Le pistolet Taser ou Tazer utilisé par les policiers et les gendarmes, un danger ?

le pistolet tazer ou taser

——————————————–

Mise à jour importante :  Suite à une « menace » de procès par téléphone de la part d’une société, nous avons censuré des éléments dans cet article.

Cependant vous pouvez trouver différentes informations non censurées sur ces sites :

Lien 1 (Raidh)

Lien 2 (Raidh)

Lien 3 (Amnesty International)

Nous ne sommes pas responsables du contenu éditorial des sites Internet ci-dessus.

——————————————–

Information Octobre 2009 : Le fabricant du Taser® reconnaît un risque potentiel de ces armes au niveau cardiaque.

Le fabricant américain et le distributeur français du pistolet à impulsion électrique Taser® admet dans son guide qu’un risque cardiaque pourrait survenir et il propose qu’il vaudrait mieux éviter un tir sur la poitrine.

Le pistolet à impulsion électrique, souvent appelé par le nom du principal fabricant ou stun gun ou encore choqueur, est une arme utilisée pour maîtriser une personne dangereuse, tout en évitant à l’utilisateur de trop s’approcher.

Les pistolets à impulsion électronique sont vendues comme ayant un risque faible de provoquer la mort.

Le pistolet à impulsion électronique est utilisé par environ 10 000 policiers et établissements pénitentiaires uniquement au Canada et aux États-Unis.

Le Comité de l’ONU contre la torture, un organisme chargé de surveiller l’application de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, est arrivé à la conclusion que l’utilisation du pistolet à impulsion électrique constitue « une forme de torture » et « peut même provoquer la mort de personnes« .

Le 24 novembre dernier, le pistolet faisait une nouvelle victime au Canada : xx mort.

Cette mort s’ajoute aux xx autres au Canada uniquement.
Le gouvernement continue de présenter cette arme comme une arme inoffensive.

Il faut savoir qu’il y a déjà près de xxx morts aux USA depuis 2001 à cause du pistolet tazer.

xx personnes tuées par la police avec un Tazer au Canada en cinq ans (entre 2003 et 2007)

Exemple d’un potentiel danger du tazer :

Une personne est morte dans un hôpital du Texas très récemment.
Le décès de cette personne est étonnant : il a pris feu lorsqu’un policier américain s’est servi d’un Taser® contre lui alors qu’on pensait qu’il s’agissait d’une arme sans danger et non mortelle.

Les policiers ont d’abord utilisé des bombes lacrymogènes contre le suspect.
Ce dernier n’a pas obtempéré alors les policiers ont fait feu avec leur Taser®, littéralement : des flammes ont vite jailli sur les vêtements de l’homme.

En réalité, l’homme s’était peu avant aspergé d’essence (on ne connait pas la raison).
La décharge électrique de l’arme a alors provoqué une étincelle qui a mis le feu aux vêtements du pauvre homme.

Rappelons que le Taser® est une arme à électrochoc et possède une action incapacitante en interagissant avec les influx nerveux des muscles.

Entre juin 2001 et juin 2007, on estime au moins xxx morts suspectes suite à l’utilisation d’un pistolet à impulsion électronique dans le monde.
Le manuel d’utilisation de l’arme spécifie bien de ne pas l’utiliser en cas de liquide ou gaz inflammables.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Taser > Le pistolet Taser ou Tazer utilisé par les policiers et les gendarmes, un danger ?
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



30 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre :

  1. marc :
    19 mars 2012

    Bonsoir, alors dans un premier temps ceux sont effectivement des cartouches a usage unique, (ardillons +fils = 1cartouche) donc aucun risque de transmission de quelque maladie que ce soit.

    Ensuite, étant gendarme, on ne sait jamais sur quoi on intervient, et le taser reste, pour moi, l’arme a sortir en priorité. Dans un premier temps elle est dissuasive, ensuite, elle permet de maitriser qui que soit, peut importe le gabarie.

    A choisir, entre l’utilisation de mon arme(pistolet) ou du taser, je prendrais sans hesiter le taser.
    Apres, il y a effectivement des regles et certains cadres quant a la bonne utilisation du taser.( l’utilisation du taser apres avoir gazé quelqu’un est prohibé. Ensuite on ne doit pas laisser tomber une personne tasé, pour eviter qu’il se blesse en tombant…etc)

    Apres, quand je li, que la justice protège les policiers, je rigole. Sérieusement, des qu’un policier fait une erreur, il est sanctionné immédiatement. Or l’erreur est humaine, surtout avec ce que l’on endure. La pression, la fatigue, ..

    Enfin voila, le « problème » du taser qui revient encore une fois sur le tapis.

