Spray pour le nez et allergies

Dépendant à la xylométazoline


Sa demande : Bonjour, je suis un jeune homme de 20 ans. J’habite en Belgique à Bruxelles. J’ai un très gros problème depuis 3 ans je suis « accro » au spray pour le nez. Tout a commencé, il y a environ 3 ans, à cette époque j’avais souvent le nez bouché, et souvent le nez congestionné avec les effets négatifs que ça implique comme la sensation de lourdeur autour des yeux, des maux de têtes ainsi de suite. Habitant chez ma grand-mère, infirmière retraitée, elle prit un rendez-vous pour moi avec un ORL, un homme très agéc qui avait largement l’age d’être retraité mais continué à travailler pour ses raisons. Il m’a donc fait des tests d’allergies et effectivement j’étais sensible à plusieurs choses mais surtout allergique à la poussière et il est vrai que j’étais souvent confronté à la poussière à cette époque et meme quelques mois avant. Mais il m’a aussi prescrit 2 sprays nasaux nommé « Dexa Rhinospray » et « Sofrasolone », il m’a dit de prendre ces spr!
ays par alternance dès que j’ai le nez bouché, mais ce qu’il ne m’a pas dit c’est que ces sprays sont faits pour etre utilisé seulement entre 4 et 5 jours consécutifs. Je suis parti le voir une bonne demi dizaine de fois et il me prescrivait toujours cela avec toujours le meme discours. Le fait est que mon nez s’est « habitué » à ces sprays mais j’ai commencé à me poser des questions sur cette pratique et j’ai mis un terme aux consultations avec cet ORL pour mon problème nasal. Entre temps mon nez se bouchait toutes les 3-4heures à cause de l’effet secondaire de ces sprays qui consistent à faire effet inverse après un certain laps de temps et à reboucher le nez. Je suis donc devenu accro au spray nasal, mais vu que le dexa rhinospray est un médicament qui nécessite une prescription je me suis rabattu sur l’otrivine qui est un spray nasal à la xylométazoline en vente libre dans les pharmacies belges. J’en achète simplement parce que sans cela je ne sais plus!
respirer, et je ne sais plus fonctionner normalement. Mon cas!
m’inquiète depuis 1 an et j’ai consulté d’autres médecins, dont j’ai l’impression qu’ils ont tourné autour du pot, me donnait d’autres rendez-vous à chaque fois, sans me donner une ligne de conduite compréhensible pour arreter prendre du spray. Ma consommation d’otrivine est aujourd’hui très forte car je finis un flacon de 10ml en 2 jours. Le flacon est à 6,61€ par semaine j’en achète minimum 4, c’est un budget d’à peu près 114€ par mois, et je suis d’autant plus perdant que ce n’est pas en faveur de ma santé. Je suis étudiant et je ne dispose pas de beaucoup de moyens financiers et 114€ sur un mois est un montant dont j’aurais préféré jouir autrement. C’est pourquoi je lance aujourd’hui un appel sur internet car je ne suis quoi faire. J’aimerais tellement qu’un médecin honnete m’aide sérieusement à remedier à ce problèlme de dépendance au spray nasal. Je ne sais plus trop quoi faire, où aller? Pourriez-vous m’aider?

 

Question santé de la part de Léon
Ville : Bruxelles

Réponse de Michel -modérateur- : Bonjour Léon, vous devez consulter de nouveau un professionnel de santé ! Vous devez lui faire part de votre addiction et du fait que vous avez du mal à respirer sans. Vous pouvez dans un premier temps consulter un allergologue ou un pneumologue pour votre problème respiratoire. Bon courage !

On compte sur vous pour partager cette page :

Cette page est classée dans la catégorie questions de santé.
C'est une question personnelle de la part d'un visiteur et non un article du blog danger-sante.org
Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Questions santé 2011 > Spray pour le nez et allergies
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



