Addiction au web – Accro Internet – Dépendance du Surf

  1. Bonsoir, j’ai 18 ans et je suis accro a internet , je ne sors presque jamais car je suis timide et aussi je ne trouve personne qui m’écoute qui comprend mes problème personnel; j’ai pas beaucoup d’amis et c rarement que je sort avec l’un deux ,,quand je suis connecte je me sens libre de tout dire , je me sens capable , je peux dire tout ce que je ne ose jamais dire , je peux discuter librement sans dire que cette amis virtuel va un jour me trahir , sans voire mes défaut car j’ai une acné sévère depuis 2 ans , les commentaire des gens m’on fait souffrir je ne dis jamais rien mais quand je rentre le soir a la maison je peux tout dire tout écrire raconter a mes amis virtuel et pleure quand je prend mon ordi je me sens libre , je me sens jamais rejeter , je suis jamais timide j’écris mes sentiment et les partager vider mon cœur a des inconnu je ne pense même pas pouvoir survivre sans internet sans l’être virtuel qui je m’adresse ( que faire … ) :'(

  2. Bonsoir, j’ai 12 ans et je suis accro à Internet,je ne sors presque jamais parce que je suis timide, je n’ai pas beaucoup d’amies et aussi parce que je ne me sen pas en sécurité quand je sors. C’est donc pour ça que j’essaie de faire en sorte d’être moins timide mais je n’y arrive pas du tout, j’ai toujours peur d’être rejetée par les autres et quand j’y arrive enfin les autres me rejettent. e n’arrive pas du tout à me sortir de cette situation. Mais le pire c’est que je ne fait pas grand chose sur internet, et je pense même pouvoir survivre sans internet mais je n’arrive pas à me construire une vie sociale et j’en reste toujours au même stade…

  3. bonjour,moi aussi j’ai ete accros a internet mais c’etait au debut quand l’adsl est arriver dans notre region (seine maritime) avec sont lot de telechargement illegale et autre mmorpg (t4c) je jouais aussi beaucoup sur console,toutes les consoles du moment et un jour le ralebol complé je ne sais pas se qu’il c’est passé un reget total,je venait de prendre consience de la perte de temps astronomique alors je me suis mis a reflechir comment j’aurais pu l’utiliser,je me suis souvenu que ado j’avait un reve « etudier la musique  » et depuis 2 ans deja j’ai entamer une etude de piano,j’utilise toujours le net mais uniquement a des fin utile et je joue aussi sur console mais moins et seulement le week end en semaine ce n’ai pas possible,le boulot,la maison,le fiston qui lui est un accros en devenir donc je suis toujours vigilant,j’ai 44 ans bientot et je pense que plus ont sucombe jeune au nouvelle technologie (internet le smartphone et autre materiel conneté)plus c’est dure de s’en defaire,exemple avec le tabac .bon courage a tous .cordialement.franck

  4. Je ne sais pas si mes enfants sont accros mais dès qu’ils rentraient de l’école, c’était pour aller sur facebook au détriment des devoirs scolaires. Alors j’ai mis NetAddictFree pour autoriser l’accès à internet et définir des plages horaires pour facebook et msn. Comme cela, ils ne sont pas tentés par les réseaux sociaux pendant les devoirs mais ils peuvent disposer quand même d’internet pour leurs recherches.

  5. Bonjour à tous,

    Je suis journaliste pour M6 pour l’émission C’est Ma Vie et je prépare un reportage sur le thèmes des personnes accroc aux jeux vidéos, aux jeux en ligne ou tout simplement à internet.
    Nous recherchons aussi des personnes qui vivent avec ces personnes et qui aimeraient que les choses changent. N’hésitez pas à me contacter au (modération : merci d’utiliser la rubrique témoignages)

  6. Robert, je ne vois pas de lien… s’agit-il de la solution proposée par (marque)?
    Je vais l’essayer dès ce WE!!

  7. Mon fils a 8 ans et je crains qu’il ne soit déjà « accro » à certains jeux en ligne. L’autre soir, je l’ai « surpris » à 2 h du matin devant son ordinateur. Cela fait maintenant un bon bout de temps que je cherche des solutions. Je me sis renseigné auprès de plusierus associations (compétentes et sympas) mais je n’ai pas eu de résultats probant. Toutefois il y a deux jours, j’ai vu par hasard un article dans direct matin (j’habite à côté de nice) qui parlait d’un système par sms pour gérer avec l’enfant le temps sur l’ordinateur. Je suis allé voir sur le site de la société qui propose ce programme et je me suis inscrit. ca parait pas mal. En tous les cas l’initiative de cette boîte me semble interessante. Pour tousceux qui vivent ce problème d’internet je mets ici le lien : (pub) (ça peut toujours servir)
    je reviendrais sur ce blog pour vous dire si ca marche aussi bien qu’ils veulent le dire.

