La production des acariens pour un diagnostique ou une désensibilisation

  1. Le vaccin alustal est en rupture comment faire pour continuer le traitement de desensibilisation

Voici un court article pour vous présenter la production des acariens qui sont utilisés pour diagnostiquer une allergie (test chez un allergologue pour savoir si oui ou non vous êtes allergique) ou pour un traitement thérapeutique (désensibilisation).
acariens : production pour diagnostique ou une désensibilisation

Les différentes étapes de productions des traitements d’immunothérapie allergénique aux acariens

1) Après deux à trois mois d’élevage en fonction des espèces, les acariens sont récoltés.

2) Les acariens sont congelés à -30°C pendant 24h.

3) Les acariens sont lyophilisés pour garantir une meilleure stabilité.

4) La matière première subie une radiostérilisation par rayons Gamma afin d’éviter tout développement microbien.

5) Ce résultat est conditionné et stocké entre 2 et 8°C (températures optimales pour assurer une conservation de qualité)

6) Avec différentes techniques immunologiques, on vérifie la matière première.

7) Ce lot subit plusieurs transformations (notamment de l’extraction et de la filtration)

8) Le produit est fini et disponible pour un diagnostic médical ou un traitement thérapeutique !

La production des acariens pour un usage thérapeutique et pour le diagnostic par la société Stallergenes

Stallergenes est le premier producteur d’acariens au monde.
Leur production d’acariens se chiffre à 800 kg par an (approximativement)
Stallergenes élève des acariens à proximité de Paris dans la ville d’Antony.

Cette société a son propre système d’élevage d’acariens et un milieu de culture avec les caractéristiques suivantes :
– Élaboration sans produit d’origine animal et humaine.
– Conforme aux directives de la pharmacopée européenne.
– Adapté aux conditions pour le développement des acariens.

Stallergenes maîtrise la production des acariens de la matière première jusqu’au extraits pour un diagnostique ou pour un usage à but thérapeutique.

Source : Extrait du dossier de presse de la société Stallergenes – Septembre 2011.