rouges avec des petit boutons sa ma fait un relief je narete pas de gratter et je suis aller a lopital il m’ont prescrit une pomade a base de cortisone (locoid) et maintenant je fais ce traitement mais peuuuuuuuuuuur davoir des cicatrices a la fin !!!!!

  15. Peio :
    8 août 2011

    Bonjour à tous. Je dois être un des derniers cons à avoir ignoré les risques de de tatouage place Djama El Fna.
    Même si les brulures ont été légères et passagères, le dessin « tour de bras » s’est effacé pour laisser place… Au même dessin en boutons roses légèrement enflés au bout de 12 jours. cortisone en application locale et antistaminique en cachets.
    Je ne serais pas surpris que ce dessin reste plus longtemps que prévu sur mon bras.
    Pour info, l’henné noir n’existe pas au naturel.

  16. Poupss :
    6 août 2011

    Bonjour a tous !! Je tiens a rétablir les choses pour que les gens ne fassent pas d amalgame . Le henné naturel qui est vert lorsquon l applique et qui se teinte du marron a l’orange ou rouge sur la peau est INNOFENSIF et sain pour la peau !!! Il faut tout simplement ne JAMAIS accepter les tatouages au harkousse : henné mélanger au ppd !! Le henné naturel est mélanger a une substance toxique qui rend le tatouage dune couleur noire !! Alors le henné naturel sans aucun risque pour la santé mais le harkousse : henné + ppd = danger !! Le henné naturel est vert a l’application et donne un tatouage marron a orange et est sans aucun danger pour la santé !

  17. Anonyme :
    28 juillet 2011

    je c’est pas se qui va marriver aidez moi avants se week-end merci

  18. Carine :
    22 juillet 2011

    Bonjour à tous,
    Je suis d’accord avec Benoit : attention danger !
    Je suis partie en vacances à Djerba/Tunisie il y a 2 semaines, en fin de séjour, je décide de me faire faire un tatouage au hénné, chez un tatoueur que me mère (qui vit sur place depuis 5 ans) connait. En toute confiance, je me laisse tatouer, le tatoo est super noir, génial ! trop chouette (bracelet tribal autour du bras). Le lendemain, il m’a brulé toute la journée, je me suis dit que c’était probablement normal et que ca allait passer. Les 3 jours qui ont suivi, il s’est mis à me démanger, le noir commencait à partir sur certaines zones, plus très chouette donc j’ai commencé à essayer d’enlever le hénné et j’ai décourvert, sous le noir, une peau complètement brulée, boursoufflée, rouge, qui me brulait vraiment. Je n’ai pas pu tout enlever, le noir était bien résistant. Le lendemain, c’était très vilain et ca me brulait bcp, j’ai pris RV chez mon médecin, et j’ai vu notre infirmière du travail au préalable, qui m’a dit que j’étais brulée au 1er degré, et que probablement je garderai des cicatrices. Elle m’a mis la pommade Flammazine, pour les grands brulés, et un bandage, mon doc m’a dit de continuer ce « traitement » pendant 5 jours. Ca a vraiment amélioré l’aspect du tatoo, mais il est encore très visible, comme incrusté dans la peau. Plus d’évolution depuis 1 semaine, je continue à mettre la pommade car la peau a besoin de bcp « boire ». C’est comme un reste de scarification, mais c’est bcp + joli qu’il y a 1 semaine, ouf. Donc à voir pour la suite, mais je ne referai jamais plus de tatoo au hénné, ca m’a vaccinée ! Ma mère, qui en fait de temps en temps n’a, elle, jamais eu de telles réactions. Bonne journée à tous. Carine

  19. Benoît :
    10 juillet 2011

    Tatouage au henné noir : ATTENTION DANGER !!!

    Pendant nos vacances en Turquie, j’ai décidé de me faire tatouer un lézard au « henna » de coloration très noire dans le salon de coiffure de l’Hôtel Xanthe Resort à Side… Dès le lendemain, j’ai ressenti des brûlures à la place du tatouage et j’ai pensé que c’étaient les effets du soleil sur le tatouage…2-3 jours après le dessin du lézard a commencé à zébrer et on voyait apparaître la peau en rouge en-dessous avec des démangeaisons.
    Nous sommes rentrés et cela fait 2 semaines que j’ai été tatoué: il n’y a plus d’encre sur ma peau… mais le lézard est bien là… rouge et boursouflé… les démangeaisons ont diminué suite à l’application de Fenistil. Demain je vais consulter!!!