  1. Nicole :
    1 août 2013

    Bonjour Jean,

    J’arrive un peu tard, mais quand même !
    Egalement allergique aux poussières et graminées, j’ai connu la même aventure que toi avec « Otrivine » de 14 à 33 ans. C’était devenu un enfer. J’en avais dans mon sac à mains, dans mon bureau, dans ma table de nuit. Et j’arrivais encore à avoir le nez complètement bouché entre les coups. Mon salut est venu d’un ostéopathe consulté pour le dos. En m’entendant parler (voix nasillarde), il m’a dit « Il y a plus urgent que votre dos ! ». Une simple manipulation toute en douceur autour du nez et des sinus a presque instantanément provoqué des éternuements en série et un écoulement du genre fontaine. Il m’a dit de supporter cela sans rien faire. Cela a duré quelques heures, puis sur son conseil, je me suis sevrée en utilisant du Stérimar tous les matins et soir pour laver la muqueuse et la rééquilibrer. J’avoue avoir connu une petite dizaine de jours difficiles. Depuis, c’est fini ! PLUS JAMAIS utilisé autre chose que le Stérimar, sauf cet hiver, pendant 5 jours, pour cause de sinusite sévère. Et j’ai 63 ans… On peut dire que l’effet a été durable ! Je te souhaite d’y arriver aussi, c’est une vraie libération !

  2. Pierre :
    15 juin 2013

    Idem pendant 15 ans avec Sofrasolone. Puis un ORL m’a sevré, pas facile mais ça va bien mieux maintenant. Sevrage sur 3 semaines avec en plus du Nasonex et une pommade pour régénérer les muqueuses.
    Courage

  3. Marie :
    10 juin 2013

    Bonjour,

    Je reviens à ce post même s’il est relativement ancien car j’ai eu le même problème que vous: je suis devenue lorsque j’étais adolescente complètement dépendante au spray pour déboucher le nez, au point que je m’enfermais dans les toilettes entre deux cours pour reprendre une dose, car mon nez se rebouchait toutes les deux heures. Mon oncle qui est médecin m’avait donné une solution toute bête mais qui a très bien marché: le sevrage en douceur! Cela demande quelques jours difficiles mais après le problème est résolu. Il faut tout simplement se forcer à se passer du spray durant la journée, où la sensation de nez bouché est « juste » incommodante, et ne s’en mettre que la nuit pour pouvoir dormir tranquillement. Là encore, il vaut mieux n’en mettre que dans une seule narine, et quand celle-ci se rebouche, seulement dans l’autre. Au bout de quelques jours voire quelques semaines le nez se débouche tout seul sans l’aide du spray. C’est difficile durant le sevrage mais ça vaut réellement le coup (et… le coût!), du point de vue santé aussi! Bon courage à tous

  4. Stéphanie :
    15 avril 2013

    Bonjour,
    J’ai moi-même été « accroc » à des sprays nasaux pendant de longues années, je ne parvenais plus à dormir sans… J’en avais toujours un flacon dans mon sac, que j’emportais partout… Un jour j’en ai eu assez de cette utilisation quotidienne et je me suis forcée à ne plus l’utiliser. Ca n’a pas été facile, car pendant plusieurs semaines j’ai eu du mal à m’endormir mais maintenant je n’en ai plus du tout besoin, et je dors très bien sans! En gros, je me suis « sevrée ». Je ne peux que vous conseiller de garder ces sprays loin de vous!

  5. Angélique :
    3 avril 2013

    bonjour à tous, rajoutez-moi aussi, je cherche une solution car j’ai eu une rhinite de grossesse et depuis : sofrasolone :( médecin ne m’en parlez pas c’est direct l’opération et des connaissances malgré l’opération sont retombés dans le même mal… vos idées et votre combat contre les gouttes nasales m’intéressent..

  6. Georges :
    25 mars 2013

    Bonsoir Jean,

    Je suis moi-même dans une situation semblable à la vôtre, au point de vue du médecin, sauf que je n’ai aucune dépendance à ces substances.

    Je me demande si nous avons connu le même ?

  7. Anonyme :
    12 mars 2013

    Bonjour,

    Voila, je vous soutiens tous et toutes, car j’ignorais totalement cette dépendance avant d’être avec ma compagne, c’est vraiment pénible sans compter les effets indésirables que ca implique et le cout…

    Ici, elle va essayé avec un mélange d huile essentielle, je vous direz si ca porte ces fruits car je remarque qu’énormément de personnes souffre de cette dépendance, je trouve cela abérant que les médecins, pharmaciens ne réagissent pas… Il s agit ici d une dépendance physique et psychologique, je le remarque bien quand ma compagne n a pas ses goutes, c’est angoisse puis dès qu’il y a une periode sans la forme, Plusieurs push et quand ca va 1 seul… c est fou cette drogue légal…
    Je vous tiendrai au courant, mais surtout, prennez votre dépendance comme si vous étiez fumeur, car les méfaits, bien que nous en parlons pas à la tv (à la différence de la cigarette) sont considérables.

