Témoignage d’une personne qui ne souhaite plus s’alimenter

Pas ano Mais tout comme

Son témoignage : bonsoir ! à tous ! bonne lecture en empathie svp et sans jugement, merci !

Je ne suis pas anorexique, parce que je voudrais manger mais je ne le peux pas et je ne me fais pas vomir, mais suis 1 peu comme les anos, car je ne peux absolument pas m’alimenter souffrant dès que je mets des protéines dans mon estomac les doc en labos (les seuls ki acceptent 1 peu 2 m’écouter) m’ont expliqué que cela venait des allergies aux couples d’acides aminés, et comme vous dites en bas de votre page d’aller en parler avec avec 1 professionnel de santé, je peux vous affirmer qu’aucun n’est à l’écoute des indigents et c’est pas faute d’avoir appelé à l’aide de tous les cotés ; tous, vous renvoient dans votre campagne, auprès de votre médecin traitant, (du coup j’en est plus) alors que vous leur dites bien k’il n’y a + de confiance, possible dans leurs actions après ce qu’ils vous ont fait dans votre dos, et que donc vous voulez être soigner par des gens en ki vous pouvez encore donner une certaine confiance et où vous pouvez déménager pour vous !
rapprocher si besoin de leur cabinet/hôpital mais que dans l’urgence il faudrait 1 suivi en milieu hospitalier pour bilan total et recherches car depuis plus de 5 ans q j n p + m’alimenter autre q de 4 légumes/1 sorte de pain/4 likides/3 fruits d’hivers et 2 fruits d’été que mon corps ne gère plus les sucres/lipides/protéines et q si vous lui en donnez tout de même et bien il se met stanc bay > Léthargie et que personne ne veut vous aider à sortir de cet enfer G contacter tout se ki était joignable hôpitaux/nombreux médecins/sites/blog/réseaux sociaux j’ai aussi appelé à l’aide sur fbk et twitter aucune réaction si ce n’est que des jugement et des renvois constants/continuels sur les services sociaux (ki m’ont mis dans 1 situations q j suis obligée bien au contraire de les fuir du moins ceux de ma région) de + je ne suis plus « sortable » seule com 1 grande mais uniquement en position alongée souffrant bien trop de tenir assis ou debout n’ayant + de musc!
ulation ; de + en + 2 vertiges et dès que je fais des effort!
s si petits soient-ils je souffle comme un bœuf, surtout lorsk je me baisse, tout cela me donne des envies de rendre/des maux de tête violents/difficulté à me concentrer et à parler dès 15 h environ je ne peux plus faire trop de choses du genre, faire travailler mes neurones ou parler (là que je vous écris, j’ai des dlrs dans l’arrière du crâne vers l’hypophyse ainsi k’1 tension dans les yeux ki fait que je suis obligée de les fermer en baissant la tête pour soulager la nuque (heureusement que je connais bien mon clavier) ce ki me permet de pouvoir juste écrire et tant pis si trop de fautes) ainsi que d’immenses dlrs dans la nuque/dos/bras épaules/poignets !

Je n’est pas le droit à tout mes droit à l’handicap juste depuis aout 2009 mon AAH uniquement car 1 personne est intervenue auprès du président de la France pour k’il fasse respecter la loi de 2005 mais là encore ils ont bafoué la loi de ce faite j’ai fais de nouveau appel et mon dossier trainant dans les tribunaux depuis + de 5 ans.
Car ils disent que je suis comédienne et non 1 malade du moins juste malade mental ! Ce qui fait que le voisinage pense comme les bruits k’ils font courir, de ce fait personne ne veut me venir en aider socialement parlant je dois me privé de tout et me débrouiller pour faire venir pain/médicaments/nourriture comme je peux (ex. : lundi le livreur m’a servit comme bien trop souvent des fruits si dure k’ils sont inconsommables et il mankait au moins 6 produits sur 1 commande de 100€ vous voyez comment je peux survivre et quand on sait que chaque livraison me coute 15€ à tout cela s’ajoute l’impossibilité d’envoyer mon courrier et particulièrement les colis ! Je peux juste en recevoir lorsk les livreurs veulent bien me les livrer à mon domicile les ¾ du temps ils mettent des avis de passage dans ma boite o L (ki n’est pas à mon portail mais dans l’entré du bâtiment) sinon ils repartent à l’expéditeur !

Nul être ne veut prendre mon K au sérieux bien trop sont nombreux à trouver mille et une excuse à la place de trouver avec moi des solutions et moi je connais x solutions mais personne n’accepte de les mettent en pratik avec moi et trouvent k’il est plus important de penser à leur petits problèmes perso plutôt que de déplacer les montagne comme je l’ai toujours fait dans le passé pour les personnes don la vie n’était pas autant en jeux que la mienne actuellement, et pourtant je me portais garant pour ceux que j’aidais, je les accueillais chez moi, je leur trouvais du travail et des logement, des habits sans pour autant passer part des assos, j’ai fais la même chose pour les animaux je les recueillais tous ceux k’on me donnait j’ai protègé tant bien que mal la terre que j’avais en location, j’ai fais parti de diverses asso dès l’âge de 13 ans, jusk’à mon indigence total (suite à 1 chute d’escalade dans 1 ravin en 2001) depuis des années je me suis vouée au!
x autres (j’étais hyper-active, mon fils aussi, ki fait comme les autres, n v pas d’1 mère incompétente physik) ki ne me le rendent pas aujourd’hui !