    Pour avoir déjà été tasé 2fois, oui ca fait mal, cependant j’aurai pu repartir en courant immédiatement après l’arrêt du taser.

    a bon entendeur, marc.

  2. jocelyne :
    4 novembre 2011

    Le taser est une arme de 4ème catégorie qui tue, déjà 244 morts aux états-Unis, 1 mort en France à Colombes. le taser est d’autant plus dangereux sur des personnes fragiles, cardiaques ou sous l’effet des stupéfiants. Trop d’abus avec le taser par la police et souvent ça se termine par des plaintes par des outrages et rebellions qui à presque tous les coups les policiers gagnent car l’état protège la police, donc très diffficile de prouver une bavure policière malgré des témoignages, photos et certificats médicaux à l’appui… Mème si le policier ment, à la fin on lui donnera encore raison et en plus recevra entre 300 et 500 eur de dommages et intérèts ce qui est très rentable pour des outrages et la plainte de bavure policière sera classée sans suite, les gens sont pas dupes. Stop au taser abusif et que la justice entende les victimes de bavures policières dans l’intérèt d’une bonne justice équitable. Stop aux bavures policières dues au taser, tonfa, lacrymogène…

  3. thierry :
    11 juillet 2011

    Il y a arrêt cardiaque, si la personne a des problèmes cardiaque.
    Les policiers devraient avoir une bonne formation sur cette arme de défense.
    Devraient l’utiliser uniquement sur des individus dangereux (jeunes gangsters, la racaille quoi etc…) et surtout pas sur des personnes agées ou femmes enceintes…

  4. Isa :
    3 avril 2011

    Il y a maintenant des imitations de cette saleté qui circulent dans les collèges, les gamins veulent essayer, un de mes fils est épileptique… imaginez le résultat. Le taser n’est pas une arme non letale et est utilisé actuellement à tort et à travers!
    Je suis contre le Taser dans la mesure ou son danger est sous évalué. C’est une arme au même titre qu’un revolver!

  5. Jessica :
    26 janvier 2011

    Je suis l’épouse de Gilles, et je trouve cela scandaleux égallement. J’ai demandé de l’aide aux pompiers et aux gendarmes, afin d’aider mon mari et lui porter secours lors de sa TS, afin de ne pas le perdre et pour empecher un drame. Mes enfants et moi même avons besoin de lui et nous l’aimons. Mais si j’avais su que de lui envoyé des secours pour l’aider, voulait dire le mettre en danger d’avantage, je ne l’aurais surement jamais fait. Ils se sont défoullé avec le Taser à 3 reprises, alors qu’il n’était une menace pour personne d’autre que lui, il n’a pas mérité un tel comportement, et je pense qu’il y a eu dérapage des forces de l’ordre, car en cherchant des infos sur la violence du Tazer, une seule décharge était largement suffisante à métriser une personne violente, ce qui je le rappel n’était en aucun cas son cas. Je ne suis pas contre le Tazer,mais pense qu’il devrait avoir plus de restriction d’utilisation des forces de l’ordre, car pour le moment ils font comme bon leur semble et mettent la vie de ceux qui sont sencé aider en péril.

  6. gilles :
    6 janvier 2011

    Aprés une TS je me suis retrouvé aux urgence encadré par 4 gendarmes
    Dans une salle de soin en presence de ces derniers , 3 infirmier et un psy j’ai simplement refusé de me soumettre à une prise de sang
    Un des 4 gendarmes m’a cloué au sol en me serrant le cou et un autre m’a tiré dessus à trois reprise vu més 6 IMPACTS sur la cuisse
    Lors de la decharge etant etranglé j avais la lange dehors et cette derniere etais completement bleu encore le lendemain
    Le gendarme me tenant le cou n’a relaché la pression que quelques secondes plus tard
    Jai bien cru mourir à ce moment la
    M’a TS n’etait qu’un appel au secours. Ils ont dues ce dire que je n’allais pas me plaindre
    Jai 42 ans père de 2 enfants de 30 MOIS et 14 MOIS je travaille et ne suis pas un voyou

    Cest ma femme qui les à appelé pour me sauver la vie
    Je me demande ce qu’ils lui auraient dit si jetais DCD le soir du 31 decembre

  7. jf :
    15 juin 2010

    Je suis pour , risque minime pour l’agresseur et protection maximum pour l’agressé qui anticipe le contact dangereux ( lame , arme de poingt , etc )
    La racaille peut être repoussée et anihilée à distance .

