Statistiques du cancer du sein

Aujourd’hui, le cancer du sein est l’un des cancers pour lequel le taux de survie est le plus élevé, on guérit plus de 70% des cancers du sein. Ceci est dû en grande partie au dépistage précoce et aux importants progrès thérapeutiques issus de la recherche en cancérologie. Néanmoins, c’est le cancer féminin le plus fréquent. Avec 50 000 nouveaux cas par an, il se situe au 1er rang des décès par cancer chez la femme.

 

Il s’agit d’un véritable problème de santé publique dont l’ARC fait l’une de ses priorités.

Les attentes des malades en matière de recherche sont d’autant plus fortes qu’il s’agit de cancers du sein de mauvais pronostic. Le mauvais pronostic d’un cancer du sein peut être associé notamment au « type » de cancer du sein puisqu’il existe aujourd’hui une catégorie de cancer du sein dit « triple négatif » que l’on ne sait pas soigner. Le mauvais pronostic d’un cancer du sein peut aussi être associé au fait que ce cancer du sein est agressif et qu’il métastase. De même, lorsque la tumeur du patient « résiste » au traitement, l’efficacité de ce dernier est remis en cause et le pronostic du cancer est assombri.

Des progrès sont donc encore à réaliser afin de réduire la mortalité due à cette maladie. C’est pourquoi l’ARC, animée depuis toujours par la volonté de sauver des vies, finance des projets de recherche porteurs d’espoirs dans ces domaines.

On compte sur vous pour partager cette page :

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez..
Vous pouvez faire une recherche :  
 
Navigation
Danger Santé > Cancers > Statistiques du cancer du sein
 
Pour citer l'article sur votre site, votre blog ou sur un forum
Vous pouvez copier/coller le code suivant :



Si vous avez une remarque, vous êtes libre de laisser votre avis.
 
Articles relatifs

Article : Statistiques du cancer du sein
Mise en ligne sur Danger Santé.
Nombre d'avis : 0
Mois de publication : octobre
Année de publication : 2010
Retour à la catégorie : Cancers.
Retour à la page d'accueil : Danger Santé.
Vous pouvez suivre l'actualité du site avec notre flux RSS et sur notre compte twitter.