    Ironie de l’histoire: ma compagne et son fils, tous les deux hyper allergiques, ont fait un petit tatouage sans aucune suite!

  20. Quelqu'un :
    2 juin 2011

    Bonjour,

    Pour répondre à Coraline: Vous devriez aller voir votre médecin traitant, consulter un spésialiste ou aller chez votre phramacien lui demandez conseil.

    J’espere que je vous aurais aidez

  21. Quelqu'un :
    2 juin 2011

    Moi j’ai un tatouage au hénné qui était marron au début couleur Nutella et apres il est devenu orange est-il dangereux pour ma santé ?? Si il est dangereux que faut-il faire aller chez son médecin traitant ou consulter un spésialiste pour la peau ou consulter son pharmacien et lui demander une pommade?

    Merci de me répondre au plus vite si vous pouvez

  22. touta :
    3 mai 2011

    moi je veux explique un chose le harkousse c’est pas le henna est il n’a pas de henna noire sauf le henna rouge c’est une plante verte est elle n’a pas de danger la se qui appelque qui est noire ca c’est pas henna moi je suis tunisienne et je sais bien la difference entre henna et harkousse pas henna noire merci

  23. izoute :
    22 avril 2011

    je me sui fai un tatouage sur la main au harkousse le jour meme sa ma gratter 4jrs apres le tatouages et en relief car les brulures gonfles kom si on c t fai une scarification sa gratte vraiment beaucoup

  24. maroua :
    10 avril 2011

    l’été dernier j’étais en tunisie et j’ai essayé le tatouage de l’hénné {harkousse}mais j’ai jamais penser qu’il y a un risque mais j’ai remarqué quelque taches se forme ou bien une sicatrice.

  25. Coraline :
    9 mars 2011

    Bonjour , ya deux semaine , j’ai etais en Tunisie, et je me suis fait un tatouage a l’henné noir, inconciente , je croyais que yaurais aucun risque, contrairement j’ai attrappé quelque bouton qui se former sur le dessin , cela me démanger , plus sa me demanger et plus les boutons s’acraver, maintenant j’ai plus le tatouage mais les boutons qui le forment , sa fais mal quand j’apuuie dessu. Que devrais-je faire pour que tout partent , et en plus de sa sa coute cher et sa a meme pas rester 1mois comme il le prétendais, merci de votre compréhension et de bien vouloir m’aider

  26. imen :
    25 janvier 2011

    sans additifs , ni colorants le henné à l’état brut ne représentent aucun danger pour la santé mais de plus elle a un effet protecteur et hydratant pour les peaux très sèches, son odeur est magnifique

  27. Olivier :
    8 janvier 2011

    Je suis parti en Tunisie avec mes parent et voulait absolument faire un tatouage a l enee. J avais fait un dragon qui était sur mon bras (15cm) le jour même j ai commencer a avoir mal puis 2 jours après j avais de plus en plus mal alors j ai gratter pour enlever l encre mais après j avais le tatouage mais en sang !! Quand je suis rentrer chez moi en belgique mon médecin ma mi des penseman pour les brulure du 3 eme degrés que j ai garder pendant 2 semaine …. Mnt 4 an après la plai ses bien cicatriser mais on voit tjrs le tatouage presque plus mais on le voit … Je deconseil l enee !!

  28. cécile :
    30 décembre 2010

    ma fille a cédé au désir du « fameux » tatouage de la place jemaa el fna au maroc. résultat : réaction allergique, pustules, démangeaisons, type brûlure 2nd degré.
    faites circuler l’info sur ces dangers.
    1er réflexe sur place : lavage au chlorure de magnésium, TM de calendula + crème au calendula qui a évité l’évolution puis médecin : cortisone, antistaminique,…
    Porter plainte pour éviter à d’autres de faire la même expérience ?

  29. malika :
    18 décembre 2010

    moi aussi pareil, partie en vacances au maroc en aout 2009 je suis revenue avec des sequelles sur les jambes après application de hénné noir j’ai ressenti d’énormes brulures pendant l’application puis par la suite une fois les motifs disparue des taches rouges sont apparues que queques unes au depart qui sont devenues nombreuses par la suite sur les faces externes des jambes celles ci ont ensuite gonflé puis devenue commes des croutes qui me demangeaient beaucoup mais et il ne fallait pas se gratter car cela pouvaient laissé des cicatrices avec le temps elles on noirci mais aujourd’hui plus d’un an après les taches ce sont atténué j’ai vu mon dermato hier il m’a prescrit une préparation à base de cortisone et une autre crème effasun le tt pour 70 euros .