Je suis montée en 2005 à 93 kg sans manger + q d’ordinaire puisque j’étais sdf en surendettement, puis mes souffrance physik se sont très vite propagés à tout mon corps alors que pendant des années cela se basait plus que dans les gambes et part un épuisement rapide aux efforts intense, grandissant en intensité aux fils des mois !
J’avais beau dire que l’alimentation me faisait bcp de mal des examens ont prouvés en 93 que j’avais des remonté gastrik trop importante, puis en 2002 que 10 h après l’ingestion du dernier repas j’avais encore des aliments dans le bol alimentaire, j’avais beau dire que tout cela avait déjà lieu en 1984 lors de ma grossesse (où je ne pouvais avaler que cacahuètes/pom/ yaourt et rien d’autre que des litres de mahalox pour mes brûlures d’estomac !) qu’à 19 ans j’avais déjà eu un épisode de blocage totale j’arrivais de nouveau à n + m’alimenter, ni évacuer j’avais 1 ventre gonflé ce ki faisait croire que j’étais enceinte ( déjà dans ma petite enfance, j’avais ce problème ki à fait me donner par ma mère des dragée fucas à 13 ans lorsque je fis sa connaissance elle-même avait aussi ce problème de constipation) mais à cette épok les bons médecins ki savaient se souvenir du sermon d’Hippocrate, nous visitaient jusque dans nos chambre d’hôpital et !
nous téléphonaient pour prendre de nos nouvelles /voir l’évolution de notre état (c’est pas de nos jours que l’on peut dire cela).
Aucun médecin n’a voulu faire de plus profondes recherches, au départ j’étais jeune et jamais longtemps dans un même lieu d’habitation à cause de mes emplois/formations/raisons familiales ; puis par la suite à cause de mon indigence, et maintenant c’est ajouté l’excuse d’1 maladie mentale !
ki fait que chaque x q j rentrais aux urgences de mon lieu actuel d’habitation, je me retrouvais avec des antidépresseurs/calmants/neuroleptiques bucaux/injections/comprimés même si l’on me mettait en service rhumatologie.
Ceci aggravait donc mon état par des crises d’asthme/problème cardiaque/ démangeaisons/brûlures/ de tout mon corps/envie de suicide (moi ki ai en générale à tjrs eu très bon moral, le remontant tjrs à mon entourage, même dans les pires situations) Pour toutes ces raisons je refuse de faire confiance à ces soignants de ma région ! puisk dans mon dossier il est noté les soins q l’on m’a fait et cela ne changera donc jamais, car de fin 2005 à février 2008 c’est ainsi que cela c’est passé à chaque hospitalisation, depuis cette date je ne suis plus sortie de chez moi !
J’ai donc perdue toute mon autonomie de liberté ainsi que 30 kg, pour 1.65 à 51 printemps je fais donc 63 kg (le poids que je faisaits à 30 ans et que j’ai perdu à 39 pour faire 70 gk (pendant + de 15 ans suite à 1 trauma familial) depuis je perds la vue ainsi que les cheveux ki restent ternes et cassant sans plus leur frisures.
Je fais donc des traitements extérieur à base d’huile essentiel et de plantes bio, dans tous mes produits de soins, je consomme qlq compléments alimentaire et des oligoéléments et bois bcp pour tenir mais jusk’où ou du moins kan ??????