  8. C’est assez frustrant. Il est actuellement 01h09, je suis sur mon PC. J’y suis restée jusqu’à 06h la nuit dernière. J’ai dormi 5h, puis j’y suis retournée, dès 11h ce matin. Bien sur, j’ai fait autre chose dans la journée, mais j’ai passé le plus de temps sur mon ordi. Mes parents ne le savent pas, j’ai la WIFI dans ma chambre. Je sais pas quoi faire. Et là, je surfe, sans réel but : Facebook , jeux stupides, streaming, boîte mail, blogs politiques, podcasts sur Youtube… Je veux lâcher le PC, mais j’y arrive pas. Alors je lis des articles comme celui-ci, pour voir si ça m’aiderait à décrocher. J’ai mal à la tête ! Dès que je vais éteindre l’ordi, je me trouve un autre truc à faire dessus, et ça devient sans fin ! C’est trop bizarre, je sais pas, on dirait une espèce de « pouvoir maléfique du PC »… (non non je crois pas à ça vous inquiétez pas, c’est juste une image)

    01h30 : (j’avais oublié de poster.) Je ne décroche toujours pas. Au secours !

    J’arrête internet. C’est fini. Je le jure sur l’honneur. (désolée de balancer ça ici, mais fallait que ça sorte devant témoins inconnus.) C’est une vraie saloperie, on tombe dedans, on s’arrête plus. Il suffit de manquer un peu de volonté pour se faire happer…
    Adieu.

  9. je vais plutôt vous parler de l’internet mobile qui a pris de l’ampleur de nos jours, mais qui à aussi des avantages que des inconvenients, je vais vous raconter une petite histoire rèelle pour illuxtrer tout ceci: j’avais un ami qui a reçu un blackberry comme cadeau de la part de sa tante avec un abonnement illimité sur internet. il etait très brillant en classe et aimait jouer beaucoup au foot avec nous, dont il rêvait de devenir un grand joueur ,toujours le premier sur terrain à attendre les autres oubien il partait les cherchers pour venir jouer mais depuis qu’il à pris goût dans la navigation avec son mobile il se faisait rare. Plus de 5 jours nous le voyons plus au terrain donc nous sommes allé lui rendre visite en croyant qu’il etait malade arrivés chez lu il nous à fait comprendre qu’il faisait des cherchères pour plus se cultiver .mais nous lui avons fait comprendre qu’il pouvait venir par moments libre s’amuser avec nous il repondit oui mais quel oui? le oui Pour juste se debarrasser de nous. Depuis ce jour nous ne l’avons plus revu pendant 4 mois ,cela m’inquiêtait donc je suis allé personnellement chez lui j’ai croisé sa tante qui ma dit qu’ils souffrait d’un mal qu’il ignorait dont elle etait la cause ,pour cela elle lui a cofisquée son appareil parce qu’il etait devenu insupportable a cause de l’internet ,il ne dormait plus,ne mangeait plus,ne travallait plus a la maison comme en classe deplus elle a été plusieur fois convoquée à l’ecole pour ce fichu problème de navigation en lui confisquent son phone elle se demendait si elle ne lui avait pas arrachée son coeur. donc elle ne savait plus quoi faire si lui remettre son phone ou pas?

  10. Bonjour, je suis journaliste à france3 Ile de France et je recherche des témoignages de personnes sévèrement dépendante de leur smarthphone. Vous me pouvez me laisser un message sur cette adresse internet : (…)

    Modérateur :
    Bonjour, si vous souhaitez obtenir des témoignages, merci d’utiliser la rubrique témoignages en expliquant votre démarche.

  11. bonsoir à tous .Après avoir lu tous vos commentaires, je peux vous confirmer que mon ex.(eh oui rupture juste après les bons voeux de bonne année) est un addict.au jeu et au tchat .3 ans 1/2 ou je me suis battu pou arriver à lui faire diminuer cette vie virtuelle
    Belle prommesse au départ .rupture , réconciliation.J’ai fais beaucoup de concessions, lui non préérant le mensonge .A me culpabiliser .M’indiquant que c’était une passion et non addiction. lui me disait ne pas aimer parler car cela ne servait à rien alors pourquoi allez cherchez du monde sur la toile et tchtaer autant ?????donjuantiste ,menteur et manipulateur car je n’ai plus reconnu l’homme que j’aime et en qui je croyais et ou je pensais avoir réussit là ou d’autre c’était confontré à un mur .
    Relation avec les femmes pas plus de4 à 5ans .Je me suis retrouvé dans cette moyenne .Mon intuition à vu se changement et je ne l’ai pas supporter .Prise de têt trop forte au point de se haïr..C’est dur et se battre seul ça l’est encore plus ..Ma décision mêm si j’en souffre à été de lui dire de partir. Chose qu’il c’est empréssé de faire afin de retourner vivre chez ses parents .Retrouvé sa chambre comme un adio.Coupé de la realité evitant de prendre une quelquonque responsabilité ormis celle de se racheter une nouvelle console donc cla nous fait JEU PC et en ligne wii et la xbox360…Tout cela est décevant et triste …43ans n’est t-on pas mûr et responsable à cet âge là il faut croire que non

  12. moi je ne suis pas acrro a internètte. Je cherche juste une réponse a tand de question.ex: Un quoi est utille internètte; un quoi et dengeureux internètte; pour quel réson internètte est dengeureux ; pour quel résond il ne les pas; …bref un gros je cherche des réponse a mes question. mais je conseille au acrro d’internètte de demmender a un ami(e) ou un proche de vous faire sortire ou si sane marche pas de cacher vos ordinateur .Si sa ne marche pas dsl

  13. lorsque l’on orthographie activitéEs au lieu de activités internet n’y est pour rien !