  30. graferi :
    26 octobre 2010

    desole mais ces pa pour etr mechent mais vous ete un danger publique ci il ya des inlergie ou des maladdie

  31. Sabrina :
    9 octobre 2010

    J’ai étais au maroc cette été , A Marrakech ma maman a acheter du henné noir sur la place Jamma el Fnaa , c’est la premiére fois que j’essayer , en rentrant en france ma tante me la fait a moi , ma soeur , mes deux fréres
    deux semaines plus tard les dessin comencer a partir , sa a gonfler , j’ai eu un relief , sa me demanger mnt j’ai enormément mal ! j’vais aller au urgences car ma peau c’est carrément brulé , tout le lyceé , médecin , infirmiére trouve sa très impressionnant ! Mon dermatologue ma dit que je risque un cancer de la peau , j’ai énormement peur sachant que j’ai 17 ans , j’regrette tellement :( a cause d’un tatouage voila l’resultat .. je peux meme plus bouger ma main , j’la sent plus , j’ai eu des boutons sur tout le corps partout partout , mes pieds ont gonflé. Je commence lundi mon stage en entreprise a marrionaud en parfumerie cosmétique mais je vais pas pouvoir y aller avec ma main ils vont me virer .. et le probléme c’est que sa compte pour le bac ='( aidez moi !!

  32. Malika :
    30 septembre 2010

    Faites du henné naturel c’est le mieux et si il est orange ou très clair c’est pas grave au moins c’est le vrai par contre gaffe de+ le henné noir au henné naturel mélangé avec du white-spirit – c’est ce que se fait le plus au Maroc je l’ai vu avec mes propres yeux et a mon mariage j’ai refusé qu’on rajoutte de ce produit mon henné na pas durer longtemps et il était pas noir mais au moins j’ai pas u de problèmes

  33. Fatna :
    29 septembre 2010

    Suite à mon commentaire du 23 août dernier, je voulais juste dire qu’à ce moment-là c’était que le début de la galère pour ma fille car après les soins à l’hôpital, ce sont des soins quotidiens avec l’infirmière pour soigner la brûlure au 2nd degré que ce henné a provoqué, et depuis le 16 sept, le dermatologue (qui connaissait bien ce phénomène) nous a bien conseillé et changer le traitement : appliquer quotidiennement par l’infirmière une crème à base de cortisone pour soigner en profondeur et une crème (Dermalibour) par dessus en couche épaisse pour prévenir l’éczéma+compresse et pansement pour protéger des agressions extérieures et des microbes.
    Malgré tout ça, la peau a fini par reprendre un aspect normal avec, bien sûr, le motif toujours incrusté sur la peau (apparemment pour plusieurs années). Le plus grave, et le dermatologue a été catégorique, ma fille va présenter une sensibilité importante au PPD et doit voir un allergologue pour déterminer les vêtements, chaussures et produits qu’elle ne doit en aucun cas utiliser sous peine de présenter une nouvelle allergie qui risque d’être gravissime pour elle (sur tout le corps cette fois).

    SURTOUT NE VOUS LAISSER PAS TENTER PAR LE HENNE NOIR ET SURVEILLER VOS ENFANTS CAR CELA PEUT VOUS GÂCHER LA VIE POUR UN MOMENT (EN TANT QUE PARENTS) ET POURRIR CELLE DE VOTRE ENFANT POUR LONGTEMPS VOIRE A VIE !

  34. fanette :
    14 septembre 2010

    Bonjour,

    en vacances au mois d’aout au Maroc … je ne voulais pas faire de tatouage en partant . Ma fille en voulait un j’ai accepté en faisant un petit papillon . CATASTROPHE. Malheureusement l’information n’est pas assez diffusée, même les médecins ne connaissent pas ce pb !
    C’est une marque qui va lui rester des années …
    Ne faites pas de tatouage au henné noir et diffusez l’information largement autour de vous.

