Danger des cigarettes électroniques ?

  1. Je suis infirmière à l’Hopital nord de marseille, et mes collègues fumons beaucoup la cigarette électronique, on a demandé à pas mal de medecin du service notament des cardiologues et pneumologues ce qu’ils en pensaient, et pour eux (…) Commentaire modéré pour cause de publicité.

  2. etant donne qe j ai eu des implants dentaire de toute la bouche est ce que je peux fumer la cigarette electronique sans nicotine sans danger

  3. j aimerais savoir si on peut fumer la cigarette electronique sans crainte pour des implants dentaires de toute la bouche et combien peut on fumer cette cigarette parjour on dit qu il a des cigarettes electronique qui on un peut de nicotine

  4. Bonjour,

    Je comprends tout a fait cette position concernant la cigarette électronique. Cependant, une question me hante. Les personnes qui ne souhaitent pas arrêter de fumer, mais qui pensent à leur santé. On en fait quoi?

    Je ne pense pas que la cigarette électronique soit mauvaise pour elles. Toutes ces personnes qui s’expriment peuvent-elles nous fournir des peuvent concernant l’inhalation de cette fumée électronique?

    Si les gens qui veulent arrêté de fumer achètent la e-cigarette à but thérapeutique, je comprends, mais ne serait-ce pas plûtot les lobby du tabac qui font tourner la tête à nos politiciens par peur de perdre le monopole?

    Fumer le même produit qu’ils fournissent avec un meilleur goût et sans aucun cancer des poumons en vue, c’est trop dangeureux pour eux!!

    A méditer…

  5. Quelle information désastreuse ! Le Ministre et la présidente de l’Ordre des pharmaciens emboîtent le pas aux industriels du tabac… dont la puissance du lobbying n’est plus a démonter. L’AFSSAPS rappel dans son courrier du 30/05/2011 que des mesures de précautions sont à prendre pour les produits se présentant comme substituts nicotiniques, contenant du propylène glycol ou dont la concentration dans la cartouche est très élevée. Ce qui n’est pas le cas de toutes les E-cigarettes !

  6. Cela fait 2 ans que je fume des cigarettes électroniques (uniquement), et cela fait bien lontemps que je ne ressens plus les méfaits du tabac et de ses substances reconnues et avérées nocives.
    Je suis curieux de savoir si des tests se feront un jour sur la cigarette électronique, et des résultats qu’ils donneront.
    Le fait d’interdire les cigarettes éléectroniques sans étude préalable de toxicité inciterait simplement les gens à continuer/reprendre de s’intoxiquer avec les vraies cigarettes, donc continuerait à remplir les poches des multinationales de la cigarette (les vendeurs de « mort »), et surtout celles de l’état …

    Qu’on foute la paix aux fumeurs de cigarette électronique !!
    La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres.

  7. Merci pour cette initiative. La cigarette électronique est toujours présentée comme un substitut sans risque à la cigarette tabac. Mais elle continue à entretenir la gestuelle et la dépendance psychologique et on ne sait pas très bien ce qu’absorbe l’organisme.
    Je conseille à ceux qui veulent arrêter de se tourner vers des méthodes plus naturelles comme il est expliqué sur:
    (pub)

  8. TRES RAVI DE VOS DIFFERENTS COMMENTAIRES ET DE VOTRE PRESERVATION DE LA SANTE DES FRANCAIS.
    MERCI

Moratoire sur les Cigarettes électroniques
Voici un extrait communiqué de presse sur les risques sanitaires liés aux cigarettes électroniques.

« Prolongeant mon action en faveur de la sécurité sanitaire de nos compatriotes, j’ai saisi aujourd’hui par courrier Mme Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé et des Sports, ainsi que Mme Isabelle ADENOT, Présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. »

Source : Muriel MARLAND-MILITELLO
Député des Alpes-Maritimes (2ème circ.)
Adjoint au Maire de Nice en charge de la politique culturelle de la Ville

Les cigarettes électroniques ne doivent absolument pas remettre en cause le contrat de confiance entre les Français, les pouvoirs publics et les pharmaciens. »

Voici un extrait de la première réponse (publiée au JO) de la ministre de la santé :
« En France, dès lors que le fabricant revendique une utilisation des cigarettes électroniques dans le sevrage tabagique, que la cartouche insérée contienne ou non de la nicotine, ces cigarettes électroniques sont soumises à l’autorisation de mise sur le marché. Il en est de même, sans allégation de sevrage tabagique, lorsque les cigarettes électroniques contiennent plus de 10 mg de nicotine(…) »

Cigarettes électroniques : un moratoire pour maintenir le contrat de confiance entre pharmaciens et Français

Alors que l’on peut entendre en boucle sur certaines radios de la publicité pour une marque qui invite à « conserver le plaisir de fumer » (sic), Muriel Marland-Militello appelle à mettre rapidement en place un moratoire* dans l’attente des résultats de l’évaluation menée par l’AFSSAPS.

Elle a saisi aujourd’hui la ministre de la santé ainsi que la présidente du conseil de l’ordre des pharmaciens.

Outre les aspects purement juridiques, il serait contraire à l’éthique de laisser par manque d’information les pharmacies distribuer des produits qui pourraient nuire à la santé des Français.

Ce serait une rupture du contrat de confiance qui existe, à juste titre, entre les Français et les pharmaciens.


* La ministre de la Santé a récemment rappelé que les cigarettes électroniques nécessitent dans la plupart des cas une autorisation de mise sur le marché. Personne n’en dispose actuellement. De plus les effets sur la santé de ces cigarettes électroniques n’ont pas encore été évalués.