J’espère que mon témoignage pourra faire prendre conscience que les médecins conventionné/affilié à la sécu ne sont pas là pour soigner, mais uniquement pour justifier leur présence et prendre facilement l’argent, et les voyages payés par les laboratoires ki leur font aussi de somptueux cadeaux pour leur bureau et c’est tout ! le serment d’Hippocrate ils l’on oublier au fils des décennies (j’ai moi-même fait allégeance à ce serment lors de mes formations de paramédicale et dont 1 parti du texte est inscrit en bas de nos diplômes ; je l’ai toujours respecté, et ne peux l’oublier dans tout se que je fais chaque jour, mais nombreux sont ceux qui auraient besoin de se souvenir et d’en faire une relecture ! Et pire encore c’est k’ils ne se sentent pas concerné par le recyclage de leur profession, ki pourtant est en constante évolution dans tous les secteurs … .
L’on sait très bien de nos jours que toutes les maladies sont en grande partie dues aux déséquilibres alimentaire (sucre/graisses ne doivent pas être mélangé) mais aussi à cause de toutes ces inventions de plastics dont les PCB s’échange avec les aliments/boisons en + des pesticides/fongicide/clore/mercure/aluminium/revêtement des poêle et casseroles en plus des conservateurs/colorants/édulcorants/émulsifiants déclenchent des désordres corporels voir bien pire !
Déjà le docteur Vincent en 1950 le disait lorsk’il enseignait que : « .. si les humains ne changent pas leur façons de s’alimenter il y aura de grande maladies voir pire encore…. » donc c’est pas nouveau, tout est fait pour les nantis et les bourgeois et l’on ne veut rien faire pour les indigents, ki servent pendant ce temps de cobaye indépendamment de leur volonté car ils n’ont pas le choix ; par manque de connaissances/de possibilité d’information à leur niveau, et de leur finance ki ne leur permettent pas de choisir et d’aller chercher l’info !
Et kan on est bénéficiaire des restos du coeur et que l’on vous donne des conserves périmées (je l’ai subis, ce n’est pas de l’inventions c’est 1 x que la réaction à eu lieu que nous avons regardez la date des conserves q l’on nous avait donné que nous avons constaté cela !)
où encore des chose q votre corps ne supporte pas, et comme vous mourrez de faim vous avalez n’importe koi et si vous dite aux gens des resto du cœur il vous répondent : « ha ! et bien on a rien d’autre, il faut pas faire la difficile lorsk’on est pauvre, sinon c’est pas la peine de venir ici … »
Alors voilà comment l’on peut tomber dans des k gravissimes d’allergies débouchant sur des maladies, handicaps/maladies rares !
Aujourd’hui je n’attends plus grand choses des humains juste kitter cette planète au + vite car les souffrances y’en a marre ainsi que de l’indifférence et de excuses x/y et encore plus le manque d’empathie de + en + grandissant !
Ce n’est plus du chacun pour soit et dieu pour tous, mais du nombrilisme total ! Dire que l’on n’a pas le temps de sauver 1 vie, que l’on ne peu rien faire pour cette vie de nos jours où tout est transports trains-avions sont à bas coût /covoiturage (alors que nous allions à pieds) bcp de moyens téléphonik forfaitaire (alors que nous payons des factures faramineuse pour appeler) et malgré tout cela nous étions bcp + solidaire en tout.
Aujourd’hui plus rien n’a de valeur et surtout pas la vie, seul les plaisirs du sexe/jeux en tout genres/télé et ensuite un peu sa famille et qlq rares amis proches, passe au détriments d’aide au sein de la communauté de vie pour tous, au détriments des associations ki sont de plus en plus déficientes en humains car ils sont trop peu surtout dans les assos d’utilités publics/humanitaires, l’on ne va plus (même les prêtres ki m’ont refusé de venir) visiter les personnes seules/âgées/handicapés comme nous le faisons dans mon enfance et que je faisais encore avant d’être dans cet état ; l’on ne va + les uns chez les autres, passer des aprés-midi jeux de société, salon de thé, l’on passe par le web et l’on ne partage plus rien de chaleureux conviviale autre k’au milieu d’un lit !
Même en donnant son n° de tél l’on appel plus !
Alors nous les handic et personnes âgées indigentes n’avons + grand espoir de pouvoir vivre longtps, puisk c’est l’amour/le partage dans l’échange des énergies positives ki fait vivre et guérir, donc comment se nourrir quand on ne voit personne et que l’on n p + rien partager/ échanger/dialoguer/rire/etc… ?

Je suis en train de mourir à petit feu dans l’indifférence la + totale n’ayant + aucune relation extérieurs (mes amies ayant l’âge de ma mère voir supérieurs ne sont + de ce monde, quand aux + jeunes ils ne veulent pas d’1 handicapée comme amie et encore moins d’1 « vieille » car passé 45 ans nous sommes des vieux, si de surcroit l’on fait courir de rumeurs sur votre état il n’y a pas de fumée sans feu ; donc comment la comprends donc que faire …!!!). j’ai essayé la coloc dès k’ils apprennent mon état tous refusent idem pour les médecins/curés/assos dès k’ils savent q j n p m déplacer seule et q j n’ai pas d’aide pour les handicapés alors k’ils pourraient très bien me faire un bon de transport et me faire hospitaliser dans leur hôpital et me suivre rien ne gène mais ils trouvent mille excuse pour ne pas se  »mettre en tord »de x .. choses… ???!!!

Alors bonne chance et grandes prospérité à tous dans la solidarité et la guérison avec la joie et dans la paix !

Témoignage personnel de Syled de la ville suivante : rhônes-Alpes

On compte sur vous pour partager cette page :

Cette page est présente dans la rubrique témoignages de santé.
C'est un témoignage personnel de la part d'un visiteur et non un article du blog danger-sante.org
Si vous souhaitez partager votre propre témoignage sur la santé, cliquez ici
.
Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Témoignages santé > Témoignage d’une personne qui ne souhaite plus s’alimenter
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Seulement un commentaire a été publié, ajoutez le vôtre :

  1. inconnue :
    26 juin 2012

    Bonjour . Ton temoignage est très touchant. Je compatie à ta souffrance même si je ne la vie pas. Plein de choses croule d absurdité dans notre monde et je suis désolée que tu en paye les conséquences. Je t envoi mon soutien moral . Courage à toi !

Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Témoignage d’une personne qui ne souhaite plus s’alimenter
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 1
Mois de publication : janvier
Année de publication : 2012
Retour à la catégorie : Témoignages santé.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.