Sommeil

Le danger du manque de sommeil pour la personne. Ne pas assez dormir, nuit trop courte, les effets et les risques pour la santé chez l’homme, la femme, les jeunes.


 
 
Pour faire une recherche sur le thème Sommeil :
 

  • Qualité et quantité de sommeil ?

    Un Français sur quatre souffre de troubles du sommeil et c’est généralement à partir de 45 ans que cela se complique. Car plus on avance en âge plus les plaintes deviennent nombreuses. Alors que le sommeil des hommes se détériore plus tôt, ce sont les femmes qui s’en plaignent d’abord. Cela s’explique en partie parce qu’elles consultent davantage leur médecin et peut-être aussi à cause de la condition des femmes dans la société.

  • Somnifères : forte consommation et danger ?

    Les Français sont les plus gros consommateurs de somnifères au monde.
    Cette consommation élevée n’est pas sans risques.
    Les somnifères sont des médicaments qui procurent le sommeil d’une manière chimique.
    Les plus courants sont les anxiolytiques ou tranquillisants mineurs et les hypnotiques, médicaments exclusivement destinés au sommeil.

  • Le sommeil chez l’adulte, chez l’enfant : le trouble du sommeil

    Le sommeil est indispensable à la récupération de nos forces physiques et psychiques, pour être en bonne santé.
    Il occupe le tiers de notre vie : une personne de 30 ans a dormi 10 ans durant sa vie. 

    Il y a cent ans, l’homme dormait en moyenne neuf heures par nuit.
    Aujourd’hui, la moyenne est entre six à sept heures de sommeil seulement.
    Essentiel à une bonne qualité de vie, le sommeil semble poser problème dans une société où les objectifs et les performances sont de plus en plus présents et contraignants.

    Si vous avez besoin de 8 heures de sommeil et que vous ne dormez que 7 heures, vous développez un manque de sommeil.

    Jusqu’à maintenant en effet, les scientifiques estimaient qu’une dette de sommeil touchait essentiellement le cerveau, et ils ne s’étaient pas préoccupés de l’éventualité d’un impact sur la santé.

    Les conséquences du manque de sommeil chez l’adulte : 

    Une accélération du processus de vieillissement.
    Une prise de poids, phénomène d’obésité.
    Une mauvaise régulation du taux de sucre dans le sang.
    Phénomène de diabète.
    Une diminution des défences immunitaires.
    Une diminution de la capacité du cerveau.
    Une diminution d’efficacité dans les opérations mentales complexes, du jugement, de l’attention.

    Une étude aux Etats-Unis démontre que des nuits trop courtes peuvent entraîner une nette augmentation de poids chez des femmes d’âge moyen (40 à 65 ans) : c’est l’une des conclusions d’une étude sur la relation entre tour de taille et sommeil. Les recherches ont porté sur 68 183 femmes d’âge moyen recrutées dans le cadre d’une étude nationale.

    Une étude de 2004 en France révèle que sept personnes sur dix ressentent des périodes de somnolence dans la journée, 6 % d’entre elles disent qu’il leur arrive de somnoler au volant. Presque le quart de la population française serait des personnes sujettes aux endormissements involontaires pathologiques.
    (Sources : SOFRES-ISV)

    Nos conseils pour mieux dormir :

  • Les informations sur l’Apnée du sommeil

    Le Syndrome d’Apnées du sommeil, hypopnée du Sommeil (SAHS) est une pathologie du sommeil qui provoque des diminutions ou des arrêts du flux respiratoire. Les…