  14. Moi je ne pense pas être accroc à internet, je suis capable de passer 3 semaines sans, quand j’ai un bon roman je n’y pense plus, je n’ai jamais été accroc à des jeux, tout au plus je découvre de la musique et c’est vrai que je suis adepte des…relations à distances. Je ne tombe amoureux qu’à l’étranger !

    Par contre je n’arrive absolument pas à faire un projet sur un ordinateur. Je peux lire la presse, écrire, mais comprendre un truc (surtout scientifique ou de programmation), c’est un effort surhumain pour moi. Je dois refaire un projet Java cette année pour mon école, je n’y arrive pas, mais vraiment pas ! Je suis mort de honte surtout de devoir montrer que je n’ai rien fait à un prof je n’arrive pas à me motiver.
    Au moindre blocage je vais sur facebook, je regarde la météo, les webcams de montagne, j’écris à une fille que j’aime mon désespoir… Pourtant je sens que l’info pourrait éventuellement me plaire si je voulais me fabriquer un truc tout seul. Mais aucun tutoriel, aucun prof d’info ne marche avec moi. Je n’arrête pas de fuir, de faire semblant d’être débile, qu’on vienne me débeuguer. Bien sur je comprends au sens large, mais impossible de ne pas reproduire la même erreur ni de ne pas passer 2h sur internet après une explication si éprouvante pour mon cerveau !

  15. je ne sais pas comment en sortir.j’adore internet et j^peut plus m’en passé.j suis resté 1 semaine sans j’allais devenir fou :-( j ne sais plus quoiu faire

  16. J’estime être dans cette M… , même si tous les cas de figure ne me concerne pas .

    Comment se sortir de là ? Même pour répondre à cet article . :'(

  17. Il faudra ordonner les heures qui sont passé à l’internet. Et Quand tu veux ouvrir l’internet tu dois passer un peu temps pour ne pas fatiguer et nous connaissons bien que l’internet pleine d’information et mal dans le même temps.et pour n’oublier pas les exercices .

  18. Il faudra ordonner les heures qui sont passé à l’internet. Et Quand tu veux ouvrir l’internet tu dois passer un peu temps pour ne pas fatiguer et nous connaissons bien que l’internet pleine d’information et male dans le même temps.et pour n’oublier pas les exercices .

  19. Mon ami qui poursuivait des études de droit s’est brusquement trouvé prisonnier du net. Il a fait connaissance un jour d’une personne résidant aux États-Unis avec qui il s’est mis à communiquer grâce au net. Celle-ci lui promet soudain de l’aider à émigrer là-bas. le jeune homme devient alors dépendant de ce rêve qui ne se réalisera jamais. mon ami qui s’était cependant détaché complètement de son université s’est rendu compte un jour, mais un peu tardivement, qu’il avait été trompé.

  20. Nous sommes en réalité une génération perdue à cause de beaucoup de choses dont l’internet en fait partie…. J’invite tous alors à prendre une prise de conscience effective de notre état afin de vivre convenablement.

  21. Bonjour,
    Je suis journaliste pour M6. Nous préparons un reportage de 30 minutes sur les passions et/ou les addictions. Si vous souhaitez témoigner, ou si vous voulez simplement de plus amples informations, appelez-moi au (modération) ou par email (modérateur : merci de faire une demande complète dans la rubrique « Témoignages » du blog).
    Merci.

  22. Bonjour, j’ai 18 ans, et je pense être accro au net, et ce de façon importante. En effet, je me retrouve dans absolument tous les symptomes cités ci dessus.
    Je pense avoir toujours été addict ( à 15 ans, il m’arrivait de me précipiter chez moi après les cours, pour retrouver mes forums préférés, abandonnant toute vie sociale.).
    Aujourd’hui, le temps que je perds sur la toile est inimaginable, je ne compte plus les nuits ou je reste jusque 3 heures du matin, à ne rien faire, ces journées de vacances ou je reste collée à mon écran. La vie semble tellement plus belle sur la toile, et j’ai toujours été du genre rêveuse, je n’aime pas affronter la réalité. C’est pourquoi je pense être réellement devenue dépendante. Il m’arrive de me sentir hypnotisée, sachant pertinemment que je dois fermer la page, qu’il n’y a plus rien à voir, mais je reste là et réactualise la page de mes sites préférés toutes les 5 minutes dans l’espoir d’une nouvelle mise à jour qui ne vient pas.
    De plus, je viens de passer un mois de vacances sans accés à internet, et je me rend compte que mon comportement était totalement différent, j’étais bien plus motivée, plus dynamique, beaucoup plus apte à rencontrer des gens et à passer du temps avec mes amis. Je respectais beaucoup plus mon rythme de sommeil qu’en temps normal ( et ce malgrès les nombreuses fiesta ;D). Je me sentais bien. En retrouvant internet aujourd’hui, je me rend compte du changement, de tout ce que je rate à cause d’internet. Je me rend compte aussi de mon mal être, du fait que je ne suis jamais satisfaite de ma vie, que je rêve beaucoup, mais que finalment je n’ai envie de rien. Comme si le simple fait de surffer sur la toile remplissait ma vie, mais que je ne me trouvais jamais satisfaite.
    J’ai donc pris la décision de ne plus mettre mon ordinateur dans ma chambre, je sais que ça ne réglera pas tout, mais ça m’obligera au moins à me lever avant d’allumer mon ordi et de courir sur facebook pour voir je ne sais quelles nouvelles notifications…
    Je pense être vraiment atteinte, c’est une drogue douce qui ne tue pas, mais qui tue la vie. Je me rend compte du problème, je me dis qu’il ne sera jamais totalement résolu car internet est partout. Mais je pense aussi que se rendre compte des choses, c’est déja un premier pas vers le changement.
    Bonne chance à vous tous, et surtout, prenez vous en main, quitte à vous faire aider, n’attendez pas, ne laissez pas l’addiction voler votre vie !