  35. nat :
    10 septembre 2010

    Il y a deux ans mon fils a fait un tatouage au henné noir. Une fois parti, il a ressentit des démangeaisons, des petits boutons sont apparus à la place du tatouage et dès le lendemain ça s’est mis à suinté. Nous avons été chez un dermato qui nous a donné une crème à base de cortisone à mettre 3x par jour et une autre(une préparation) à mettre pour la nuit. Ca a suinté pendant plus d’un mois, et il a fallu environ encore 3 mois pour que la forme en relief du tatouage disparaisse. Maintenant quand il met un vêtement noir, ou des chaussure avec l’intérieur noir, il rattrape démangeaisons et relief. Il n’a que 12 ans et c’est le parcours du combattant pour l’habiller. Tout ça pour un petit tatouage !

  36. Fatna :
    23 août 2010

    L’information n’est pas suffisamment diffusée .
    Ma fille de 9ans, durant notre séjour au maroc (sans ma présence), a eu l’idée de se faire tatouer au henné noire et la réaction ne s’est pas fait attendre car le jour même elle avait des brûlures et le lendemain sont apparues des cloques qui épousent la forme du dessin (de la cheville jusqu’au genou !). J’ai réagi rapidement en lui appliquant de l’homéoplasmine qui a eu pour effet de calmer les brûlures mais les cloques persistent. Depuis notre retour, elle est soignée à l’hôpital ou elle doit se rendre tous les 2 jours pour soins et changer le pansement. J’éspère qu’elle guérira rapidement (pour la rentrée scolaire) et surtout qu’elle ne gardera pas de séquelles.

  37. titi :
    5 août 2010

    ce que je peux dire!!dès que vous sentez des démangeaisons et des rougeurs mettez matin et soir de l’huile d’olive ou l’huiles essentielles pour hydratez votre peau la zone sensible, sinon du talc pour bébé.Après voila!il n’y a pas que le chimique, il se peut que vous avez fais du henné qui oit naturel et votre peau (pigmentation ) n’a pas pu supporté les ingrédients.vous êtes peu être allergique d’un des ingrédients ( cela est rares).Un conseille ne faite pas vous faire du henné au souk des marchés car il mettent du pdd, les seuls qui font bien le henné c’est des personnes discrètes qui connaissent le henné de génération en génération (ancestrale)

  38. marianne :
    25 mai 2010

    le 4 mai j’ai fait un tatouage a l’henné noir au maroc, du mollet jusqu’au pied,15 jours aprés le dessins etait pratiquement partie quand des petit bouton en reliefs ont apparu.Cela demange pas mal et cela a du mal a partir…conclusion…ne faite pas de tatouage même si les motifs sont magnifique surtout ne pas craquer !!!

  39. Élise :
    25 avril 2010

    Je revien de tunisie et kome vou g fai un tatouage a lhenné noir,sur le pied et la main.sa me démange énormémen.le dessin é en relief sur ma peau,sa komence vrémen a minkiété.surtou apré avoir lu vo com.éce ke cet effet de relief va partir?kel produi mettr dessu?répondé moi svp

  40. Nath :
    11 mars 2010

    Une amie qui revenait du maroc vient de m’offrir un flacon de henné rouge et de henné noir, j’aurai eu plutôt envie de tester le noir mais vu les commentaire, j’hésite beaucoup, si quelqu’un pouvait me conseillé cela m’aiderais beaucoup, la zone ou le faire (pour ne pas déranger dans la futur profession que j’étudie )
    j’ai 15 ans et je suis en lycée hôtelier !

  41. Vincent :
    27 novembre 2009

    Un tatouage temporaire, une allergie à vie.

    En 2003 j’ai décidé de me faire un tatouage au henné, pour tester, puisqu’il m’était offert.

    J’ai une sensation de brulure violente des le lendemain en prenant ma douche. Rougeurs, puis démangeaisons et infections cutanées qui se sont étendues sur tout le corps les mois qui suivirent.
    J’ai fait l’erreur d’aller simplement voir mon médecin au lieu et ai tardé à consulter un dermatologue. Les complications m’ont pourrit la vie. Deja les démangeaisons au quotidien qu’il faut absolument calmer, ce qui devient difficile plus la zone s’étend.
    Puis avec des plaques sur tout le corps les choses deviennent difficile voire impossible: devoir rester couvert en été (pas de plages), limiter les contacts (arrêt de la danse, du sport de combat que je pratiquais), …

    On apprend à gérer cette nouvelle allergie, mais c’est permanent, on ne peut pas oublier comme si c’était juste une mauvaise expérience.

    Pour un tatouage si minime, la facture est exorbitante.
    Éviter le henné noir, à tout prix.