  8. mona :
    29 avril 2010

    Mon ancien voisin m’a harcelé quelques fois par le taser.
    On sent des vertiges; chaud a la tête. On ne peut pas concentrer, Si on a des objets métalliques dans notre corps ça fait mal (broche ou clou au niveau os ou les dents). Il fait très même chaud à intérieur.
    On voit les bâtonnes noir que les animaux le voient (Mon chat voulait attraper).
    Dans le cas plus fort exposé, il fait une petit colique surface de la peux. Environ un ou un et demie centimètre dur de colore brun.
    Au niveau nerve il fait des mouvements involontaires des membres. Et les muscles deviennent fermes et dure.
    Sur les objets métallique ça fait des bruits. Surtout avec électricité étatique le bruit est plus fort.
    Taser mis l’appareil électrique pour quelques secondes en panne. Il abîme des pilles. Et il produit des parasites sur les Tv, radio, téléphone…

  9. Pierre-Henri :
    7 avril 2010

    Je ne suis pas spécialement pour le taser, mais je voudrais que les gens qui se scandalisent de sa possible utilisation proposent une solution de remplacement : tire à balles réelles (cris scandalisés !!!), le flash ball (re-cris scandalisés), alors quoi d’autre ?

  10. Paul :
    5 février 2010

    En tout cas le tazer est un bon bussiness !

    Fin d’Année spectaculaire en 2009 pour TASER qui passe la barre des 100 millions de $ de revenus.

    Le ministère de la Justice du Brésil commande 2250 Taser M26 et les villes de Philadelphie et Chicago 1400 Taser X26 de nouvelle génération.

  11. Magalie :
    1 février 2010

    Pour jocelyne : C’est du grand n’importe quoi de penser que le taser est utilisé uniquement contre des « racailles »…
    Le taser peut être utilisé contre n’importe qui même votre mari qui a bu quelques verres lors d’une soirée bien arrosé et qui refuse de répondre aux questions des policiers par exemple.
    Et si votre mari a des problèmes cardiaques, le résultat risque de ne pas être fameux…
    Vous allez sans doute me dire : Mon mari ne ferait jamais ça il n’est pas….
    Mais ça peut être le mari que quelqu’un d’autre, un proche, un ami, un collègue voir même un inconnu qui ne souhaite pas se prendre une décharge électrique sans raison apparente. Il est facile de maitriser un homme quand on est plusieurs et entrainés alors pourquoi continuer d’utiliser des tasers ?
    Pour faire peur ?!

  12. JOCELYNE :
    31 janvier 2010

    Ras le bol de ceux qui sont contre le taser. Les voyous ont le droit de caillasser les forces de l’ordre, d’agresser tout un chacun et l’on n’aurait pas le droit de se défendre.

    Cela suffit ce misérabilisme envers la racaille.

  13. Nicolas :
    25 septembre 2009

    Le conseil d’Etat dit NON au Taser en France!

    Enfin !!!

    Les policiers municipaux vont devoir renoncer à leur Taser. Le Conseil d’Etat en a décidé ainsi ce mercredi.

    5ans plus tard… On est pas des rapides en France!

  14. Gael :
    3 septembre 2009

    Bonne question !
    Je ne sais pas comment se passe la désinfection de ce pistolet, désolé.

  15. Steph :
    3 septembre 2009

    J’ai une question dont j’ignore si elle a déjà été posée (en tout cas, je n’en ai jamais entendu parlé) relative au VIH.
    Si je ne m’abuse, le taser est bien équipé de deux petits ardillons se fichant dans la peau de la personne à maitriser. Mais comment s’opère l’usage du taser. Est-ce une cartouche (ardillons+ fils) branchée et à usage unique ou est-ce « rembobiné » auquel cas il pourrait y avoir un risque de contamination au VIH.
    Merci de m’apporter des éclaircissements

  16. jules :
    20 janvier 2009

    je pense que ce pistolet est plus dangereux qu’on nous le dit et qu’il ne doit être mis que dans des mains trés expérimentées ,surtout pas vendu au grand public.entre les mains de gens hargneux et vindicatifs il peut à mon avis causer de grands dégats.

  17. Fred :
    19 janvier 2009

    Il est vrai qu’il est plus facile d’utiliser un taser lorsqu’on nous a rebattu les oreilles avec son innocuité qu’un pistolet. Mais s’il n’y a pas les dérives américaines, pourquoi pas. Par contre, je suis pour la vente libre au particulier, si un cambrioleur rentre chez moi, il y aura moins de ménage à faire avec un taser qu’avec un fusil de chasse ;-)

  18. Phil :
    15 janvier 2009

    Le problème de ces études est qu’elles sont incontrôlables et pas toujours objectives. Pour prendre l’exemple du Tazer, l’étude ne nous précise pas dans quel pourcentage de cas il a été utilisé dans les conditions de la légitime défense (suivant les lois du pays) qui auraient justifié un tir à balles réelles. Le Tazer tout comme le flash ball doit être regardé comme une arme et utilisé comme tel dans les conditions prévues par la loi. Ceci dit, pas d’angélisme, les voyous ne sont pas si regardants et tuent parfois pour une poignée de monnaie. Il faut donc trouver un équilibre entre la nécessité d’assurer la sécurité publique (la nôtre) sans devenir un Etat policier, mais ça c’est déjà de la politique.