  23. internet c est de la merde mon marie joue et mis de l argent plus de 500 euros par mois pour les jeux c est un cochemar il ne parle plus

  24. bonjour je cherche à savoir s’il existe des réunions type alcoolique anonyme (l’idee etant l entreaide, sans « professionels ») pour les accros du net. ou quelqu un pour en creer une sur paris : gal**ine@yahoo.fr

  25. Bonjour, suite à mon étude sur , je cherche également à rencontrer une personne addict à internet, se sentant donc concernée par le sujet, qui pourrait consacrer un peu de son temps en entretien en face-à-face avec moi, aux alentours de Bordeaux. Merci !

  26. Bonjour, je suis d’accord avec ce qui ce dit, j’ai 14 ans et je pense être accro de temps en temps, mais je m’en rend compte et essaye de ne pas me couper du monde à cause du net.
    Je fais des sorties avec des amis, je change de place les meuble de ma chambre, je fais un peu de ménage, je fais des dessert ( gâteau), je lis egalemment beucoup . . .
    A la fin de la journée, je me sens plus légère et plus fière de moin si j’ai accompli une tâche que si j’étais restée la journée sur l’ordinateur.

  27. moi je sui daccor avec sa moi, je devin presque accro a nternete comment faire pour se deliberer de sa svp aider moi tre vite

  28. Je suis connectée à internet depuis quelques mois (j’y allais avant au bureau ou chez mes amis), et je suis totalement accro à plusieurs jeux facebook, je passe tout mon temps dessus, je ne fais plus mon ménage, mes comptes, tout passe au second plan. Je me rends compte que ça me rend malheureuse, je voudrais consacrer tout ce temps à autre chose, mais je n’arrive pas à me contrôler (c’est une constante chez moi, j’ai aussi des pulsions alimentaires). Le pire c’est qu’il y a peu je me suis créé un deuxième compte facebook pour jouer aux mêmes jeux et m’envoyer des cadeaux à moi même… Je sais c’est grave. J’ai vraiment l’impression de n’avoir aucune volonté, je suis découragée.

  29. Bonjour,

    Je suis en master de psychologie, et je rédige donc un mémoire. Mon étude comporte trois questionnaires, que je vous laisse découvrir. Cette étude est totalement anonyme, et si vous dévoiliez votre identité je garantirais la confidentialité des informations. Pouvez-vous répondre à ces questionnaires (cela prend 10 à 20 minutes) s’il vous plaît ? Voici mon étude : (url)

    Le deuxième questionnaire est une version canadienne, il faut donc comprendre les termes de « compagnons (compagnes) » par « ami(e)s ». Merci de ne sauter aucune question, si vous le faisiez je ne pourrais pas utiliser vos données.

    Merci d’avance à tous ceux qui me donneront un coup de pouce !!!

  30. Moi j’ai passé en tous sur mon jeu 125 Mille minute de jeux mais jarrive a ne pas jouer’ pendat 1 semaine sans devenir fou mais jy pense tous le temps :s jai 15 ANS

  31. Mon avis perso est qu,il est tres facile de devenir dépendant au tchat… je me pensais à l’abris de cela et je me suis appercu que j’étais dépendante.. insomnies… fatigue.. irritabilité… perte de poids.. je ne vivais que pour msn et mes contacts… finalement je me suis appercu que ces contacts n’ont rien de bon a m’apporter..ils sont la pour bouffer mon énergie et si ils sont chanceux et bien peut etre me faire enlever mon tshirt en cam… les tchat, c,est pas sérieux..personne n,est sérieux sur le net… des manipulateur et des bouffeurs de temps.. c,est tout.. j,ai supprimé presque tout mes contacts.. il m,en reste 2 et leur tour d,etre supprimé arrive à grand pas.. depuis je dors mieux je suis moins irritable et plus concentrer sur ma vie reelle… rien de mieux que la réalié pour une vie saine et équilibrée… internet oui.. mais avec une tres tres tres grande prudence…c,est trop inpersonnel les tchat.. rien de comparable avec la réalité.. dites vous que les gens avec qui vous tchater ne vous tiendrais aucunement les memes propos si ils pouvaient vous rencontrer en vrai.. c,est de la frime c,est tout… de grace de perdez plus votre temps sur les tchat.. moi j,ai perdu 2 ans de ma vie…bonne chance

  32. Sandrine : Désolé, un peu en retard… Lui en as tu parlé ? Le mieux ce serait de lui expliquer et de faire une entente pour qu’il ne jout, disons, que deux heures par jour.