  8. anonyme. :
    21 février 2013

    Bonjour, je suis dans le meme cas que toi Leon, j’ai 24 ans et cela fait bien 4 ans que je suis accro au sofrasolone (en effet dexa rhynospray es dispo sous ordonnance uniquement.) Moi mon médecin m’as dit que le dexa rhynospray est encore plus puissant que le sofrasolone et donc encore plus a éviter. je tente d’employer mon sofrasolone le moins possible mais c’est vraimpent pénible… impossible de dormir sans ce spray. il m’en faut toujours en stock car sinon la nuit, c’est juste impossible. on me fait des remarques comme que je « parle du nez » quand j’attrape un rhume j’ai le nez qui coule pendant des semaines(jai u un rhume il y a bien 3 semaines, pourtant j’ai encore toujours le nez qui coule et je dois me moucher tout les 1/4 d’heures. bizarrement ca part moins vite que chez d’autres gens.

    j’ai tenté un tas de sprays differents, j’ai meme éssayé un spray homéopathique, les sprays a bas d’eau salé pour sois disant « nettoyer le nez » —> ces sprays ne me servent a rien.

    de temps en temps j’ai mon nez qui saigne quand je me mouche le nez, ce qui me fait vraiment peur, surtout a mon age… je veux pas vivre le reste de ma vie comme ca et je me dis que ca ne va que faire empirer.

    je ne peux que te conseiller de ne pas l’employer aussi souvent!!!! moi je fait bien plus longtemps avec mon spray, je compte pas vraiment les jours.. mais je suis sur que je fait plus d’une semaine avec 1 spray. aussi ne fait pas plus d’une pulvérisation par narine quand ton nez es bouché, et ne le fait pas dans chaque narine et essaye de ne pas l’employer le plus longtemps possible, meme si ton nez es bouché, c’est ce que moi je fait, histoire de « ralentir les mauvais effets de ce spray de ***** » meme si les 2 sont bouchés, tempis. la plus part du temps, une narine te suffit pour respirer. ;) bonne chance!

    si quelqu’un a d’autres conseils, merci de les donner!!!

  9. karine :
    20 février 2013

    Apparemment ce spray est vendu sans ordonnance en Belgique mais impossible d’avoir l’équivalent en France sans passer par la case médecin d’abord! J’ai de la chance, mon pharmacien est un pro et m’a avertie tout de suite du danger d’accoutumance;il m’a fait la leçon quand j’ai voulu me réapprovisionner trop rapidement!
    je pense que dans ton cas, Léon, il faudrait peut-être passer par un homéopathe pour essayer de débloquer tout ça en douceur? si tu es sur Bruxelles, demande la liste des homéopathes à la pharmacie Debrus-Tensi Avenue de l’Armée près de Montgomery, ils sauront te renseigner. je croise les doigts pour que tu te débarasses de ces sprays au plus vite!

  10. Sandrine :
    10 novembre 2012

    Hello,je suis confrontée au même problème.J’ai été atteinte d’une rhinithe de grossesse et depuis presque deux ans,je carbure au Sofrasolone.Avez-vous trouvé une solution (autre qu’une opération)?

  11. Nino :
    23 mai 2012

    J’habite aussi en belgique et j’ai le même problème que toi je n’arrive pas a respirer du nez sans mon spray sofrasolone si tu trouves une solution. Merci de laisser ta solution car c’est vrai qu’au prix ou l’on paye se spray ça revient très cher! j’ai été voir un ORL et il m’a conseillé une opération mais bon vu que le spray permet de respiré je doute que je doive avoir recourt a la chirurgie.. La facilité du gain d’argent pour un médecin.. Que quelqu’un trouve une solution SVP. Merci!

  12. tim :
    9 janvier 2012

    Je suis a peu près dans le même cas que toi.
    Rajoute moi si tu veux qu’on en discute car j’aurais besoin de conseil aussi :)
    A bientôt.

Articles relatifs

Article : Spray pour le nez et allergies
Mise en ligne sur Danger Santé.
Mois de publication : septembre
Année de publication : 2011
Retour à la catégorie : Questions santé 2011.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.