Le sèche-mains Dyson Airblade : une solution hygiénique

Réponse de la société Dyson suite à la publication d’un avis sur les séchoirs dans les lieux publiques sur le blog Danger-sante.org

 

« Nous avons pris connaissance d’un article publié sur Danger Santé « Avis sur les séchoirs électriques dans les toilettes publiques ». Suite à la lecture de ce texte, nous souhaitions apporter quelques précisions, un bon séchage des mains étant effectivement « une arme fatale contre les virus ».

Le sèche-mains Dyson Airblade™ est une innovation qui constitue une catégorie de sèche-mains à part entière. Il est donc important de ne pas faire d’amalgame entre tous les appareils électriques de séchage des mains.

Lors d’une épidémie, en l’occurrence la gastro-entérite, le Dyson Airblade™ est une réelle alternative au papier puisqu’il propose de réels bénéfices hygiéniques : air froid pulsé, passant au travers d’un filtre HEPA, séchage en 10 secondes des mains, et vernis antibactérien recouvrant toutes les surfaces externes.

Alors même que l’auteur de l’article cité ci-dessus, écrit par Arnaud Balme de l’agence de communication ABC Broadcast, remet en cause l’usage des études, il cite et base cependant la crédibilité de son propos sur une étude réalisée par la société (commerciale) Westminster Trading Ltd – commanditée par ETS (European Tissue Symposium), un organisme inter-professionnel qui regroupe la majorité des producteurs d’essuie-mains en papier européens. Sauf que la méthodologie de cette étude commerciale, commanditée, non publiée ni validée par la communauté scientifique, n’a été aucunement soumise à des comités d’experts externes permettant de démontrer l’exactitude scientifique des résultats obtenus.

A contrario, lors du développement du sèche-mains Dyson Airblade (TM), les ingénieurs ont pris un soin tout particulier à garantir ses bénéfices hygiéniques à l’appareil. C’est d’ailleurs l’hygiène qui lui a donné ses caractéristiques fondamentales (10 secondes de temps de séchage, filtre HEPA, air non chauffé, vernis antibactérien). Pour s’assurer que ces bénéfices hygiéniques étaient respectés, Dyson a fait appel à l’expertise d’organismes scientifiques indépendants, tels que : IRM (Institut de Recherche Microbiologique), NSF International, l’Université de Bradford, Campden BRI. Tous ces travaux de recherche ont prouvé la valeur hygiénique de l’appareil. Ils ont fait l’objet de publications officielles, et ont été validés par la communauté scientifique – et c’est la raison pour laquelle le Dyson Airblade™ est aujourd’hui installé dans des domaines aussi pointus que l’agroalimentaire ou le milieu hospitalier – ce qui n’a jamais été le cas de l’étude Westminster.

Pour finir, l’étude réalisée par Westminster Trading Ltd ne mentionne pas l’impact que les essuie-mains papier ont sur l’environnement. Mesuré par une grande université scientifique du Massachusetts dans le cadre d’une Analyse de Cycle de Vie catégorielle, cet impact s’avère très lourd en termes économiques et écologiques (http://msl.mit.edu/publications/HandDryingLCA-ExecutiveSummary.pdf).

Grâce aux avancées technologiques, il est aujourd’hui possible de se sécher les mains de manière hygiénique, écologique et responsable. N’est-ce pas là quelque chose à célébrer ? »

Source : Propos de Dyson France

Partager cette page ! On compte sur vous :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Nouveaux produits de santé > Le sèche-mains Dyson Airblade : une solution hygiénique
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Le sèche-mains Dyson Airblade : une solution hygiénique
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 0
Mois de publication : janvier
Année de publication : 2012
Retour à la catégorie : Nouveaux produits de santé.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.