  33. sandrine j ai la meme souci avec ma conjointe qui est accros, elle c est sur les forum de discution pour elle les perssonne quel rencontre son c est amis . je lui est demender de faire un choi entre eux et notre fille et moi et elle me reponde quel ne peu pas ,je ne c est plus quoi faire comme toi je sonje a la quiter partire avec ma fille ,j en ai mare de cette vie comme sa. citu trouve une reponce ou une solution peu tu me le faire savoi je ten remerci

  34. bonjour, mon conjoint est accros à internet, il passe son temps a jouer …. et autres… plus de vie de famille, plus de rapport car il joue jusqu’à tard dans la nuit !!!! j’en ai mare, je suis au bord de le quitter … comment je peux l’aider ?? dite le moi, je veux essayer encore

  35. Alors pour moi c’est sur que si je coupe tout l’internet, je tombe en dépression. Mon truc c’est que je me parle. Je me dis que cette fois là, je vais voir mes amies et pas autre chose, m’enfin, je joue à la maman avec moi-même, et ça fonctionne bien. Bonne chance à tous !

  36. Bonjour,
    Depuis peu je me sens de plus en plus accro a Internet. Je n’arrive pas a decrocher, et pourtant je n’y fais rien d’interessant, je surf encore et encore et j’ecoute de la musique sur Youtube. Je ne vais plus sur les forums, les chats, sur msn j’ai bloque la plupart de mes contacts, je ne joue a aucun jeux off ou online…aucun réseau social même sur Internet…
    Aujourd’hui je me suis levé a 13h00 parce qu’hier j’ai passe la nuit a surfer sans but précis, et depuis aujourd’hui 13h00 je continu a surfer. Je sais que c’est mauvais pour moi (Je deviens de plus en plus maigre, je déprime, je suis tout le temps fatigue…), mais je n’arrive pas a m’arrêter…
    J’ai essaye de trouver la cause de mon addiction au surf sur Internet (Qui plus est, je ne ressens aucun plaisir a faire ca.) et je pense que je suis non pas accro au web mais a une personne que j’ai rencontre sur Internet. Je ne l’ai jamais rencontre en vrai. Je pense a elle nuit et jour, je n’arrive plus a penser a autre chose et a faire autre chose que d’attendre ca venu sur Internet, MSN notamment, juste pour lui lâcher quelques mots sans grand intérêts mais qui me fond du bien…

  37. Pour décrocher de son PC et d’internet, c’est comme pour les autres addictions: il faut littéralement s’en séparer, faire une pause. Cacher son ordi, débrancher sa live-box, éviter le plus possible la tentation du net. C’est comme quand on fait un régime, il faut éviter de laisser une tablette de chocolat sur son bureau. Ensuite trouver des activités dans la vraie vie, se faire un réseau social proche de manière à n’avoir aucune raison de retomber dans l’addiction. Construire des relations, une œuvre, quelque-chose de personnel de manière a ressentir une vraie joie intérieure et pas juste du plaisir que nous procure l’internet. Après il faut se modérer dans les réseaux sociaux, bien prendre conscience du temps qui défile. Enfin, je dirais que la vraie force, c’est de casser une tablette de chocolat (encore^^) en 4 et n’en manger qu’un seul morceau. Appliquez cela à l’internet et vous avez la clé ;)

  38. je pense que ce fleau estdevenu de plus en plus dangereux moi meme je me sens accro a mon ordinateur mais j’essaie toujours de mettre un plan pour bien gerer mon temps …il faut vraiment savoir comment reagir……

  39. moi je dit que c’est bien internet mais si on n’y est trop longtemps sans pause on commence a être accro!!!moi je vais sur internet pour des recherche et c’est tout apres je vais sur msn etc…
    si vous ne voulais pas devenir accro a internet nallais pas longtemps dessus!!!
    aurevoir et faites gaffes les gents!!!

  40. je crois que l`internet est bien car on peut voir tout le monde et on peut faire des connaissances a des personnes nouveaux des pays etrangers et encore nous aide a faire nos devoirs

  41. pour moi internet c le meilleur passe temp dans ma vie, je passe dé heur devan mon pc, mais cela ne m’empèche pa de travailler ou bien d’étudier, c bizard je c ke je ss accro mé dé ke g une chose à faire je néglige l’internet mm si ça me fait mal. mais bon je v pa nier ke je peu pa m’en passé de tt lé activité sur internet, C MA VIE!!!!!!

  42. bonjour
    avez vous un truc pour que ma femme décroche de la toile
    je regarde de temps en temps sur l’historique, ca fait peur presque 9 heures par jour.
    merci

  43. Sans oublier que l’on peut chuter socialement (pck l’on ne voit plus personne) mais c un cas extrême heureusement :)

  44. tout s’est passé pareil pour moi après 18ans de mariage. Ma femme s’est mise à tchater sur internet, puis a fini par me tromper. Elle est addicte du tchat, des jeux, du sexe. Elle a même fini par tromper son amant ! tout ça en 2ans et demi. Inutile de dire que malgré beaucoup de compréhensions de ma part et psycho j’ai beaucoup souffert et je suis marqué à vie, car j’aimais ma femme et j’avais une confiance totale en elle. Nous sommes à 1 semaine de notre séparation définitive. J’ai 42 ans.

    Pour ceux à qui ça arriverait, prennez-garde, tout va très vite, j’ai rien compris, rien vu venir ! quelle saloperie cet internet !