  19. momo70 :
    27 décembre 2008

    bon jour jai regarde besansnot sur tf1 et je me suis pose la question cest quoi dejas cette arme en me posant des questions curieuses qui m ont poussees a chercher pour arriver a une reponse qui laisse dire que monsieur besansnot avait raison cette arme ne doit pas etre utilisee je metogne pas de l amerique mais je dis bien mais un pays comme la france ou le droit de l homme et le non a la torture reinent on a qu a dire il faut repecte l avie de monsieur besansnot sur l interdiction totale et immediate de l utilisation de cette fameuse arme qu a tuer en amerique plus de 250personnes et au canada plus que 100personnes merci de m avoir donner l autorisation pour m exprimer a ce sujet. momo

  20. BRUNEAU SARTHE :
    27 décembre 2008

    LE TASER EST UNE ARME UTILE POUR LES FORCES DE L ORDRE ET PERMETRAS D EVITER BIEN DES PROBLEMES QUE PENSEZ VOUS DES ARMES QUI CIRCULE DAN S LES ENDROITS CHAUDS A ECOUTER LES GENS IL FAUDRAIT QUE LES FORCES DE L ORDRE AILLE AU CONTACT AVEC UN LANCE PIERRE OUI AU TASER BIEN UTISER

  21. Anarianthe :
    15 décembre 2008

    Je ne sais pas… tout le monde s’insurge que le taser provoque des morts, des souffrances, ect. Mais si vous avez le choix entre des policiers équipés d’armes à feu ou de taser, que choisissez vous? Nous sommes d’accord que le taser n’est pas l’arme idéale peut-être décrite par certains médias, mais cette arme reste moins dangereuse, me semble-t-il, qu’un pistolet à balles, qui provoque bien plus de morts… alors si les tasers doivent remplacer des pistolets « classiques », oui, je suis pour…

  22. AURELIE :
    15 décembre 2008

    bonjour, je pense que le taser peut faciliter le travail de la police. en revanche l’utilisation de ce dernier est parfois exagéré et de nombreuses videos diffusées a la televisoin l’ on bien prouvé.
    je ne comprend pas pourquoi un policier utilise le taser sur une personne interpelé alors que cette dernière n’a pas d’arme dirigée vers le plocier.Dans leur formation, les policier apprennent a metriser les gens alors pour il ne le font pas . cela diminurer peut etre les victimes de taser.
    Je trouve que cette methode est tres volente!!!!!!!

  23. Charlotte :
    26 octobre 2008

    Je suis choqué qu’une tel arme existe… Les abus sont apparement nombreux, c’est anormal de dire il n’avait pas à faire l’idiot. Personne ne mérite un tel torture.

  24. robert :
    1 octobre 2008

    Je suis porteur d’un pace maker. Et si me trouvant dans la rue un taser est utilisé à côté de moi qu’elles seraient les conséquences. Je n’ai vu aucun article traitant du taser et du pace maker!

  25. Roger :
    9 septembre 2008

    Et pour les porteurs de Pace Maker c’est la mort instantanée…
    Ludwig

  26. David :
    22 juin 2008

    Je voudrai savoir si le taser electrique est vendable aux particuliers, sous quels conditions ainsi qu’à quelle catégorie est classée cet arme?

  27. 21 février 2008

    En réponse à tib :

    Ces informations proviennent de l’agence AFP & Reuters.

  28. Accormabica :
    8 février 2008

    I’d prefer reading in my native language, because my knowledge of your languange is no so well. But it was interesting!

  29. tib :
    26 janvier 2008

    On peut savoir d’où viennent vos informations ?
    La police ne peut savoir qu’il avait de l’essence sur lui, de plus s’il n’avait pas fait le « l’idiot » il n’aurait pas eu de problème avec la police.

  30. 8 janvier 2008

    Vous êtes libre de poser vos questions sur le pistolet Tazer.

    Les commentaires de ce site sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Ils n’engagent en aucun cas le site Danger-Sante.org et leurs responsables.

    Alexandre – Rédacteur

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 

Articles relatifs

  • Il n'existe pas d'articles relatifs pour le moment.

Article : Le pistolet Taser ou Tazer utilisé par les policiers et les gendarmes, un danger ?
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 30
Mois de publication : janvier
Année de publication : 2008
Retour à la catégorie : Taser.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.