  42. Mina :
    29 août 2009

    Je suis parti au Maroc cette été , 2 semaine après la.. le tatouage commencait a partir tout seul .. sauf que la jai des plaques rouges ..
    moi qui aime & fait tout ‘temps du henné mais marron pas noir , c’étais la pemière fois au noir .. & la j’en es fait ca me fait des boutons mais ca suit le dessin que j’avais fait donc jai plus un tatouage au henné mais au plaque rouge en RELIEF en plus .. ca pourrait être jolie sérieux mais ca fait peur .. je suis all a la pharmacie ils m’ont dit c’étais rien c’est dans le hénné noir il mete du  » diamon » qqch comme ca .. & qu’il fallait pas je reste au soleil et surtout NE PAS GRATTER ! . il mon donné une crème  » Onctose » & ils m’ont dit cela devrait partir en 1 semaine . En attenant les gens vont croire j’ai cher pas quoi au pied c’est lhorreur .
    Mauvais souvenir en tout cas ..

  43. fatima :
    25 août 2009

    ben moi je me suis fait du hénné sur ma jambe d’abord pour voir ce que ça allait faire et puis quand j’ai vu que cela m’avait rien fait (aucune réaction allergique). j’en ai fait sur mes 2 mains. mais là a mon retour du bled, j’ai des démangeaisons, … et le pire c’est que même le motif sur ma jambe s’est aggravé alor qu’au début y’avait rien du tout.

  44. celine :
    12 août 2009

    même topo j’ai la main qui brûle je ne pense qu’à ça toute la journée tellement c’est douloureux. (tatouage noir en tunisie lors d’un mariage)

  45. AKILA :
    9 août 2009

    Moi aussi cette année je me suis fait faire un tatouage à l’encre noir en tunisie un joli scorpion à la cheville. cela m’a provoqué des démangeaisons…, le motif est resté sous forme de brulure comme si j’était marquée au fer. ma fille trouve ça sympa mais moi cela m’inquiète.

  46. Loric :
    4 août 2009

    Et ****, c’est tout ce que j’ai à dire

  47. yamine :
    22 juin 2009

    je revien du maroc il ya 3 semaine jai voulu me taper un delire avec un copin alor on à fais tatouage au hénné noire mon copin à rien mes moi le tatouage à commencé à partire mé g commencer à avoir des démangaison démangaison forte on et la bizarement des inflamation qui retrace tt le déssin du tatouage c affreux et maintenan des croutes et du pu qui coule constament les dermato ne maide pas trop si quelqun veut bien maider je vous en suppli jen et vraiment mare svp 0684067864 je mapel yamine

  48. isabelle :
    23 janvier 2009

    On a testé mon chéri et moi!
    je m’en suis fait un dans le bas du dos. j ai eu de légère demengeaisons, sans plus; mais le pire c’est que 3 mois après g fait des mèches de couleurs chez le coiffeur. resultat j avais le crane qui souinter de partout. car les produits utilisés contiennent de la paraphénylène diamine. j’ai essayé une coloration est… pareil, du pu!!
    les colorations BIO donne de bon résultats, par contre.

    et mon copain a encore aujourd’hui (4 ans après) des plaques de pu et de sang sur les arrière bras et les cuisses, mais qui le demenge constamment
    Beurk!!
    les effets ce sont estompés, après une dizaine de traitement et la consultation de 2 dermatologues.

    HENNE NOIR: A EVITE

  49. Tony :
    15 janvier 2009

    Merde je suis parti en Tunisie ou je me suis fais ce genre de tatouage…
    Cela ma brulé énromément… g frotter pour que l’henné parte… finalement j’ai eu le motif incrusté dans la peau a cause de la brulure. Je n’ai pas consulté de médecin depuis et le motif est tjs sur ma peau… J’espère que celui-ci partira le plus tot possible (cela fait 2 mois maintenant qu’il est sur ma peau)

  50. Jice :
    12 décembre 2008

    Je me rappelle, il y a quelques années en vacances,
    j’ai choisit de me faire un tatouage ainsi, l’encre était bien noir.

    Le lendemain au réveil ma peau pelait, j’étais brulé, et le motif est resté sous forme de brulure quelques années sur ma peau.

    Avis aux amateurs …

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 

Articles relatifs

  • Il n'existe pas d'articles relatifs pour le moment.

Article : Les dangers, les risques des tatouages avec de l’hénné, dessin avec de l’hénné
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 50
Mois de publication : juin
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Tatouages henné.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.