  45. D’un autre côté certains passent leurs temps sur internet à chercher des renseignement, a se cultiver. C’est pratique internet, c’est rapide, efficace. Il faudrait peut être ouvrir les yeux et commencer de s’interroger sur les bienfaits de l’internet. Tout dépend des intentions, des raisons pour lesquelles vos enfants restent sur internet: ils s’ennuient? Ils ont une soif de savoir, et partent à la recherche de connaissance que vous ne pouvez leur fournir. C’est malsain d’interdire internet, sauf pour « les devoirs », c’est porter atteinte à la liberté de comprendre, à la volonté de comprendre, d’évoluer. Aussi, l’adolescent, à besoin de s’émanciper de son entourage, de communiquer avec leurs « amis ». Ainsi, l’internet apparaît comme une puissance salvatrice. Mais comme je l’ai dis, tout dépend de l’intention. Aussi, même les jeux de rôles ou autre, peuvent s’avérer salvateurs, en ce sens, ou il permet à l’enfant ou à l’adulte de sublimer ses pulsions, de les extérioriser. (quoi que, les sports aussi ^^). Enfin bref, si vos enfants ne vont pas sur internet, qui est l’objet de leur divertissement ( divertere en latin: se détourner de, ici il s’agit de l’ennui) , il se retrouverons à flaner, croyez vous que cela leur permettra de réviser mieux? cela leur permettra d’avoir acquis quelques connaissances précédemment sélectionnées, et que n’importe qui pourrait avoir. Il faut les laisser se diriger chacun vers l’unique, et l’ironie c’est qu’il y’a un « unique » pour chacun, et que chacun d’entre eux se ressemblent.
    « Ce monde est volonté de puissance, et rien de plus que cela »

  46. La dépendance à internet faczebook, MSN (liée à des pb subis dans son enfance) et à une dépendance à l alcool a poussé ma femme à tchater avec des hommes, les rencontrer et me tromper 2 fois. Alors qu’elle est la première à reconnaitre être heureuse avec moi et que pour moi tout va bien dans notre couple.
    Elle oublie son mari, ses enfants et met en péril son boulot (nounou) pour foutre en l’air 20 ans de vie commune avec plus de bons moements que de mauvais.
    Elle m’a dit vouloir savoir si à 40 ans elle pouvait encore séduire, s’est piquée au jeu du tchat (des fois de 21h à 0h30) mais malheureusement elle ne s’est pas arrêtée avant de franchir 2 fois la limite. Coucher avec un homme par plaisir, coucher avec un 2ème parcequ’elle dit en etre tombée amoureuse après 8 mois de tchat’. Elle accepte de voir enfin un psy (et pourtant je l’ai toujours entourée de mon amour et lui ai conseillé déjà) afin de faire le point sur sa vie , d’évacuer ses malheurs d’enfance et peut être revenir vers moi. J’adore ma femme, elle est tout pour moi et je considère qu’Internet (facebook, MSN) est une vrais saloperie pour des personnes déjà un peu fragiles (et pourtant je suis informaticien).

  47. oui je suis d’accord, il y a trop des jeunes comme moi qui passent leur temps sur l’internet pour plus de six heures. C’est fou!

  48. Je suis une accro d’internet et spécialement des jeux sur Facebook ces temps-ci. Dès le lever, j’ouvre mon ordi. Je saute des repas ou je mange devant mon ordi. Je planifie mes journées en fonction de mes jeux. J’oublie (ou je manque volontairement) des rendez-vous tellement je me laisse absorber par mon ordi. Dans les 5 risques pour la santé cités plus haut, j’ai 4 problèmes. J’ai coupé internet pour quelques mois mais j’ai dû me reconnecter car j’étais en manque et je devenais plus irritable encore. Oui je suis une accro d’internet, je sais que je fais du tort à ma santé mais je ne suis pas prête à m’arrêter.

  49. mon fils et son amie passe des nuits sur internet avec des jeux en ligne il sacrifie certaines choses mais ne veut pas l admettre

  50. Bonjour à tous,

    Je suis actuellement étudiante en master de Psychologie et je dois réaliser un mémoire afin de valider mon cursus. Mon sujet d’étude concerne l’utilisation d’Internet, les traits de personnalités, les habitudes alimentaires ainsi que d’autres dimensions. Ainsi, en partenariat avec d’autres laboratoires de recherche en psychologie, nous avons réalisé un questionnaire à remplir sur Internet. Il faut environ 20 minutes pour le remplir. Il aborde de nombreux sujets. Votre participation serait la bienvenue. Si vous avez envie de participer à cette étude, voici le lien du questionnaire :

    https://spreadsheets.google.com/viewform?hl=en&formkey=cElhM2t4eHBYdUZPUHItaFBKZlJXUGc6MA

    Je vous remercie par avance de votre participation. Je reste à votre disposition pour vos remarques et vos questions.

  51. Une utilisation moderee de cet outil ne devrait pas engendrer de problemes. Seul la dose fait le poison.

  52. bonjour un témoignage pour confirmer cela. J’ai connu en plus toutes les formes d’addictions qu’internet est capable d’engendrer: par les forums, les jeux en ligne, la messagerie…

    Et cela ne finit pas…

    Au contraire ça empire dans des proportions difficilement imaginables pour quelqu’un qui n’a jamais vécu cela.

  53. mon employé arrive en retard tous les jours car il passe presque toute sa nuit à jouer ou chatter sur internet.
    je sais qu’il souffre d’anxieté, abandonnisme, caractère très changeant, hyperactivité lorqu’il travaille, c’est très compliqué.
    pour lui, c’est une « drogue » pour oublier ses nombreux soucis.

  54. Bonsoir,

    Oui, internet peut être une passion ? Quel type de passion ? Cela n’a rien a voir avec le foot (une activité physique) ou culturel ou autre, puisque internet favorise le renfermement sur soi, il donne l’impression d’être en contact avec d’autres individus (tchat, forum etc) mais virtuel et qui ne remplacera jamais l’entourage social.

    La plupart des personnes utilisant les forums comme moi, trouve simplement réponse là ou il n’y en aurait pas chez son voisin, c’est une ouverture au monde.

    Pour la passion, je comprend celle de l’informatique mais lorsqu’il s’agit de jeux au même titre que le foot par exemple, il y a des risque accrus d’indépendance comme une drogue (un sportif va par exemple « jouer » un nombre d’heures définit par semaine ce qui n’est pas le cas pour l’internaute amoureux des jeux en réseau puisque ceci sont interminables… n’est ce pas…?? Nous ne voyons pas le temps passer au même titre que les casinos…

    Oui, il y a un réel problème pour la santé, je le dis car moi même je suis dans dans ce cas.. il est plus de minuit et je risque de me coucher à mon épuisement total… pourquoi ? Je l’ignore… La seule chose que je sais c’est que j’ai commencé internet il y a peu de temps pour des recherches et des études diverses, une recherche peut prendre plusieurs heures… en 2 ans j’ai perdue ce qui me reste de santé, je suis devenue anémié et oui je mange parfois devant mon pc pour gagner du temps…

    Cela me coute prés de 90e par mois pour tenté de retrouver ma santé car la fatigue accumulée a éliminé toute mon énergie (fer, minéraux, acide folique etc etc…) je suis aussi (comme beaucoup de ma génération) « victime » de l’hyperactivité .. nous en connaissons les causes bien entendu…

    Mon message s’adresse à tous ceux qui se pose des questions, je cherche des solutions et j’aurai aimé en lire, mais ce qui est des enfants, protégeons les, internet ne doit pas être interdit mais modérée, quand j’étais plus jeune, nous avions le mercredi a disposition pour jouer aux jeux virtuel et cela nous enchanté d’être à ce jour, je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible aujourd’hui, j’inscrirai mon fils a des activités sportives ou culturelles s’il le faut mais en aucun cas il ne deviendra comme moi.

    Cordialement,

  55. Pour isabelle > Vous devez sans doute avoir des entreprises dans votre région qui peuvent faire ce genre de mesures. Mais c’est surtout des services pour les professionnels. Pour éviter d’avoir une facture importante, il vaut mieux changer d’alimentation à mon avis.

  56. Bonjour.

    J’ai fait l’acquisition en mai dernier d’une alimentation Silverstone d’une puissace de 500W sensée préserver l’environnement (économie d’énergie). Elle fonctionne à merveille, elle est très stable mais j’ai quand même un souci. En effet, comme mon PC se trouve dans ma chambre et que je m’en sers beaucoup le soir, j’ai remarqué qu’à chaque fois que je l’utilisais, lorsque j’allais me coucher, ma gorge était douloureuse et j’avais la sensation d’avoir une grosse angine. A part une odeur de neuf (qui persiste sur l’alimentation même éteinte), je n’ai pas vraiment senti autre chose.

    J’ai parlé de ce problème à un assembleur qui n’a rien remarqué de particulier. Mais quand j’ai ramené l’ordinateur chez moi, ça a recommencé.

    J’ai fini par remettre l’ancienne alimentation avec laquelle je n’ai jamais eu ce problème.

    Je vous écris donc pour savoir s’il y a un moyen de détecter si des gaz toxiques peuvent se dégager de cette alimentation que je ne peux utiliser malgré la qualité de ses performances et comment je pourrais trouver un professionnel en mesure de faire cette analyse.

    Je vous remercie par avance de votre réponse. Cordialement.

  57. Danger, internet est dangereux ahhhhhhhhhhh c’est ridicule, horrible, c’est n’importe quoi je passe TROP de temps à ne RIEN faire ici Internet je te HAIS je vais te casser la tronche puisque tu sais tout dis-moi comment faire pour être heureux dis-moi ça tu veux?

  58. claire qu’à choisir je préfère encore que mon enfant aille jouer sur internet ou papoter avec ses amis, plutôt que d’aller fumer un bon petard, ou sniffer une latte de coke, ou encore se bourrer la tronche. Allez allez chacun sa passion le tout est de ne pas sombrer dans la dépendance… Et puis si quelqu’un est trop renfermé chez soi le problème vient peut être d’autre part aussi sujet à méditer…

  59. je ne voulais pas d internet. Je me servais de l’ordi pour écrire des textes de toutes sortes; mon ordi c’était mon psy, efficace et discret… Aujourd’hui je n’écris plus rien, j’ai internet,( convaincue par mes proches)Je me sens déprimée, triste c’est trop! je vois des listes décourageantes , des listes dont je me fous mais il me faut regarder, tout et n’importe quoi

  60. Je trouve que l’autre Kévin a totalement raison et que nous devrions les laisser aller sur internet seulement que pour leur travaux scolaires.

    Encore là. leur interdire daller sur internet sur semaine et les obliger de faire leur devoir. Moi c’est ce que j’ai personnellement fait avec mon fils de 14 ans.

  61. Internet, est un véritable danger pour les jeunes.
    Mais il ne faut pas s’en prendre que au jeunes qui sont devenue accro, mais aussi aux parents, car après tout, ils ont bien laisser leurs enfants aller sur Internet. Ils auraient dire non quand il le fallait !

  62. je me sui rendue comptque je devenais accroc a internet et particulièrement a facebook, moi qui ne connaissais rien aux orsi, je viens de desactivezr mon compte facebook ouf déja ca!!!!

  63. Quand cela touche des ado (comme c’est souvent le cas) c’est la responsabilitée des parents qu’ils faut mêtre en cause, pas internet. comme il as été dit en commentaire içi, on peut aisément replacer internet dans cet article par n’importe quelle passion comme le foot ou autre.

    là ou le problème se pose, c’est que internet c’est à la maison, voir pire, dans la chambre de « l’accro ».

    Je pense donc que les parents sont les premiers responsable, il existe des tas de solutions logicielles pour restreindre l’acces à internet X heures pour jours, ou sur des plages horraires (c’est même intégré d’office dans vista, ce genre de choses), Parents, réagissez comme vous le faite avec l’alcool, la drogue et le tabac avec vos enfants, et sachez mêtre des limites claires et fixes des le début.

  64. Mon fils de 15ans est un mordu du net, il ne voit plus ses amis, à sacrifier des nuits entières de sommeil et à même fini par s’endormir en cours. Ses résultats scolaires ont chutés, lorsqu’on lui parle il ne nous entend pas et j’ai même l’ilmpression qu’il ne nous voit pas! il n’a plus aucun centre d’interet et n’a envi de rien d’autre. le « sevrage » est difficile, il n’a plus droit qu’a 2heures d’internet par jour sur les conseils de notre médecin.plus de télé dans la chambre car il est vrai que c’était devenu son seul lieu de vie, volets toujours clos. Comme s’il était coupé du monde. Encore aujourd’hui il n’arrive pas a trouver le sommeil à l’heure ou les ados dorment en général. Jamais je n’aurai penser que cela pourrait le perturber à ce point et il a suffit de quelques mois pour que mon fils ne soit plus vraiment lemême. Le danger est bien réel, et ça n’arrive pas qu’aux autres.

  65. Internet est une passion, un mode de vie comme un autre, on peux remplacer facilement le mot internet dans tous ce texte par Football, chasse, pêche, télévision, shopping etc …

    Il y a dans tous les domaines des « extrémistes », mais doit-on pour autant globaliser tous les internautes passionnés ?

  66. comment faire pour limiter le temps sur les jeux en reseau sans declancher la fureur de mon fils de 15 ans combien de temps peut il passe sur le jeu raisonnablement merci de vos conseils

Internet est présent partout aujourd’hui, mais son utilisation massive présente des risques pour la santé.

Il existe plusieurs profils d’Internautes qui s’estiment très accros à Internet et ceci en fonction de leur activité principale sur le web : jeux (poker, jeux concours, etc.), jeu en réseau (Wow, Counter-Strike, etc.), chat, forum, messagerie instantanée, blog du type Skyblog, réseau social du type MySpace, Facebook, échange de vidéo du type YouTube et Dailymotion etc.

Le fait de passer tout son temps libre derrière un écran à développer des relations virtuelles risque fort de porter préjudice aux rapports entretenus avec les autres dans la vraie vie car l’on consacre moins de temps à ces dernières.

Des études montrent que les internautes accros passent beaucoup plus de temps seul que les non-internautes, à contexte social ou démographique équivalent. Bien que les activités en ligne, comme le tchat, la participation à des forums ou l’échange d’e-mails suppose une interaction sociale, les accros ont tendance à passer moins de temps avec leur famille ou leurs amis.

personnes accros a internet

Globalement les accros du web passent moins de temps à travailler, réfléchir ou effectuer des travaux domestiques.
Ils accordent moins d’importance au repos et sont plus volontiers prêts à sacrifier leur temps de sommeil.

Les accros d’Internet ne sont pas tous ceux qui restent connectés le plus longtemps.
En revanche, des activités non professionnelles sur la toile qui requièrent une période importante (plus de 40 heures par semaine) telles que le chat, les jeux en réseau sont fortement liées à un sentiment important de dépendance.

Addiction a Internet, comment savoir si je suis accro ?

Aller sur Internet est une des première chose que je fais le matin ou après mes cours, mon travail.
En vacances, je ne peux pas me passer d’Internet, j’y pense souvent et je planifie ce que je vais faire à mon retour.
Je pense à mes activitées sur Internet très souvent pendant la journée.
Je consacre une grosse partie de mon temps libre à mes activités sur le web.
Il m’arrive de sacrifier des heures de sommeil pour être sur la toile.
Je mange souvent devant mon ordinateur pour gagner du temps.

Le risque d’une utilisation trop importante d’Internet pour votre santé :

Un manque de sommeil, fatigue.
Des maux de tête.
Une irritabilité.
Une fatigue des yeux.
Une perte ou une prise de poids selon les personnes.